Falkynn

Contributeurs
  • Compteur de contenus

    708
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

7 abonnés

À propos de Falkynn

  • Rang
    Niveau 8
  • Date de naissance

Informations RP

  • Personnage principal
    Falkynn

Visiteurs récents du profil

2 794 visualisations du profil
  1. Merci pour le travail accompli jusqu'ici! Les choses perdureront, reste à savoir comment!
  2. C'est au couché du soleil que l'on put entendre aux abords de la zone neutre le premier coup de canon. Trop courte pour être qualifiée de siège, avec trop peu de contacts directs pour méritée le nom de bataille, l'escarmouche, bien que massive, ne dura finalement que quelques heures. Les pluies de flèches, enflammées ou non, s'abattant sur la tour de guet, couplées aux boulets enflammées, étaient bien les choses les plus impressionnantes de ce bref, mais intense, affrontement; Les traits de feu transperçaient les ténèbres obscures de la nuit, dans un spectacle d'une certaine beauté... pour quiconque l'apercevait de loin. Les raisons de l'assaut restent encore inconnues. Et bien que l'on dénombre quelques pertes et disparus, il semblerait que ce soit un franc succès. Pour quelqu'un qui croiserait les soldats lors de ces prochains jours, aux différents postes de gardes de la partie occidentale de Sérendia, on ne contemplerait que sourires et visages enhardis. Et en prêtait l'oreille, certains évoqueraient même quelques faits d'armes, dont des sorcières ayant fait jeu égal, voire supérieur, à ces faucheurs sombres...
  3. Falkypédia bonjour ! Je suis toujours sur Tarif. Enfin dans la sphère des sorcières. Et euh... Tu le sais déjà ! Je veux bien rencontrer la sorcière masquée par contre !
  4. Vous êtes partis loin, et vous avez encore comparé à l'IRL x) Quant aux périodes de références... alors déjà, ce n'est pas "référence" qu'il faudrait employer comme terme mais "inspiration" (oui, les deux termes ne veulent pas du tout dire la même chose), et ensuite elles ne sont pas identiques selon les territoires, déjà, et on est déjà pas d'accord sur celle de l'Ouest (Renaissance 15ème siècle pour certains, fin 13ème / tout début du 14ème pour d'autres). Dans BDO, l'éducation est chère. C'est factuel et dans le lore. Maintenant, la vraie question est: Qu'est-ce que cela recoupe, ton projet? Lire, écrire et compter, de manière sommaire, semble à la portée de tous (puisque tous le monde semble pouvoir lire les avis de recherches, marchander, etc.). Mais ce qui n'est pas précisé, c'est comment les gens apprennent à lire/écrire/compter (est-ce autodidacte ou enseigner par les proches ou le curé du coin?). Puis vient le reste après (histoire, géographie, religion, etc.). Bref, là dessus, tu peux creuser je pense, sur l'enseignement des bases. Qui plus est, cela semble être plus une pratique de l'Ouest que de l'Est, de limiter l'accès. Et bien que les alchimistes soient mal vus, une partie de l'alchimie est pratiquée et les alchimistes sont même admis à l'académie des valkyries. Les bibliothèques and co sont accessibles en Valencia, et les scientifiques répandus. En Mediah, difficile de dire pour Altinova, mais ce n'est clairement pas porté par la religion déjà. Et pour Tarif, les sorcières prodiguent déjà des enseignements. Bref, essaie de déterminer plus ou moins le programme qui sera dispensé aux enfants
  5. Pourquoi pas, c'est une bonne idée! Mais y'a au moins deux paramètres à prendre en compte (un global, et un sérendien). L'éducation coûte cher, de base, donc il y aura sûrement une certaine hostilité ou mépris de la part de certaines classes sociales à l'ouverture de l'éducation pour tous. Et l'autre point est qu'il y a déjà des orphelins qui galèrent salement à Heidel ^^
  6. Se retrancher derrière des points de lore imprécis, pour imposer une vision calquée sur l'IRL, n'est-ce pas ton propre? N'est-ce pas ainsi qu'a été justifié nombre de choses dites jusqu'à présent sur tout ce qui n'était pas "de la sainte lumière d'Elion" ? Via des détails et autres chemins possibles? Et ainsi que "le saint culte d'Elion" s'est vu littéralement transformé en catholicisme pur et dur? N'est-ce pas toi qui a été jusqu'à pleinement ignorer des points de lore très précis et explicites, afin de satisfaire tes propres envies? Pardonne 3 fois et oublie, hmm? Chacun fait ce qu'il veut à outrance, et certains le font même en justifiant via l'IRL dès que le jeu n'est pas dans leur sens. Alors qu'ils fassent ce qu'ils veulent et se fassent marier par une valkyrie, ça ne change rien. On ne peut pas prôner la liberté pour certains, et interdire pour les autres. Quant au jeu en communauté, ce sont des communautés qui se tolèrent.
  7. Le vent glacial soufflait dans les branches mortes, et la lueur pâle de la lune naissante se jouait de leurs ombres en une sinistre interprétation. Le pas était lourd. La chaleur sous sa peau de bête s'opposait au froid saisissant, les deux liés par la condensation de sa respiration. Il avançait, à l'orée de ces bois macabres, morts été comme hiver, brandissant sa torche pour observer une direction, statique, puis reprenant sa marche lente. Piètre sentinelle, si il en est, qui s'avançait pas à pas vers le prédateur tapis dans l'ombre. Kashok Orpaz Tun'bi. Elle attendait, immobile malgré le froid. Le fil du temps était perdu, mais cela lui importait peu. Tendue, prête à bondir, elle était là, aux aguets, voyant enfin sa proie s'approcher. Plusieurs étaient passées avant cette dernière, mais aucune n'était celle attendue. Cette fois, cependant... Gashek Wurc Mraba. Elle avait médité et réfléchi, durant toute cette attente. La patience du chasseur, elle en était d'habitude dépourvue. Mais ici, seule dans les ténèbres, en ce lieu si repoussant et pourtant si tristement familié, elle avait fait travailler son esprit. Tout devait être prêt, et elle avait fait le nécessaire pour cela. Alors pourquoi ce goût désagréable en bouche? Alors que la silhouette ridicule s'approchait peu à peu, elle finissait de se remémorer une nouvelle fois les derniers événements, avide de réponses aux questions maintes fois posées. "T'es qui?" Elle n'avait fait qu'une très brève halte à Tarif, après son long retour de Trent, et seulement pour rencontrer brièvement Ahon Kirus, puis l'une de ses lieutenants. "Sadie Kelevra est sauve". Ainsi avait-elle commencé son résumé. Le soulagement visible sur le visage lui faisant face l'avait agacé, sans qu'elle ne sache pourquoi. A la fin de récit, alors que la sorcière la remerciait et se replongeait dans la lecture d'un grimoire, elle avait attendu, debout, sans rien dire. Le mince espoir, dont elle ignorait elle même la teneur, s'envola aussitôt lorsque la sorcière releva la tête, s'enquérant "Autre chose?". Martèlement sourd. Les muscles de son cou s'étaient tendus, alors que les veines battaient, résonnant profondément en elle, telles des tambours de guerre emplis de colère. Cette sensation désagréable de n'être qu'un outil, revenant en tête, avec l'image de sa propre mère, sans savoir pourquoi. Amertume sur la langue de son âme. Keehl Sha! Une profonde inspiration. Deux mots, lancinants. "Non, rien". Le ton était bien neutre, comme si elle avait prononcé ces mots détachée de son propre corps. Et alors qu'elle tournait les talons, elle laissa la sorcière à son étonnement. Ne pas claquer la porte, ne pas claquer la porte, ne pas... tant pis. Villageois, gardes, et badauds se trouvant sur la place, sous la protection du vénérable arbre, tournèrent la tête. La stupéfaction se lisait sur leurs visages, puis la crainte. Des pas en arrière lui ouvrèrent la voie, alors qu'elle remontait la rue. "T'es qui?" Elle monta les marches deux à deux et s'engouffra dans une vaste demeure, dorénavant les quartiers d'une guilde. De sa guilde. Qu'elle allait laissé, pour un temps indéterminé, sous la tutelle d'une lieutenant. Une elfe. L'ironie de la situation lui arracha un sourire, ou plutôt un rictus. L'affaire fût vite réglée; après tout, il s'agissait d'un ordre non discutable. La surprise laissa place au doute sur le visage de l'elfe. "Tout va bien?" s'enquit-elle. Sa seule réponse fût un nouveau claquement de porte, après un long regard en biais. Ce goût infecte qui ne veut pas partir... Shoo Now Mouh? Les heures, ou jours, qui s'ensuivirent restent encore brumeux. Douleur, exaltation, souffrance, rage se mêlaient aux frontières du délire et de la lucidité. Tout juste le visage penaud du Sezec en souvenirs de l'accord passé, et la peur sur celui de son acolyte. "Un membre par jour de retard" se souvient-elle avoir prononcé. Les lourds regards appuyés des géants et des nains, alors qu'elle prenait de dernières informations au mausolée. Puis ces deux Sausans lui revinrent en tête, juste avant son retour à Kusha. Elle s'en était débarrassée sans user de sa magie. Un poignet et une nuque brisée, un nez pouvant presque renifler sa nuque, en guise de dernier salut. Cracher ne changeait rien au parfum nauséabond. Gigak! Gigak! Ils ne lui pardonneraient pas. Sûrement. Elle leur pardonnait encore moins, d'avoir joué avec elle toutes ces années. Alors ce qu'ils pensaient était bien le dernier de ses soucis, et tant pis si ce qu'elle comptait faire allait à l'encontre de leurs principes et héritages. Elle avait choisi sa propre voie l'année précédente, loin de tout clan ou lignée. Elle pensait avoir trouvé où vivre, et choisit avec qui. Mais tout ça était remis en question. Ou bien était-ce un nouveau et fugace délire? Ces quelques lettres gribouillées sur un carnet revenaient sans cesse. "T'es qui?". Une massue s'abattant sur une digue fragile, contenant tant bien que mal cet océan sombre et pourpre qui ne demandait qu'à déferler. Goût infecte de ceux et celles qui blessent ceux et celles qu'ils aiment. Cet arrière goût est d'autant plus prononcé lorsqu'il porte sur des personnes chéries. Les mots entendus la dernière nuit à Trent, seule face à la lune cendrée, n'en furent que plus lacérant pour l'esprit fatigué et chancelant. Yarik Kshaba Xilia. Ils étaient rentrés depuis, elle le savait. Elle avait aperçu le chariot dans les rues de Tarif dans l'après-midi. Elle irait les voir avant de partir. Elle avait besoin d'elle, et de lui. Et de lui parler, à elle qui ne parle plus. Les muscles se contractèrent. La proie était là. Un bond. Une main tendue. Nulle trace de magie. La force brute. Le cou saisi. Plaqué contre un arbre mort, les pieds ne touchant plus le sol, alors qu'une main couvrait sa bouche, l'autre enserrant son cou, la vie le quittait. Il la fixait. Elle soutenait son regard fou et apeuré, comme l'on regarde un chien mourir dans le caniveau. Derniers tressaillements. Elle lâcha prise, puis lui ôta sa peau de bête dont elle se vêtue. L'ascension sera longue, jusqu'à la bibliothèque de ce monastère maudit, mais elle avait besoin de cet ouvrage et cet exemplaire était le seul à portée. "T'es qui?" Moi je sais kikiki. Elle se souvint. Nulle folie ici. Juste l'oubli d'une voix lointaine du passé. Qrik Shagu Rezt Norsti! "Silence". Elle inspira et s'enfonça dans la noirceur de la nuit, rejetant toute pensée autre que son objectif.
  8. Alors, pour information, les armes à feu de BDO ont une grosse puissance. C'est l'arme de défense principale en siège (lore et gameplay). Je crois que y'a un moment où faut séparer l'aspect "design médiévale" avec ce qui va en découler. Les inspirations "design" n'ont pas forcément de corrélation avec ce qui va être appliqué en mœurs et cultes. Au premier abord, c'est "ça ressemble à..." puis on creuse et en fait "Ah bah pas du tout". M'enfin, y'a BDO d'un côté, et SMO (Simulation Renaissance Online) de l'autre. Ce n'est pas en martelant des comparaisons avec l'IRL que BDO sera calqué sur l'IRL. Pour reprendre ce que a marqué Phileor, et il a raison en parlant de plusieurs choses mixés, ça va même plus loin: Tarif ressemble vaguement à Salem dans son design. Y'a des sorcières qui y vivent. Et la comparaison s'arrête là, car tout le reste est totalement différent (de la façon de vivre des sorcières, à leur rôle, comment elles sont vues, ou l'implication dans le lore). Le fait qu'Elion soit issue d'une pierre noire y'a tout juste 287 ans en dit long sur la fin des ressemblances avec l'IRL. Accessoirement, pour l'OP: Si c'est lors d'un event, avec un MJ, alors c'est au MJ de répondre normalement. Sinon, opération de chirurgie avec magie, extraction magique, potions de soins (car oui, c'est bien pris en compte dans le lore de BDO, ces éléments, n'en déplaise à certains), y'a diverses possibilités. Et je rejoins @Alshindara sur le fait que laisser la balle peut avoir des suites.
  9. Les sorcières, c'est pas le mal, pourtant, certains ont passé 18 mois à vouloir les cramer. Donc bon. Ils font bien ce qu'ils veulent. Les valks ont déjà été maintes fois détournées, comme de nombreuses de Calpheon ou d'Elion. Sauf que là, pour une fois, ça ne va pas directement ou indirectement à l'encontre de la cohérence du lore. Même quand y'a un truc écrit NOIR SUR BLANC en connaissance pure (et non en récit, en dialogue NPC, ou autre), ça a dit "ouais mais non quoi heiiin j'ai envie de faire différemment alors bon... voilà. Et puis IRL, c'est pas ça alors la version de l'IRL me convient mieux que la version du jeu". ... ahem ... Le vrai consensus à faire, c'est pas sur un détail comme ici, c'est sur "A quel jeu jouons-nous?", mais bon. Et je reprends l'argumentaire ultime qui a permis nombre de choses WTF: Chacun fait ce qu'il veut, alors fais ce que tu as envie de faire, Caetys. Ta valk peut être elfe-ninja avec les pouvoirs de Asula, ça passe crème ici #pas-de-vagues .
  10. Rien ne l'empêche, rien ne l'interdit, rien ne l'autorise. En fait, rien n'est précisé sur le mariage même. Donc, ce n'est pas tant un point de lore que une question d'interprétation des prérogatives et pouvoirs d'une valkyrie. Vu tout les trucs WTF (niveau lore) que l'on se coltine depuis un bon moment, cette question là ne paraît absolument pas WTF (niveau lore toujours) et ça ne serait pas surprenant que des gens s'en réfèrent à cette autorité que représentent les valkyries, pour officier leur mariage. Pour ma part: why not, si ça reste peu commun, et que c'est pour des raisons de liens ou autre (après tout, les jeux de pouvoirs à Calpheon, hein...). Je vois pas qui, sur DN, pourrait jeter la pierre sur de l'exploitation du flou du lore. Et même sans ça, consensus ne fait pas acte de loi, comme l'ont démontré certains maintes et maintes fois. Bref, c'est un event "privé", un mariage, donc les mariés font bien ce qu'ils veulent. As usual. P.S.: Désolé Ikhas, mais pas d'accord avec toi sur le point clérical: Elionisme et Christianisme, si ce n'est le "design", la majorité des choses diffèrent quand même. Tout comme l'Aalisme n'a pas grand chose à voir avec l'Islam. re-P.S.: BDO n'a rien de patriarcal, quand on voit la tonne de trucs où les femmes sont au-dessus des hommes. QU'après, un royaume comme Calpheon ait un côté... en fait, non, la mixité est bien là, et le pouvoir n'a aucun lien avec le sexe. Alors on va éviter le men bashing jusqu'ici, merci.
  11. Most folks are agreeing that the current year is 287 in accordance with yearly progression and release of content in Korea. There are lore bits referenced in the document's timeline that state the Opening, or Kamasylvia Part 1 release, was back in 286, which was last year real-time in the KR version. Thus far, the official dev answer on the changing years being parallel to our own is just a coincidence, but it's been pretty consistent. Voilà voilà, comme je le pensais. Y'a rien de noté explicitement. Juste les dates qui avaient suivi jusqu'ici les années de release KR (285 en 2015, 286 en 2016, etc.), et ce à quoi les devs avaient répondu que ce n'étaient pas voulu mais oui pour 287.
  12. Je sais pour ça. Le soucis, c'est précisément que même les devs évoquent 287. Quant au NPC qui parle de un ou deux ans, j'ai le screen (je screen tout, quand je fais quêtes), c'est l'elfe à Gyfin. Mais je ne suis même pas sûr qu'elle parle d'une référence de temps liée à l'ouverture des frontières ou autre. Bref, les autres commus RP considèrent 287, les devs aussi. Mais j'ai rien trouver de probant atm. P.S.: Ca fait depuis 3-4 mois, déjà, que j'ai spécifié que c'était 287. Le Discord DN était même encore ouvert, j'avais demandé la modification du bot calendrier.
  13. Ou le fait qu'il n'y a bien qu'une langue unique. Vivi. Mais in game, à part une allusion temporelle d'un npc elfe de Gyfin, je n'ai rien trouvé d'autres encore. J'ai posé la question à la personne qui a compulsé la plupart des données sur les elfes, côté NA, puisque son doc est souvent cité en référence ici. Je verrais bien sa réponse.
  14. Et une grosse partie de kama 2 n'y est pas. Maintenant, y'a des choses qu'il a mis, je ne vois pas d'où ça vient. Mais comme déjà dit, je n'ai pas encore parler à tous les npc. P.S.: Les NA ont eu des parti pris assez tranchés, notamment sur la magie et Elion, entre les cathos et non-cathos / modérés / tolérants. Donc faut quand même trier.
  15. Plus restrictive, oui et non. La version FR parle de certaines zones de la forêt. La version EN (et KR) parlent uniquement de Grana. Ce qui fait sens et suite au fait que les Vedir ont cramé l'arbre, mourant au moment où les Ganelles Achers mettent leur restriction d'accès (276). Maintenant, une Vedir/DK seule, suite à l'ouverture des frontières et à l'accueil de tous en Grana, n'est plus interdite d'accès (286-287). Souce? IG. On peut me rétorquer que c'est "par facilité", il n'en reste pas moins que c'est totalement probant.