Amellia

Membres
  • Compteur de contenus

    244
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

À propos de Amellia

  • Rang
    Et tout le monde s'en fout.
  • Date de naissance 11/09/1993

Informations RP

  • Personnage principal
    [Noblesse] Kereen

Visiteurs récents du profil

1 573 visualisations du profil
  1. Une agitation hâtive dans le quartier marchand laisse entrevoir un flux d'ouvriers aux portes du 3-6, 1er étage rue du marché. Selon une prise de parole des ouvriers, l'établissement en cours de rénovation est un orphelinat. Le financement des travaux est officiellement fait par une noble mécène qui semble déjà aider une bonne partie des commerçants du quartier. La direction de l'établissement, dans les registres, est attribuée à une dénommée Kheyah Kain qui semble réunir une équipe habilitée d'un orphelinat précédent, qui tombe malheureusement en ruine et qui met en danger ses occupants. Ainsi, lorsque les travaux seront terminés, les pensionnaires et leurs référents seront transférés dans l'établissement.
  2. « La victoire d'une bataille » Le jour se lève et je ne vois que le silence aux horizons. Dans le jardin de mes enfances, je crois que le pinson est mort. Sûr ça ne sera pas rose mais les écorchés voleront et écarteront le souvenir d'un pinson dans le lointain. Suivons le chant du vent des plaines qui nous mènera au printemps. Nous serons fiers, nous serons humbles et notre sang sera du vin. Les vagabonds des soleils noirs, loin des villes sans lumière. Gardez au fond un espoir, celui du loup dans les clairières. Notre étoile a le goût du souffre mais elle éclaire comme un millier de chandelles en processions, des oriflammes à l'horizon. À nos sangs littéraires. À ton parfum de spleen. Aux coups de marteau sur les nerfs. Aux armes. Lunareitic
  3. Bien le bonsoir ! Il n'y a pas de mal à prendre un peu de repos, allons. Quoiqu'il en soit, concernant la demande formulée initialement, je te retransmet un petit MP avec le résumé En espérant que cela t'aide ! Je reste à ta disposition au besoin.
  4. Visuel de l'extérieur et de la salle de cérémonie. Le laboratoire étant privé, non visible au grand public.
  5. « Doppelgänger » Le requin aux larmes qui courent sur son visage, vit dans l'eau. Ainsi, nous ne pouvons voir ses larmes. Dans les profondeurs, il est solitaire. Tant de larmes serpentent et c'est ainsi que l'eau, Dans les océans est salée. Quelque chose décontenancé, Mais irrésolu, Incompréhensible, Qui sera censuré. Nous étions anonymes, Nous avons un nom, Nous étions muettes, Les mots sont venus. Rammstein.
  6. Dans la nuit, le Funérarium aura été en proie aux flammes, sur l'une de ses annexes. Les ouvriers ont oeuvré sans répit pour éteindre le feu qui faisait rage sur le dépôt. Des coups de feu auront été entendus durant l'agitation après l'explosion... Certains se demanderont bien ce qui aura pu brûler dans cette remise. D'autres avanceront que l'incendie est d'origine criminelle et qu'il ne faut pas s'étonner que cela arrive de plus en plus souvent, vu les nouvelles vagues d'étrangers en la capitale. Quoiqu'il en soit, la directrice de l'établissement ne se sera pas prononcée. Ainsi, la vie continue paisiblement.
  7. Formulaire de demande d'adhésion : Nom et prénom : Age : Nationnalité : Adresse fiscale : Nom du parrain : Motivations : Quelques lignes sur vos passions : Je soussigné ……………………………..………………………….. . demande par la présente à devenir membre du salon littéraire. L'adhésion implique l'acceptation des règles suivantes : -Respecter le temps de parole accordé -Bienveillance et écoute à l'égard des membres -Respecter le secret intellectuel des débats hors du salon -Verser une cotisation annuelle de 500 000 pièces -Porter une tenue correcte dans l'enceinte de l'établissement -Le parrain se porte garant Je certifie que les informations mentionnées sont exactes. Fait à : ……………………………………….. Le …………………/ …………………/ ………………… Signature : (Le formulaire est susceptible de changer en fonction des aléas du RP)
  8. Salon Littéraire

    Réunions d’esprits ou de personnes tenant à la « société polie », qui constituèrent autant de foyers littéraires dont la connaissance est indispensable pour saisir dans ses détails et dans ses nuances l’histoire de la littérature. Le salon littéraire est présidé par des fondateurs mécènes et ambassadeurs créateurs d'activités. Pour les aider à diriger leur salon ils emploient des valets habillés de vestes et de bérets blancs pour les aider à servir les boissons, livres… Le but étant de développer l’habitude de la conversation, l’art de la causerie caractéristique de la société. Ce salon où l’on s’entretient de belles choses en général, et surtout des choses de l’esprit. Les participants sont des familiers habitués du salon ou bien choisis irrégulièrement ou parfois invités exceptionnellement, par les personnalités organisatrices qui s'efforcent de tenir salon. A l'instar de la puissance invitante, ils doivent s'engager à montrer de belles manières et éviter toute rancœur et toutes disputes aigres, rancunières et violentes, malgré des constats de différence et de désaccords évidents entre eux. Un art de la conversation polie et de la discussion argumentée. Le salon basé à Calpheon, ouvre aux animations de 21 heures à minuit, uniquement sur carte de membre ou parrainage. Dépassé ces délais, les invités et membres ne peuvent rester seuls, sans la compagnie d'au moins un ambassadeur ou fondateur.
  9. Les grandes maisons nobles semblent s'animer. Une rumeur de mariage circule aux quartiers. Ne sachant pas réellement où donner de la tête, les familles intéressées rédigent leurs plus beaux contrats, font sortir leurs héritiers afin de démarcher les potentielles alliances. C'est ainsi que l'on pourra voir quelques patriarches dispenser des légères claques derrière les oreilles des aînés qui se voient louper leurs tentatives, et d'autres nobles plus sérieux, se résigner à démarcher sous le dépit de trouver une épouse à hauteur de leurs attentes. Une bien triste manœuvre lorsque la majorité cherche à faire planer une once de magie avec leurs rêves de mariages par sentiments. Ainsi, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'argent.
  10. " La vie éternelle court si lentement, Tandis que vous jouez votre spectacle de lamentation, Les baisers éternels sont froids, Pourquoi les croyez vous magnifique ? " " Impossible, vraiment si faux, Les prières finales sont bruyantes, Comment pensez vous que les vôtres retentirons ? " " La vie éternelle court vraiment si lentement Vous êtes l'égérie de mon spectacle de lamentation Les baisers éternels sont dorés. " " Je suis le second, la volonté, L'instant qui met fin à tout cela. " " Le serpent, celui que tu rappelles en dernier recours. " " Dans ton œil brûle, défiant, Tout ceux qui dans le silence dorment, Dans une ville autrefois appelée désir, Rêvant avec le cher enseveli." " La dame est tombée dans une fleur, Écartée loin par des vents indésirables, Aux femelles conspirant dans les ténèbres. " L'on aura surprit la propriétaire du funérarium, danser une valse au milieu de son terrain aux cotés d'un grand personnage encapuchonné. Valse improvisée de quelques musiciens dépêchés à la hâte. La raison en est encore obscure... Si il y en a bien une.