Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement   

  1. Aujourd’hui
  2. Un soir, le jeune barde passablement éméché, rentrant dans son studio situé au dessus de l'occultum de Damanea, confondit une cape de plumes, précieuse relique ancienne, avec une vulgaire couverture. Ne prêtant pas attention à cette erreur, il s'endormit d'un sommeil profond. "Une sensation l'oppressait. Il se trouvait dans un long couloir, sans fin, éclairé seulement par de pâles lueurs de bougies tremblotantes. Dans un bruissement d'ailes, un déferlement de créatures indéfinies commença à le poursuivre. Effrayé, le jeune barde commença à courir, droit devant lui, la panique marquant chacun de ses pas. Des rires résonnaient. Mi-humains, mi-demoniaques, ils semblaient se repaîtrent de la terreur du jeune homme. Soudain, un brouillard noir fondit sur lui, lacérant ses bras de griffures fines." Le jeune barde se réveilla, assis sur son lit, le cœur battant la chamade. Regardant autour de lui, il se sentit soulagé, l'espace d'un instant: il avait rêvé. Pourtant, le lendemain, il trouva d'étranges traces de griffes sur son bras... signe qu'il ne valait mieux pas retoucher cette "couverture" sans protection.
  3. La dernière semaine
  4. Le mois dernier, le studio Pearl Abyss esquissait les mises à jour à venir de Black Desert : aujourd'hui, les nouvelles zones de la Grotte aux Prottys et des Ruines sous-marines de Sycraia ouvrent leurs portes ; le 5 juin, ce sera au tour de la région de l’Astralle qui permet de débloquer de l'équipement de haut niveau. Afficher l’article complet
  5. On June 5th, high-end Black Desert Online players will be able to take part in the Star's End quest line that will yield the new legendary Blackstar weapon. Blackstar weapons are considered the "pinnacle of power" for players. The questline takes players to a new location called Star's End where players work to gather materials needed to forge the weapon. Afficher l’article complet
  6. Des évènements, Jonathan en a vécu. D'abord la foire de Heidel, ensuite la soirée des ombres du relais. De nombreux événements qui ont tous eu un impact sur la vie du jeûne barde. Des rencontres, il en à fait de nombreuses, des amis, des alliés. En bref, Une nouvelle Famille. d'abord, il a croisé la route de Damanea, une jeune femme qui pratiquant l'occultisme. Après de nombreuses semaines, de nombreux événements, ils sont rapidement devenue proches. Non pas l'amour qui forme un couple, non, l'amour d'un frère et d'une sœur. L'amour que l'on ressent quand on découvre qu'une personne peut signifier tellement et nous ressembler tellement qu'on le ressent au plus profond de notre cœur. A partir de ce moment, les deux devinrent frère et sœur de cœur. sur la route, Jonathan fit la rencontre de nombreux autres habitants, telle que kardge, un ébéniste qui à fabriquer une guitare à Jonathan. il fit également la rencontre de grand artiste Valencien telle que la rose, un modèle pour le jeûne barde. Il fit la rencontre de inysia, une serveuse du relais qu'il trouve fort agréable. toutes ces rencontres font que le jeune homme à découvert une autre famille, qu'il aime tout autant que son frère Joshua. l'histoire n'est pas terminé, il y a tellement à raconter et tellement à découvrir, mais ceci, je le garde pour plus tard.
  7. Anniversaire du Relais des Voyageurs

    jusqu’à
  8. " C'est avec un sourire et une expression réjouit qu'Ernest aura affiché une nouvelle date festive, et pas n'importe laquelle, une date qui semble compté pour l'ensemble du relais. "
  9. Vous avez ces maisons qui brulent. La fumée des incendies ! La poussières, des murs qui tombent... Nous ne savions plus où nous étions. Nous ne faisons plus la différence entre le jour et la nuit. Il y avait parfois des accalmies dans les bombardements... Pas beaucoup mais il y en avait. Et nous entendions le hurlement des femmes. C’était horrible. Nom : Henri Fernet. Surnom : Sans-Quartier. Profession : Soldat de Corps Franc. Présentation Physique : Henri est roux. Mais ça ne se voit pas puisqu’il a l’habitude de cacher son visage derrière son casque, sécurisant. De taille moyenne, plutôt fin, il a les yeux bleus. Quand même. Il n’y a plus rien. C’était le saut dans le néant. Rien, rien ! L’écrasement complet. Il n’y avait pas d’espoir. Le néant total. Nous n’étions plus rien. La vie n’avait plus de sens, quand la vie n’a plus de sens... Nous ne tenions même plus à la vie. Fidèle jusqu’au bout. HISTOIRE/PSYKOLOJIE : Henri est soldat de Freikorps depuis son plus jeune age. Roturier précipité dans les combats, il est devenu cynique et désabusé. Il reconnait vite l’usage tactique des armes à feux et se forme à leur usage pour dévelloper des méthodes de combat visant à saisir le tempo sur l’ennemi pour imposer son rythme à une manoeuvre plus globale via des tirs de déceptions, mais tout ça c’est compliqué à develloper. Il est combattant de guerilla et répugne à se retrouver sur des lignes de bataille rangées. Mais de toute façon, tout ça, c’est finit : Appellé par une connaissance, il rejoint l’armée Serendienne avec un grade honorifique de Capitaine pour diriger une formation d’essai d’usage de ces armes, aux côtés du mécène qui vend amicalement les armes. Loyal jusqu’au bout.
  10. HSB c’est vraiment le groupe le plus lourd du music-game Je suppose que tout le monde connait, mais tout le monde connait aussi Heaven Shall Burn donc why not. Celle là j’aime bien parce que le clip est plus hallucinant qu’un trip de deux mois sous kétamine, et je sais de quoi je parle. Je veux dire, le dual entre le joker et sa p... Et harley, ça fait questionner la place d el’homme dans l’univers. Mais niveau univers, ya rien de plus tripant que le regard du side kick de Modern Talking. Et atlantis is calling ça rentre dans la tête en plus. Je peux la dédicacer à celle qui se reconnaitra mdr ? Sinon juste avant de mourir j’écoutais ça et je trouve ça cool : Et puisqu’on discute tranquillement du Walhöl : Ça donne envie d’embrayer sur un peu d’histoire avec un chant pas très célèbre qui parle des braves monarchistes lyonnais qui se sont fait persecuter par des chiens de révolutionnaires. Oh god vous voulez vraiment me lancer sur les chants militaires ? Vous n’êtes pas prêts. Promis encore deux et j’arrête : Deus Vult DEUS VULT ! Un petit dernier que j’aime bien.
  11. https://www.gotoquiz.com/results/classical_alignment_test_2
  12. Heidel.. Putain mais qu'est-ce que je fous là bordel ? Heidel est pas vraiment la destination la plus bandante que je connaisse, alors pourquoi j'y ai atterri..? J'aurais pu aller à Duvencrune, ça aurait été le choix logique. Mais non. En même temps Duvencrune c'est pas très loin des terres Elfiques, et leurs frontières aux elfes ça pullule d'Ahibs. C'est p'tet pour ça alors... Mais quel lâche je fais putain. J'me foutrais la gerbe si j'croisais mon reflet j'suis sûr. Sans déconner des fois je me dis que j'suis condamné à me comporter comme un connard. J'ai beau faire des efforts et luter contre ça, c'est comme pisser contre le vent. J'aurais tellement honte, si j'avais pas les jetons surtout. Honte parce que ces gens là ont tout risqué pour la plupart quand j'étais parti en sucette il y a des mois. Absolument tout. Et là, quand ils sont - encore - dans la merde, ben je me tire à l'autre bout du monde. Logique. J'aimerais bien leur venir en aide, mais leurs conneries au sujet des Ahibs ça m'a refroidi tu vois. Et quand on a soumis l'idée que ces putes pouvaient probablement ressentir l'Ancien à distance là ça m'a achevé. J'ai pas envie de me faire pincer par ces connasses et leurs ronces. Ni moi, ni Drelnas. D 'ailleurs depuis cet épisode il ferme bien sa gueule l'enfoiré. Pour une fois. J'suis persuadé qu'il se chie dessus autant que moi. D'accord j'avoue que j'ai toujours eu un sacré instinct de conservation, mais là... Enfin p'tet qu'à un moment faut se dire qu'il est plus sage de raccrocher et prendre de la distance, non ? La vie d'aventures et de voyages c'est sympas.. au début. Mais bon j'ai déjà vu ma frangine crever sous mes yeux dans ces péripéties.. Le prochain ou la prochaine ça sera qui ? Moi ? Aithe..? Franchement, merci mais non merci. J'veux bien croire que j'ai un don pour me foutre dans la merde ou l'attirer, mais aller les chercher ça va 5 minutes quoi. Du coup j'ai mis les voiles. J'essaye de me rassurer en disant que je protège Aithe, mais au final j'le fais aussi pas mal pour moi. J'ai pas envie de me faire gauler par ces saletés. J'ai pas envie de crever salement loin de tout dans l'ignorance complète. Qu'est-ce que j'y gagnerais à aller me faire charcuter là-bas hein..? Ben pas grand chose alors bon. Mais j'me dis que si j'y gagne rien, j'vais p'tet y perdre en fin de compte. Parce que les gugus qui sont venus risquer leur couenne pour sauver la mienne j'me doute qu 'ils seront pas jouasses s'ils apprennent que j'suis planqué à Heidel peinard alors qu'ils dérouillent au sud. C'est ingrat et lâche j'en conviens. Et j'le paierai cher. Ça me fout en l'air, parce que je les apprécie, certains je les aime comme une famille. Mais merde aussi, j'aime aussi ma propre putain de vie avant tout. C'est pourtant logique voir sain. Alors pourquoi ça me bousille le sommeil ? J'en dors quasi plus, j'me fais un sang d'encre... J'pourrais aller les rejoindre bien entendu. Mais j'en ai la putain de trouille bordel. Je veux pas crever ! Bien sur ça serait tellement noble et charitable de faire ça. Altruiste même. Putain que je déteste ce mot d'ailleurs. Mais j'suis désolé la noblesse et la grandeur d'âme, à part faire tout plein de morts jeunes, ça sert pas à grand chose. J'préfère être un couard vivant qu'un preux idéaliste mort. C'est pareil, la beauté intérieure ça c'est le summum de la connerie, avec l'Elionnisme. C'est à coup sur un truc de moches pour se rassurer par rapport à leur physique ingrat et se dire qu'ils ont peut-être éventuellement une chance de niquer une fois ou deux avant de mourir. Parce que c'est bien connu, les gentils même s'ils sont moches, petits, cons ou avec une petite bite, ils "gagnent à la fin" parce que leur cœur il est pur et leur âme noble... Mes couilles ouais. Mais ça résout pas mon soucis, alors du coup j'ai pris une décision intelligente et mature, et tant pis pour la suite. J'l'ai joué à pile ou face. Pile je reste planqué, c'est le destin qui l'a voulu. Face je vais les aider ventre à terre. J'ai lancé, c'était face. J'ai relancé pour être sûr, c'était face... Des fois j'ai l'impression que le Destin veut m'enculer....
  13. Spectacle n°2 : Raisza Dhel : UNE ALLIANCE IMPROBABLE -- Les rideaux s'ouvrent lentement -- < Sur scène, se distingue deux silhouettes de loups lovés l'un contre l'autre. Une plus forte et bien plus grande, l'autre plus élancé et efféminé. C'est un couple de loups vivant ensemble, dans ce qui ressemble être - grâce au décor mise en place - un tanière > < Alors que tout se passe au mieux pour le meilleur des mondes, voilà qu'un autre loup entre en scène précipitamment, interrompant ce moment de bonheur. il s'incline devant son roi et sa louve, puis semble apporter une terrible nouvelle. Il se range ensuite à leur côté. > < Au même moment, à l'extrémité de la scène, apparaît l'ombre de ce qui ressemble être un énorme lézard d'aspect menaçant. Il vient perturber la tranquillité des lieux. Ni une, ni deux, le Roi-Loup et son ami, se précipitent ensemble vers la créature afin de la chasser de leur territoire. > < Tandis que la femelle reste à l'arrière, le combat s'engage entre les droits combattants. La lutte est acharnée, mais le terrible monstre est bien trop puissant pour être vaincu aussi facilement. Des tâches d'éclaboussures qui représentent le sang volent en éclats, et rapidement, on aperçoit l'ami du Roi-Loup se faire déchiqueter. > < Le Roi-Loup est seul désormais. Dans un ultime effort, il charge son adversaire, qui d'un coup de patte, le propulse contre l'extrémité de la tanière, où il retombe au côté de sa louve. Voyant cette rivalité inégale, la louve vient défendre son amour se positionnant entre lui et le monstre. L'énorme lézard lève alors sa patte, prêt à frapper. > -- Les rideaux se ferment alors -- -- Les rideaux se rouvrent -- < Le Roi-Loup reprend ses esprits. Il est désormais seul dans la grotte. Sa louve a disparu, et seul gît le corps de son défunt ami qui a tenté de le protéger. Se relevant dans un ultime effort, on voit que celui-ci est grièvement blessé de son dernier combat. Boitant, il rejoint alors la sortie de sa tanière > < Le décor change rapidement, laissant place à plusieurs ombres d'arbres, ce qui laisse présager que nous sommes désormais dans une forêt. Le Roi-Loup avance seul. il semble chercher quelque chose désespérément. Sa louve bien-aimée sans aucun doute. Se mettant à hurler, voilà qu'apparaît sur une branche un oiseau. > < C'est un grand oiseau, de larges ailes, un bec pointu et des griffes acérés. Un faucon certainement. Le loup se relève et hérisse ses poils ainsi que sa queue. Toutefois l'oiseau remarque bien ses blessures et sa faiblesse, et commence à lui adresser la parole. > < Rapidement les deux finissent par s'entendre. Le loup repose sa croupe sur le sol, et se met alors à expliquer ce qui lui semble être son histoire. L'oiseau qui acquiesce du bec, finit par déployer une de ses ailes et indique une direction au loup. Ensemble, il repartent plus loin dans les profondeurs de la forêt. > < De là, ils rejoignent une nouvelle grotte. Celle-ci est bien plus grosse que celle de la tanière du loup. L'oiseau l'invite à y entrer. Hésitant dans un premier temps, le Roi-Loup se décide de suivre les conseils de son nouvel ami. Il entre alors dans un nouveau décor. > < Suivit de l'oiseau, alors qu'ils arpentent le long tunnel, ils finissent par trouver ensemble la silhouette de ce qui semble être un ours. Celui-ci-ci est encore plus grand et impressionnant que le Roi-Loup, boitant encore. Bien que d'aspect intimidant, l'ursidé se relève, reconnaissant l'oiseau, et observe le loup qui se présente à lui. > < Une nouvelle conversation débute entre eux. Chacun des trois individus partagent leur point de vue. Au bout d'un moment, l'ours se redresse et acquiesce vers le loup, tendant une patte amicale vers ce dernier. Le Roi-Loup vient lui serrer la patte en retour, et ainsi se crée une nouvelle amitié. > -- Les rideaux se ferment -- -- Les rideaux se rouvrent un instant plus tard -- < Les trois animaux sont ensemble désormais. Ils ont quitté la forêt et se dirigent vers ce qui semble être une énorme colline totalement déboisé où rodent des ombres de rapaces. Celles-ci perçoivent nos héros et tentent de s'approcher dangereusement d'eux. Le groupe se défend alors contre ces petits mais nombreux vautours. > < Au cours de l'affrontement est blessé l'ami aigle. Mais sans faille dans leur détermination, comme le Roi-Loup encore un peu boitant, ils continuent à avancer plus loin encore dans ce qui ressemble fortement a être le repère de l'énorme lézard. > < En effet, quelques instants après, on voit à nouveau la silhouette du monstre apparaître. Il monte la garde de son nid et veille également sur deux silhouettes, dont une bien connu du public. Il s'agit de la louve du Roi-Loup, et à ses côtés se trouve un tout petit louveteau avec des geste encore malhabiles. Son fils. > < Le roi-Loup, l'ours et l'oiseau se mettent en position d'attaque, tandis que l'énorme lézard se retourne face à ses nouveaux opposants. Le combat ne va pas tarder à débuter. > < Dans un élan simultané, les quatre combattants viennent se rencontrer dans un affrontement brutal au corps à corps. L'ours parvient à supporter la charge massive du lézard, alors que le loup est de nouveau propulser vers l'arrière. On voit cependant, que ne l'ours ne pourra pas supporter quelques seconde de plus les assauts répétés de son adversaire. > < L'oiseau profite alors de ce moment-là pour attaquer la tête de l'énorme lézard. Ses griffes sorties, il vient lui crever un oeil afin de le priver d'un atout important. Toutefois, dans un retournement vif, et le faucon déjà blessé, il ne parvient pas à éviter les crocs du monstre qui transperce le corps de la volatile. > < Le combat semble très mal tourné. L'ours se prend coup sur coup des immenses pattes du lézard, ne tardant pas bientôt à lâcher prise. La louve jusqu'alors en retrait pour protéger son petit, vient secourir l'ursidés en attaquant par l'arrière la queue du lézard. > < C'est à ce moment-là, alors que le Roi-Loup reprend ses esprits, qu'il profite de cet instant de diversion pour bondir frontalement sur le gosier du monstre. Infirme d'un oeil, le lézard ne voit pas l'assaut du loup sur son gosier qu'il saisit fermement. L'ours retrouve sa vigueur et repousse de ses dernières force la créature. > < Le monstre lézard tombe alors à la renverse. La gueule du Roi-Loup toujours agripper à son cou. Peu à peu, la bête s'éteint puisse cesse de remuer. Enfin le groupe des amis "les animaux" peuvent enfin souffler et s'arrêter. Les voilà victorieux ! > < Le Roi-Loup retrouve sa louve et son louveteau. Un moment de bonheur bien court, car voilà l'ours qui revient avec le corps de l'oiseau inanimé. La famille des canidés devint alors silencieuse et baisse la tête en hommage au héros du jour, qui leur ont permis de se retrouver tous ensemble. > -- Les rideaux se referment -- -- Les rideaux se rouvrent -- < Nous sommes de retour en forêt, le Roi-Loup et sa famille encore en compagnie de l'ours. Bien que celui-ci semble également blessé, il reste néanmoins solide et droit auprès de ses amis. Ils arrivent proche d'une nouvelle tanière, où le louveteau se précipite dans celui-ci suivi de sa mère. L'ours quant à lui s'arrête net. > < C'est l'heure de la séparation. L'ours a accompli son devoir comme son ami l'oiseau. Le Roi-Loup s'arrête au côté de celui-ci, et doucement vient lui tendre la patte comme auparavant l'ursidés l'a fait. C'est dans ce dernier moment d'amitié, que la route de ces deux animaux se séparent. L'ours reprend alors son chemin. > < Observant son ami repartir, Le Roi-Loup tourne la tête vers l'entrée de l'antre. Son nouveau foyer, où l'attend une vie bien paisible auprès de sa louve bien-aimée, ainsi que de son fils où il resteront cette fois bien à l'abris. Le loup avance alors vers la tanière afin d'y disparaître pour de bon. > -- Les rideaux se ferment définitivement, retour des lumières normales dans la salle --
  14. Il se murmure qu'une soirée se déroule au Relais des Voyageurs, Damanea ayant préparé comme l'on pourrait s'y attendre, une prestation en raccord avec les célébrations de mai.
  15. La rumeur dit que ce serait La réputée et grande artiste dite la Rose Valencienne, qui ouvrirait la soirée en participant à ce fameux théâtre des ombres. Demain soir, une soirée originale, entre musiques et danses enivrantes d'ombres se produira au relais des voyageurs, animés par plusieurs artistes qui ne vous laisseront pas indifférents. Un événement encore jamais vu qui attirera surement les amoureux de l'Art et des Contes.
  16. Keepers of Death c’est imperiumisant/20
  17. J’adore la musique en teuton.
  18. Avant
  19. À savoir que le chant a été écrit sur la base d’une vraie lettre de soldat.
  20. I Remember when, I remember when I lost my miiiiiind ! There was something so pleasant about that plaaaaace, even your emotion had a echo, in so much spaaaace... Bonjour, bonsoir. Je tiens quand même à faire une petite présentation sérieuse. Mon nom de compte est Breiz Atao, je rp de façon régulière même si, IRL oblige, je fais souvent des pauses de quelques semaines. J’ai commencé le Jdr sur guildwars2, au hasard d’un event que j’ai d’abord trollé avant de m’interesser à la chose, parce que l’épisode sur wow des simpsons avait éveillé ma curiosité. Depuis, j’ai acheté pas mal de bouquins de Jdr table, je trouve les univers devellopés assez inspirants, mais je n’ai pas le loisir d’en faire, manque de temps (et d’amis lol). Pour ce qui est de Bdo, j’y suis arrivé assez tardivement et je ne trouve pas de grand intêret au jeu, que je survole de loin, sinon le support RP qu’il représente. En effet, mon expérience de joueur s’oriente beaucoup plus autour de FPS réalistes, je touche pas mal à Arma, DCS, rising storm, Squad et PS. Et de try hard sur les Soulsborne. My heroes had the heart to give their live out of a liiiimb, And all I remember is thinking, « I wanna be like this » Even since I was little, it looked like fun, this is no coincidence I’ve come... And I can die when I’me done. Personnellement, je suis un mâle de 20 ans. Je fais une pause thérapeutique dans mon emploi pour des raisons que certains connaissent maintenant. J’aime bien le cinéma, gros fan inconditionnel des débuts de Tom Cruise. Si je devais avoir un film favori, ce serait de loin Les Ailes du Désir. Je lis beaucoup, passionné d’histoire, surtout d’histoire militaire, même si mes errances littéraires se concentrent pas mal sur ce sujet, je lis aussi pas mal de fantasy avec la compagnie noire par exemple, j’adore l’intégrale (en anglais) de Lovecraft; et des livres politiques ou philosophiques. D’ailleurs Sapiens est un must read. J’aime beaucoup débattre, j’ai pour habitude de débattre de n’importe quel sujet juste par amour d’avoir raison. Voilà pour ma présentation, au plaisir de vous trouver en jeu.
  21. Black Desert Online has brought the latest event on board this week. Called the Starry Night, it challenges players to participate in an array of in-game events to collect Moon and Star Shards that can either be combined to create the 300,000 Silver Luminous Token or can be sold individually for 100,000 Silver each. Afficher l’article complet
  22. " Cette semaine, un crieur bien connu du Relais Voyageurs s'obstine à enchanté les rues adjacente du lieu populaire. Annonçant clairement une nouvelle soirée ce Samedi 18 Mai. "
  23. GAGNANTE DU TOURNOI DE POKER DES : La fouine blanche (Interprétée par Lhayx) ========================================================================================================
  24. FINALISTES DU TOURNOI
  25. [ Révélation des cartes confiées aux joueurs en amont de la soirée ]
  1. Charger plus d’activité