Neith

Membres
  • Compteur de contenus

    126
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

2 abonnés

À propos de Neith

  • Rang
    Niveau 4
  • Date de naissance 02/01/1984

Informations RP

  • Personnage principal
    Aithe
  • Personnage secondaire
    Decklan, AtaeI

Visiteurs récents du profil

796 visualisations du profil
  1. Bon retour
  2. Des petites affichettes sont distribuées Recto Verso La boutique sera ouverte à partir du 11e jour de ce mois
  3. Un feuillet sera distribué aux commerçants
  4. Merci beaucoup pour ta review ça motive à tester, je l'ai pris récemment mais n'aie pas encore pris le temps de m'y plonger. Je vais y remédier prochainement
  5. Bienvenue
  6. Yau

    Outch, Aldryss ça me parle de mes débuts L2 sur Evolution. Le coup de vieux ! Bienvenue
  7. Le sac atterrit au sol sans trop de bruits, ne contenant guère que des nippes. Le gosse se réceptionna sur les pavés humides l’instant suivant. Il faisait noir dans la ruelle et seuls les bruits ambiants des bas quartiers proches venaient troubler le calme. Ramassant son sac, il fila à toutes jambes, tenaillé par la peur d'être pris sur le fait. Se glissant sous un ponton, le gosse, accroupi dans la boue glaciale, attendait l'aube, sursautant à chaque bruit autre que celui émit par le ressac. Le Gaspard levait l'ancre dans la matinée, et on lui avait dit d’être la à la première heure. Il allait avoir douze ans, et avait été accepté comme mousse. Tout se passait donc bien, si ce n'est que, malgré tout, il avait peur qu'on découvre son secret. Ou ses secrets. Premièrement, il n'avait pas l'accord de sa mère. Bon.. Ce n’était pas sa vraie mère, mais tout comme. Il est probable qu'elle mettrait quelques jours à s’apercevoir de son absence, mais elle s'en insurgerait quand même. Après tout le gosse lui rapportait quelques piécettes. Ce secret la, une fois l'ancre levé, ne poserait plus de soucis. Le second par contre... Car malgré son apparence de gamin crasseux, le gosse était une fille. Et ça.. elle allait devoir faire preuve de pas mal d'ingéniosité pour cacher qu'elle ne se soulageait pas comme tout les autres. Et curieusement, tout se passa bien. Les premières semaines furent bien sûr difficiles, les corvées longues et douloureuses pour tout ses muscles. Les punitions l’étaient encore plus. Mais elle tenait bon, véritable chiendent. Le ptit fut vite adopté par quelques vieux bourlingueurs qui entreprirent de le former de leur mieux. Avec le temps elle s'était faite à la vie à bord, un bon petit mousse, travailleur et peu causant. Le Gaspard n'était pas le plus fameux bateau de la région et avait la réputation de tremper dans diverses contrebande mais il ne cherchait pas les combats et préférait rester à proximité des côtes, aussi les pertes humaines de l’équipage étaient elles assez restreintes. Après quelques années, elle devint matelot à part entière. Enfin.. presque entière, elle était la plus jeune, la cible favorite des moqueries à cause de son visage imberbe. Rêvassant, Le Ptit était accoudée au bastingage, ils approchaient du port d’Olvia et elle avait hâte de mettre pied à terre, pouvoir faire un repas avec des vivres frais et se changer les idées dans une des tavernes. Une main s'abattit sur son épaule, la secouant sans ménagement et l'envoyant valser sur le pont. Avec rudesse, le quartier maître lui ordonna de retourner nettoyer le pont. Reprenant son seau et sa brosse, elle se remit à l'ouvrage, quelque peu dérangée par les crampes qui lui vrillaient le ventre depuis quelques jours. A quatre pattes dans la touffeur humide de l’après midi, les muscles de ses bras lui brûlant, elle frottait le bois. Le mouvement était limite hypnotique. Elle ne comprit pas tout de suite que certains matelots s'étaient arrêtés et la fixait. Elle n'avait pas senti la lente humidité couler sur ses cuisses et tacher ses culottes. Quelques murmures et le quartier maître ordonna qu'on la relève et qu'on l’amène devant lui. Sans ménagement, l'homme glissa sa main dans les culottes du Ptit et en sorti le bout de chiffon dont elle se servait pour donner l'illusion d'être un homme. Celui ci était taché de sang. C't'une femme ! Balancez moi c'te chienne par d'ssus bord avant qu'elle nous porte plus malheur ! Crachant sur le chiffon souillé qu'il avait jeté sur le sol, il regarda Le Ptit se débattre de la poigne des deux matelots, qui sans oser protester, la soulevèrent pour la jeter par dessus bord. Le contact de l'eau froide lui coupa le souffle tant le contraste était saisissant. Elle ne comprenait pas, tout s'écroulait d'un coup autour d'elle, son secret était connu et avait causé sa perte. Elle battit des bras et des jambes dans tout les sens et sa tête creva la surface. Le Gaspard s'éloignait déjà vers le port. Heureusement pour elle la côte n'était pas loin. Malheureusement elle nageait mal. Elle se mit à agiter ses bras et ses jambes comme le fait un chien quand il nage, luttant contre le froid et la panique. Atael s'échoua sur la plage non loin du port, ses doigts creusant leur empreinte dans le sable détrempé. Crachant l'eau qu'elle avait avalé, le sel lui brûlant à nouveau la gorge. Cherchant refuge à l'abri d'un rocher, elle s'endormit, épuisée. Elle n'osa pas s'aventurer vers le port avant le lendemain matin, après que le Gaspard eu levé l'ancre. Son ventre criait famine et elle n'hésita qu'un bref instant avant de voler quelques tomates blettes sur un étal. Il était exclus de se présenter à nouveau comme un garçon, les marins ayant la langue bien pendue. Elle devrait creuser son trou d’une autre façon.
  8. Nom : ? Prénom : Atael (avec un I majuscule pour le L ig) Sexe : Femme Âge : 31 ans Lieu de naissance : Calphéon Profession : Marin Guilde : / Présentation physique : Atael est une grande jeune femme brune au visage quelque peu buriné par le soleil et la vie en mer. Quelques rides sur son front, au coin de ses yeux, montrent qu’elle a eu son lot de soucis. La couleur de ses yeux oscille au gré de ses émotions, entre le parme et le gris. Certains traits de son visage laissent à penser qu’elle a un ancêtre venant de Haso. Des cheveux châtains, raides, lui arrivent sous les épaules bien qu’ils soient attachés la majorité du temps. Elle présente un corps doté d’une musculature sèche, obtenue grâce à l’activité quotidienne et dont les mouvements sont souples et maîtrisés. Signes particuliers : Une cicatrice dans le bas du dos Famille : Adoptée par la famille d’un cordonnier à Calphéon, en échange d’une somme d’argent.
  9. Atael avec et sans
  10. Bienvenue
  11. Pour une fois que j'ai quelques screenshot qui me plaisent, je les partage
  12. Bienvenue
  13. Bienvenue L2
  14. Aithe avec et sans Rhya avec et sans