Sibillia

[Trina] Vers une hiérarchie plus claire.

8 messages dans ce sujet

Bonjour/Bonsoir en fonction de votre heure de lecture. Le titre semble plutôt limpide mais je me dois d'approfondir ma demande.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Valks.JPG

<Valks, se dressant entre le Conseil et l'extérieur tel un roc>

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Nous avons quelques utilités, histoires, rumeurs et fonctions des chevaliers de Trina au travers du parcours InGame. Mais je trouve que le côté hiérarchique est très évasif : 

Après quelques recherches de PNJ portant la mention "Trina", on se rend compte qu'on passe d'un vulgaire éclaireur à un commandant. Je trouve ce saut de grade un peu trop hâtif pour ma part.

J'ai donc poursuivi mes recherches sur quelques forums RP anglophones tentant de chercher quelques pistes de réflexion. Mais jusque là tout est vain ou encore non-traité. C'est pourquoi j'ai décidé de poser le sujet sur la table et de pourquoi pas augmenter la connaissance que l'on en possède. De plus, j'entame un personnage qui se veut des forces de Trina, de quoi enchérir sur mon engouement à ce sujet.

 

Les quelques informations que j'ai pu réunir concernant les grades "connus" :

 

( Rang / Nom [s'il existe] / InterprétationLieu)

- Maître des chevaliers de Trina / Valks / Le plus haut grade de la hiérarchie, siégeant à Calphéon et tirant ses ordres directement du Conseil. / Calphéon.

- Commandant des chevaliers de Trina / Fridri Dofricson / Il semblerait qu'il n'y ait pas plus haut-gradé dans le Fort Trina que cet homme. Ce grade s'apparente donc aux décisions finales et à la responsabilité de tous les lieux importants (Fort, Citadelle, etc...). Il passe plus de temps à écouter ses conseillers et à devoir gérer un aspect plus distant du combat puisqu'il est l'homme à abattre en temps de guerre. / Fort Trina.

- Officier Technique des chevaliers de Trina / Gerard Mercello / Il s'apparente plus à un haut-gradé en charge des mobiliers et immobiliers du Fort-Trina et de ses soldats. Je le conçois plus comme un logisticien, même s'il conserve ses obligations de soldat. On le sent tourmenté par les débordements logistiques Saunils. / Fort Trina.

- Officier Tactique des chevaliers de Trina / Casto Luce / Plus proche de son supérieur que l'officier Technique, c'est l'homme qui donne conseil sur le placement, les formations, les armes nécessaires. Il ne prend pas la décision finale bien que celle-ci soit souvent écoutée puisqu'elle reflète son talent naturel pour la chose. Il est plus souvent en dehors du champs de bataille ou le dominant afin d'obtenir un maximum d'informations de son propre point de vue. Il doit réagir rapidement. / Fort Trina.

- Quartier-maître des chevaliers de Trina / Becky / Ici on touche à un grade compliqué, pouvant désigner tantôt l'organisation côté paperasse, la gestion des ressources ou des hommes (entendez par là l'entrepôt, les mouvements etc...) ou bien un côté plus noble servant un haut gradé de manière administrative. On trouve le PNJ autour de nombreux corps meurtris et on se doute qu'il endosse un rôle de "managing" des soins. / Fort Trina.

- Forgeron des chevaliers de TrinaBarthe / Un grade nécessaire au bon fonctionnement et à l'autonomie d'un fort de Trina. Le forgeron reste cependant au stade de soldat de mon point de vue, un tout petit peu supérieur au soldat/éclaireur de formation sans compétences annexes. / Fort Trina.

- Éclaireur / Henry / S'apparente à un soldat léger de formation. Très peu fortuné et donc avec un équipement guerrier plutôt médiocre. Il ne possède pas de compétence annexe notable (forge, cuisine, etc...). / Près du Camp des Saunils.

 

Bien entendu, je compte présenter ce post sous une forme plus attrayante et lisible si la communauté daigne s'y intéresser. N'hésitez donc pas à me faire part de vos perceptions concernant le lore de ces PNJ et si ce sujet à lieu d'être ou non ! Mon but étant bien sûr de compléter cette hiérarchie avec votre accord et d'envisager un listing des personnes souhaitant y intégrer leur(s) personnage(s).

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Henry.JPG

<Henry, l'éclaireur préférant raser le sol pour éviter d'être compromis>

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il me semble qu'il y avait eu un sujet abordant la question, mais je ne sais plus où. L'interprétation que nous avons eu de notre côté (Di castelli, qui compte plusieurs de ses membres dans les forces de Trina) est qu'on a une hiérarchie correspondant plus à ce qu'on trouve à la renaissance ou à la fin de moyen âge en Europe, c'est à dire assez loin de l'organisation hiérarchique claire et carrée que nous pouvons trouver dans les armées modernes ou encore chez les romains (dans les vrais armées de métier, quoi).

Ainsi après Valks qui est le chef de l'ordre, il y aurait des "commandants" qui commandent des grosses troupes ou des positions fortifiées, les "capitaine" sont ni plus ni moins que des gens qui dirigent des troupes ou ont des responsabilités. Les "sergents" sont ceux qui relaient les ordres... et voilà. Ce ne sont même pas des grades selon moi mais plutôt des "fonctions". après on peut donner des précisions en pagailles pour préciser un rôle en particulier (officier de machin ou de truc) mais je pense que s'en tenir juste à ça devrait suffire. en tout cas pour notre part on n'a pas plus compliqué les choses! ;) Comme tu le dis, le lore est assez flou en ce qui concerne les grades (et je ne parle même pas des uniformes!!) donc ça insiste à voir les choses ainsi.

Modifié par Valentinna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, jouant un membre de Trina, j'ai toujours considéré l'armée de Trina comme une armée de la renaissance et non une armée moderne à l'instar de Valentinna. De fait, notre groupe estime que les grades des armées modernes n'existent pas et rien dans le jeu ne laisse penser que cette idée soit différente pour les concepteurs du jeu. Ainsi, commandant, capitaine, lieutenant, ne sont pas des grades dans notre vision mais des fonctions. Si on confit à un soldat un groupe d'homme, il est capitaine. Si ses hommes sont rentrés chez eux, il n'est plus capitaine. Si il se trouve dans le hasard de l'histoire à commander des unités, il est commandant. Si il ne le fait plus le lendemain, il n'est plus commandant. Si on lui demande pour le compte d'un capitaine de tenir une position, il est Lieu-tenant. Lorsqu'il délaisse le lieu, il ne l'est plus...

Je crois que cette vision est ce qui permet d'expliquer au mieux qu'un éclaireur ayant fait ses preuves et a qui l'on demande de commander des unités soit commandant, le temps de cette charge. Et si on lui demande demain d'aller éclairer, il sera éclaireur. Bref... dans une armée, avant la hiérarchisation moderne, on désigne plus les gens quant à la charge qu'ils occupent à un instant donné et qui peut dépendre de leur compétences, de leurs amitiés ou du fait qu'il n'y ait personne d'autre sur l'instant pour occuper cette charge, qu'à une hiérarchie fixe. Ce qui n'empêche pas bien sûr d'avoir des gens comme Valks et les quelques PNj cités, ayant assez d'importance pour occuper une charge de façon pérenne, préfigurant l'idée de grades modernes.

Je crois en fait que le seul véritable titre de Trina soit chevalier, puisqu'on sait que tous ne le sont pas et que certains PNJ qui n'en ont pas le titre rêvent de l'obtenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord je vous remercie de vous être intéressés à ce sujet et d'avoir pris le temps d'y répondre.

Pour ma part, mon interprétation rejoint plus celle de Valentinna. On conserve des grades, même si ils sont très peu nombreux, afin de donner un certain repère hiérarchique au joueur. Cela simplifie la tâche de mon point de vue.

En revanche, je trouve que Dulcia pose un concept assez intéressant, qui normalement ne s'applique que pour les figures inconnues des armées (en dessous des commandants). C'est vrai qu'à cette époque on avait tendance à qualifier une personne pour ses responsabilités et fonctions qui pouvaient être changeantes, tant qu'elle ne représentait pas une figure emblématique.

 

Je pense que ce sujet n'a donc plus lieu d'être puisqu'il y a différentes interprétations de la chose !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir. @Valentinna @Dulcia et @Sibillia

Bien qu'on demande à ce que le sujet soit clos, je me permet de fournir quelques éclaircissements concernant deux points. Je suis un peu rouillé, donc n'hésitez pas à vérifier et contredire avec vos arguments tout ce que je puise dire ci-dessous. 

 

D'abords vous rappeler que la figure la plus importante dans les Chevaliers de Trina n'est pas Valks, mais bien Delphad Castillon. Faites gaffe à ceci, car c'est pas un détail. 

Deuxièmement, l'on sait que le premier grade, le plus bas, dans les Chevaliers de Trina (ainsi qu'on peut transposer ça à Delphe) est le grade "Écuyer" qu'on peut aussi remplacer par novice, voir recrue. (La majorité des PNJ's portent bien "Recrue" sur leur tête).

Ainsi le démontre la description de Gerard Marcello:  

Citation

Il a rejoint les chevaliers de Trina dès son plus jeune âge.

Il a commencé en tant qu'écuyer. Il a travaillé dur sans jamais se plaindre, ce qui lui a permis de devenir instructeur de compétences. Qu'il pleuve ou qu'il vente, il reste fidèle à son poste. Son rêve serait que soit gravé chevaliers de Trina sur sa pierre tombale. Les chevaliers de Trina tiennent une place importante dans son cœur.

Ça suit un peut la "tradition" chevaleresque qui décore les Ordres de Chevalerie de Calpheon, où cohabitent deux archétypes de personnages. Ceux Chevaleresque comme Gerard Marcello ou encore comme Barthe , et puis les autres plus "réels", qui ne sont par pourvus des valeurs de la Chevalerie Européenne romantisée. La majorité.

********************************************************

Bien malgré cela, tous sont "chevaliers" sans que ce titre militaire ait aucune appartenance à la Noblesse de Calpheon.* Respectant les valeurs de la République. C'est la conclusion à laquelle l'on vient le plus rapidement, tenant compte de la parfois nature aléatoire des noms des Pnj et les variations de ceux-ci dépendant de la version de traduction, et de la concordance logique --> Membre des Chevaliers de Delphe = Chevalier. C'est néanmoins une interprétation je ne me souviens plus sur quoi d'autre je m'argumentais pour tenir ce propos il y a des mois mais je suis quand même assez sûr de moi, à vous de la prendre à votre manière. 

**********************************************************

Bien que la provenance sociétale et la performance de la recrue aient de l'influence. Les limites de la société ouverte de Calpheon. Ainsi, Romary, qui vient des Bas-Fonds, est reléguée à la tâche de palefrenière. 

Il y a plus d'un an j'ai essayé de m'éclaircir au sujet des ordres de chevalerie de Calpheon, sans grand succès, je crois que Valentinna a voulu citer ce sujet. Attention cependant, ce sont des conjectures, et il est un peu démodé, n'y faites pas trop attention. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une superbe intervention qui déterre quelques sujets forts intéressants, @Valderion !

 

Je vois que le sujet avait déjà été étudié par d'autres. Il est vrai que dans une société aussi cadrée que celle de Calphéon les tenant de titre assez important (qu'on pourrait sûrement qualifier d'officier pour plus de simplicité) sont pour la plupart des grands noms de la cité, des familles imposantes et nobles. 

La piétaille n'ayant que guère la chance de s'illustrer de part son armement et son utilisation en première ligne (mort plus ou moins certaine), les rares qui ont la chance de pouvoir progresser dans la hiérarchie ne dépasse pas ce statut de soldat à proprement parler (Sergent, Caporal ...).

 

Maintenant j'ai une petite question qui concernera donc mon personnage en jeu, puisqu'à la base c'est aussi pour là que j'ai évoqué ce sujet. Étant donné que vous avez un peu chamboulé ma vision des choses, VarHaald (mon chevalier de Trina) est d'origine paysanne, celui-ci occupe une fonction plus intellectuelle que guerrière depuis qu'il a montré quelques talents pour la chose. Ainsi je le vouais à un titre particulier qui peut s'apparenter à un émissaire ou un enquêteur. Une personne cherchant à résoudre des problèmes majeures dans la cité et ses alentours menaçant directement ou indirectement la noblesse et l'État en place.

Forcément il occupe un titre plus autoritaire qu'un simple soldat-recrue, mais je ne veux pas lui donner une importance trop majeure, car comme évoqué, il se doit d'être anobli avant d'espérer pouvoir grimper plus haut.

 

La question est donc, auriez-vous quelques idées d'un grade ou la connaissance d'une fonction qui représente mes dires, intégralement ou partiellement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La chose est que la majorité d'enquêtes qu'on croise dans le jeu sont données au Héros que nous jouons, peu de fois l'ont voit d'autres personnages dans les forces de l'ordre s'en occuper. 

Dans le Continent Ouest, par l'instant le seul titre qui me vient à l'esprit est celui de Cheremio, en Serendia. Il est "Enquêteur", mais ce semble être une charge qu'on lui a directement donné depuis les hautes sphères. Bien sûr, l'on sait qu'en Serendia ce genre de choses sont faites de manières plus "féodale", donc en Calpheon ce peut être plus banalisé et pris en charge par des administrations. 

Rien n'empêche ton personnage en principe d’accéder à cette responsabilité, quelque soit son origine dans la société de Calpheon. 

La chose est qu'on ne sait pas grande chose à propos du fonctionnement de la justice commune et de comment Trina développe son travail de "police" au sein de la cité. 

Tu as un spectre de type d'action assez large qui va des ordres provenant de hauts fonctionnaires, te demandant de chercher des coupables d'attaques à des personnes importantes au sein de la république. En somme une Justice qui fonctionne selon le besoin politique, ou les faveurs de copinage. Jusqu'à une Justice commune étendue qui fonctionne avec des plaintes, des dépositions etc. système ouvert à tout citoyen de la République, et enquêtes où Trina fera de son mieux pour résoudre qui a bien pu lancer des pétards sur le chat de Mary-Sue. 

 

A toi de voir.

Si j'essaye de répondre à ta question, je dirais que ce serait un soldat de Trina avec un grade intermédiaire, à qui on ordonne de s'occuper de telle ou telle autre affaire. Si ton grade est trop élevé tu perdras l'accès aux enquêtes les plus molles, et si ton grade est trop bas tu perdras responsabilités dans les enquêtes plus consistantes. 

Modifié par Valderion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour rebondir sur ce que @Valderion a dit sur les grades, je trouve que tout ce que tu dis va dans le même sens que Dulcia et moi au final (serions-nous tous d'accord sur une conversation?! :P ). les termes de "chevalier" et "écuyer" ne sont pas des grades, mais des titres, l'écuyer étant classiquement le chevalier en formation, mis au service des vrais chevaliers pour apprendre. Bref on est bien dans cette façon plus médiévale et renaissance que contemporaine d'envisager les "rôles" et responsabilités militaires. à noter qu'être écuyer n'engendre pas forcément à la clé un titre de chevalier, c'est ce qui se passe pour  Gerard Marcello  qui se trouve cantonné à un rôle d'instructeur pour l'instant mais espère un jour avoir suffisamment fait ses preuves pour avoir cet honneur. et comme l'a souligné Valderion, pas besoin d'être noble pour ça, même si, la société Calphéenne étant foncièrement injuste, avoir des relations ou un nom connu doit beaucoup aider.

 

j'aurais dis pareil pour @Sibillia, ton perso pourrait très bien être un soldat à qui on confie régulièrement sur des affaires le statut d'"enquêteur". ça ne me choquerait pas, perso, même si je ne crois pas avoir vu d'enquêteurs PNJ à Trina... Mais de mon point de vu ça ne détonne nullement avec le lore qu'il y en ait. S'il est vrai que les histoires d'enquêtes en tout genre sont refilées au héro (donc par extension à des aventuriers) dans le jeu, les dev ont quand même prit le soin de faire dire de la bouche des membres de Trina des phrases du genre "nous manquons de monde pour s'en occuper. tu veux bien t'en charger?" (ex la quête pour arrêter les voleur dans la rue du marché). Et lorsqu'il s'agit d'affaires plus importantes que de simples voleurs de pommes, les PNJ s'adressent au héro par ce qu'il est passé par tout un tas de trucs assurant la confiance de Trina et même du parlement... c'est pas non plus le dernier des aventurier, et puis bon, il faut bien s'adapter aux besoins du jeu! bref, le lore a toujours des limites puisqu'il est fait pour servir une histoire en particulier, même si celui de BDO est assez riche et complexe pour donner plus d'éléments que beaucoup de jeu. Qui qu'il en soit, je pense que personne ne sera choqué si tu dis que ton personnage est "enquêteur" de Trina. Moi en tout cas je ne serais pas choqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant