Kadhel

Contributeurs
  • Compteur de contenus

    104
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

5 abonnés

À propos de Kadhel

  • Rang
    Héros de Keplan
  • Date de naissance 31/07/1993

Informations RP

  • Personnage principal
    Kadhel - Bondoulfe
  • Personnage secondaire
    Gertruda - Lanahia - Grungmar

Visiteurs récents du profil

979 visualisations du profil
  1. Yrilda... oui... c'est une femme. Une femme en quête de l'inconnu. Une femme en quête de voyage et de réponses. Une femme qui a compris l'importance de la Vérité. Mais un jour, il faudra qu'elle continue son voyage... peut-être trouvera-t-elle ses réponses ? - Badrr
  2. Bonjour @Faerwen ! Il s'avère que je possède deux guides potentiels originaires de la région de Valencia, en tant que PJ (Kadhel et Agord'Ul). Néanmoins, si vous en avez besoin plutôt sur Valencia, ce sera sans doute Agord'Ul (Kadhel étant actuellement sur Altinova). Une fois de plus, tout dépendra des dates
  3. "Des gamins qui volent ! Et pourquoi pas des livres pendant qu'on y est ... ? Ah..." -- Bondoulfe de Keplan, paysan devenu héros par la bénédiction d'Elion. Trente-Septième Journée S'il y a bien une première chose à dire sur Tarif, c'est que ses toits sont tout aussi agréables (ou désagréables ?) que les autres villes. Vindiou qu'il est dur d'être héros sans le sous. Mais c'est ça être un héros, c'est savoir faire abstraction des douleurs du quotidien pour avancer vers son destin. Après le soucis à Tarif c'est que y'a des gamins qui volent, du coup potentiellement ils pourraient arriver au niveau des toits et venir me déranger quand je dors. Peut être qu'au final je devrais tenter de ne plus dormir sur les toits en fait... Mais bon, Tarif, c'est pas que des toits et des gamins qui volent. Non parce que sinon ce serait triste quand même. A Tarif, il y a des sorcières occultes ! Et oui ! D'ailleurs, ma première rencontre dans cette ville après le palefrenier, ce fut une sorcière ! En début d'après midi, je me suis levé (il fallait bien dormir un peu après mon épopée de voyage hein) et suis allé contempler le petit lac depuis un ponton de la ville. Si y'a bien un truc qui change pas, c'est les petits pontons et le beau scintillement de l'eau au soleil. Si ça n'est pas un don d'Elion que de voir nos mirettes bercées par un si beau miroitement, ben je mange mon chapeau. Enfin non parce que j'en ai besoin, mais l'idée est là. Puis un héros qui mange son chapeau ça fait bizarre, si les enfants le font aussi en me prenant pour modèle ça va poser des problèmes... Donc je regardais l'eau, puis au bout d'un moment j'avais envie de voir la ville quand même. Alors je me suis levé, puis j'ai marché dans les rues un peu au hasard. Et devinez quoi. Déjà les gamins qui volent c'était étrange. Mais en plus ils tirent de la fumée, et y'a même des BON SANG DE LIVRES qui volent. DES LIVRES ! Et puis des marmites, et toute sorte d'objets. C'est vraiment n'importe quoi cette ville bon sang. Rangez vos affaires un peu. Je ne pensais pas qu'on pouvait mal éduquer sa vaisselle, mais il semblerait que si, parce que dans le coin elle est tellement rebelle qu'elle sort de son vaisselier. Donc j'errais dans les rues (et je ne me perdais pas du tout ! Je faisais des cercles pour revoir les détails !) et d'un seul coup j'ai été accosté par une femme si grande qu'au début j'ai pensé qu'elle avait des échasses, un peu. Une femme avoir une peau noire ébène, avec un paquet sous le bras, qui faisait quelques têtes de plus que moi. Bon sang c'est pas commun. Niveau force de la nature je connaissais déjà ma Josianne, mais visiblement il y en a de toutes sortes. En tout cas, le côté sympathique, c'est que la sorcière ébène elle était avenante, elle. Pas comme ma femme. Pour preuve, elle m'a demandée si j'étais perdu. C'était très gentil de s'en inquiéter, mais bon un héros ça ne se perd jamais, hé ! Je lui ai répondu que tout allais bien, mais elle semblait intéressée de savoir ce que je faisais en Mediah (le nom du coin, je l'ai déjà entendu plusieurs fois) parce qu'elle ne m'avait jamais vu par ici. Elle a même rit un peu. Faut croire que je dénotes ? Ou alors c'est la terre sur mes vêtements, peut-être. Je sais pas trop. En tout cas je lui ai expliqué que j'étais Bondoulfe de Keplan, Héros choisi d'Elion, et plus Grand Magicien de ce siècle et celui à venir, hé. Un héros qui passe en ville, c'est pas tous les jours, alors autant mettre les formes ! Puis j'ai ajouté que je venais à Tarif sur conseil de mon jeune ami Orwel. Un bon garçon Orwel, je me demande ce qu'il fait en ce moment tiens. La femme ébène a eu l'air un peu sceptique, mais elle m'a dit que je ne manquais visiblement pas de confiance en moi et qu'elle ne connaissait pas d'homme du nom d'Orwel. Elle était curieuse de savoir pourquoi on m'avait conseillé de me rendre ici, aussi. Alors je lui ai expliqué qu'Orwel et d'autres gens m'avaient dis que venir ici me serait d'une grande aide. Même si je savais pas encore trop pourquoi. Et en plus, ne me souvenant pas du nom de la demi sœur d'Orwel, je ne pouvais même pas amorcer ce sujet... bravo Bondoulfe ! Elle m'a écouté avec attention, du coup j'en ai profité pour lui demander si tous les gens avec des pouvoirs ici étaient aussi des élus de dieu, un peu. Elle m'a répondu que les gens d'ici n'étaient pas des magiciens mais des sorciers, et tenaient leur magie de leur héritage, qui venait d'une femme du passé nommée Cartian. Visiblement, la première sorcière, qui avait bâti le village il y a des siècles et battu des géants. J'espère que leur héritage passe pas par le sang, parce que sinon c'est un peu triste de voir toute la ville faire de la sorcellerie. Enfin à chaque village ses us et coutumes, hein. Toujours est-il que du coup, c'étaient des sorcières, pas des magiciens ! Visiblement elles utilisent l'occulte, pas la magie d'Elion ! Enfin je ne savais pas trop ce que c'était l'occulte, mais la sorcière ébène m'a montré en faisant une sphère noire dans sa main. ça pour sûr, c'était pas comme ma magie à moi qui vient d'Elion. Je lui ai donc expliqué tout enjoué, mais ça a eu l'air de la contrarier un peu. Elle m'a dit que dans le coin, il fallait pas trop parler d'Elion, parce que c'est pas la foi locale, et qu'en Mediah on révère Aal. Moi du coup j'ai essayé de lui expliquer que dieu c'était dieu, qu'après on l'appelle comme on veut, mais ça ne l'a pas convaincu du tout et ça a un peu posé un froid. Donc bon j'ai changé de sujet. Dieu c'est dieu, on va pas débattre des années. Donc bon, je lui ai expliqué mon histoire, ma destinée, et la façon dont Elion m'avait donné mes pouvoirs. Elle n'était pas très convaincu, me demandant si ce n'était pas plutôt un héritage. Bien tenté, mais ma famille est paysanne et sans pouvoirs depuis des générations, hé. C'est un miracle d'Elion, il faut s'y faire ! Je dois sauver le monde avec mes pouvoirs, c'est ainsi ! En tous les cas, j'ai fini par la convaincre que je ne mentais pas. Et bien, ce fut fastidieux. Je lui expliquais donc que je devais sauver le monde, mais elle me dit que je devrais d'abord me sauver moi même avant si le cas se présente, parce que je ne peux sauver personne en étant mort. Belle analyse, mais bon j'étais et ne suis toujours pas mort alors que je suis en train d'écrire. Autant dire que je n'ai pas vraiment compris ce qu'elle voulait dire. Les héros ça sauve les gens et le monde, c'est tout... Au final, la sorcière s'est présentée (c'est vrai que j'avais rien demandé, mais j'aurai pensé qu'elle allait se présenter plus tôt). Ihria Shal'dun, érudite à l'Astrolabe (je connais bien évidemment, mais on va pas s'y attarder) et gérante d'une société d'échange entre l'est et l'ouest. Du coup c'était peut être pour ça qu'elle était sympathique avec moi qui vient de l'Ouest, en fait. Elle connaît. Alors que moi je ne pensais même pas qu'il existait des choses aussi loin de Calphéon... et qu'en j'en ai fais part à la sorcière, ça l'a fait bien rire et elle m'a dit que Calphéon n'était pas le centre du monde.... ben oui je sais que c'est pas le centre... je suis en manque de connaissances mais pas stupide hein... Ensuite elle m'a parlé d'une magnifique cité, plus grande que Calphéon, très loin à l'est, du nom de Valencia. Je connais pas, mais vu la description ça a l'air joli. J'irai peut être un jour. Puis je lui ai demandé s'il y avait des soucis dans le coin, car si Orwel m'avait envoyé ici, il devait y avoir des choses à faire. Ihria m'a parlé des bandits qui sévissaient dans la région, dont certains teintés par la corruption. Ha ! C'était peut être ça que je devais faire. Mais les bandits c'est généralement pour les gardes, même si les héros s'en occupent parfois... Ihria m'a dit que les habitants de Tarif s'en sortaient, mais que les bandits étaient tenaces, terrés dans des falaises et cavernes. Un truc de bandit quoi. De fil en aiguille, on a parlé de corruption, de l'âme des hommes et des soucis à Calphéon. Je lui expliquais que je savais tout ceci, mais que les héros et les prêtres sont là pour aider les hommes à avancer vers le droit chemin. La sorcière m'a dit que le clergé d'Elion faisait aussi des choses terribles, mais je lui ai expliqué que l'homme est faillible, même moi, mais que c'est juste qu'en tant que héros j'ai plus de chances de réussir là où tout le monde échoue, parce que c'est ça un héros. Mais je peux quand même échouer, hein. Dire le contraire ce serait prétentieux, et un héros ne doit pas être vaniteux, il doit être droit et humble. Je lui ai expliqué que seul dieu ne connaissait pas l'échec. Ihria m'a alors parlé des maux de ce monde, mais je lui ai expliqué que dieu n'avait pas pour but de rendre l'homme parfait. Le bien et le mal sont des notions mortelles, elles ne s'appliquent pas à dieu. Tous les maux du monde découlent en effet de l'homme, pas de dieu lui même. Mais dieu veut quand même notre bonheur et nous aime. Alors quoi de mieux pour apprendre à l'homme le réel amour que de le laisser le découvrir par lui même ? Les prêtres et les héros sont des guides, des aides que dieu a donné à l'humanité pour devenir plus aimante et heureuse. Et pour vaincre les choses terribles et corrompues qui oppressent les hommes et les mettent à l'épreuve. J'ajoutais à cela qu'en tant que héros, il était de mon devoir d'aider les gens et de sauver le monde, afin que l'humanité puisse découvrir d'elle même l'amour et le bonheur. Je ne fais pas cela pour le prestige, je fais cela parce que je le dois. Après mon explication, la sorcière est venue me taper sur l'épaule (bon sang elle avait de la force) en riant et en me souhaitant avec un sourire de vivre assez longtemps pour pouvoir mettre tout ceci en oeuvre. Elle me dit qu'elle devait au plus vite finir de livrer son paquet, et qu'elle espérait me recroiser par la suite, ou un jour. Je lui dis que ma vie était déjà bien entamée, mais que je comptais bien mettre le reste de celle-ci pleinement au service de dieu et du bien des hommes. Elle me salua une dernière fois avec un sourire, puis s'élança à grande foulées dans le dédale de ruelles, avec ses longues jambes. Et comme un benêt j'ai alors oublié de lui demander où trouver à manger de cette ville. Du coup je suis actuellement assis sur une pierre, dans un petit jardin, à écrire ce journal en me demandant si mon estomac ne va pas me massacrer l'intérieur de rage. On dirait un ours qui grogne bon sang. Quelle grâce. Allez, j'en ai assez écrit pour aujourd'hui, je vais voir si je ne peux pas attraper une casserole volante pleine de nourriture. Peut être qu'il y en a dans le coin.
  4. De nombreux marchands et autres locaux auront eu des remontées de l'incendie ayant prit place ce vendredi dans la résidence d'une famille noble discrète et ancienne. Cette famille, coupable de nombreuses escroqueries, manigances, et d'une impiété manifeste, s'était attirée le mauvais œil d'un bon nombre. Les remontées de la garde sur le sujet parle d'un terrible incendie, fort probablement magique et criminel. Aucune traces de survivants sur les lieux de la fournaise. Dans les échanges au sein du peuple, l'on aura pu confirmer via des rumeurs que la majorité des Bensalem semblent avoir disparus. Sans doute un règlement de compte suite à leurs activités douteuses, par des gens tout aussi douteux.
  5. Lore

    Préambule: Au sein de l'univers de Black Desert Online, chacun naît sous l'égide d'une constellation. Chacune des 12 constellations semble apporter des influences sur le caractère et la personnalité des nouveaux nés. De plus, elles sont sources de croyances et mythes variés. Elles sont aussi utilisés par des diseuses de bonne aventure, qui utilisent notamment des Boules de Cristal spécifiques. Les Constellations selon les Traités d'Astronomie: Le Gobelin Les Gobelins sont ceux qui mènent les Chariots*. Les Gobelins sont éloquents, intelligents et dégourdis. D'après "Astres et Personnalités", il vaut mieux éviter "toute argumentation verbale avec les Gobelins". Ils ont habituellement un désir pour les gains matériels, ce qui en fait souvent des personnes riches. Le marchand Bahar de Velia et l'aubergiste Deborah de Glish sont des Gobelins typiques. La Pierre de Sceau La première trace à propos de la Pierre de Sceau l'appelait tout simplement un carré. Ce n'est que récemment que cette constellation fut redécouverte et nommée comme la Pierre de Sceau. Les personnes avec ce signe astrologique sont prudentes. Elles ne révèlent pas ce qui les habite intérieurement. L'explorateur Edan, Murana Lynch des montagnes de Balenos et le Capitaine Brego Williar des Chevaliers de Delphe sont typiquement des Pierres de Sceau. Le Chariot* Les personnes qui naissent sous ce signe astrologique de la forme d'un chariot naissent aussi avec la perspective de la richesse. Signe très commun parmi les marchands ou vendeurs qui ont recours au calcul, les personnes nées sous le Chariot sont basées sur le profit et proactives. Néanmoins, comme elles ne sont pas nées avec leur propre fortune, tout repose entre leurs propres mains. Les jumelles Clorince et Eileen de Velia, Isobelle Encariota à Serendia et Fredelles Herba de Calphéon sont des exemples typiques de Chariots. La Clé Les personnes qui naissent sous le signe de la Clé peuvent paraître décontractées extérieurement, mais ce qu'elles pensent en leur fort intérieur est totalement différent. Elles sont concentrées sur leur objectif et très catégoriques, ne regardant jamais en arrière. Elles sont aussi très souvent absorbées dans une chose précise. Le fameux alchimiste Alustin et l'historien Maudi Budar de Mediah sont des Clés typiques. L’Éléphant L’Éléphant est la plus grande constellation couvrant le ciel nocturne. Les Éléphants gagnent de l'honneur en gagnant la confiance des autres, mais ils se dévouent aussi à quelque chose en particulier. Ils peuvent être fidèles à une chose, ou devenir le centre d'une telle fidélité. Le prêtre Ottavio Ferre de Velia, le maître de la guilde marchande de Serendia Bonnie Lauren et l'alchimiste Freharau de Glish sont typiquement des Éléphants. Le Hibou* Les studieux Hiboux sont toujours assoiffés de connaissance, du moins tant que celle-ci correspond à leurs intérêts. C'est pour cela qu'il est souvent dit "Les hiboux sont soit des génies soit des imbéciles". Le seigneur de Serendia Crucio Domongatt et Zara Lynch de la ferme Lynch sont des Hiboux typiques. Le Dragon Noir Il existe de nombreuses constellations du Dragon, mais la plus difficile à observer est celle du Dragon Noir. C'est peut être pour cette raison qu'il est peu aisé de définir cette constellation en quelques mots. Les Dragons sont sensibles mais sociables, doux mais dominants. Islin Bartali de Velia ou Norma Leight de Calphéon sont de bons exemples. Le Chameau Prenez un chameau ordinaire. Ce sont des créatures endurantes, qui survivent avec uniquement une petite quantité d'eau. Les rapports montrent que les personnes nées sous le signe du Chameau sont identiques. Elles essaient constamment et avec persistance de créer quelque chose. Pulvio de Velia et Lara de Serendia sont de bons exemples de chameau, au même titre que Margaret, qui dirige les Chevaliers de Delphe à Calphéon. Le Géant* Lorsque l'on observe le ciel nocturne, l'on peut voir le géant allongé, comme s'il réfléchissait. Les géants sont des rêveurs et des observateurs précautionneux. Leurs rêves sont grands et ils feront tout leur possible pour les réaliser. Le chef Igor Bartali de Velia et le Grand Chambellan Jordine Ducas de Serendia sont de bons exemples de Géant. Le Bouclier Les Boucliers sont en général stricts voir durs avec eux mêmes, ce qui porte les autres à croire en eux d'autant plus. Leur rationalité et leur fidélité à leurs plans donnent un sentiment de stabilité. L'instructeur de compétences Tachros de Velia et le maître de la guilde marchande de Mediah, Neruda Shen, sont de bons exemples de Boucliers. Le Voilier/Bateau Ce signe nommé le Voilier, ou parfois juste le Bateau, est très commun parmi les vagabonds, possiblement parce qu'ils aiment profiter de la vie et détestent l'engagement. C'est pourquoi la description du Voilier inclut habituellement "Sans besoin de boussole", car ils improvisent en général suivant le cours des choses. Zealda de Velia et Izaro de Serendia sont de bons exemples de Voiliers. Le Marteau D'après les rapports, le Marteau est dérivé du Géant, car si l'on place la constellation du Marteau dans la main de celle du Géant, elle s'insère parfaitement, comme si le Géant tenait le Marteau. Astrologiquement, les Marteaux sont braves et coopératifs, mais ils sont souvent incompris à cause de leur fort tempérament. Santo Manzi de Velia et Jemkas Wyrmsbane de Serendia sont deux Marteaux typiques. Traits de Caractères selon la Création de Personnage: Le Gobelin Linguiste, Résolu, Intellectuel, Matérialiste, Avisé. La Pierre de Sceau Circonspect, Excentrique, Mystérieux, Éphémère. Le Chariot* Dynamique, Précieux, Égoïste, Né dans la Richesse*. La Clé Focalisé, Curieux d'apprendre, Déterminé, Détendu. L’Éléphant Honorable, Fidèle, Obtus, Dévoué, Fiable. Le Hibou* Simple, Authentique, Instruit, Génie ou Idiot. Le Dragon Noir Richesse, Célébrité, Noble, Délicat, Sensible, Social. Le Chameau Persévérance, Patience, Doux, Doué. Le Géant* Rêveur, Rapide, Ambitieux, Perspicace. Le Bouclier Rationnel, Discipliné, Méthodique. Le Voilier/Bateau Aime l'art, Libre, Optimiste, Vagabond. Le Marteau Brave, Prudent, Juste, Coopératif, Impulsif. Calendrier: Sur le forum de désert noir nous utilisons un calendrier basé sur une relation entre mois réels et constellation, selon les correspondances suivantes : Bouclier (Janvier), Géant (Février), Chameau (Mars), Dragon Noir (Avril), Hibou (Mai), Éléphant (Juin), Chariot (Juillet), Pierre de Sceau (Août), Gobelin (Septembre), Clé (Octobre), Marteau (Novembre), Bateau (Décembre). Néanmoins, en réalité, il n'y a aucune corrélation avérée entre les constellations et les mois. D'ailleurs, dans le monde de Black Desert, les noms des mois sont les mêmes que dans la réalité. Cela s'observe sur une connaissance de l'île d'Iliya. Il y a d'ailleurs aussi 4 saisons, l'hiver, l'automne, le printemps et l'été. Cela se voit dans des entrées variées. Qui plus est, comme indiqué dans la connaissance sur la constellation du Dragon Noir, il existe bien plus de constellations que les 12 présentées ici. Mais ces 12 constellations sont visiblement relatives à des périodes de naissances, qui nous sont complètement inconnues (cela pourrait être des cycles de 12 jours, de 12 semaines, de 12 mois comme de 12 ans ... ou même des totems...). Sources: Ci-après les différentes sources utilisées dans ce sujet: Notes: Chariot/Aurige* : Le terme 'Aurige' est utilisé dans la traduction française, néanmoins le terme exact venant de l'anglais et utilisé dans les connaissances est 'Chariot'. Cela créait notamment une ambiguïté au niveau du traité astronomique du Gobelin, qui ne fait pas référence aux chariots, mais bien aux Chariots en tant que personnes dotées du signe astrologique. Géant/Berserker* : Le terme 'Berserker' est une traduction propre au français que l'on peut observer en différents endroits. Néanmoins le terme exact, et bien utilisé dans le cadre des connaissances, est 'Géant'. Le terme 'Giant' est aussi utilisé en anglais. Hibou/Hibou-Tréant* : Le terme 'Hibou-Tréant' suit la même logique que le terme 'Berserker'. Né dans la fortune* : Il existe une contradiction dans la description astrologique du signe Chariot, entre le fait que la création de personnage dit 'Né dans la richesse', là où la connaissance du traité astronomique dit qu'un chariot ne naît pas avec sa propre fortune et bâtit de ses mains. On peut donc supposer que Né dans la richesse désigne le fait qu'un chariot est destiné dès sa naissance à la richesse. Ce sujet est le rework, la reprise d'un sujet à l'origine travaillé par @Elfrid, corrigé et complété.
  6. Ce qu'en pense Bondoulfe de Keplan : "Khafar était un ami. Un ami au passé terrible. Je ne l'oublierais jamais. Puisse t-il reposer en paix."
  7. La nouvelle région semble vraiment magnifique. J'aime énormément ce type d'environnement ! ça me motivera peut être à passer mon niveau 60. Je suis presque triste par contre de voir que d'autres zone ont été finalement un peu laissées à l'abandon (notamment les contrées un peu exotiques de Valencia même si je salue l'initiative récente de redorer un peu leur blason)
  8. En phase de retour Après la naissance de leur fils Adhel en septembre, le jeune garçon approchant de ses 5 mois, les deux parents ont enfin décidé d'entreprendre leur voyage de retour. On les aura vu prendre le bateau avec leur fils et leurs affaires, pour voguer vers Altinova. Là bas les attendrait le second et ami de Kadhel, Agord'Ul. La famille Vestelia retourne donc vers Mediah et Valencia.
  9. Ah ! J'allais justement évoquer le sujet en question ! Actuellement je n'ai pas encore trouvé de trace claire IG, je remonterai les infos le cas échéant ! (Mais oui, les devs ont bien spécifié lors d'une interview l'année 287, comme visible dans cet extrait : Que l'on peut trouver ici entre autre : https://www.mmorpg.com/black-desert-online/interviews/the-lore-and-more-of-bdo-1000011844 L'article évoque au passage certaines réponses du staff sur des sujets à question, notamment le housing, les géantes et géants, les mâles elfes... Intéressant à lire.
  10. Comme je me suis souvenu du sujet, je me permet de Link un petit lien : https://www.mmorpg.com/black-desert-online/interviews/the-lore-and-more-of-bdo-1000011844 Voilà voilà, y'a pas mal de trucs sympas dedans, notamment sur les slots !
  11. Vis-à-vis de BDO, une chose à savoir, comme le disait @Muirguen, c'est que les classes se suffisent à elle même. Concrètement parlant, n'importe quelle classe peut s'en sortir toute seule en PVE. Comme il n'y a de réel raid ou donjons sur le jeu (hormis à haut niveau, en quelques sortes), tu n'as pas forcément de nécessité à jouer en groupe, bien que cela puisse pas mal aider dans certains contextes. Le jeu d'équipe se verra surtout sur du PVP je pense. Du coup, si tu veux quelque chose qui s'approche du fait de pouvoir aider d'autres joueurs, le plus adapté est en effet le magicien ou la magicienne. Il peut soigner en zone, il peut protéger ses alliés avec des buffs, et il fait d'immenses dégâts de zones sur les groupes adverses depuis l'arrière tandis que ses alliés le protègent ou savatent dans le tas. Le magicien/magicienne est donc typiquement ce qui se rapproche le plus d'un "support", du moins dans le fait d'avoir des interactions avec tes alliés et de leur apporter du soutient.
  12. De ce qui s'observe en regardant les DATABASE ou le lore en jeu, il existe de nombreuses utilisations du terme "Chevalier". On peut notamment voir ce terme en Calphéon (avec les chevaliers de Delphe et de Trina), à Heidel et à Mediah (que ce soit les chevaliers du voile, ou même le Mystérieux Chevalier de l'éveil des Guerriers). Chacune des utilisations de ce terme réfère à son propre contexte, et c'est normal. Culturellement parlant, Mediah, Calphéon et Serendia restent des nations "séparées", donc le mot Chevalier peut très bien avoir un sens culturel différent. Pour l'un cela peut être un grade, un autre l'appartenance à un ordre, tandis qu'un autre le verra comme un titre honorifique. Mais ce qui nous intéresse réellement, c'est le cadre de Serendia. Si l'on se base sur les screens fournis par @Maijha, on a déjà des informations forts intéressantes : - L'on peut devenir un chevalier (on le peut encore, car c'est une nouvelle édition du manuel). - Il est fait mention du chevalier "Sire Gargarel", hors ce PNJ n'est pas trouvable dans le jeu. Ce qui signifie que des Chevaliers existent que nous ne connaissons pas, pour la simple bonne raison qu'ils ne sont pas tous affichés en jeu. - On parle d'un "symbole" des chevaliers d'Heidel. Du coup le terme de Chevalier d'Heidel réfère sans doute plus à un "ordre" ou un "groupe". Qui plus est, un bouclier d'argent arborant ce symbole est utilisé pour prouver la bravoure des officiers militaires distingués. Ce qui a l'air de confirmer cette idée "d'ordre" ou de "distinction". Le terme "chevalier" fait ici sans doute référence à un terme honorifique ou juste à l'appartenance à ce dit "groupe", qui semble vraisemblablement lié à l'armée de Serendia (car on fait bel et bien référence à "officier", "guerre" et "arts martiaux". En résumé, il me semble acceptable de voir une jeune chevalière arborer l'uniforme Serendien et se voir affectée à la garde d'Heidel. Après tout, je ne sais même pas s'il existe une réelle DISTINCTION entre la garde et les soldats de Serendia, au même titre qu'à Calphéon. Le jeu laisse à penser que tout n'est qu'un ordre militaire affecté à différentes missions (mais je me trompe peut être). Voilà pour mon avis
  13. En déplacement Actuellement, le commerce des Songes du Désert est tenu par Agord'Ul, tant pour les affaires relatives à Valencia que celles relatives à Mediah. Kadhel Vestelia a en effet fait parvenir une missive à son co-gérant et ami. Parti à la base en voyage d'affaires dans les contrées Serendiennes avec sa femme, Annelsy, il s'avéra qu'un heureux événement empêche actuellement le couple d'entreprendre le voyage de retour vers Valencia. Aux dernières nouvelles, le couple se trouvait vers Epheria, de façon à ce que Kadhel puisse gérer tout de même quelques faits administratifs relatifs à des arrivées de marchandises depuis Valencia pour certains clients Calphéoniens. Agord'Ul et Kadhel communiquent environ une fois par mois afin de se tenir au courant, via des missives passés aux bateaux de transports de marchandises. En ce moment Kadhel reste aux environs d'Epheria, afin de s'assurer que sa femme se remette bien de son accouchement et que son fils se porte bien.
  14. Pour rebondir sur les propos de Lhyon : http://bddatabase.net/fr/quest/1001/1001/ Le dit certificat existe aussi à Serendia. Il reconnaît la valeur des aventuriers valeureux ayant aidé Heidel. On a, lors d'une série de quêtes, la confirmation qu'une personne qui aide le peuple Serendien par quelques exploits est bien vu (exemple : http://bddatabase.net/fr/quest/664/8/ ) De la même façon, lorsque quelqu'un participe à lutter contre les invasions de monstres nocturnes sur les forts de Serendia, il obtient les jetons : http://bddatabase.net/fr/item/44025/ qu'il peut échanger à Cruhorn ou Caesar pour montrer son mérite (augmentation de contribution). Voilà pour quelques éléments IG, qui peuvent aider ^^
  15. Pour ma part, ayant déjà fait quelques sujets du côté des contributeurs, je suis disponible pour apporter de l'aide pour un éventuel Wiki, le cas échéant.