Flufféli

[Rumeurs] Région d'Heidel

7 messages dans ce sujet

Le poste de garde en charge de surveiller le territoire longeant le Monastère Sanglant au Sud d’Heidel fait circuler une rumeur dans les campagnes sérendiennes. Il est question d'une quinzaine de prisonniers tenus captifs par les Cultistes retrouvée libérée dans les forêts qui longent la zone. L’on parle d’une maigre rébellion qui aurait éclaté au sein du camp ennemi permettant ainsi à quelques âmes de s’échapper, d’autres clament avec ironie la bienveillance des cultistes dans un dessein perfide. Si la Garde se réjouit d’enfin avoir pu sauver quelques personnes aux griffes des Cultistes, certains locaux ne voient pas d’un bon œil cet arrivage de prisonniers touchés par la corruption de Kzarka  et remis en liberté dans leurs campagnes. Quoi qu’il en soit, la rumeur se propage et se déforme, les familles des disparus viennent à l'entendre accusant l'heureuse nouvelle.

Révélation

Si l'envie vous prend d'en savoir plus sur le devenir de ces quelques âmes libres, d'enquêter sur ce qui aurait pu se passer dans le camp ennemi, ou qu'autre chose vous vient à l'esprit. Je reste bien sûr ouvert à toute proposition de jeu !

 

Modifié par Yash'
Parce que j'aime quand les textes sont bien alignés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coïncidence ou pas... des forestiers ou autres gens divagant dans les bois parlent de traces étranges dans la verdure, la végétation serait devenue noire, flétrie... formant des cercles ou des tracés. Décidément il s'en passe au sud en ce moment!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les habitants de Glish, ainsi que les voyageurs présents dans la zone, ont pu assister à de surprenants mouvements de troupes en fin de matinée.

D'abord, un détachement ayant quitté le poste de garde central, prenant la route de la porte nord-ouest, mené par le commandant Alugren. Ensuite, un autre détachement, plus conséquent, a aussi rejoint la porte nord-ouest peu après midi, en provenance de la porte sud-ouest; à sa tête se trouvait bien sûr le commandant Xaviero Vitello.

C'est avec un certain amusement que les marchands et voyageurs, en halte à la porte nord-ouest, purent assister à une sorte d'imbroglio diplomatique où les forces calpheoniennes n'en menaient pas larges, ce qui contrastait avec la nonchalance des commandants sérendiens.

Néanmoins, pour quiconque étant resté, ou repassant par la porte nord-ouest en fin d'après-midi, il paraissait évident au premier regard de savoir que les gradés de Calpheon avaient pris le commandement des opérations.

Mais quelles opérations?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est au couché du soleil que l'on put entendre aux abords de la zone neutre le premier coup de canon.

Trop courte pour être qualifiée de siège, avec trop peu de contacts directs pour méritée le nom de bataille, l'escarmouche, bien que massive, ne dura finalement que quelques heures. Les pluies de flèches, enflammées ou non, s'abattant sur la tour de guet, couplées aux boulets enflammées, étaient bien les choses les plus impressionnantes de ce bref, mais intense, affrontement; Les traits de feu transperçaient les ténèbres obscures de la nuit, dans un spectacle d'une certaine beauté... pour quiconque l'apercevait de loin.

Les raisons de l'assaut restent encore inconnues. Et bien que l'on dénombre quelques pertes et disparus, il semblerait que ce soit un franc succès. Pour quelqu'un qui croiserait les soldats lors de ces prochains jours, aux différents postes de gardes de la partie occidentale de Sérendia, on ne contemplerait que sourires et visages enhardis. Et en prêtait l'oreille, certains évoqueraient même quelques faits d'armes, dont des sorcières ayant fait jeu égal, voire supérieur, à ces faucheurs sombres...

Modifié par Falkynn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De l'insécurité des routes à la montée des tensions entre Serendia et Calphéon, bon nombres de sujets fusent autour des conversations, et il y a comme d 'habitude autant d'avis que de concernés. Le dernier incident en date mettant en cause une famille marchande d'Heidel dont l'Aînée aurait été enlevée est sur toutes les lèvres. Entre ceux scandalisés, ceux inquiets et ceux prompts à ratisser la région au peigne fin pour faire bonne mesure la nouvelle gonfle et amplifie au cours de la journée.

Dorénavant on ne narre plus les exploits du tristement célèbre Boucher d'Heidel et de ses frasques avec la garde et les Greywolf mais du nouveau croque-mitaine à la mode, le Gunmar qui serait selon certains le géant commanditaire de l'attaque des Delonyrs. Certains disent même que les casques à cornes se vendent comme des petits pains depuis cette nouvelle. Comme quoi le malheur des uns.

D'ailleurs en parlant du Gunmar certains radicaux estiment que l'attaque des Delonyrs n'est qu'un prétexte pour mettre à mal les routes puis les relations reliant Calphéon à Serendia, et ils y voient peut-être un acte patriotique et indépendantiste. En effet dans certains milieux "autorisés" on ne se prive pas de clamer haut et fort que si Serendia avait conservé la Souveraineté qui devrait être la sienne, les routes seraient moins merdiques et la gamine serait chez ses parents, au chaud ~ fin de citation.

Un vieil ivrogne qui devait livrer sa charrette de foin à Calphéon affirme quand à lui avoir eu la chance de tomber sur un émissaire d'Elion qui l'avait averti que s'il s'aventurait plus loin il mourrait.. à quelques centaines de mètres à peine de l'attaque de la veille. Providence ou.. hallucination ? Nul ne saurait le dire car le vieil homme s'accroche à son discours autant qu'à son outre de pinard..

Ou peut-être est-ce un peu de tout et quelque part une main invisible place ses pions dans l'ombre, qui sait...

 

 

 

 

Révélation

Suite d'évents totalement ouverts faisant partie d'une campagne aux retombées tentaculaires inattendues. Intégration possible dans la limite de mes compétences :)

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après deux jours de battues quotidiennes par les riverains et ouvriers du domaine agricole d'Alejandro, à la recherche d'une saisonnière prénommée Amalia, sa famille proche a annoncé ce matin la mort dans d'horribles circonstances de la jeune femme à la lisière des ruines de la ferme Lynch. D'après les témoins, le corps aurait été retrouvé dans un état déplorable non loin du territoire revendiqué par les efrits. Le mot passe, d'une famille à l'autre, de rappeler aux plus jeunes et aventureux de leurs enfants d'éviter l'endroit, au cas où les bannières et les hurlements des sauvageons ne suffisaient pas déjà.

Une procession modeste est prévue pour ramener la dépouille de la jeune fille jusqu'à l’Église d'Heidel où elle recevra les derniers sacrements avant d'être inhumée selon le rite Elionniste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant