Ceresayaria

[Heidel] Faits avérés

92 messages dans ce sujet

Au petit matin, l'on aura vu Beren Dralereth se diriger vers une bijouterie. Une fois à l'intérieur, il serait resté un petit moment, avant de sortir et d'aller dans l'échoppe d'une couturière de la ville. Il semblait ne pas se hâter plus que cela, de plus, il aurait joyeusement salué les personnes se trouvant sur son chemin. Son regard semblait paisible, comme si les problèmes du monde étaient derrière lui. Son entrain ne serait pas passé inaperçu, après les troubles qu'il aurait vécu dernièrement.

Suite à cela, il sera naturellement retourné à l'antre de la fée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Lieutenant de Hauterive, la garde Ferant ainsi que l'investigateur William Duncaste ont été apperçus pénétrant dans le dispensaire ravagé par l'incendie pour mener l'enquête autour de ce terrible drame.

Ils en sont ressortis couverts de suie et suffoquants, pour l'heure aucune information n'a été communiquée publiquement quant à l'origine du drame. L'enquête ne serait pas encore terminée et quelques zones d'ombre sont à éclaircir.

Modifié par Alshindara

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le dénommé Charles Keziah, aussi appelé "Le Boucher" aurait été vu, accompagné du Lieutenant de Hauterive et de la Garde Ferrant, jusqu'au bureau du Capitaine Leodric de la garde d'Heidel du Laurier noir.

Quelques minutes plus tard, un wagon pénitentiaire se présentait pour repartir en direction de l'ouest.

 

Modifié par Alshindara

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
*Entre Heidel et Calphéon on rapporte des chansons et chansonnettes d'un nouveau genre. Certain s'amuse même à les réécrire, en ajoutant des dessins de plus ou moins bonnes qualités, pour les clouer aux portes, surtout celle du dit "Canicide".*
1511892144-1511719362-blason.png
 " Oyez ! Oyez ! Le complainte de Gueule dents d'fer !
.
Il était brave, il était fier,
Il avait  des dents de fer !
Il était compagnon d'un chevalier,
Garde à vous s'il venait vous mâcher !
.
C'est un jour, claquant des dents,
Sur le bras d'un puant manant,
Que d'un coup d'épée maligne,
On lui trancha l'échine !
 
Un manant gris, un triste sire,
Qui court partout les ruelles pour médire,
Fit gicler, sur les pavés, le sang du brave !
Ça lui valut un surnom si misérable qu'il en bave !
.
Le tueur de chien, le canicide,
Ne vaut pas mieux qu'un fratricide !
Il trancha le gorge d'un brave chien, 
L'assassin qui courait la gueuse comme un lapin !
.
Ho Canicide ! Ho Canicide !
Que ton âme est putride !
Ho Gueule dents fer ! Gueule dents fer !
De toi le peuple est fier !
.
Il était brave, il était fier
Il avait des dents de fer !
C'était le compagnon d'un chevalier,
Garde à vous s'il venait vous mâcher ! "
.
Modifié par Néron

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La veille en soirée, le voisinage pu entendre avec effroi la porte de l'Arche se faire enfoncer à coups d'épaules par une montagne de muscles à l'air patibulaire.Il aura fallu peu de temps à la garde pour intervenir, mais le temps qu'ils arrivent l'on pu entendre les conséquences d'une escarmouche à l'intérieur ; Fracas de vaisselle, craquements de meubles, grognements de pugilat...

Les plus avisés auront vu une silhouette métallique s'élancer par la fenêtre du premier étage, monter sur un cheval et partir au galop.
A cet instant, une autre silhouette chapeautée se serait introduite dans les lieux en courant, suivie de près par un corvidé croassant.

La garde aura quadrillé le quartier et sécurisé les lieux assez rapidement.

Une heure plus tard, un carrosse sombre tiré par quatre jeunes chevaux de traits se sera arrêté devant la porte enfoncé, un cocher aux guides. Un homme encapuchonné et blessé serait sorti de l'Arche pour embarquer, accompagné par le gaillard ayant enfoncé la porte -visiblement pas le même qui aurait sauté par la fenêtre-, et par le chapeauté de noir, que l'on reconnu comme étant le docteur Cambiaso. Laissant supposer que la victime encapuchonnée était son apprenti, Jack, qui logeait sur place depuis quelques semaines déjà, d'après les commères.

 

 

Modifié par Gloubi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques curieux auront vu la dénommé " Martha " se livré a une bien étrange séance où, usant d'un pendule, elle aurait plongé la Jeune demoiselle Snyder dans une sorte de sommeil a deux reprises sous le regard mefiant de La demoiselle Bellone. La deuxieme fois elle lui aura demandé de saisir un tisonnier a pleine main. Malgré l'état second de la jeune femme, elle n'aura pas fait ce que lui demandait la dénommée Martha. Prouvant par la même que la technique utilisé par cette dernière n'avait rien de magique et ne representait pas de danger.

'' c'est de la relaxationisation ? " aura demandé un temoin.

" le terme :" hyp nose " aura ete entendu

Quoi qu'il arrive, la cobaye n'a pas semblée traumatisée. ... bien que ! Angloutir quatres part de tartes, c'est pas humain 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques affiches provenant du pays voisin nord, plus précisément de Vélia apparaissent en ville.

Affiche bouclier 288.jpg

Affiche Cavalgio.jpg

Affiche Course de Tonneaux.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela sautera aux yeux de ceux qui empreintes la rue qui monte à la place de la fontaine, parce que cela fait au moins vingt centimètres de rayon.

En plein milieu de la rue, au niveau du Dispensaire et légèrement plus bas, il semblerait que quelque chose ai fait fondre la couche de neige au sol, laissant apparaître les pavés plutôt que le blanc manteau neigeux. Évidement durant la nuit glacial, ces endroits auront été recouvert de givre transparent particulièrement traître.

Attention de ne pas glisser !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur les marchés d'Heidel, les étales vendent bon nombre de poissons issus d'une ferme des environs en moyenne tous les 4 jours. Carpes, écrevisses, truites... Du poisson bien frais en provenance de l'exploitation de la valkyrie Cyméra. A l'origine de ces livraison, une grande semi elfe en relation avec un vieux marchand du coin lui vendant le poisson à un prix  plus que raisonnable.

Révélation

Quantité en poisson limitée à en moyenne 23 prises au mieux tous les 4 jours, et dont les tarifs sont très bon marché, même si la qualité semble être au rendez vous!

 

Modifié par Ihria

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Hier matin, un groupe d'une vingtaine de voyageurs auraient fait un peu de bruit en quittant Heidel. Les chevaux chargés de sacoches bien remplit annonçaient alors le départ pour une longue route. On y aurait vu pas mal de commerçants, mais aussi de médecins, entourés de plusieurs escortes. Ce qui est sur, c'est que la sécurité semblait de mise."

Modifié par Lisael

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la soirée, un destrier aura ete laissé au palfrenier de la route sud par une jeune femme a la chevelure bleue. La Valkyrie aura pris un lit au relais des voyageurs. Elle aura passé le reste de la journée à arpenter la ville. Elle ne semble pas en service. Mais on la voit faire le tour des commerçants achetant quelques bricoles, discutant avec eux. Parfois, elle prends des notes dans un carnets entre deux haltes.

Modifié par Aunrae

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques papiers ornés auront été déposés ci et la, dont le panneau d'affichage du Relais. Un grand gaillard aux cheveux gris s'est chargé de les distribuer, sans doute payé pour l'occasion tant il tient plus du pilier de comptoir que du commerçant. 

infolio.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des affiches auront été placardées à tout endroit de la ville où cela était toléré, afin que le plus de monde possible soit au courant de la soirée à venir.

 

 

 

Inauguration Joaillerie.png

Modifié par Kanako

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Durant la matinée, la sorcière rousse a été aperçu aux écuries, apprêtant son cheval avec Izaro. Comme souvent, des rires pouvaient être entendus, la rouquine n'ayant jamais caché qu'elle appréciait le palefrenier préférant Serendia à Calpheon.

C'est environ une heure plus tard qu'elle quittera la cité sur la route de l'est, non sans avoir fait le tour du marché au préalable. Durant son long séjour à Heidel, elle n'aura jamais été autant aperçu dans les rues, cheveux au vent, qu'en cette matinée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La crèmerie à changer hier (19/02/18) son livreur, les livraison à domicile sont a nouveau disponible. Paré de sa tenu de travail Aroon à toqué au porte des maisons en ville. Si vous l'avez ratés, n'hésitez pas à prendre rendez vous pour la livraison à la crèmerie ! 

Modifié par Elioza

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

unknown.png

 

Selon différents témoignages de comptoir qui se recoupent en similarité, se dispersant au gré des godets comme une bonne vieille Malpeste des villages, il semblerait bien que la chambre mortuaire de l'église d'Heidel ai été victime d'un acte criminel spécifiquement odieux. Un vol de cadavre qui ne manquera pas de raviver l'humeur sépulcral des accueillantes chaumières de quartier.

Par ailleurs, point de vu bavardages de rue, on ne manquera pas d'évoquer les quelques perturbations notables qui fulminent dernièrement à la garnison de la cité la plus agité de ce monde. Il se dit que le Garde en charge de la ronde ce soir-là, n'était nulle autre que le dénommé "Jean-Brice" dit "le Valeureux". Personnage notoire connu pour ses faits d'arme modestement remarquables, qui fort étrangement, ne se serait jamais repointé depuis lors.

On ne sait trop ce que tout cela signifie pour l'instant. De toute évidence, cela ne présage rien de bon. Ce qui est sûr et certain, c’est qu’une enquête est en cours.


 

Révélation

 

HRP :

Pour info, il s'agit d'un bout de trame en cours, complètement ouvert à la communauté. Il est donc tout à fait possible de participer à l'enquête ainsi qu'à tout ce qui est lié autour.

Pour toute demande de renseignement, il suffit d'envoyer un message privé sur ce compte.

Bon jeu.

 

 

 

 

Modifié par Inconnu émissaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis quelques jours, il y a de l'agitation du coté du 7.5 de Heidel. En effet, des chariots de la famille Snyder ont stationné non loin d'une maison où des Tables, meubles, tapiserie ; Tableau ; Caisse remplit de couverts et autres ustensile de cuisine ont été déchargés. La jeune Snyder aura supervisé l'ensemble. Elle aura été contrariée qu'une partie de sa commande ne soit pas arrivée. Vraisemblablement, il manquerait des lits et tout le blanc. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut voir facilement aux abords de l'Antre des Fées à Heidel et dans le sillage de la tenancière si elle se déplace tantôt un borgne pas commode tantôt une rouquine vêtue de fer. Il est aisé d'affilier ces différentes personnes à la Compagnie Delmeth, compagnie qui semble prendre à cœur les intérêts et la santé de ses clients..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un petit restaurant a ouvert dans la plus grande discrétion ou indifférence, du coté de la porte Est de la ville. Mais toujours est-il que cela n'a pas échappé aux ouvriers et autres habitants ayant peu de moyen. En effet, les repas, bien que préparé de façon simple, sont copieux et abordable. On parle d'une étrange idée mais qui reflète bien l'esprit de la jeune femme qui tiens la cuisine. Les plats ont un prix fixe minimal, mais il existe aussi un prix haut, permettant a chacun de donner un peu plus, sans tomber dans l’excès,  si il a trouvé le repas a son gout.

Toujours est-il que ce système semble permettre aux pauvre gens d'avoir un repas chaud et un vrai lit pour une nuit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des affiches commencent à fleurir sur les murs de Heidel et des fermes environnantes. 

Foire_de_Heidel_288.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On commencera à entendre parler au sein de la basse populace et du commun des charmes et des mystères des sciences orientales. Du moins, plus que de science, l'on parle de magie, de mysticisme et de prédictions, administrées par une jeune valencienne "aux yeux de biche".

"Ouais, bah, l'm'a dit l'bonne fortune pour l'récolte d'l'année, ma fouè, eh ! Mais qu'je d'vais pas m'reposer sur m'lauriers, et 'vestir dans l'orge p'tôt que l'froment, hé ! D'puis l'temps que j'rabache ça à m'femme, m'voyez, hein !" - Exploitant de Balenos

"Dame, l'étrangère, là, l'a sauvée notre bonne Pommeline ! Un coup de roue, pouf, elle a dit, quelqu'un nous complotait par derrière ! Il faut dire que le vilain, là, le Jeannot, il en voulait à sa vertu, alors qu'elle est fiancée au frère de la femme du cousin de mon mari, là ! Mais oui, je vous dis !" - Habitante du Bourg

Révélation

Contactez Shahrzad_RP en jeu pour toute question / rendez-vous

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suite au court spectacle de musique mené par cette troupe, et en ayant jouer de la guitare avec les musiciens, la petite Ely auras encore plus envie de poursuivre la musique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant