Alshindara

Membres
  • Compteur de contenus

    60
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

7 abonnés

À propos de Alshindara

  • Rang
    Crok'Gnomes
  • Date de naissance 19 septembre

Informations RP

  • Personnage principal
    Alshindara / Camille de Hauterive
  • Personnage secondaire
    Elysandra / Cassandra / Sahralyndra / Valindria

Visiteurs récents du profil

904 visualisations du profil
  1. Effectivement, j'ai donné une vision très pragmatique de la chose mais de toute évidence on peut imaginer que dans BDO il existe des solutions plus... Ésotériques et néanmoins crédibles pour l'univers. =)
  2. Salut ! C'est très compliqué de pouvoir te répondre en vérité, car c'est multifactoriel... Déjà tout dépend de l'os atteint, s'il s'agit de fémur, du tibia, patella ou bien du peroné. Avec la puissance des armes de cette époque, il est peu probable que la balle ne fasse que se loger dans des os fins comme le tibia ou le péroné, elle les briserait complètement en morceaux et ressortirait, toute réparation de l'os serait inenvisageable : Il faudrait même amputer. En revanche ça me semble possible pour ce qui est du fémur mais ce dernier sera partiellement éclaté et, vu l'époque où l'utilisation de métaux chirurgicaux (comme ceux utilisés pour les broches) n'est pas connue, là aussi on pourrait quanad même songer à une amputation... Toute récupération complète me semble parfaitement impossible. De même lorsque tu parles de briser l'os afin d'extraire la balle, sans broches, vis, plaque compressives, etc... Il est impossible d'imaginer une consolidation efficace et propre derrière (Ce qui conduit donc à un handicap à vie). Quand à ta solution de laisser la balle en place : Oui, ton personnage, s'il ne développe pas une infection (car non, ce n'est pas automatique, on va dire que tu as 1 chance sur 20 de passer outre, et là encore une fois c'est multifactoriel...), va souffrir de douleurs toute sa vie et ne pourra sûrement jamais remarcher normalement. Il n'existe pas vraiment de solution à ton problème... Une blessure par balle c'est TRES grave, surtout en l'absence de moyens médicaux modernes... Ou alors la magie peut-être... ^^ Quoi qu'il en soit, une chirurgie qui viserait à reconstituer l'os, c'est à dire le positionner dans le bon angle avant de laisser l'osteosynthèse faire son oeuvre... À cette époque, c'est très peu probable, sans aseptie une chirurgie aussi minutieuse et longue conduirait à l'infection assurée. Le principe d'immobilisation est le seul qui me semble viable, d'ailleurs les archeologues ont retrouvé beaucoup d'anciennes dépouilles ci et là qui avaient bénéficié du principe d'immobilisation... Mais sans chirurgie, ces os prenaient d'étranges positions et laissaient donc penser qu'une fracture complète se soldait inévitablement par un handicap à vie. Ps : Et si on voulait aller plus loin, on pourrait même partir sur les risques thrombo-emboliques de ce type d'accident... Vraiment, il ne faisait pas bon de vivre à cette époque, on mourrait très vite... Ps2 : Selon les éléments balistiques, tu peux être une chanceuse aussi : Le coup a été porté de loin, ou a en réalité ricoché avant de toucher ta jambe, le canon n'était pas trop chargé en poudre et donc moins de puissance, etc... Et donc, dans les faits, la bille de plomb s'est logée certes dans l'os mais en surface et sans bris.
  3. Ma chère "mercenaire" elfe Elysandra
  4. Identité: Nom: De Hauterive Prénom: Camille Surnom: Inconnu Sexe: Femme Âge: Milieu de vingtaine environ Lieu de naissance: Heidel, Serendia Profession: Lieutenant de la Garde de Heidel, Laurier Noir. Guilde: Aucune Allégeance: Serendia ( Nom In-Game : Camille_Rp )
  5. "Deux générations, un objectif" ,@Denethar 2017 ^^
  6. Tant d'informations ! Vous êtes géniaux ! =)
  7. @XIII , merci pour ton retour ! Effectivement, il ne reste plus beaucoup de Nobles à Heidel, ceci étant, il peut en exister d'autres que nous ne connaissons pas. Si je jouais Camille en tant que jeune femme issue d'une lignée de chevaliers, elle serait jouée sans terres, sans richesses particulières... Donc je ne trouve pas que cela soit particulièrement "imposant" comme BG. Ou même hors lore. Je ne sais pas ce qu'en pense les autres... C'est un point intéressant qui est soulevé je trouve ! =)
  8. @Valerya Tocchini ton idée est vraiment géniale, il y a de grandes chances pour que je m'oriente là-dessus. Elle ne peut être un Chevalier de "l'ancien temps" étant donné qu'elle n'a que vingt-quatre ans. Cependant, elle pourrait être issue d'une lignée l'ayant éduquée en ce sens. Si on suit les éléments relevés par Denethar on peut même s'imaginer qu'elle avait commencé sa formation en vue de devenir Chevalier, sans jamais avoir pu obtenir le titre en raison de cette perte du caractère royal de Serendia. Merci infiniment pour ta réponse !
  9. Intéressée, tiens moi au courant par MP @Akatosh =)
  10. Voici ce que je sais désormais (merci Denethar) : D'une part : il n'y a aucune preuve de présence de Chevaliers en Serendia. On sait qu'il y avait des Chevaliers en Calpheon grâce à l'ancien Ordre des Chevaliers de Ceric (aboli pour devenir les Chevaliers de Delphe). On peut légitimement penser qu'il pouvait y en avoir à Serendia car c'était un Royaume, mais dans ce cas cela pose une cohérence à respecter : Serendia ayant perdu son caractère royal il y a 11 ans, il faut avoir au minimum 30 ans aujourd'hui pour avoir été adoubé à l'époque. En effet, un Chevalier est sensé être un titre de Noblesse, or ils ont été abolis par Calpheon avec l'avènement de la République. De plus, après la guerre, Serendia s'est vue amputée de ses forces armées pour ne laisser que quelques maigres forces. Aussi, un ancien chevalier sérendien aujourd'hui n'aurait rien de plus qu'un garde, hormis s'il possède un grade. Après tout, un Chevalier est obligatoirement noble puisque c'est une branche nobiliaire, et un noble ne peut être un trouffion dans l'armée il est au moins Caporal ou Sergent. L'adoubement se fait à l'âge de 21 ans, après avoir été page de 7 à 14 ans, puis écuyer de 14 à 21 ans. Mais dans le cas de Serendia, on sait que la majorité légale pour s'engager dans l'armée est de 19 ans, c'est inscrit dans la connaissance sur Jordine, donc on peut admettre de se voir adouber vers les 19/20 ans. Et puisqu'ils sont nobles, ils sont forcément proches de la religion. Il n'y a pas de traces précises qu'il existe une chevalerie comme à notre temps. Donc cela reste des interprétations tirées de notre IRL.
  11. Hello ! Dernièrement un post a réveillé un peu les consciences quant aux rôles et la place qu'ils pouvaient prendre dans les interactions roleplay au sein de la communauté. Engendrant parfois des tensions entre joueurs C'est pourquoi, avant de jouer plus activement Camille (mon reroll tout frais), j'aimerais au préalable partir à la pêche aux idées, éléments du lore et conseils. Déjà, avant toute chose... Est-ce que selon vous, hisser d'emblée un personnage au rang de chevalier au sein d'un ordre militaire comme Serendia, peut s'apparenter à du powerplay (auto-proclamation, sans réel mérite) ? D'après vous, quelles sont les droits et devoirs des chevaliers et quels sont leur rapport avec la garde d'une cité par exemple ? Est-ce qu'un chevalier peut faire autorité au même titre qu'un garde ? Quels sont selon vous les différents profils sociaux que l'on peut/doit retrouver parmis les Chevaliers ? À quel âge peuvent ils obtenir ce titre, sont-ils forcément nobles ? Comment sont-ils perçus par le peuple, la bourgeoisie et la noblesse ? Quelle formation ? Rapport à la religion ? Voilà ! Tous les avis sont bons à prendre, alors n'hésitez pas à dire ce que vous en pensez même si vous n'êtes pas sûrs de vous. Le but est d'échanger autour du thème, sachant que bien sûr les éléments du lore primeront toujours sur le reste ! Chatons et rhododendrons.
  12. @Drelnas They tried to make me go to rehab I said, no, no, no Yes, I been black But when I come back, you'll know, know, know I ain't got the time And if my daddy thinks I'm fine He's tried to make me go to rehab I won't go, go, go
  13. Pareillement et comme on en a discuté en privé, je ne comprends pas le délire autour de ta "non reconnaissance officielle". De ce que j'ai compris ça partait d'une histoire de hors lore mais j'ai jamais eu les preuves sous les yeux et toi non plus il me semble... Donc à partir de là t'as même pas à te justifier. C'est déprimant de tomber si bas je trouve. Le rp va mal :'). En tout cas tu as mon soutien, pour ce que ça vaut. (cad pas grand chose :p)
  14. @Leckard Entièrement d'accord avec toi, parce que même si on risque de se retrouver avec des gens élus grâce au copinage plus que par la qualité de leur impartialité Rp. C'est toujours plus fair-play que l'auto-proclamation à mon sens. Mais attention à rester dans une certaine cohérence, comme il y a eu pour toi des conflits avec certains joueurs du fait que ton personnage est Calphéen à l'origine (et à priori selon le lore, les ordres militaires, dont la garde fait partie, ne serait composée que de Serendien. Ça c'est ce qui a été dit mais je n'en ai pas vu la preuve donc ce serait cool d'éclaircir ce point). Histoire de ne pas se retrouver avec des sylves ou des Valenciens dans la garde, ce qui serait totalement hors propos. Parfois il faut savoir faire des entraves au lore en roleplay, c'est quelque chose que je conçois mais il ne faut pas que ça devienne n'importe quoi non plus. Autrement, l'autre solution serait d'accepter l'auto-proclamation tout en la réglementant. Donner la possibilité à n'importe quel joueur de créer sa propre brigade de gardes.
  15. @Gloubi @Ceresayaria Le Rp a été réalisé dans une alcove discrète située dans une ruelle, à l'abris des regards. Deux hommes surveillaient l'entrée de l'alcove afin de s'assurer qu'aucun regard indiscret ne viennent déranger l'interrogatoire / séance de torture. Au préalable Niriil avait accepté de suivre la troupe de Keziah, l'un des témoins a même accepté de la laisser partir avec le groupe, personne n'a tenté de prévenir un garde. (Désolée pour le hors sujet, mais ça mérite rectification je pense)