Ceresayaria

[Heidel] Faits avérés

66 messages dans ce sujet

De nouvelles affiches venant de Calpheon sont visibles dans les rues d'Heidel.

 

affiche.jpg

 

Modifié par Ceresayaria

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est dans le courant de la journée qu'un homme arriva à Heidel pour disposer plusieurs affiches ici et là afin de compléter la première sur le Tournoi des Constellations. Il fut également charger, tel un héraut d'annoncer de sa voix claire et forte aux personnes illettrées d'être informées de cet événement.

" LE TOURNOI DES CONSTELLATIONS AURA LIEU LE 24ème JOUR DU MOIS DE L’ÉLÉPHANT A PARTIR DE 14H00 DE L’APRÈS-MIDI. TOURNOI PENDANT LEQUEL SERA NOMMÉ LE CHAMPION. ENTRÉE LIBRE AUX SPECTATEURS ! RÉCOMPENSES A LA CLÉ.

LE HARAS RECHERCHE ÉGALEMENT DU PERSONNEL  SOIGNANTS, UN ARBITRE ET UN COMMENTATEUR/ANIMATEUR SOUS RÉTRIBUTION.

AUTRES RENSEIGNEMENTS AUPRÈS DU HARAS DES TROIS GRÂCES ! "

Affiche Tournoi.jpg

 

Modifié par Ceresayaria

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la soirée, la Crèmière aura distribué en ville des paquets de bonbons d'Halloween aux personnes qui passaient dans les rues.

Un paquet plus important aura été déposé avec des tomes fromages et du lait dans les refuges et lieux à don pour les plus nécessiteux.

Le froid s'installant de plus en plus, l'heure est à la solidarité et à la distribution de bonheur!

 

f5d9e1bfacc2ed2b0589d20dbaac4720.png

Modifié par Kaewyn La Renarde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Père Eil était fort heureux ce midi.

Et cela s'était ressenti durant la messe puisqu'aux matinales, un don conséquent a été offert à l'église.

Une vieille dame Calphéonienne au fichu noir sur la tête, probablement une triste veuve, en visite pour à peine deux jours s'était rendue à chaque office, et lui aura tenu la jambe pendant de longues heures, lui demandant de prier pour sa famille.

Le prêtre n'aurait jamais cru que la sainte église aurait été récompensée à ce point. Avec cette cagnotte de départ, il pourrait par exemple songer à quelques travaux pour rénover le clocher ?

Quant à la vieille dame, elle repartit avec son Intendant, non sans offrir ses plus beaux et radieux sourires aux autres grenouilles de bénitier. Ce qu'en retiennent les gens, c'est qu'il s'agissait de la mère du nouveau docteur travaillant au dispensaire, et qu'elle insista lourdement pour qu'une âme charitable le traîne à la messe plus souvent. "Une vieille dame charmante". "S'ils pouvaient tous être comme ça quand ils viennent chez-nous !"

Elle était arrivée quelques jours plus tôt dans ce même carrosse qui l'emporta, elle, son Intendant et ses deux hommes d'armes, vers l'Ouest.

Modifié par Gloubi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Lâche...

 

On pense qu'il y a une limite à la lâcheté et puis un jour on est témoin d'un acte qui nous prouve qu'elle n'en a pas, aucune.

 

Ce soir, à Heidel, la pluie glaciale d'un automne moribond viendra laver le sang d'un brave qu'on a lâchement répandu sur les pavés.

Il était gentil, il était courageux, il était fidèle, il était aimant ...

Il s'appelait Argos.

Il est tombé sous un coup traite d'un homme vil.

On ne lui aura pas accordé de mort digne d'un brave, mais celle d'une vulgaire proie qu'on saigne.

Égorgé.

Ce soir le sang d'un chien plus courageux que bien des hommes a été versé, a rougi les pavés de la maudite Heidel toujours assoiffée de sang, jamais rassasiée.

Tristan Greywolf, vous avez assassiné un brave. Qu'on ce le dise et qu'à jamais l'histoire du tueur de chien soit connu à travers les âges.

Tristan Greywolf le tueur de chien.

 

Il s'appelait Argos. Il était brave. 

 

Révélation

1510018169-2017-11-07-65972426.jpg

 

Modifié par Néron

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui, Freddericco Mercuri, bourgeois banquier de son état Serendien aura été vu, dans les premières heures de l'après-midi, entrer dans les bureau de la Seigneurie d'Heidel, vêtue richement, aux couleurs représentantes de la région. 

Accompagné d'un porte-documents de cuir plutôt chargé, il semblait de joyeuse humeur et déterminé. 

Sur le chemin pour les bureaux, il aura été vu et entendu, discutant avec Charles Keziah, d'une entrevue future.

Aucun changement n'aura opéré lorsque Freddericco sortira du lieu, toujours aussi joyeux, son porte-documents bien plus léger qu'a l'aller, il sera retourné à la banque par la suite. 

Ce retour suivi d'un départ de trois messager depuis sa demeure. 

Le jeune bourgeois peu discret et toujours haut en couleur et peu modeste, aura été facilement identifiable et facilement suivi.  

 

Révélation

Ce qu'il constitue l'entretien de Freddo avec la Seigneurie sera sans aucun doutes inaudible, puisque le bâtiment est surveillé par la garde.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce matin, le jeune adulte Freddericco Mercuri aura été vu devant devant le 7-5, aiguillant avec force des hommes portant une ribambelle de meubles, de factures et de qualités différentes, allant de bois presque moisis à des canapés parmi les plus raffinés trouvable à Calphéon.

C'est après une demi-journée de dur labeur, que les hommes finiront par ressortir du bâtiment, suivi de Freddo, le visage rayonnant, les invitant à revenir le lendemain à la même heure. 

Ce dernier refermant le bâtiment à clef lors d'un départ une heure plus tard. Vêtu de riches tissus et couleur, le jeune adulte aura été regardé d'un œil mauvais par certains pauvres hommes de la rues principale, le qualifiant d'être : " Méprisant " et " Suffisant ".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Se matin, et bien qu'elle soit souffrante, la jeune demoiselle Snyder aura été vu supervisant et coordonnant une répartition des marchandises Non loin de l’entrepôt que la famille détient. Des Caisses de vêtements Chauds, de divers couvertures et autres tissu auront été chargé dans un chariot. Dans un autre ce fut des vivres provenant visiblement de la région d'Altinova et de Velia. Dans le Dernier, des meubles tout ce qu'il y a de plus classique et abordable. Rustre mais solide.

Une fois terminé, la jeune femme se serait joint au convois, comme souvent, pour en assurée la protection avec quelques hommes employé par la famille. L'un d'eux aurait préconisé a la jeune femme de rester et d'allez quérir les soins d'un médecin.

" J'ai pas besoin de médecin... Ni de soin... C'est pas quelques maux qui vont m’arrêter. Et puis, il y a d’excelent médecin a Calphéon "

2017-11-10_168056570.JPG2017-11-10_168123336.JPG

 

 

Modifié par Elena

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le chevalier Onofrio Cortesi toujours convalescent a quitté le dispensaire d'Heidel..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce matin, dès la première heure, une pancarte de métal aura été fixer sur le mur du bâtiment 7-5 à Heide. 

" Office du juge d'état de Serendia Freddericco Mercuri " 

L'homme connu pour ses vêtements hauts en couleurs aura été vu entrer dans son nouveau bureau, laissant la porte ouverte, pour accueillir dès aujourd'hui les premiers dépôts pouvant le concerné.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En rentrant de leurs courses matinales du lundi, Ginette et Micheline s’arrêtèrent devant la nouvelle pancarte. Les deux femmes, commères à leur actif, explosèrent de rire en lisant.


- T’vois ça ma vieille… un nouveau juge. Comme s’ils n’étaient pas tous déjà corrompus.
- Ah… t’sais à l’époque, Robert et ses copains étaient quand même honnête… un juge n’était qu’un juge…
- Ah bah ouais ouais… c’était pas l’homme à la muette lui ?
- Si si l’banquier, l’tavernier, l’combats, l’proxénète et m’tenant l’juge…
- Ah bah on aurait tout vu…Y a plus qu'a voir maint'nant.

Les deux femmes soupirèrent et continuèrent le tour du marché, discutant encore et toujours du bon vieux temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...Après avoir quitté Velia, Fhalaine et Shidean se rendent à heidel où ils ont encore quelques affaires à régler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La mère Michelle est toute retournée, comprenez donc elle se retrouve avec deux chats à présent. En effet, en début d'après midi, que ne fut sa surprise que de voir devant son perron le petit Potiron. Pauvre minou, penaud et le ventre ballonné, a rendu son déjeuner sur les pieds de la bonne Dame. les cris d’orfraie de la brave femme ont alerté tout le voisinage, quel chamboulement pour un si petit matou !

Modifié par Shaardol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis quelques jours, l'on peut voir au cou de la demoiselle Snyder, deux collier magnifiquement travaillé qu'elle caresse parfois du bout des doigts avec un doux sourire. Il se dit qu'elle aurait reçu ces colliers le lendemain de la foire. En effet, un coursier des Chimères le lui aurait livré en ce matin du 13. Elle réponds avec douceur aux curieuses et curieux que c'est un cadeau, qu'elle n'en connait pas le prix, mais indiquera que cela proviens de la " Forge et négoce Ezeil " .

collier-bijoux-cuir-femme-crystal-portee il_570xN.1097769476_5zet.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques producteurs de Lin et éleveur de mouton de la région ont le sourire aux lèvres. Il semblerait qu'un étrange investisseur aurait acheté les trois quart de leurs productions et aurait pris commande sur les suivantes. Le tout a un bon prix, légèrement supérieur aux tarifs qui leur sont proposé actuellement. Cet acheteur aurait demandé a ce que l'ensemble soit envoyé a un atelier de tissage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le froid commence à se glisser dans les ruelles heideloises faisant naître quelques volutes illustrant les paroles de deux badauds buvant un vin chaud, à l'angle d'une ruelle.

Le gros Sam, s'exclame d'un ton monocorde : " Ah bah tiens ! Avec ce temps, c'est pas aujourd'hui qu'on va voir une jupe voler. "

Le vieux Henri, cuit par l'alcool répond : " Ehh ouais... que veux-tu, il faut bien que les jupes prennent des vacances un peu... et puis, la petite dernière que j'ai reluquée semble l'avoir un peu mal prit... Tu crois que j'ai été trop loin? "

Le gros Sam ricane, reniflant un amas de morve gras : " RrrRR... Oh tu sais, elles prennent tout mal, alors, autant ne pas se priver. Un jour, elles se souviendront peut-être qu'il y a plus grave... Genre la Peste. Ouais... La Peste, ça ne s'oublie pas.... Enfin je crois ? "

Le vieux Henri rétorque, se curant le nez : " Baaaah... Ouais, la Peste... On disait quoi déjà ? "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un violent incendie dans la nuit et une partie de la matinée aura embrasé le dispensaire.
Par chance le feu pu être maîtrisé afin qu'il ne gagne pas les habitations proches.  Néanmoins, les habitants et la garde auraient tout fait pour éviter la perte intégrale du mobilier ..   il fut impossible d'entrer à l'intérieur afin d'éteindre les feux violents.
Au terme d'une lutte pourtant acharnée,  il ne restait que des cendres. Tout était parti en fumée,  y compris les dossiers médicaux et registre.

Les rumeurs allaient bon train, et cette fois il n'était pas question de nez mouché, de flatulences outrageusement ennuyeuses  ou de savonnettes aux vertus apaisantes.


Etait-ce un acte criminel ?
Un incident domestique causé par une étourderie ?

DispensaireFeu.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une fois le feu éteint, les cendres refroidis, les habitants de Heidel n’hésitèrent pas à prêter main forte à Dame Gretha qui est une institution heideloise à elle seule.

Petit à petit, on vit des familles jadis aidées par le dispensaire venir pour commencer le nettoyage.

Des commerçants s’organiseraient déjà entre eux pour lever des fonds afin d’aider à la reconstruction du dispensaire.

 

Révélation

Le dispensaire revient au nom de Chevalier

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors que le dispensaire vivait son drame, le relais des voyageurs ne pouvant être que spectateur des flammes qui s'emparaient de ce dernier qui accueillit au besoin les personnes ne pouvant plus se réfugier au dispensaire, offrant une boisson chaude en attendant que l'agitation se calme un peu.

Plus tard, une fois les flammes et le cœur de Dame Gretha plus "léger", on aurait vu la tenancière et responsable Chimères apporter une bourse à cette dernière protectrice du dispensaire. Elle aurait proposé le don de vieux meubles en plus de son don en monnaie. Puis, rapidement, elle sera repartie à ses occupations, pendant que Laylae, employée au relais venait aider au nettoyage.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 2017-10-23_107775622.png

La nuit fut agitée à Heidel aux alentours du dispensaire, celui-ci, alors que la mâtiné se finissait, aura été d'abord un lieu bien surveillé par la garde pour tenter de comprendre ce qu'il a pu se passer. Après une enquête quand même assez longue au vu de la superficie de l'établissement et à la recherche de témoignage des nocturnes de la ville... Le soleil commençant à se cacher que celle-ci prit enfin fin. Le Garde Leckard aura annoncé à ceux se souciant de cet incendie qu'aucun indice n'indique un crime mais rien ne dit non plus que ce n'est pas le cas.

La garde d'Heidel soucieux de la stabilité de la toiture et la charpente ayant souffert des flammes, aura condamné les lieux jusqu'à que des personnes qualifiées puissent certifié que le grand nettoyage puisse se faire. Il aura fallu au moins attendre le lendemain pour que quelqu'un se déplace au vue de l'heure avancé. Par la suite des travaux sont à faire avant même de penser à redonner la fonction au lieu. La ville d'Heidel ne laissera pas les citoyens sans dispensaire, c'est certain, mais il faudra surement patienter encore et laisser la main d'oeuvre charitables venir aider.

Le Docteur Toluna Keldris fait savoir rapidement à la ville, que dès la réouverture, elle viendra, selon ses disponibilités, donner des soins gratuits comme avant l'incendie. La ville recherche des médecins et autres personnels soignant pour assister le Docteur Keldris et Gretha, qui attendra pour sa retraite quand le dispensaire sera entre de bonnes mains.

 

Révélation

 

Je me permet de faire ce post, car j'ai l'impression que tout se fait très vite et par rumeurs. J'ai envie de profiter de cette événement pour proposer du RP, pas comme MJ, bien entendu, mais si des gens qui ont envie d'aider, veulent se rassembler pour la toiture, le nettoyage, les travaux autre, voir même reprendre les lieux, ça serait bien de laisser un petit temps pour que les choses se fasse. Ainsi que si un médecin (autre que PNJ) veut se manifester pour dire qu'il continuera ou commencera à soigner au "nouveau dispensaire" ça serait bien de lui laisser le temps.

Merci à vous o/

 

 

Modifié par Maijha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le sinistre choquait bien du monde, le dispensaire était un lieu de vie, de soin, de secours, et une bonne partie des gens vivant dans la capitale Serendienne avait un jour eut besoin de leurs services. Affectés, surement bien des marchands, des artisans, des villageois proposèrent leur aide à l'effort de reconstruction. Le forgeron fut l'un d'entre eux, se proposant pour fabriquer des barres de force afin de consolider le lieu le temps du déblaiement, puis de fabriquer ce qui serait nécessaire à la réhabilitation du lieu. Portes, serrures, et tous les éléments en métal pouvant aider.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En ce pluvieux début de soirée, certains auront pu voir l'investigateur William Duncaste s'entretenir avec un garde  d'Heidel et sa Lieutenant, non loin du dispensaire sinistré. Visiblement, un accord aurait été trouvé, et l'enquêteur se rendrait bientôt sur place, accompagné d'un représentant des autorités, pour mettre en lumière ce troublant incident.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'herboristerie Aymon, voisine de la forge et du Relai, aura assisté au drame comme le reste de la rue. Le bruit aura circulé, avant d'être rapidement confirmé, que Tharsilla, la propriétaire, fournirait les décoctions et préparations nécessaires au maintien des soins des patients hébergés.

Mais au-delà de ça, il s'avère surtout que la donzelle cherche le médecin Otsana, voulant s'enquérir de ses nouvelles, dans un futur proche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ayant apprit la nouvelle de l'incendie auprès de la jeunesse d'Heidel la veille, Bondoulfe de Keplan aura de suite cherché à contacter Madame Gretha, qui l'avait déjà par le passé soigné de quelques maux suite à ses aventures dans la cambrousse.

On l'aura vu le vieil homme sortir de la ville dans la journée en maugréant à son ânesse Susanne "Vindiou. Les gens ils se baladent nus, des plumes dans l'c... non pas de rime cette fois-ci, c'est malvenu Bondoulfe, tu le sais. Et en plus cet incendie. Le p'tit Will a beau dire, Heidel me chamboule un peu ! J'men vais aller chercher des herbes pour Gretha tiens. Après tout ma Josianne elle est médecin aussi. Donc j'y connais. Mais tu ne mangeras rien Susanne hein ? C'est pas pour toi, c'est pour les gens blessés ! T'auras une carotte si qu'tes sage !"

(PS : ce message fait suite à une interaction RP multiple jouée hier soir en lien avec les récents événements du dispensaire)

Modifié par Kadhel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant