Drelnas

Membres
  • Compteur de contenus

    241
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Drelnas

  1. Welcome
  2. Ephéria.. Des tas de planches encore fumantes, des échardes pleines de sang voir où il reste un bout de chair. Voilà ce qui reste de ma flotte en gros. Ah certes, on a gagné.. Certes on a éliminé le second de Montagues, et repris ses bateaux. Mais bizarrement, même si j'ai frôlé la mort de si près que j'ai pu à un moment sentir ses doigts glacés le long de mon échine, j'ai pas envie de danser la gigue sur le pont ou faire un retour triomphal à Ephéria. Bien au contraire si tu veux tout savoir. Oh bien sur la "phase 1" est accomplie, mais à quel prix putain... Par les Dieux, s'ils existent ces cons là, mais quel gâchis, quel merdier..! Tout ça pour quoi au final ? Oui le commerce maritime peut reprendre. Oui Montagues ne peut plus recevoir de renforts par Terrmian pour son plan final. Mais ça a coûté bien trop cher en vies cette ... "victoire" si on peut appeler ça. Sans rire c'est comme si le champagne avait un goût de pisse âcre. J'ai vu trop de bons marins, de bons gars finir les boyaux à l'air ou terminer au fond de l'océan en une bataille. J'en ai vu des boucheries quand j'étais soldat.. Mais je commandais pas à l'époque. Ces marins qui composaient mon équipage j'en connaissais certains depuis des années, je connaissais leur femme - en tout bien tout honneur hein - voir leurs gosses. Et ils sont morts, sous mes ordres. Et ça putain, ça fait mal crois moi. Mais y a pas qu'eux. J'ai failli perdre ma femme, Aithe, et ma frangine Ilya. Et là je te garantis que j'ai paniqué et que je me suis senti mal. Comme si tout s'écroulait. Comme si.. j'avais plongé à nouveau dans la Mer du Chaos et avalé l'eau d'un coup pour m'y noyer. Sans elles y aurait pratiquement plus de lumière dans cet endroit terrifiant... Et me voilà redevenu un mioche paniqué à l'idée d'être tout seul dans le noir, comme une grosse merde. On est rentrés au Port la queue entre les jambes. Victorieux mais sombres. Une armada en piteux état, des équipages décimés pour certains. Et des blessés à la pelle. C'étaient mes gars. Je suis responsable de cette merde. Les badauds ont commencé à gueuler, à montrer leur joie et leur sympathie, mais ils ont vite fermé leurs gueules eux aussi quand ils nous ont vu vomir par dizaines des blessés de chaque navire. Aithe et Ilya ont été mises hors de danger, mais combien n'ont pas eu cette chance ? Égoïstement je suis soulagé que leurs heures ne soient plus comptées, et j'en ai pas honte. Mais la honte, la culpabilité je les ai bien senties quand je suis passé, maison par maison, auprès des familles des défunts. C'était moi l'Amiral, c'est mon devoir d'assumer et d'endosser cette responsabilité. Et ça fait chier. Ca fait chier parce que j'ai beau avoir une putain de grande gueule et une répartie acérée, qu'est-ce que tu veux répondre à une famille en deuil ? A une veuve enceinte ? A un chiard qui te regarde les yeux plein de larmes et de colère parce que son papa rentrera pas..? En plus moi j'ai jamais eu de père, qu'est-ce que tu veux que j'y réponde sans déconner..? Alors je serre les dents et j'encaisse. J'endure. Et ça fait mal, parce que la colère, la douleur des famille est plus que justifiée. Qu'est-ce qu'elle en a à foutre la jeunette que son mari soit mort pour une cause saine et juste ? Comment elle va becter à présent alors qu'elle est toute seule pour élever les gosse avec une paye de merde comme vendeuse..? Qu'est-ce qu'il y comprend le môme à l'honneur et aux valeurs sur le moment ? Lui il voit que son papa viendra plus jouer avec lui, ne lui racontera plus d'histoires de marin le soir avant de dormir. Je me maudis de m'être lancé là dedans. Pourquoi y a pas eu un vrai héro qui s'en est chargé de cette histoire ? Pourquoi ça me tombe dessus..? P'tet que y en avait plus de disponible, ni de vivant. Parce que ce genre d'épopée c'est vraiment un coup à mourir jeune, et de manière dégueulasse, vraiment. On vit vraiment dans un monde de merde si à présent on ne trouve plus de preux chevaliers et nobles combattants sous la première caillasse venue. Du coup c'est aux salopards et aux enfants de putain de se salir les mains et d'aller dénouer ce sac de merde. Mais moi je suis pas un héro, ni un champion. Et je me retrouve Amiral.. Et je me dis que tout ça, c'est ma responsabilité . J'ai rarement eu autant envie de plonger la tête la première dans la Mer du Chaos j'te jure..
  3. La flottille de la D.T.C. serait rentrée tôt le lendemain matin au port. Elle serait plus importante qu'à son départ et aurait donc repris à l'ennemi plusieurs navires mais tous accusent des avaries qui nécessiteront des réparations.. Toutefois il est à noter que ce ne fut pas un retour triomphal ou en fanfare contrairement aux habitudes de la compagnie. On a pu voir des mines sévères, attristées et inquiètes. Sitôt amarrés, les navires auraient dès lors commencé à évacuer vers les soigneurs locaux les blessés qui se montrent nombreux. Les pertes quand à elle sont importantes en fonction des équipages. Le blocus ennemi serait à présent levé, et une voie maritime sûre aurait été établie et transmise aux locaux comme à la garde de Trina, les autres ayant été minées.
  4. Côtes Terrmian... Ça pue la mort. Et j'dis pas ça uniquement à cause des mecs qui jonchent le pont de mon navire les tripes à l'air. Là ça pue vraiment pour mon cul... Par où commencer ? Déjà par la base ; les héros et les bon samaritains ne vivent pas vieux. Mais qu'est ce qui m'a pris de vouloir m'attaquer à cet Amiral Pirate..? L'orgueil ? La rancune ? Va savoir. Et puis au point où j'en suis je m'en fous.. J'aurais beau geindre et dire que c'est lui qui a commencé en voulant nous braquer notre chargement lors d'une course, voir qu'il a remis ça en voulant nous couler dans les eaux de Mediah, qu'est ce que ça changerait ? Ce mec est venu jusqu'à Ephéria récupérer les mecs qu'on avait choppé lors de leur tentative d'abordage. J'ai tenté de négocier avec ce type. La négociation j'adore ça, et puis là je me suis fait mousser t'imagine même pas. Si j'avais réussi, si j'avais trouvé une solution pacifique mais tu m'aurais entendu me pavaner pendant des années après un coup pareil. Mais on négocie pas avec les types qu 'ont plus rien à perdre. Ce mec, Montagues, c'était jadis mon héro quand j'étais soldat. Ce type était une légende, un amiral de Trina qui s'est sacrifié pour sauver ses gars. J 'aurais tué à l'époque pour avoir un chef comme ça. Mais à présent c'est plus le même homme. Ce type est prêt à s'allier et à fédérer des pirates pour servir ses intérêts. Et ses intérêts vont contre les miens. C'est pour ça qu'après des semaines de boulot et de préparation, on a enfin lancé l'offensive. L'objectif était de briser le blocus que cet enfoiré a instauré autour de la côte Terrmian. Mais c'était plus facile à dire qu'à faire car Montagues tient en respect la flotte de Trina depuis quelques temps déjà. Alors on est partis en fanfare d'Ephéria, comme si on allait pas en revenir. Et ça a pas loupé, à peine sortis des îles on est tombés sur sa flottille qui nous charge toute voiles dehors. Et la poudre a parlé. Et l'acier aussi. J'ai vu de bons gars, de bons marins finir au fond de l'eau ou les boyaux éparpillés sur le pont des navires qui composaient jadis ma flotte. Partout j'entends brailler, hurler... ou agoniser. Ce putain de bruit du bois qui craquelle, qui casse quand un boulet perfore la coque, quand l'un éperonne l'autre. Mais on a pas le temps de pleurer les morts, si on veut pas finir comme eux rapidement, et salement. Mon navire est abordé, isolé. Le commandant ennemi est sur moi, mon équipage gît blessé ou mort. Nous sommes seuls avec ma sœur Ilya à tenir bon. Bientôt la corvette ennemie nous montrera son flanc et lancera une salve de mort sur mon navire. Ou alors les fils de putes qui l'ont abordé viendront nous prendre. Qu'ils viennent donc, on vendra notre vie chèrement.. mais ça fait chier. Tout prend un autre tournant à présent que ma vie se résume à quelques secondes. J'ai pas envie de crever, même si ça fera une belle mort héroïque, à condition qu'on la chante.. Mais à quoi bon au final, je serai pas là pour l'entendre... Tâchons de savourer ces secondes et faire en sorte qu'on se rappelle encore longtemps de la dernière canonnade du Paon de la D.T.C...
  5. Toute la flotte de la Compagnie D.T.C. aurait levé l'ancre hier, toutes bannières et canons sortis en vue de briser le blocus pirate qui sévit depuis quelques semaines autour des côtes Thermian... La douzaine de navire serait partie avec fracas et panache, fidèle à son image la compagnie n 'aurait une fois de plus rien fait pour passer inaperçu, à moins que ça ne soit voulu..
  6. Bonjour, Question de fond s'il en est. Utopiquement je te dirai -et je souhaiterais- que tu puisses trouver du RP sauvage dans chaque capitale, mais hélas c'est peu probable à ce jour. C'est sûrement possible mais ça doit dépendre si un groupe de joueur est en déplacement pour une raison X ou Y à tel ou tel endroit (trames, campagnes etc). Passé ce premier élément aléatoire il faut aussi que le dit groupe soit du genre ouvert, car certains groupes préfèrent ne jouer qu'en intra, ou en instancié etc. Chaque cercle de joueur a ses propres méthodes, ses propres codes, pour le meilleur ou pour le pire Les villes où tu aurais le plus de chance de voir du RP non instancié seraient Calphéon et Heidel, le pôle Velia est moins actif.. quand à Valencia ou Altinova elles sont un peu éloignées mais ça arrive d'en trouver. Après il y a des guildes/groupes/cercles qui sont positionnés géographiquement et qui peuvent "animer" à leur façon une zone, parfois tu pourras trouver ce genre d'informations sur le forum. Bonne quête à toi
  7. Ok je tâcherai de voir avec mon emploi du temps, le jour c'est bon, l'heure faudra me péciser j'ai quelques impératifs irl
  8. Si tu veux y aller pour des raisons gameplay/hrp, je peux t'y emmener au besoin.
  9. Le commerce maritime et la navigation en haute mer seraient perturbés depuis quelques temps, les quelques navires s'y frottant essuyant des attaques de pirates qui se font de plus en plus insistantes. La Garde de Trin serait mobilisée, mais les pirates sembleraient bien au fait des manœuvres et protocoles de navigation de cette dernière. Est-ce que ces attaques sont en lien avec le coup d'éclat provoqué par les canonnades d'un Galion il y a quelques semaines dans le port d'Epheria suivi d'un raid éclair ?
  10. Ah ben tiens te voilà toi
  11. Le Paon et l'Aiguille.. L'Aiguille voulut piquer au Paon trois beaux canons Qu'il transportait à travers champs à travers monts, Mais le Paon n'entendit guère se faire dépouiller Sans mot dire ni sans se battre ni ergoter. ~~~~ Après escarmouches et embuscades sanglantes Où des innocents furent frappés à mort par balles Le Paon récupéra son bien les mains tremblantes Désolé que cette mission ait été pour certains si fatale. ~~~~ Mais voilà l 'Aiguille qui tente à nouveau de piquer le Paon Lorsque revenant des lointaines terres de l'Est Valencien Il tenta avec fourberie de lui coller un coup d'éperon Puis de son navire amiral lui offrir un funeste destin. ~~~~ Mais le Paon se faufila au nez à et la barbe du Pirate D'une manœuvre habile et intrépide Il contourna le géant aux rangées de dents vides Et s'en retourna avec prisonniers à ses pénates.. ~~~~ Mais l'Aiguille vînt chercher ses hommes captifs A grand coup de canonnades Il rafla les navires les plus combattifs Et repartit impérieux entamant sa chantonnade. ~~~~ Le Paon et l'Aiguille ne s'entendront guère Et répandront sur les Mer les affres de la guerre Jusqu'à ce que l'un d'eux ne finisse par le fond A défaut de pouvoir entendre raison..
  12. La Mer de Ténèbres... Je ne flotte plus. Je suis gentiment en train de couler, agréablement bercé par la houle au dessus de moi. C'est confortable, reposant. Je lâche prise, je me laisser aller et je sombre sans douleur, aucune. Si j'avais su je l'aurais fait plus tôt tiens plutôt que m'emmerder à barrer contre le courant. Je retourne à la Mer, à l'être originel que j'étais. Une part de moi le regrette, car cet homme là est un bel enfoiré de première. Mais si c'est ce que je suis à la base à quoi bon luter et tenter de se mentir ? Mentir aux autres, bon à la limite pourquoi pas, mais à soi je vois pas l'intérêt... Je revois mes souvenirs, les vrais. Je revois cette putain de montagne où les camarades se son fait éventrer vivants par les harpies. Je revois la mort d'Arryn. En fait on avait voulu déserter dès que le merdier avait commencé. Mais il s'était pris une flèche et on avançait pas. Les harpies nous harcelaient et on risquait d'être vus et repérés par les officiers qui ne se seraient pas fait prier pour nous dégommer à coup de canon. J'ai égorgé Arryn pour couvrir ma fuite. Je suis qu'un enculé... Le pire c'est que sur le moment ça me paraissait logique puisqu'on y serait restés tous les deux. Mais putain quoi il avait confiance en moi.. pourquoi j'ai agi comme ça bordel ? Et au faire et à mesure que les souvenirs réels reviennent et me tourmentent, je sens que je coule un peu plus.. Tu peux changer, tu as le choix. Remonte.. Ah non mais putain c'est pas encore fini de me casser les burnes ? J'ai toujours su que j'avais un pet au casque mais bon là ça commence à devenir chiant. Foutez moi la putain de paix bordel ! C'que je donnerais pas pour une putain de bouteille de Rhum ! Comme ça anesthésie du cerveau, plus de voix, plus de Mer, juste plus.. rien. En plus il me semble la connaître c'te voix, elle est ancienne et m'emmerde depuis pas mal d'années. Mais j'avais trouvé la combine, le bon dosage d'alcools. D'ailleurs est-ce que c'est cette voix que la Mer accuse de m'avoir bousillé la mémoire ? J'espère que tu as de sacrés bons arguments connasse. C'était le seul moyen de te sortir de la Mer.. Remonte, je t'en prie.. Je t'emmerde. J'apprécie pas qu'on trifouille ma mémoire. Alors en admettant que t'aies eu de bonnes intentions - et ça reste à prouver - tu peux crever la gueule ouverte. Je ne mourrai pas. Tout au pire je serai confiné et muselé comme lorsque tu buvais. Cette bonne idée ! Attend que je me réveille et je te promets la cuite du siècle ! Tu vas pioncer et t'es pas prêt d'emmerger crois moi ! Commence à me péter les rouleaux cette ménagerie dans ma tronche ! Allez emmerder un autre esprit et tirez vous de ma caboche foutre moi ! Et pourquoi t'as effacé mes souvenirs ou carrément joué avec ? Parce que l'homme que tu étais en souffrais. Et que tu t'obstinais à te détruire à petit feu. Or je veux vivre pour ma part. Ah ! Une réponse franche ! Donc tu voulais me sauver pour sauver ton cul ? J'apprécie le concept, franchement mais j't'ai rien demandé. Donc c'est à toi que je dois ma rédemption ? Le fait de vouloir être droit et fiable ? J'avais espéré que j'avais réussi ce tour de force par ma volonté seule. Déprimant, vraiment. Encore un constat d'échec, un de plus. Tu as tort. Je n'ai fait que te suggérer des choix, et accessoirement j'ai ôté de ta mémoire certains souvenirs qui te rongeaient vivant et qui t'empêchaient de sortir la tête de ta tourmente, de la Mer. Remonte. Ne l'écoute pas. Reste avec moi, refaisons à nouveau une seule et même personne.. Ah ben manquait plus que toi.. ou moi. Enfin je m'y perds un peu. J'aperçois le frêle esquif à la surface et je vois la Mer qui fait tout ce qu'elle peut pour l'avaler et le faire chavirer. Mais il résiste l'enculé. Et il m'appelle. Le frêle esquif qui se fait malmener par la houle c'est toi je suppose donc ? Quand tu parles de me sortir des ténèbres c'était au sens propre..? Oui. Et quand Narasen m'a scellé la Mer a repris le dessus. Fort heureusement ce sceau était provisoire, mais la Mer des Ténèbres ne renoncera pas à son influence comme ça.. Je peux t'aider à sortir des ténèbres, je peux être ton navire qui te conduira jusque là où tes choix le décideront, du moment qu'ils ne te conduisent pas à retourner à la Mer. La volonté ou non de rester à bord et de dompter ces eaux sauvages et tourmentées, tes propres tourments, elle t'appartient. Ne l'écoute pas ! C'est un mensonge ! N'oublie pas qu'il a manipulé tes souvenirs et ta mémoire pour te changer de force ! Ne lui fais pas confiance. Viens, retourne t'en à ton être originel.. J'regarde le fond de la Mer qui ressemble à un puit abyssal et douillet, et puis à la surface ce frêle esquif qui fait ce qu'il peut pour pas chavirer. Le problème c'est le choix, encore. Mais je me dis que malgré les épreuves qui doivent être ici symbolisées par les vagues, ça vaut la peine. J'avais réussi à me racheter une conduite, tant pis si j'ai fait de la merde par le passé, faut que j'en assume la responsabilité et les conséquences. Et surtout, surtout, je veux plus être seul. Je veux retrouver ma femme, mes amis, mes compagnons. J'en peux plus de vivre seul dans un immense océan noirâtre. Alors je nage, je lutte pou remonter à la surface et je sens que la Mer résiste. Elle aimerait me garder au fond. C'est sur, c'est tellement plus facile d'abandonner et de se laisser bercer par ses mauvais penchants plutôt que se sortir les pouces du cul pour les combattre. Je renonce pas je m'accroche et je parviens enfin à me hisser sur le bateau. La Mer est déchaînée et nous fait tanguer mais le navire tient bon. Et puis tout à coup elle se calme.. Et je distingue peu à peu à l'horizon quelques lueurs que je pensais perdues..
  13. La Mer de Ténèbres... J'avais espéré ne pas y retourner de sitôt..mais on ne choisit pas toujours. En tout cas j'ai pas choisi de me prendre une balle dans la jambe ça c'est sûr. J'espère juste qu'à mon réveil on me l'aura pas coupée putain de merde. En attendant je scrute cet horizon obscur et je guette. Je sais qu'elle va se mettre à parler cette salope. Alors j'attends comme un con qu'elle me sorte ses vacheries, j'ai que ça à foutre en attendant.. Je suis pas patient, alors j'ai hâte qu'elle se mette à table l'autre connasse et qu'on en finisse, j'ai pas envie de me réveiller et d 'apprendre - encore - des mauvaises nouvelles comme quoi y a encore un mort dans mes bureaux ou que l'un de mes employés a foutu le camp on ne sait où. Et durant cette putain d'attente interminable je remarque que la mer est beaucoup plus agitée que la dernière fois, et que les étoiles et mon phare sont plus ternes que d'habitude. Il n'est rien d'étonnant à cela, après tout c'est l'une des nombreuses conséquences de tes choix.. Ah, pas trop tôt. Et sinon parler autrement que par énigmes ou mystères c'est possible ? J'ai une compagnie à faire tourner moi. Le sermon sur les choix, les conséquences tout ça j'le connais merci, si on pouvait passer au plat suivant merci.. Et puis je pense me décarcasser assez pour cette compagnie aux allure de famille haute en couleur, trouves-en des patrons qui vont se prendre des balles pour aller chercher leurs brebis galeuses.. Il est normal que tu ne saisisse pas tous les tenants et les aboutissants de ce que je te dis. Après tout, il t'a altéré bon nombre de souvenirs.. Mais qui ça "il" encore ? C'est quoi tous ces trucs qui s'invitent dans mon esprit à la fin bordel ? J'ai droit à un traitement de faveur ou tout le monde est chaussé pareil ? Parce que bonjour le merdier.. Oh pas tant de monde que cela, mais c'est fort compliqué. Bien sur je pourrais te l'expliquer, mais il faudrait que tu le veuilles évidemment.. Bon, t'accouches ton histoire bordel ? J'ai mieux, bien mieux. Tu te rappelles il y a de cela quelques années, quand tu voguais sur "La Petite Vérole". Te souviens tu de ce couple de réfugiés que vous deviez transporter secrètement..? Bien sur, je me souviens encore du sourire de ce connard de Ryk' quand les mutins ont balancé les corps par dessus bord. Mhhh hum ça, c'est ce qu' "il" t'a fait croire... Je te rends à présent tes vrais souvenirs, puisque ton amie l 'a si gentiment scellé je puis à présent restaurer ce qu'il t'a pris. Mais de quoi tu parles bordel d'enculé de..? Et là j'me sens pas bien j'ai la tête qui tourne, le palpitant qui s'emballe, s'arrête.. s'emballe à nouveau. J'dégueule je ne sais quoi dans la mer plus agitée qu'auparavant. Et je revois des trucs, impuissants. Et j'aurais pas aimé les voir, vraiment pas.. Raconte leur.. Leur? Putain c'est la foire de Velia ma tronche... Et je revois la Petite Vérole.. rebaptisé aujourd'hui le Silhouette, le navire d'Aithe. Je revoi Ryk' mais il a pas la même gueule que dans mes souvenirs. Il a pas l'air content, il désapprouve ma décision. C'est vraiment bizarre je me revois dans l'homme que j'étais mais je suis spectateur et cette fois la déroulement est différent de mes souvenirs. Avec Ryk' on rejoint les gars au pont supérieur. Bizarre dans le "passé" ils m'avaient convoqué, là on dirait que c'est l'inverse. Pareil quand je leur parle, là j'suis sûr de moi alors que dans mes souvenirs j'en menais pas large vu qu'ils étaient à un doigt de se mutiner et me faire subir le même sort qu'au couple. Je nous vois descendre vers les quartiers, armes au poings et c'est moi qui ouvre le cortège cette fois. Merde ça sent pas bon.. Mais j'arrive pas à détourner le regard j'arrive pas à fermer les valves. J'ai encore envie de dégueuler je la sens pas la suite.. Je revois la porte s 'ouvrir et avant que je comprenne ce qui s'passe j'vois mon coutelas qui s'enfonce dans la gorge du bonhomme qui me faisait confiance. C'est pas Ryk' ni un mutin qui l'a saigné ce gosse, c'est moi putain.. C'est moi. Putain je le crois pas, c'est un cauchemar, c'est pas réel, c'est Ryk' qui l'a saigné ! Tout est de la faute à Ryk' ! Et pourquoi cet autre moi n'a pas l'air de ressentir le moindre remord ou chagrin putain ? Mais..? Qu'est ce que je.. qu'est ce qu'IL fout ? Pas la fille ! Non pas la fille bordel j'aurais jamais fait ça.. ! NOOOOOOOOOOOOONN ......! Alors... Salope ! Pute borgne vérolée ! Pourquoi tu me fous ces visions dans la tête ordure ! C'était pas moi ! C'est pas possible ! Cela s'est déroulé ainsi, sois en certain. Pourquoi je devrais te croire, salope ?! Parce que toi et moi, au commencement, nous n'étions qu'un.. Et là, il fait encore plus noir que d'ordinaire en ces lieux. Il n'y a plus de phare, plus de lueur blafarde. Plus d'espoir. Une part de moi sait qu'elle a raison, et tandis que la mer se déchaîne et fait chavirer mon frêle esquif, la mer de ténèbre me happe. Au loin une frêle voix hurle en vain, désespérée de ne point être entendue.. Ne lui cède pas ! Tu peux valoir mieux que ça..
  14. Un navire de la D.T.C. aurait appareillé au port d'Ephéria dans la soirée d'hier accusant de sévères avaries. Les badauds locaux disent avoir aperçu "L'Amiral" sur une civière direction le chirurgien le plus proche..
  15. Les gardes d'Heidel sont venus dans la soirée à l'Entrepôt de la D.T.C. et sont repartis avec un corps inerte, non sans avoir posé moults questions à ce sujet à ses habitants. La directrice de l'entrepôt serait absente quand à elle.
  16. Une nouvelle affiche bien visible sur la devanture de l'entrepôt.
  17. Quand un client rentre à l'entrepôt ou qu'un PJ cherche du boulot. Mission - Event réussi & terminé chez DTC
  18. Les limbes... Et merde. Bon je sais que je rêve ou que je suis dans un état comateux, c'est déjà ça, mais je sais pas pourquoi j'y suis. Pourquoi je le sais ? Parce que je me vois en train d'errer sur un mer noire en pleine nuit. Pas une putain d'étoile, pas de lune pour m'orienter. Rien. Je la connais cette mer chaotique ; c'est ma vie. Enfin au sens métaphorique tu vois. Symbolique quoi. La houle me secoue et c'est d'autant plus désagréable quand tu vois pas les vagues arriver. Au bout d'un moment ça devient angoissant, puis terrifiant de naviguer à l 'aveugle comme ça. Tu sais jamais si tu vas te prendre un rocher, un haut fond ou si y a pas une créature de cauchemar qui t'attend planquée dans les ténèbres. Vu mon penchant autodestructeur ça m'étonnerait même pas. Pourtant je reste confiant même si je m'impatiente. Alors je repense à Aithe et aussitôt une lueur blafarde déchire ce voile de ténèbres omniprésents. Mon Phare, mon Amour. C'est elle qui me permet de ne pas m’égarer dans cette nuit éternelle. A présent la visibilité s'améliore mais surtout je me rends compte que j'ai un but, un objectif ; rejoindre cette lumière et être guidé par ce phare. Et puis il se produit quelque chose d'imprévu. A côté de mon Phare, j'aperçois d'autres lueurs timides qui tentent elles aussi de déchirer le voile obscur qui habille ces lieux. Je mets un certain temps à comprendre et je me sens stupide lorsque je réalise ce qu'elles représentent. Ou plutôt "qui". Nara', Ilya.. et puis viennent tous les amis fidèles et les compagnons de fortune comme d'infortune. Petit à petit le ciel qui était jusque là vide et oppressant se pare de myriades de petites lumières qui scintillent et me rassurent. Putain de merde, je ne suis plus seul... Quand je le réalise c'est comme.. comme si une douce brise venait te caresser les roustons. Wao. J'ai eu envie de pleurer j'te jure. Et puis comme d'un coup sans prévenir, comme une merde qui tombe sur une planche, la houle se calme. Le vent s'engouffre dans les voiles et on file bon train. J'adore cette sensation bordel... Et puis là, j'ai le sentiment de me sortir de l’embourbement dans lequel je stagnais depuis toutes ces années. Comme si j'avais été prisonnier d'une marre de fange. Mais là je me sens libre, je me sens tellement bien... Sauf que tu vois, il est dit que les moments de bonheur ne durent jamais et que la vie n'est au final qu'une longue succession d'emmerdes qui te tombent sur le coin de la gueule. Et là il allait m'en tomber une belle. Parce que le problème quand tu t'attaches aux gens, c'est que leurs problèmes dont en général tu n'as rien à foutre, deviennent TES problèmes. Et là tout de suite, ben c'est chiant. D'un coup tu arrête de ne penser qu'à ta petite gueule perso et tu te soucies des autres, tu veux les aider, les protéger et tu te fais du mauvais sang. C'est un fléau ce truc, un coup à vieillir prématurément. Pire, à mourir jeune si ça se trouve. J'suis pas mort, pas encore, je devrais m'en réjouir. Sauf qu'une merde en entraînant une autre et ainsi de suite - je te passe le menu - me voilà à devoir cohabiter avec les voix que je m' efforce de faire taire depuis toutes ces années. Beh oui je picolais pas que pour le plaisir, tu crois quoi..? L'alcool c'est bon, c'est doux, mais ça faisait surtout fermer leurs gueules à ces putains de voix. Bon le problème c'est que physiquement j'ai morflé à pas pouvoir rester une journée sans picoler; mais vois tu.. Enfin attend, je parle à qui en fait là depuis tous ces chapîtres, vu que je suis dans mes propres pensées...? Moi ? Je suis la mer de ténèbres voyons... Et merde...
  19. La Compagnie Delmeth Transports & Commerces est fière de vous annoncer l'ouverture prochaine de : Forte et fière de parcourir le monde à la découverte de produits toujours plus extraordinaires et exotiques afin de satisfaire nos clients, la Compagnie Delmeth Transports & Commerce vous propose un nouveau concept, dans un cadre confortable et pépère. Venez déguster sur place nos délicieux alcools, nos thés provenant d'Haso à Valencia, et toutes nos nouveautés selon les arrivages. Venez déguster un verre ou une pinte, repartez avec une caisse ou plusieurs si vous le désirez ensuite. On n'arnaque pas sur la qualité de ce que l'on vend ! Chez Bistro-Dépôt c'est le bien être du client qui prime, et nous ferons tout pour que vous repartiez satisfait(e)s ! Situés au 3-4 d'Ephéria dans les locaux de notre entrepôt, nous sommes heureux de vous accueillir au RDC où vous pourrez goûter la plupart de nos produits et passer commande, bien installés confortablement et servis par notre aimable patron. Vous êtes de voyage ou de passage et vous voulez boire un coup à une bonne tablée en écoutant les conneries du vieil Amiral ? N'hésitez plus, venez à Bistro-Dépôt ! Et pour nos habitués, le gratin sans la croûte il y a nos bureaux privés à l'étage, un espace intimiste et confortable propice aux négociations et aux marchés profitables. Sur réservations ou rendez-vous ! Lors de vos - nombreuses bien entendu - visites, vous pourrez rencontrer et être servis et conseillés par un personnel avenant et charmant, comme l'ancien capitaine pirate repenti répondant au doux nom de Kirk (pnj) : Kirk est un bon gars qui ne sourit pas beaucoup, ça lui fait mal. Ça et se lever de son tabouret derrière le comptoir. En général si on paye content ses consommations et qu'on respecte ces deux règles, Kirk c'est un type bien.. Et bien entendu - quand il n'est pas en vadrouille - le flamboyant couple Delmeth en personne ; l'Amiral et son Amirale du Vice ! L'Amiral n'aurait que 3 passions : Sa femme ; l'Amirale du Vice, le Jeu, et les affaires.. Plus piquante qu'une rose, plus chaude qu'un piment, l'Amirale du Vice surnommée le "Phare" par son truculent époux.. N'hésitez plus, on vous attend, Bistro-Dépôt c'est la première étape de la route du Rhum, n'attendez plus : partez vite en pèlerinage !!
  20. Et si tu as besoin de matériaux en RP, on livre à domicile
  21. Si l'on raconte qu'on a pu voir des employés de la D.T.C. se montrer très protecteur avec la tenancière de l'Antre des Fées, il semblerait qu'à leur entrepôt il y ait aussi de l'agitation. En effet les différentes entrées du bâtiment se sont vues "décorées" de glyphes et d'amulettes aux vertus pas si anodines que ça pour les initiés..