Erhesna

[Heidel] L'Antre des Mystères - Chamane

8 messages dans ce sujet

Depuis quelques jours, une étrange affiche commençait à intriguer les passants, et à alimenter les rumeurs de la ville. Une Cartomancienne? Ici, à Heidel? Comment une telle chose était-elle possible? Bien sur, on n'était point dans une ville à la discipline aussi rigide que Calphéon, mais quand même…

En attendant, cela n'allait pas empêcher Damanea d'exercer sa profession, n'ayant cure des dires sans intérêt des badauds. Maintenant… Oserez-vous franchir la porte de l'Antre des Mystères?
 

Affiche Cartomancie Heidel.jpg

 

Modifié par Erhesna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Penchée sur de vieux grimoires, l'esprit de Damanea errait de ci, de là. Une demande assez particulière lui était arrivée ce jour-là, qui est plus est, venant de son amie la plus proche et colocataire, Serehne. Celle-ci lui ayant fourni deux crocs de Mansha, récupérés d'on ne sait où - l'intéressée se refusant, malgré maintes tentatives, de révéler le lieu de leur acquisition - dans le but de créer deux amulettes, ceci afin de réunir et surtout de protéger deux personnes aussi différentes que peuvent l'être le jour et la nuit, afin que chacune puisse bénéficier en cas d'un danger intense et imminent, du soutien de certaines qualités, ou défauts, de l'autre. Quelle étrange demande… et surtout, qui d'autre qu'elle, amie loyale, pourrait mériter ce genre de cadeau?

Soupirant, Damanea se mit à l'ouvrage, malgré une pointe de jalousie la titillant, commençant à réfléchir aux runes et autres symboles qu'elle pourrait utiliser pour ce faire.

Quelques heures plus tard, de nombreux ouvrages jonchant le sol, son cabinet de voyance étant dans un état plus que lamentable, les crocs étaient prêts, gravés, et mieux: montés en colliers, l'un étant orné de turquoises, l'autre de cornalines. Les symboliques élémentales se croisaient donc comme il le fallait, chacune ayant le collier qualifiant une partie de l'autre personne. Ainsi, Le croc orné de Fehu, le feu, la puissance brute, totalement imprévisible, mais aussi d'une énergie incomparable, échouerait à Serehne. Quand à l'autre collier, orné de Laguz, l'eau, liée au sentiments, les émotions, la sensibilité qui des fois pourrait être trop intense, mêlée d'intuition, irait à l'autre personne. "Cette" personne, que Damanea n'aimait pas avant de la connaître. C'est que même en amitié, elle était possessive. De plus, elle aurait bien gardé ces crocs pour elle, qui auraient été du plus bel effet dans sa collection d'ossements et autres grigris animaux.

Levant les yeux vers Crow, son fidèle - et insupportable - corbeau, étrangement muet pour le moment, elle soupira une fois de plus, avant d'emballer chaque talisman dans un papier, espérant que son travail conviendrait, y ayant mis, une fois de plus, tout son savoir-faire. Après tout, n'est pas chamane qui veut, et ça, c'était son domaine, mieux que quiconque.

Dents de Mansha.jpg


 

Modifié par Erhesna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis quelques jours, la devineresse affichait un air assez satisfait, encore plus qu'à son habitude, semblant conclure maintes affaires et maints partenariats au sein de la ville. En effet, afin de bien s'implanter, autant se faire alliée plutôt qu'ennemie des autres commerçants, non? De plus, cela pouvait vraiment servir ses affaires.

C'est ainsi qu'elle conclut un partenariat avec Icare Idoras, le célèbre et "riche en modestie" potier de la ville, afin de pouvoir être très réactive en cas de demande de charmes sur pendentifs, ceux-ci pouvant désormais être réalisés en porcelaine, mais aussi pour se fournir régulièrement en pots de grès pour y stocker herbes, ossements et autres grigris pour sa clientèle. Evidemment, il va sans dire que notre rousse flamboyante ne se sera pas arrêté là et aura commandé maints objets pour son plaisir personnel, aimant entasser le plus de curiosités possibles chez elle (même si il serait plus honnête de dire, le lieu dont elle s'est emparée pour faire son chez-elle), qu'il s'agisse d'os étranges de créatures inconnues, de porcelaines rares ou autres.

Dans l'attente de sa livraison et autres informations sur ses diverses commandes, on pourra désormais l'entendre dire:
"Si vous voulez bien décorer, si vous n'voulez pas être démodé, faut aller cher Icare l'potier!".
Même si ses rimes ne sont pas du meilleur goût, Damanea étant bien plus douée pour danser et jeter des sorts que d'émettre un langage doux et sonnant agréablement à l'oreille, nul doute que ce potier réserve bien des surprises dans son échoppe.

Comment le trouver? Rien de plus simple! Icare Idoras réside au 7-3 à Heidel.


Damanea négociations potier 01.jpg

Modifié par Erhesna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces jours-ci, Damanea, aussi passionnée de danse valencienne, travaillait sur un projet mélangeant contes anciens et cet art mystérieux. En avant première, elle vous présentera son nouveau spectacle ce soir à la Soirée des Talents, organisée par Lisyel au Relais, 9-4, Heidel. Venez nombreux!

Damanea Le Serpent Rouge.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Damanea préparait ce jour-ci un court voyage à Tarif, afin de se fournir en pierres fines brutes pour ses charmes et sortilèges, n'ayant pas encore trouvé de fournisseur plus proche. Un petit mot sera donc épinglé sur sa porte, sa colocataire étant également absente , ayant embarqué ses chiens avec elle.

"L'Antre des Mystère sera fermée du 4 au 9 mois de la Clef. Pour une consultation, glissez un mot sous la porte, un coursier vous sera envoyé à votre retour.

Chamanement votre, Damanea."

Modifié par Erhesna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parfois, certaines consultations demandent plus de temps, et d'énergie. Encore légèrement perturbée par la consultation de la veille, notre chamane couchera les runes sur parchemin afin de pouvoir envoyer celui-ci au consultant, en cas de besoin. Surtout lorsque les runes s'avèrent facétieuses... et redoutables.



TirageSergioAlvaro 05-11-2018.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heidel. 

Après plusieurs mois de retraite dans le désert, elle rentrait enfin vers la civilisation avec, oh, bien des idées en tête. Il faut dire que ces voyages initiatiques sont de ceux qui font avancer, aussi douloureux soient-ils. Se retrouver face à sa conscience, sa psyché, mettre en pièce ce qu'on croyait acquis et se plonger au cœur de soi-même, sans possibilité de se dérober. Se rendre aux confins de la folie, y poser un pied, et en revenir indemme. Se reconstruire avec un nouveau savoir, de nouvelles certitudes. 

Déménager. Avoir un chez-soi reflétant son monde intérieur, et non plus partager une demeure, aussi belle soit-elle, si cette dernière ne reflète pas les multiples facettes de l'être. Habiter jusqu'au moindre centimètre, esprits compris. 

C'est ainsi que la chamane décida finalement d'acquérir le 9-3, certes, plus petit, mais plus adapté à ses désirs et pouvant offrir à qui le voudrait un peu de discrétion après une consultation, tout en gardant la proximité de la Place, centre névralgique de la ville. C'est ainsi qu'elle déplaça son cabinet pour une maison remplie de bric et de broc, mais combien plus chaleureuse. C'est ainsi qu'elle pouvait vivre selon son rythme sans heure, dans lequel les nuits font office de jours et les jours office d'entre-deux. 

Il se murmure également qu'elle aurait ouvert une petite brocante, dans lequel meubles et objets réputés "magiques" seraient en vente pour qui saurait y voir. Tout comme la rumeur dit qu'elle n'en ouvrirait la porte qu'à de rares personnes. 

Oui, décidément, cette retraite apporta bien des changements. Sauf, peut-être, celui de son caractère bien trempé: cela il semble que rien n'en viendrait à bout. 

Modifié par Erhesna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il se murmure qu'une soirée se déroule au Relais des Voyageurs, Damanea ayant préparé comme l'on pourrait s'y attendre, une prestation en raccord avec les célébrations de mai.

L'Hallali Damanea.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant