Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Altinova'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Général
    • Règlements & informations importantes
    • Actualités de Désert Noir
    • Actualités du jeu
  • L'Encyclopédie
    • L'Univers
    • Civilisations et société
  • Section roleplay
    • Récits de vie
    • Evénements
    • Territoire de Balenos
    • Territoire de Calpheon
    • Territoire de Kamasylve
    • Territoire de Mediah
    • Territoire de Serendia
    • Territoire de Valencia
    • Territoire de Dreighan
  • Section hors-roleplay
    • Présentations
    • Discussions
    • Guides
    • Questions et boîtes à idées
    • Le coin des artistes
  • Les Archives
    • Archives RP&HRP

Blogs

  • La Rôdeuse Noire - Fanfic Roleplay
  • LyriaBlog
  • Neya Holni
  • L'étourneau - Transport, livraison, écrivain public
  • Chroniques de Givre
  • Souffrances et perditions
  • L'édito de Colbert
  • Mémoires Vivantes
  • Oeil d'ocre
  • blogs_blog_7
  • Iseult Vethian
  • Registre des hautes lignées du Grand Royaume de Calpheon
  • Une ombre sur le monde - RP passés
  • Sorcière Valencienne - Chroniques et mythes.
  • Rêveries, histoires et réflexions.
  • Journal
  • Lliane
  • Errances d'un soldat désabusé
  • Contes et Mystères
  • Vaughan-eries et Caracole
  • Les Plumes d'anges
  • Le Corniaud - Scènes de vie
  • Journal intime de Myaka
  • Une ombre sur le monde - Histoire passée
  • Memorium I
  • Histoire d'un Soir...
  • Chevauchées Fantasques ~ Haine d'une Valencienne.
  • Les rêves du vent d'hier.
  • En quête de l'absolu
  • Rien ne se perd...
  • Contes et légendes d'ici et d'ailleurs. [RP]
  • Odomar
  • Le Mat.
  • Souvenirs d'un mercenaire
  • Mes Divagations
  • Par le pouvoir d'Elion, pour Calpheon, au nom des Van Areis.
  • Une vie, un lieu, une histoire
  • Journal de Mepheryne Malkèbre
  • Etude sur les mystérieuses créatures sauvages venues de l'Est
  • Troupeau de Mihrsahr
  • blogs_blog_53
  • Mémoires d'un Homme
  • à effacer
  • Grimoires de l'Eglise
  • Le Journal de Falka.
  • Journal d'Erland Vargen
  • In nome di Polipo ...
  • Le Journal de Betsy Keldrahir.
  • blogs_blog_74
  • A supprimer.
  • La Danse des Hommes Libres
  • [La Minette Curieuse]
  • Extraits des carnets de Ragasac.
  • Chroniques d'une folie de sang et d'ombres
  • Le salon de Soma.
  • Les Whitmore
  • Banque privée Greywolf
  • Les Fuyu (Fuyunohitobito : Les gens d'hiver)
  • Les Vivaces
  • Précieuse pierre des sables
  • Fhalaine
  • La Route, glorieuses et passables aventures d'un Alvaro.
  • Devoirs et Honneur, Raison et Sentiments, la Voie du Guerrier.
  • Pierre qui roule n'amasse pas Mouss
  • Écume de lune et attrape-rêves
  • [HRP HUMOUR] Galancia
  • Chronique d'une adolescence gachée
  • Un tandem en terre inconnue
  • L'Ombre en Chacun de Nous
  • Tribulations
  • Chroniques désespérées
  • Digressions métaphoriques et autres aléas
  • La Famille d'Arkier Del Penne
  • Le Mal et le Bien se complètent
  • Entre Calme et Chaos
  • Le château sans nom
  • Héritage
  • [Annelsy] L'histoire d'un Lys
  • Journal d'aventure de Bondoulfe de Keplan, Héros choisi d'Elion.
  • Les divagations d'Adelais Dextrad, aussi nommé Althius
  • T'sisra, entre sorcellerie et vagabondage.
  • Le Culte d'Hadum
  • Calyos Calypsoy
  • Barbara & Joanna Maseccini
  • Réflexions et songes d'un fou
  • A SUPPRIMER
  • Carnet de Thykiliarae
  • Les Carnets d'Elena
  • Épitaphe pour un profane.
  • Les Passions Étranglées
  • Itinéraire d'un enfant de putain..
  • Dérives en pleine mer
  • Le Carnet de Meryl Thel'vas.
  • Chroniques Caméléoniennes.
  • Un rhum, deux rhum, trois rhum, ...
  • Le P'tit Chenapaon - Memory moments
  • En proie aux démons
  • Les Lames éclairées par la Lune.
  • A travers ses yeux.
  • Aunrae : " Histoires et Carnets "
  • Carnet d'aventure
  • Le Lapidaire
  • Page blanche
  • In Folio
  • Essai
  • Aquilon et Candidum
  • Magie, Colocation et petites emmerdes..
  • The Heidel Post

Calendriers

  • Calendrier Roleplay

Catégories

  • Les Royaumes
  • L'univers de Black Desert
  • Le Roleplay
  • Trucs et astuces

Catégories

  • Les lieux
    • Capitales, villes et villages
    • Lieux notables
  • Les habitants
    • Classes
    • Personnages importants
    • Peuplades
  • Politique et religion
    • Factions
    • Religions et divinités
  • Divers et vie quotidienne

Catégories

  • Guildes de Calpheon
  • Guildes de Balenos
  • Guildes de Mediah
  • Guildes de Serendia
  • Guildes de Valencia
  • Guildes d'Haso
  • Guildes sans domiciliation
  • Communautés sauf guildes
  • Archives

Catégories

  • Quiz Roleplay
  • Quiz Hors Roleplay

7 résultats trouvés

  1. "Hasseki" Roxelane [-Mahidevran Mihrimah-] Age: 2~ années Sexe: Femelle Allégeance: ~ Croyance: Aalienne Constellation: Bateau Physique [ Avantageux ] Psychologie [ Complexe ] Possessions Pas grand chose... Ptoleme, le chameau brun beaucoup trop tranquille. Occupations Herboriste, soigneuse... Histoire [ Compliquée ] -Elle a retrouvé son jeune fils: Avan. Thèmes Achievement unlocked - C'est vu offrir un câlin réconfortant d'Ikhlas. Dit: Le câlin du vieux sage. - ...
  2. Si Samir Sohrab Al Nizar Sabbâh. Si Sofian Sohrab Al Nizar Sabbâh. Né en 258. Originaire de Ancado. Jumeaux gardiens, disciples de la Nabi. Sujets d’Al Theïr Ahlam. "Il était un lion dans le désert des sables changeants, le corps massif taillé d’une musculature tout en courbes tel ses dunes écrasées par un soleil dévorant. Son torse que le vent eut abimé et déchiré de cicatrices portait le témoignage des épreuves qu'elle lui imposait, qu'elle leur imposaient. De l’homme, il n’en restait rien, si ce n’est ce regard châtain, farouche, sauvage qui scrutait l’horizon à la recherche d’un point d’accroche, d’une terre qui lui échappait un peu plus à chaque pas. Il se redressa, félin, face à l’immensité stérile, sa colonne cambrée nue, formait un arc entres deux omoplates rondes et saillantes. Ereinté par la chaleur étouffante, sa vision se troubla. Les sables se muaient en cruelle hamada. Fallait-il que le désert soit si farceur et féroce ? Ces roches ne seraient guère son tombeau, cette immensité ne seraient guère sa fin, non il lui reviendrait, comme la marée revient toujours vers les rivages, et ce même après avoir été rejeté, encore et encore…Rivages aux sables noirs, douloureux rivages, doux rivages… Une brise brulante s’éleva et lui lécha la peau dans une danse sinueuse de fin grains sablés, volutes disparates qui agitaient une chevelure tressée de cobras sombres. Il releva une main devant son visage aux traits larges, sculptés aux couteaux, le nez large et les lèvres charnues, pour se protéger les yeux, et le désert enfumé devint mirages langoureux. Le vent peignait son profil de Maharané sur la toile du ciel, spectrale, absolue, souveraine, volage, et insaisissable. Quelques perles de sueur lui coulaient le long du cou, gouttes translucides sur sa chair de bronze, des larmes d’un effort si éprouvant sur sa poitrine musclée qui se tendait et se détendait au rythme d’une respiration haletante. Le temps s’arrêta et ses prunelles suivirent le mouvement indolent jusqu’à ce que cette toundra aride reprenne ce qui lui était siens. Alors la bête s’élança telle une flèche et repris sa course effrénée, obsédée. « J’arrive Nabi. »" ********** "Il était la subtilité et la finesse du renard, l'oasis verdoyant au milieu d'un désert trop aride. Le souvenir d'un passé à jamais perdu entre les sables chauds. Le corps élancé taillé d'une musculature sèche et dessinée comme quelques sillons tracés par le vent sur les dunes. De l'homme, il lui resta la volonté, il s'en était défendu corps et âme, au péril de sa vie, son humanité, sa seule possession, trahie dans un regard marron fertile, comme un terreau propice aux émotions. Les yeux rivés, affûtés, entêtés, vers un passé qu'il s'était promis de ne jamais perdre de vue. Vers une ancre lointaine, vestige de jours heureux. Il s’accroupit, félin, face à l'immensité stérile, entoura ses jambes agiles de ses bras souples, son dos nu et rond laissait glisser avec résignation les assauts brûlants d'une dune qui cherchait toujours à avancer, à le recouvrir, à étouffer ce qu'il resta de flamme et d'émotions. Sa vision se troublait peu à peu alors que les sables se muaient en cruelle hamada, telle une marée prête à tout engloutir, à tout faire disparaître. Mais ces roches éreintées ne seraient pas son tombeau, il le rejoindrait, comme les vagues s'échouent toujours près du rivage, même après avoir été rejetées, sans cesse, encore et encore... Ces rivages tristes et sombres, ces rivages noirs, ces rivages douloureux, et suaves. Un coup de vent acéré s'éleva soudain, et vint lui frapper la joue dans une tornade rugueuse de sables fins, tourbillon affûté comme un million d'aiguilles qui lui chassa du front quelques mèches de cheveux foncés. Il redressa en hâte les deux avant-bras devant son visage aux traits délicats, tracés à la plume, pour se protéger de l'assaut. Et la poussière ocre se mua en illusion impérieuse. La tornade brûlante peignait peu à peu son visage autoritaire et protecteur sur la toile du ciel, tangible, solide, impassible, son gardien éternel. Quelques perles de sang lui roulaient le long des joues écorchées, suivant le tracé de sa mâchoire pour s'insinuer dans son cou élégant. Gouttes écarlates sur sa chair de bronze, les larmes d'une souffrance sourde et permanente, d'une lutte incessante contre le vide, semblable au désert qui prend et ne rend jamais. Ce fardeau immuable écrasait sa poitrine et l'empêchait de respirer à pleins poumons. Alors, le temps s'arrêta, et ses prunelles suivirent la bourrasque à travers le désert qui reprenait toujours ce qui était sien. Puis il s'avança à sa poursuite, d'abord d'un pas prudent et souple, et finalement dans une course effrénée, obsédée. « J'arrive Samir. »" A propos de la vie des jumeaux. Les Valenciens vivant ou voyageant à Ancado auront pu connaître les jeunes garçons à l'époque où ils vécurent une jeunesse paisible - de 258 à 266, sous le regard bienveillant de leurs parents, un ouvrier de ferme et une tisserande. Au-delà, il n'y a plus aucune nouvelle concernant les jeunes frères, ceux-ci auront tout simplement disparu suite à un règlement de compte qui eut emporté leurs parents dans des circonstances violentes, et imprécises. En Valencia, de manière plus sporadique, il est possible de les avoir aperçu dans les rues, surtout lors des marchés. Ils avaient alors grandit, l'allure distinguée et le langage cultivé. Aujourd'hui. On a pu apercevoir depuis plusieurs années Samir, seul, arpenter les ruelles d'Altinova. Bien que discret, il n'était pas rare de le croiser au marché. Depuis quelques temps, il a été rejoint par un homme, dont la ressemblance troublante ne laisse aucun doute quand au lien de fratrie, et c'est ensemble qu'ils ont investis une grande casbah dans le quartier sud. Rumeurs.
  3. Voici venu le temps où les feuilles jaunies Jonchent le sol boueux de leurs débris épars -- Dans le ciel alourdi de brumes infinies Les lugubres corbeaux chantent de toutes parts. Aelfrède de la Musette. A la fin de la saison claire cesse normalement la guerre, mais les arènes d’Altinova rugissent encore d’un puissant vacarme fait de lames qui s’entrechoquent, de corps qui se heurtent et de cris furieux qui se répondent, toujours plus virulents que les précédents dans une simagrée de compétition. Les barbares, bien sûr, occupent la scène, assoiffés de brutalité et de lutte, mais de nouveaux ennemis viennent chaque jour les défier. Tous se préparent, tous s’excitent car c’est le Temps Noir qui s’annonce et avec lui la nuit des monstres. Bientôt la lune noire, frappée du Marteau, laissera entrevoir les déchirures dans le voile qui sépare les mondes, le passage se fera et de sa gueule béante crachera les horreurs massées dans l’ombre. Mais ce moment suspendu ne saurait durer que quelques heures, seule issue des terreurs tapies, il appartiendra alors aux héros d’être la dernière lueur face aux engeances et de les renvoyer, à grand renfort de combats acharnés, dans leurs limbes obscures. Sans lune, c’est le théâtre de la nuit qui s’installe ! Que chacun s’habille de son masque : derrière qui sera le mal ? Dans l’arène et dans le sable, le fracas résonnera crescendo, Jusqu’aux heures les plus noires et dans le plus sanglant des chaos. _______________________________________________________ Quoi qu’est-ce ? Un peu de PvP dans un monde en guerre ! Pour faire simple il s’agit de quelques festivités musclées sous couvert de superstitions et autre idées samainesques adaptées au monde de BDO. Les combats prendront place dans l’arène d’Altinova, le but est simple : combattre les monstres pour les empêcher d’envahir notre côté du monde et semer le trouble pendant les sombres mois d’hiver. D’un côté il y aura l’Ordre, de l’autre le Chaos : l’on fêtera ainsi l’arrivée de la saison sombre en espérant que les héros vaincrons car sinon… ? Qui sait. Tout peut arriver. L’hiver est long. Certains endosseront des costumes de monstres, d’autres non, vous le saurez en temps voulu. D’ici là, que les plus braves ou les plus fous se désignent ! Déroulé Les combats se dérouleront en deux chapitres : classique et éveillé, chacun est libre de s’inscrire aux deux. Selon le nombre de participants, et afin de se réserver un peu de temps pour la seconde partie de l’événement, il s’agira d’un mode survival avec un combat unique pour chacun ou d’un tournoi en demi-finales et finales. Dans tous les cas, peut-être qu’une clôture générale aura lieu, dans cette optique prenez tout de même votre stuff… On ne sait jamais ! Après les combats, une fois les combattants soignés, vous serez toutes et tous conviés à des festivités plus sereines dans un établissement non loin, pour célébrer le retour du jour après cette longue nuit sans lune. Avis aux amateurs de déguisements : cette nuit est la vôtre ! Règles Généralités : Chapitre classique Ouvert à partir du niveau 56. Stuff reroll non enchanté, pas d’arme éveillée, aucun bijou. Potions et buffs sur précisions des organisateurs uniquement. Combats à “mort” (personnage déclaré dans les vapes), pas de rez. Pas d’emotes, pas de dés, du vrai PvP. Généralités : Chapitre éveillé Ouvert à partir du niveau 56. Stuff reroll non enchanté, aucun bijou. Potions et buffs sur précisions des organisateurs uniquement. Combats à “mort” (personnage déclaré dans les vapes), pas de rez. Pas d’emotes, pas de dés, du vrai PvP. Equipement Armure : Stuff reroll uniquement Arme : Stuff reroll uniquement Arme éveillée : arme verte propre à chaque classe +7 le +7 permet d’équilibrer les différences de niveau Obtention du stuff reroll : parlez à votre esprit noir, il s’agit d’une simple suite de quête à spammer. Consommables Potions : il sera donné aux participants 10 potions de soin pour 2 niveaux de différence Buffs : sera autorisé l’usage d’un élixir de concentration pour 2 niveaux de différence Classes et compétences Aucune restriction de classe. Compétences éveillées strictement interdites dans le Chapitre classique. Divers Autant que faire se peut les duels seront organisés entre personnages de même niveau A moins d'une demande express de votre part pour incarner -ou pas- un monstre, ceux-ci seront tirés au sort Vous avez jusqu'au 17/11 pour vous inscrire, merci de le faire ici ou par MP. Postes à pourvoir Afin de s'assurer que tout se passe au mieux... Ou en tout cas le moins mal possible, les arènes d'Altinova proposent quelques contrats pour la soirée, n'hésitez pas à vous y rendre directement pour vous faire connaitre (ou me MP tout simplement ). Harangueur, Monsieur Loyal, annonceur, crieur... Bref la nuit des monstres cherche son héraut pour la soirée et animer les combats ! Howard Derlette Personnel soignant Aeluinn Abraham Ledoa Vendeurs ambulants Yuue
  4. < Dans la ville-île du grand Est, quelques affiches fraichement dessinées ont fait leur apparition dans la matinée. Toutes savamment placardées dans des lieux où ont l'habitude de se rassembler des gens de petite vertu, des pauvres, ou plus simplement, des belles de nuit. >
  5. Altinova Tarif Ranch de Queue-de-Pierre --------------------------------------------------------- Voici les premières cartes des villes de Tarif et Altinova. Merci à Olympe pour m'avoir laissé reprendre son code présentation et merci aux personnes qui ont rapidement répondu à mes messages privés. Si vous souhaitez figurer sur une des cartes, n'hésitez pas à m'en envoyer aussi avec localisation, nom et petit description rapide. Idem en cas de modification pour X raisons !
  6. Le Khanat Sakalodün

    Le Khanat Sakalodün Description Ancien clan semi-nomade des Hautes terres d'Asula, fervent croyant du dieu Asula, les Sakalodün furent de tout temps réputés pour leurs braves guerriers et leurs talentueux forgerons qui excellaient dit on, dans la transformation du lavacier. Peu belliqueux, ils n'en restèrent pas moins de farouches défenseurs de leurs terres. Leur nombre restreint ne leur ayant jamais permit s'étendre par la force des armes, ils privilégièrent la mise en avant de leur artisanat et nouèrent relations et alliances grâce au commerce. Ainsi, bien que toujours considéré comme des sauvages aux manières rustres , ils acquirent une réputation suffisante pour que leur mode de vie perdure dans un confort stable sans pour autant sortir du lot. Cela changea avec l’éclatement de la guerre entre Calphéon et Valencia. Les Sakalodün furent parmi les premier à répondre à l'appel du Maître Marchand, Neruda Shen. Hommes et femmes du clans se mirent aux services de la guilde. Les plus belliqueux partirent pour de lointain champs de batailles, mais la grande majorités d'entre eux restèrent sur place afin d'administrer et de mettre en oeuvre leur savoir-faire. Ainsi, pendant les années qui suivirent, ils contribuèrent à la bonne fortune des Shen via le commerce d'arme et armure en lavacier. En parallèle, ils participèrent à la transformation du souk d'Altinova en la ville qui est aujourd'hui, la capitale du Royaume de Mediah. L'influence que gagna le Khan Mamhut ben Bahaddin à travers les nombreuses relations et pactes qu'il mit en place au fil des ans, lui permit en l'an 260 de modifier ses engagements vis à vis de ses employeurs. La négociation fut rude entre les deux camps, mais ils parvinrent à un compromis acceptable. Le Khanat intégrerai le Syndicat Marchand d'Altinova en tant que tiers aux cotés des sept autres guildes marchandes qui le composait. Bien que disposant en comparaison, d'un poids mineur dans la balance, les Sakalodün tirent grande fierté de leur statut et n'ont de cessent de continuer à amasser richesse et notoriété depuis. Tout particulièrement depuis les Trois Jours Sombres qui virent la disparition de la famille royale et l'avènement au pouvoir des instances marchandes, ces derniers comptent bien se tailler une part de choix dans l'histoire qui reste encore à écrire. Ambition Ayant comprit l'importance des relations avec les familles nobles et bourgeoises des terres de l'Ouest, les Sakalödun cherchent à y étendre leurs influences et leurs relations afin d'obtenir des contrats et des accords qui renforceraient leurs positions au sein du Syndicat Marchand d'Altinova. Ils désirent donc de s'élever aussi haut qu'ils le peuvent en gagnant notoriété et pouvoir tout en tentant d'empiéter autant qu'ils le peuvent sur les marchés déjà conquit par leurs puissants rivaux. Localisation Le Khanat Sakalodün, maintenant sédentaire, possèdent une bâtisse ainsi qu'une forge. L'endroit est assez grand pour accueillir la totalité des membres du clan qui sont actuellement une dizaine. Celle ci ce situe dans la capitale de Mediah, Altinova au numéro 6-3 (RDC et 1er étage, Barbebois) En plus de cela, ils disposent d'un point de chute dans la ville de Calpheon afin de pouvoir y passer de longs séjours quand ils quittent leur terre natale. L'endroit est bien plus modeste et ne peut accueillir que trois personnes en même temps. Il sert aussi de lieu de rencontre et de salon privé et ce situe au 1-1 Quartier des Nobles. (Barbebois) Symboles et coutumes -Tatouage tribal : Les membres Khanat Sakalödun sont tous issus de différentes petites familles qui partagent toutes une histoire commune et un mode de vie identique. On reconnait les membres du khanat à la Lune noire tatouée sur le crâne des hommes et sur le front des femmes. -Pilosité et Chevelure : Les hommes du Khanat partagent une même distinction physique, ils se rasent l'ensemble du crâne et portent principalement la moustache. La barbe étant réservée au Khan ou aux anciens. Les femmes quant à elles portent les cheveux cours, parfois rasés sur les tempes. Les longues chevelures étant réservées uniquement aux anciennes. Cette tradition est intimement lié à leurs talents de forgeron. -Autoursier : Bien qu'ils disposent tous de montures, celles-ci furent acquis grâce au commerce avec les clans nomades des terres de Mediah. Les Sakalödun n'ont jamais élevé de chevaux, à la place, ils développèrent une l'art du dressage de l'Autour d'Aubun, un oiseau de proie chassant au ras des buis. Les membres influents du clan en possèdent tous. C'est un symbole de fierté, au point qu'insulter le volatile pourrait revenir à insulter son propriétaire. -Organisation tribal : Étant restreint, le clan fonction selon une hiérarchie simple. Le Khan dirige celui ci, conseillé par l'ensemble des siens. A la mort de celui ci, un nouveau Khan est choisit parmi les membres du khanat. L'Artisan forgeron le plus ancien et exerçant toujours quand à lui prend le nom d'Olmaklav (Maître forgelave). Il tient le rôle de second dans la hiérarchie et se charge d'organiser l’élection du Khan quand cela est nécessaire ou d'administrer ses affaires quand celui ci n'est pas présent. Il quitte rarement les forges du clan à Altinova. Khan : Mamhut ben Bahaddin Olmaklav : Suleyman ben Seljuk Hrp L'idée est de créer un riche clan marchand implanté à Mediah est souhaitant interagir avec l'Ouest. Concrètement en IRP, il n'existera ni guilde, ni clan, son existence ne sera donc que RP. Si vous souhaitez incarner un personnage originaire du clan ou avoir toutes autres sortes d’interaction avec celui ci. N'hésitez pas à me contacter sur le forum ou en jeux sous Barbebois.
  7. X Combattant errant Âge : 2? ans Race : Humain ? Sexe : Masculin Situation : Vagabond Date de naissance : ??/????????/??? Alignement : Chaotique/Bon Localisation : En déplacement Origine : Mediah ? Faction : ??? Croyance(s) : ??? Particularité Voyageur, Anonyme, Imprévisible Présentation Descriptions Physique - Il porte un heaume doré ne laissant paraître que deux petites lueurs, le reste de ses yeux étant dissimulé par le casque et la pénombre. Il a une chevelure blanche, en épis que l'on penserai faire parti du masque et sa peau est d'un pâle, qui laisse penser que ses origines viendraient de l'Ouest. Il est équipé une armure de cuir et d'acier teinté de dorures, laissant une liberté de mouvements à ses bras et ses jambes, semblant suffisamment légère pour éxécuter des acrobaties. Elle est composé d'un assemblage en écailles et de lanières, son plastron évoquant la tête d'un oiseau et des pans de tissu et de cuir forment un étrange plumage, dont beaucoup disent que l'armure est faites à partir d'un dragon et de harpies. Il possède une épée, toujours rangée dans son fourreau bien dégradé par l'usure et des impacts répétés, celui-ci est bien sanglé à sa ceinture sur son flanc droit avec deux sacoches. Selon l'environnement, il porte des bottes en cuir ou des sandales. Pareil pour son bras droit qui peut aussi bien être couvert par de de légères protections en fer ou ne porter qu'un brassard sur l'avant bras avec une plaque en acier. Son bras gauche est intégralement emmailloté de bandages. “ - Ne jamais croire ce que l'on vous dit ? Ne jamais se fier aux apparences ? Ne jamais faire confiance ? Ce monde n'est-il vraiment que ténèbres et illusions pour que tous agissent ainsi ? Vous pouvez me le dire ?! — Un homme avec un masque, un peu trop alcoolisé et qui parle tout seul. ” Son Casque - Il porte un masque qui semble faire entièrement parti de sa personne. Il est parcouru d'inscriptions décoratives ne semblant pas signifier quelque chose en particulier. Cet objet semble avoir été forgé sur mesure, avec un grand talent et une précision sur les détails que l'on pourrait le contempler autant qu'une peinture. La partie centrale du masque est une visière intégrale qui peut coulisser vers le haut pour mettre à nu le visage. On n'a malheureusement jamais aperçu l'homme la relever plus haut que le bout de son nez, pour se nourrir, le laissant complétement aveugle, vu que les fentes pour voir se retrouve surélever par rapport à ses yeux. On ne sait si l'apparence tente à se rapprocher d'un rapace, d'un dragon, d'un dieu ou d'un démon. Son Épée - Sa lame est solidement ancrée dans son fourreau. On ne la discerne que du pommeau à la garde. La poignée est dorée comme l'armure et le heaume de l'homme et la garde est recourbée vers la pointe. Le pommeau est orné d'une forme faisant penser à un aigle, alors que la garde tente à faire penser à des griffes ou à des serres. La garde et la fusée sont décorés d'étranges symboles ou runes. Ses Pendentifs - Il possède un ensemble de trois Pendentifs qu'il porte comme des amulettes au tour du poignet. Il est souvent en train de jouer avec en les faisant s'entrechoquer comme un petit carillon, qui devient vite désagréable à la longue. On dit qu'il les portes pour chasser les esprits malfaisants, que c'est un cadeau d'un amour de jeunesse, ou les clés du royaume des dieux. Une Étrange Relique et une Carte Ancienne - On ne sait encore rien de cette "chose", de son utilité et encore moins comment il est entrée en sa possession. La carte quant à elle, semble très ancienne et le temps ne semble pas vraiment l'avoir épargné. Elle n'indique pas les villes, les régions et encore moins les frontières. La géographie est légèrement différente de celle que l'on connaît actuellement et des infrastructures semblent être signalées à des endroits oubliés et abandonnés de toutes civilisations. On peut remarquer que des indications au fusain, désignent les villes actuelles et les points d'arrêt utilisés par les voyageurs parcourants le Circuit du Devin. Carnets, livres, etc... - Il a récemment pris l'habitude d'écrire beaucoup, il garde donc toujours de quoi rédiger des notes. Il possède deux pierres à aiguiser, et des pierres à feu ainsi qu'une outre et peu de vivre (généralement quelques baies ou un reste cuit la veille.) Il a en ça possession quelques livres traitant d'alchimie et d'occultisme et un curieux carnet écrit dans des termes qui n'ont aucuns sens. Il dispose d'une carte plus récente marquée de lieux dispersés de part le monde et d'un ouvrage de recherche sur les ruines de la forêt de Bree. Il possède aussi quatre anneaux avec un blason différent marqués dessus. Sa première apparition remonte à l'année 276 du calendrier d'Elion, ou peut-être en 277 pendant la période des Trois jours obscurs. La légende veut même qu'il soit l'un des premiers combattants de l'arène d'Altinova. Il serait arrivé de nulle part avec un Rhutum, pour participer aux combats dans l'arène. C'est un noble qui ne trouve du plaisir qu'en se battant ; mais aussi un esclave devant se battre pour gagner sa liberté ; un fantôme d'un ancien champion, revenu d'entre les morts pour récupérer son titre ; on pense aussi à un déserteur endetté qui a trouvé une façon de payer ses dettes et d'un condamné à mort ayant choisi de mourir dans la fosse. Les combats qu'il mena, n'avaient rien d'extraordinaire en somme... à part la fois où il participa à un bestiare et qu'il sortit victorieux face à 62 animaux sauvages et deux chèvres... La seule chose qui le différencia des autres combattants fut qu'il ne tua jamais ses adversaires ni même ne serait-ce que les entailler. Il n'a d'ailleurs jamais ôté son épée de son fourreau en l'utilisant tel que, vainquant ses adversaires qui se retrouvaient à bout de forces et courbaturés, à forces de recevoir des coups, les forçants à abandonner. Parfois il allait jusqu'à les sonner ou même les faire tomber inconscient en cas de combat à mort, terminant ce genre de combat sur un ex aequo. À ses débuts, il n'avait de renom que sa bêtise. Au bout d'une année, on commença enfin à le prendre au sérieux étant donné qu'il n'avait eu que des blessures superficielles et qu'il était toujours en vie. Une renom en si peu de temps viendrait aussi de sa témérité et de son style de combat avec seulement une lame dans la main gauche et prenant position tel un chevalier. On lui attribua des pouvoirs : de guérison miraculeux ; une peau aussi dur que du fer ; il serait capable de disparaitre et de cracher du feu par la bouche. Son ami Rhutum s'était vite habitué à le présenter comme le gladiateur mystérieux ; le guerrier masqué ou le sale pourceau ingrat, les jours où ils étaient en désaccord sur le partage de leurs gains de la veille. Du fait de ses connaissances martiales et qu'il soit gaucher, son histoire devint celle d'un noble déchu ayant fait partie des chevaliers du voile, essayant de redorer son blason et son honneur. Il se dit que pendant la période des Trois jours obscurs, ce combattant serait de ceux devenus fous furieux. Il aurait tué son ami ainsi qu'une trentaine d'autres malheureux ayant croisé son chemin. Mais des témoins ont rapportés l'avoir vu dans les rues, protégeant les habitants de la folie des autres tel un gardien bienveillant et une femme vante ses mérites car il aurait passé cette sombre période avec elle dans sa chambre, période qui fut la plus éprouvante de sa vie... Ces histoires finirent par se répandre, lui donnant au cours des années suivantes une période fortes en demandes bien qu'il ait perdu le seul ami qu'il avait et son seul porte-parole ; les habitants se méfiant à cause des ragots et lui qui n'était pas d'un naturel bavard. Beaucoup d'offres se multiplièrent pour qu'il se "débarrasse" de certaines personnes. À force de lutter contre tous types d'adversaires dans l'arène, passant de barbares ; animaux ; créatures et combattants émérites, des propositions de rejoindre des guildes guerrières rejoignirent les autres offres. On parle même d'un commandant des chevaliers du voile qui lui aurait proposé de rejoindre leur rang alors que l'ordre avait déjà périclité depuis la mort de la famille royale, cherchant des hommes capables de protéger le jeune prince. Ne parlons pas non plus des femmes qui se jetaient sur lui pour gouter aux plaisirs qu'avait ressentis la commère. Il paraîtrait qu'il aurait tout refusé, sans donner d'explication ou même y réfléchir plus de quelques secondes, préférant continuer ses combats. Il arriva sur un total de 512 victoires pour 245 défaites et 72 ex eaquo. On lui avait attribué depuis quelques années le surnom de "Xehano (résultat d'un quiproquo à cause d'une histoire avec sa signature en forme de X et de l'achat d'un anneau pour une belle) La Lame Immaculée", n'ayant pas dégainé une seule fois pendant ses neuf années, ni enlevé son masque, ses bandages ou ses amulettes même pendant ses moments de plaisir avec les femmes du quartier. Cela lui aura couté de nombreuses cicatrices et failli lui être fatal plus d'une fois, mais cela lui aura aussi permis d'entrer dans les mémoires, autant pour ses combats que ses ébats. Les explications sont nombreuses et toutes se contredisent quant à ses curieuses manies. Il serait question : d'un voeu de silence dans un ordre secret forçant à porter le masque et prier des faux dieux sans avoir le droit d'ôter la vie à qui que ce soit ; De blessures graves aux visages, le l'obligeant à cacher sa laideur ; De dissimuler ses traits de démon, de demi-semi-bête ou de demi-elfe ; Des bijoux offerts par sa douce vivant dans une lointaine contrée ; Des talismans contre les mauvais esprits ; Un souvenir des personnes qu'il a tuées ; Un verrou pour empêcher ses sombres pouvoirs de se déverser sur le monde ; Une personne très pieuse faisant une petite prière toutes les heures à tout les dieux ; Il se serait arraché la langue pour faire diversion à une meute de loups enragée ; Il serait muet depuis sa naissance ou serait un ancien dieu ne parlant pas la langue des mortels et pourrait tuer d'un murmure ; Il aurait juré de ne jamais tué ; Il craindrait trop Dieu pour se présenter devant lui avec le sang d'innocents sur les mains ; Il serait hématophobe ; Son épée serait coincée dans son fourreau ou il ne sait tout simplement pas comment se servir d'une épée. Toutes ses histoires pour finalement ne savoir quasiment rien de lui et sans doute que nul ne le saura jamais car il disparut la veille d'un combat en 284 sans laisser de traces et on ne le revit plus à Altinova depuis. Il est de ces hommes qui sont un mystère et dont les autres s'en font vite une idée, laissant leur imagination créative prendre le pas sur la réalité et ainsi faire d'une personne banal un héros, si ce n'est un mythe inventé de toutes pièces. Serait-il parti chercher de nouveaux adversaires ? Est-il parti trouver l'amour? Est-il reparti dans son royaume souterrain rempli de nourritures, de boissons, de richesses et de belles jeunes vierges ? Ou n'a-t-il tout simplement jamais existé ? PS : Merci à @Konan de m'avoir permis d'utiliser sa fiche comme modèle.