Muirguen

Membres
  • Compteur de contenus

    138
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Muirguen

  • Rang
    Niveau 4
  • Date de naissance

Informations RP

  • Personnage principal
    Muirguen
  • Personnage secondaire
    Jasrah
  1. En entendant le crieur, Muirguen serait sortie pour en prendre deux exemplaires. Elle glissa un sous la porte de sa fille avant de rentrer chez elle, le nez plongé dans le journal. La seule réflexion qu'elle aurait faite c'est: "Vivement la prochaine édition."
  2. Une rumeur se fait et se défait... Après des mois d'absence, de disputes entre associés, voilà que La Delonyr et La Indyaz se retrouvent à nouveau. La Mini-Rousse aurait repris ses habitudes tous les matins, après l'entrainement, elle passerait la matinée au bureau à rattraper la paperasserie en retard... ou la faire en avance. Yeux de Serpent maintenant disparu, la vie reprend doucement pour la famille Delonyr à Heidel ou ailleurs. Les coursiers en sont certains, toute cette dispute n'était qu'un leurre.
  3. Après plusieurs nuits d'insomnie, elle pouvait enfin se laisser tomber dans ce lit. Dans cette maison que ses sœurs avaient fait en sorte d'acheter et meubler pour éviter que la famille ne se retrouve confinée quelque part et puisse reprendre des repères. Des repères qu'ils avaient perdus depuis ce fameux voyage vers Calphéon qui n'a jamais abouti. Après des semaines de récupération, de préparation, sur les routes et sur les mers, ils avaient fini par être assez en forme pour aller chasser ce démon qui les a longtemps hanté. Tous les préparatifs étaient presque en vain... L'affrontement fut rapide et explosif... Un géant contre un humain... Tous les paris étaient sur le géant et pourtant... Et pourtant, tous les coups étaient permis. Le ciel d'Altinova ce soir-là s'est illuminé à deux reprises. Pendant que les flammes s'embrasaient à la jambe de l'humain, le géant se faisait défigurer en y laissant un bras. Pendant qu'elle achevait un Kurutos trop bavard, son mari finissait ce qu'il avait commencé. Et puis le silence fut... les spectateurs ébahis ne savaient plus quoi faire... Les deux combattants se retrouvaient inertes au sol. Dans le bordel d'à côté, la soigneuse elfique rousse fut appelée de toute urgence par la fraise. Ce silence dura une éternité... et puis le soupire de soulagement. Aussitôt arrivés à Altinova, aussitôt repartis sous les rumeurs qui se propageaient petit à petit... Yeux de Serpent a été tué dans un duel par le Traiteur de Heidel. Voici plus d'une semaine que ces événements s'étaient déroulés, entre temps la petit famille avait disparu jusqu'à ce jour. Le retour se fit dans le calme. L'ancienne demeure Indyaz à Heidel arbore désormais le nom Delonyr , des affaires y furent déposés quelques jours auparavant et on y aperçut même le dernier né y retourner. Pendant qu'elle dormait... pendant qu'elle évacuait les cauchemars de ce Serpent qui lui hantait ses songes... la vie reprit son cours tranquillement... Comme si de rien n'était... comme si tout ceci n'était qu'un mauvais rêve... mais quelque chose en eux avait changé.
  4. A l'Avant Post Acher il y a des quêtes de chasses et ça se trouve autour de la zone en ce qui concerne pour Kama.
  5. Depuis quelques temps, depuis que le calme s'est réinstallé sur Heidel, un petit groupe semble s'affairer à nettoyer la maison brûlée et la remettre en état de vente. Tous les détails de la vente sont disponibles auprès de Demoiselle Jasrah Delonyr qui est disponible en journée au Relais des Voyageurs. En même temps, une autre maison semble prendre vie quelques rues plus loin, à l'abri des regards indiscrets des chariots semble avoir vidé des meubles classiques assez farfelus et diverses récupérés par ci et par là. Une grande silhouette rousse semble organiser tout ceci en sifflotant un petit air du Père Cron. Les festivités semblent en préparation avec l'arrivée des premières neiges.
  6. Transportées par le vent d'automne, les rumeurs circulent d'une oreille à une autre. Josette et Ginette discutent encore de cette dispute apparemment entre la Indyaz et les Delonyr, apparemment ce n'est pas la première fois que ça en arrive à ce point... même si ça semblait être pire que la dernière fois. Raymond et André continuent également sur le même thème, il semblerait que la maison des Delonyr qui a explosé a été nettoyée, des jeunes enfants s'amuseraient à réparer les dégâts de façon un peu grossière mais bon après tout c'est devenu un endroit pour eux pour passer l'hiver. La famille ne reviendrait plus à Heidel d'après les on dit, plus aucune attache plus de maison, plus de commerce en plus ils rêvaient de s'installer sur une île depuis un moment.
  7. Des affiches ont commencé à fleurir tôt ce matin dans la cité d'Ephéria pour remonter vers Calphéon en passant par les différents villages et fermes de la région. Certains reconnaîtraient le sceau de la famille Sérendienne, alors que d'autres reconnaîtront le nom Delonyr dont la grand-mère décédée il y a quelques années, aurait tout légué dans son testament au clergé.
  8. Les affiches continuent de fleurir sur les routes de Mediah, des villes comme Tarif et Altinova aux petites fermes.
  9. Les affiches continuent de fleurir sur les routes de Balenos, des villes comme Olvia et Vélia aux petites fermes.
  10. En ce début de soirée, des affiches commencent à fleurir partout à Heidel, les fermes environnantes ainsi que Glish.
  11. Elle avait l'impression d'être figée dans l'espace et le temps. Elle regardait l'horizon bleu devant elle et les simples choses lui manquaient. Comment est-il possible qu'en un mois tout s'est emballé au point de se retrouver sur la route entrain de fuir quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Elle savait qu'elle ne pouvait pas plaire à tout le monde, qu'elle n'était pas la personne la plus facile à supporter, mais jamais elle n'aurait cru qu'elle serait une cible. Coursière était un métier à risque, les routes ne sont jamais sûres, mais c'était la première fois qu'elle se retrouvait face à un géant dont l'orgueil était démesuré... non... à un orgueil identique à celui qu'elle a peut-être. La situation avait dégénéré au point que la seule solution qu'elle voyait c'était tuer ou être tuée. Elle jeta un regard par dessus son épaule pour regarder son dos meurtri déjà par le premier combat. Elle sourit tristement, ce n'était qu'un faible prix comparé à ce qui les attendait. Elle se rhabilla et se redressa pour prendre le relais à la barre, la patience est une vertu elle se répétait. Elle ne pouvait pas prédire la suite des événements, mais une chose était certaine... Plus rien ne sera comme avant...
  12. En début de soirée du 9, une explosion s'est faite entendre à l'entrée ouest de la Ville. Entre les cris affolés des passants, certains auraient vu deux corps tomber par la fenêtre de l'auberge qui prenait feu. Dans l'agitation, les gardes se sont rués à l'étage pour trouver trois cadavres de mercenaires, ce qu'on peut qualifier des Panthères noires ainsi que le corps du pauvre malheureux aubergiste sauvagement assassiné. Nul ne sait de quelle dispute il s'agirait, mais un nom revient sur les lèvres craintifs des commerçants "Grunmar, Yeux de Serpent." Interrogés, les gardes ne pourraient pas confirmer l'état des deux étrangers tombés par la fenêtre, ils auraient été vus embarquer dans un chariot vers une destination inconnue. Certains diraient la morgue...
  13. Depuis ce matin, des chariots furent garés devant Quatre Entrepôts dans la cité ainsi que devant le Traiteur de La Ferme à l'Assiette. Tous ont été vidés et mis en vente. L'Arche fut quant à lui offert à la Sainte Eglise de Heidel afin de pouvoir perdurer l'institution et continuer l'aide qu'elle apporte aux nécessiteux.
  14. Ce matin, une nouvelle pancarte remplace la précédente. Le local est à vendre, et le traiteur a fermé ses portes pour de bon.
  15. Alors que les nouvelles s'apaisent et qu'on parle d'avoir retrouvé la jeune chimère enlevée, la demeure de cette dernière et celle de ses parents restent silencieuses. Après un bref passage de la mère en ville durant la nuit en compagnie de la Dame Delmeth. Le groupe avait subi le supplice d'un long voyage, les traits tirés et fatigués, ils se séparèrent après un bref échange courtois. Ce soir Ernest fournira les boissons gratuitement au Relais des Voyageurs afin de remercier la chère cité de Heidel de son implication et des bouteilles furent envoyés à la garde Heideloise pour leur réactivité. Même si la fille a été retrouvée, les nouvelles se propagent que les parents paieront cher les mercenaires qui pourront leur retrouver les ravisseurs.