Vitto

Membres
  • Compteur de contenus

    62
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

À propos de Vitto

  • Rang
    Niveau 3
  • Date de naissance

Visiteurs récents du profil

1 409 visualisations du profil
  1. LA CAGE Pour participer aux events il faudra définir la spécificité de votre personnage entre trois catégorie : "Lutteur", "Boxeur" ou "Savateur" (vous pouvez la changer entre chaque combat si vous le souhaitez) Lutteur Il s'agit ici d'un personnage qui est meilleur dans le combat au corps à corps, prises,clefs, lutte. Boxeur Il s'agit d'un personnage qui a un point fort dans les attaques avec les poings Savateur Il s'agit d'un personnage qui est meilleur avec les coups de pied Pv Tous les combattants ont 6 Points de Vie Joker: Triche Durant le combat, il est possible d'utiliser un joker. Il suffit de l'annoncer secrètement au MJ.Celui-ci se traduit soit dans l'action, sous forme d'un "Coup bas", Admettons vous venez de rater votre attaque, il vous est possible de faire un coup bas. Le coup bas passe toujours. (Par exemple, frappe dans les parties ou aux yeux. L'adversaire perd 1 pv) Le coup bas sera visible par toute la foule et part l'arbitre et donc agira sur votre réputation. L'arbitre donnera un point de pénalité. Au bout de deux, vous serez disqualifié. Vous pouvez aussi utiliser votre joker pendant les pauses entre les rounds, pour tricher. Boire une petit potion d'énergie, dissimulée dans l'eau, vous redonnera 1pv. Vous ne pouvez pas cumuler 1 coup bas et 1 soin sous peine d'être disqualifié. Deroulement du combat Chaque round se découpe en deux échanges. Au début de chaque échange, les joueurs disent secrètement au MJ l'action qu'il vont faire. Ils ont le choix entre trois actions : Poing , Pied ou Prise. Le principe est le même qu'un pierre, feuille, ciseaux. Pied>poing>prise>Pied Admettons que Jean-Sasuke annonce pied contre Jean-boloss qui annonce secrètement poing. Jean-Sasuke réussit son attaque. Le Mj annonce en groupe le résultat. Jean-Sasuke peut donc émoter son attaque de pied. Jean-Boloss qui tente une attaque de poing, perd 1pv et peut émoter son fail. Exemple : JS : * Aussi rapide qu'un serpent, Jean-Sasuke détend sa jambe et vient fouetter de son pied, le visage de son adversaire* JB : *Se prend le panard en pleine tronche, reculant sous l'impact en pleurnichant, un peu de morve au coin des narines* Les spécificités entrent alors en jeu. Si Jean-Sasuke avait annoncé au début du combat être un "Savateur", alors son coup de pied réussi enlèverait 2 pv à son ennemi, car il s'agit de son domaine de prédilection. Si J-S le Savateur choisi "Pied" et que J-B le Boxeur choisi "Pied" aussi, alors on tombe sur une contre, mais l'avantage est au Savateur, qui lui enlève alors 1pv. Si aucun des deux n'est Savateur et qu'ils choisissent tous les deux pieds, alors il y a parade pour les deux et personne ne perd de pv. Si les deux sont Savateurs, ils s'enlèvent tous les deux 1pv. etc Analyser l'adversaire et le tromper Selon le nombre de pv que vous allez perdre (1 si c'est un coup normal ou 2 si c'est car vous êtes tombé sur sa spécialité) Vous allez pouvoir analyser votre adversaire. Connaitre sa spécialité. Est-ce que j'ai perdu 2 pv sur un coup de pied, un poing ou autre ? Avant chaque échange il vous est possible d'écrire une emote. exemple : *Jean-Sasuke est attentif à son adversaire, il reste mobile, place sa jambe en arrière,prêt à envoyer son pied* Alors que juste après, vous annoncez secrètement au MJ que vous choisissez poing. Dans l'espoir de mindfucker votre adversaire, de l'induire en erreur, de le feinter en somme. Jean Bolosse qui se dit que vous allez vraiment lui envoyer un "Pied", car il sait que vous êtes prévisible ou un petit tordu, annonce alors "Prise" au Mj. Il tombe dans le panneau. Le Mj leur donne le résultat. Alors Jean Sasuke émotera qu'il vient de feinter et frappe de son poing, et Jean Bolosse qu'il tombe dans le panneau et se mange le poing in the face. Les Descriptions (Voici un petit guide de rappel ou d'idées pour ceux qui le souhaitent) Savoir bien décrire les actions de son personnage rajoute une saveur inimitable. C'est un peu l'équivalent rôlistique des cascades et effets spéciaux du cinéma, certes on peut faire un bon film sans... Mais reconnaissez que c'est souvent meilleurs avec ! Qu'en en faire ? Qu'on soit bien clair sur ce point, rien ne vous empêche de détailler systématiquement vos actions et/ou de rajouter du fun dans vos descriptions. Mais attention à ne pas que cela ne devienne pas contre-productif ! Pas d'overdose ou vous risqueriez de transformer votre partie en scénario de "Toon". Comment apprendre à bien décrire ? Décrire des actions systématiquement spectaculaire n'est pas à la portée du premier venu, j'ai moi-même eu les pires difficultés à y arriver. J'ai finis par développer une méthode simple pour apprendre à améliorer le rendu de mes combats. Considérant que, comme moi, vous êtes un néophyte complet je vais vous proposer une méthode en deux étapes. Etape n°1 : Choisir son "style" de combat. C'est un conseil qu'on vous donnera souvent, il est toujours plus facile de progresser quand on sait déjà où on veut aller ! Déterminer une "manière de se battre" pour votre personnage (et s'y tenir) est une méthode simple et efficace pour rendre vos descriptions homogènes et cohérentes. Attention il ne s'agit pas de choisir une "école" mais plutôt une "ambiance" qui entoure vos descriptions d'action (et de blessure). Les 4 styles les plus évidents sont : - Sauvage : Vos coups sont là pour faire mal et vous frappez avec violence. Vos coups doivent inspirer la douleur, mettez l'accent sur l'aspect violent (limite sadique). Décrivez principalement des blessures sanglantes ou douloureuses (nez cassé, doigt coupé, tête cogné contre le bitume). - Fort : Insistez sur votre force, vos muscles, votre masse (bien sûr il faut des caractéristiques en conséquence !). Décrivez des coups lents mais puissants. Provoquez des oppositions de forces avec votre adversaire (que vous remporter bien sûr), bousculez-le, repoussez-le, écrasez le. N'oubliez pas, quand vous touchez quelqu'un même le décor doit souffrir ! - Rapide : Soyez vif et insaisissable, donnez des dizaines de coups à la seconde, virvoltez, utilisez le décor au maximum pour des acrobaties aussi inutile que spectaculaire. Votre adversaire doit paraître lent et pataud, incapable de vous toucher. - Précis : Pensez économie de geste, votre maître est telle que vous pouvez vous contenter du strict minimum en termes de mouvement ! Donnez le plus souvent possible des coups ciblés dans les endroits les plus fragiles (quitte à les inventer...) et ne vous fatiguez jamais à porter plusieurs coups au même endroit. Chaque touche doit avoir un impact important pour l'adversaire/le combat. Bien sûr rien ne vous empêche d'en inventer d'autre ou de faire des mélanges (pas plus de deux après c'est "indigeste") !
  2. An 288, Vittorio, n'a pas abandonné ses desseins. En chef de Famille, il dirige l'affaire de feu son père Lorenzo Cortesi, la Banque Cortesi, et participe activement depuis 286 à la vie politique de Calpheon. Pour conduire ses différentes entreprises (en 288, on compte, outre la maison mère de Calpheon, quatre filiales à l’étranger, deux magasins de laine et un de soie), Vittorio fait largement confiance à ses associés, qui suivent eux-mêmes les opérations. Sous sa direction, le réseau des entreprises des Cortesi s'est étendu sur la majeur partie des Etats sous autorité Calphéonienne et des territoires de l'Est. De la même année, son frère Onofrio Cortesi, éternel rival, est fiancé à la Famille di Castelli pour consolider une alliance entre les deux Familles. Le retour de leur frère Fiorenzo, captif durant deux années, sur une île, après avoir été vendu par des brigands à quelques pirates, ramène la face violente que la famille a dissimulé pendant tout ce temps, au premier plan, menaçant de troubler l'ascension. A la même époque, La Valkyrie Amalia Viridiana Cortesi en a terminé avec son apprentissage à la Sainte Faculté, et peut désormais servir les desseins de sa Famille.
  3. *De nouvelles affiches volent au grès du vent sur la place centrale, ou dans certains lieux publics*
  4. *Des affiches placardées à l'auberge du Muguet, sur les portes des maisons, ou abandonnées sur la place centrale d'Heidel*
  5. Dans la nuit du 27, deux explosions auront été entendues à Heidel, la première provenant des quais, où un entrepôt de la guilde marchande de xian aura été détruit, la seconde au Nord, visant un convoi de la même guilde. Aucune perte humaine n’est à déplorer. Pour autant les autorités auront passé la nuit à empêcher le feu de se reprendre aux entrepôts voisins.
  6. La fête de la bière semble avoir attiré des voyageurs de tout Serendia, alors qu'on peut apercevoir de nombreuses roulottes installées à la sortie de la ville, en un camp provisoire. Certains parlent de voleurs de poules, de braillards, de bandits. On aurait vu de nombreux hommes du camp venir à l'abattoir Keziah. Certains disent que les voyageurs seraient même de la famille du Boucher. Une réunion qui inquiète certains commerces, qui voient désormais des gamins venir rôder dans leurs échoppes, les mains sales, pendant que certaines femmes proposent de lire l'avenir dans les lignes de la main contre quelques pièces. Toujours est-il qu'au camp, si on a assez d'argent, on pourrait acheter et vendre certaines babioles à des prix plus intéressants que sur le marché.
  7. Pour ça que les sérendiens sont aussi vindicatifs. Car ils se sentent totalement spoiliés, et n'ont pas véritablement perdu de guerre.
  8. Qui je pense est fort important dans la mentalité des sérendiens. Avoir vaincu par la force les calphéens. Etre contraints d'être avec eux après l'enlèvement de elurs seigneurs qui a été obligé de signer un traité.
  9. Il manque un fait très important, c'est la première invasion de calpheon sur le sol sérendien.
  10. Plus qu'une heure avant le vote, alors que le débat faisait rage dans l'assemblée et que l'orage grondait au dehors, un homme à la mine patibulaire, entièrement vêtu de noir comme s'il était encore en deuil, qualifié par certains conservateurs de "démon Cortesi", fit irruption dans le parlement. Ruisselant comme s'il sortait des flots, il prit le temps de faire le tour jusqu'à rejoindre un pupitre, promenant son regard pâle sur les occupants avec un mépris pour certains fort peu dissimulé, jusqu'à ce que le silence se fasse. Et c'est d'une voix rauque qu'il pris la parole pour éructer quelques simples mots.. "La Famille Cortesi annonce qu'elle est contre la Loi Cardali." Tout en prenant le temps de détailler qui voudrait se risquer à l'ouvrir ou l'offenser, plissant une paupière comme agitée d'un tic nerveux, les maxilaires contractées, sa grosse patte refermée sur le pupitre, affichant avec ostentation l'épaisse chevalière en or aux armoiries Cortesi
  11. "Ne manquez pas la promotion du jour, réduction sur les Andouillettes GrisesVulves et la saucisse de cochon d'Heidel"
  12. *En soirée, A Calpheon, on aura pu voir un géant , trimbaler deux cages contenant une dinde chacune, en belle forme, sans doute pour les fêtes qui approchent afin de faire un excellent repas. Le géant aura déposé la première devant le bureau du Trillium, et la seconde devant la Demeure Di Castelli, avant de repartir tranquillement*
  13. Un homme essayant de passer par le passage de Delphe, à l'arrière d'un convoi, correspondant à la description du boucher aurait été arrêté en ce début d'après-midi, par les chevaliers à la vigilance accrue, depuis les ordres donnés. Il patienterait dans une cellule du château de Delphe.
  14. Faction de la guilde de Lauren ouais