Sanrek

Membres
  • Compteur de contenus

    13
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Sanrek

  • Rang
    Niveau 2
  • Date de naissance 22/10/1983

Informations RP

  • Personnage principal
    Nylie Evenheim
  1. "Le plus dur c'est cela, vaincre le sentiment de ridicule pour pouvoir croire en tes propres mots et leur donner du pouvoir." Les mots résonnaient encore dans l'esprit de la jeune fille, sans pour autant lui être d'une grande aide et ce malgré l'air pour la première fois véritablement bienveillant de Sadie - même si cela n'avait duré qu'un bref instant - lorsqu'elle les avait prononcés. Car c'est exactement ce qu'elle ressentait en ce moment, le ridicule, se sentant sotte tandis qu'elle essayait pourtant inlassablement de se persuader de sa propre compétence. Et ce n'était cependant peut être pas le plus difficile, en comparaison de son second conseil. Arriver à ne plus dissocier son pouvoir et ne pas le personnifier, le considérer à nouveau comme une part d'elle même et non comme un animal indompté et retors, cible de sa colère et de son ressentiment...à cet instant même les concepts idiots du Seid, comme laisser son esprit ne faire qu'un avec un objet inerte, lui semblaient soudain plus faciles à appréhender en comparaison. "Ne faire qu'un avec lui...je suis sure que ce serait même plus aisé avec une foutue chaise en bois, qui elle n'essaye pas de me faire du mal !" marmonna t-elle pour elle même avec agacement, perdant une nouvelle fois sa concentration avant de s'interrompre, pensive alors que ces mots réveillaient en elle un souvenir depuis longtemps enfoui dans les profondeurs de sa mémoire. Le souvenir d'un individu étrange, venu de très loin alors qu'elle n'était encore qu'une adolescente, de ses contes, ses mélodies et surtout de sa danse qui n'en était pas vraiment une, et qui avait donné à ces même mots une signification totalement différente de celle qu'ils pouvaient trouver dans la bouche du Seid, ou de l'austère valkyrie qui les accompagnaient. "Et pourquoi pas, après tout ?" Pensa t-elle. Par peur du ridicule ? Il n'y avait personne pour la voir, ou la juger, et rien qui ne soit de toutes façons plus honteux à leurs yeux qu'un nouvel échec.
  2. Les pensées se bousculent dans la tête de la jeune fille tandis qu'elle tente à grand peine de ne pas perdre de vue Sadie, dont la silhouette fuyante disparaît une nouvelle fois pour réapparaître au loin, en une démonstration de maîtrise du déplacement qui lui aurait sûrement valu un hochement de tête approbateur de la sévère Siam. Mais la mère de Nylie n'est fort heureusement pas ici, dans les profondeurs de la forêt des environs de Trent, pour assister une nouvelle fois à l'incompétence de sa progéniture, que seuls obligent encore à lutter des sentiments qu'elle n'a pas ressenti depuis bien longtemps, la fierté et peut être même une part de jalousie, tandis qu'elle tente de plier à sa volonté son pouvoir récalcitrant pour suivre son insaisissable consœur en une nouvelle série de sauts. « Je ne vais pas y arriver.» Le temps se fige soudain sur cette seule pensée, au milieu d'une bouffée de peur et de panique tandis la jeune fille se rend compte trop tard de sa disparition, ne sentant plus dans ses veines que le vide et l'absence au lieu du bouillonnement qui aurait du s'y trouver. Ce qui n'était il y'a quelques instants qu'un obstacle trivial, que vient de braver Sadie d'un bond gracieux, redevient d'un seul coup le vide sous ses pieds et le profond fossé rocailleux en dessous. Une fraction de seconde plus tard, la peur se transforme en terreur, la maîtrise et la discipline laissent place aux instincts et réflexes incontrôlés qui hurlent de concert devant le danger, et abaissent d'un coup toutes les barrières sensées canaliser la puissance du pouvoir qui est le sien. Fidèle à lui même, ce dernier réapparaît d'un seul coup et bondit telle une bête enragée libérée de ses chaînes, en une violente déflagration qui vient zébrer d'entailles les arbres autour et balaye la jeune sorcière en plein saut en la jetant en arrière sous la puissance de l'effet. Elle ne reprend conscience que bien plus tard, allongée contre le tronc du chêne qui a mis un terme douloureux à sa course. Toujours hébétée par le choc, elle tente un moment de se remettre debout avant de rendre compte qu'elle en est incapable et éclate d'un rire nerveux, se laissant retomber avec un soupir résigné en imaginant déjà la honte qu'elle ressentira sous leur regard devant ce nouvel échec. « ...au moins je ne suis pas tombée. »
  3. Hier soir, au sein des ruelles de Calphéon, une voleuse anciennement connue de la justice a encore été prise sur le fait. Il semblerait que la dite voleuse, au regard borgne et au corps meurtri par les coups, ait été surprise alors qu'elle tentait de dérober une robe luxueuse dans une maison de joie à la lisière des bas quartiers. Des voix se seraient élevées parmi la populace pour une punition expéditive, menaçant de lui couper la main avant que des valkyries présentes sur les lieux n'interviennent, arrêtant in extremis le châtiment, jugé indigne des principes d'Ellion. Peu connues pour leur clémence et leur tolérance vis à vis des actes répréhensibles, ces dernières auraient alors sévèrement réprimandé la jeune femme, l'une d'entre elles, reconnaissable à son masque, allant bien plus loin que les simples mots en lui décochant un brutal revers au visage de son poing ganté de fer, l'envoyant rouler au sol en guise d'avertissement. Un exemple pour le peuple, nul ne bafoue impunément Sa Justice.
  4. Bienvenue à toi
  5. Bienvenue à toi, et au plaisir de te rencontrer en jeu !
  6. Nom du personnage / Nom de compte : Nylie Evenheim "La borgne", "La grise" ( @Evenheim ) Groupe d'appartenance : Solitaire Période d'activité : A partir de 284 Type de méfaits : Vol à l'étalage et autres "emprunts" mineurs Vis à vis de la justice : A déjà été arrêtée et relâchée après une nuit en cellule. Ils ont surement de bien plus gros problèmes à traiter. Informations supplémentaires : A déjà eu affaire à la pègre organisée à son arrivée (et a appris à ses dépends - et avec brutalité -que ne rapine pas qui veut sur ceux que d'autres considèrent comme leur territoire)
  7. Alors Pro Tools très peu, ça m'est arrivé lors de l'enregistrement de précédents projets, mais je suis passé sur Cubase (et maintenant Cubase Pro 8.5 exactement) depuis quelques années. Dans le cas de petits morceaux comme ceux là je fais tout directement dedans, depuis les premières ébauches (un mix d'enregistrements accoustique (flute, etc) et de VST) jusqu'au mixage final. Pour des projets plus ambitieux et moins "perso" cela s’arrête à l'enregistrement et on confie le reste à un studio. Voila voila
  8. Informations: Nom: Evenheim Prénom: Nylie Age: Vingt ans Origine: Tariff Lieu de résidence: Aucun endroit fixe, souvent proche de Calphéon Description physique: Un visage fin aux grands yeux bleus et à la beauté encore adolescente mais néanmoins ternie par la perte de l'œil droit. Des cheveux courts et grisonnants, où se distinguent encore quelques mèches noires et qui jurent avec la jeunesse de ses traits, ajoutant à l'impression d'anormalité qui semble se dégager de l'ensemble. De taille moyenne, le reste de sa personne est à l'avenant, avec un corps portant les nombreuses ecchymoses et autres entailles de celle qui n'a pas souvent l'occasion de dormir dans un endroit convenable. La silhouette encapuchonnée avançait doucement sur la route détrempée, la tête baissée pour se protéger de la fine pluie qui tombait maintenant depuis plusieurs heures. Derrière elle, les lumières de la grande cité de Calpheon s'éloignaient lentement, absorbées par la nuit naissante et emportant avec elles une partie de la honte qui lui nouait le ventre tout autant que la faim. Cela lui avait pourtant semblé facile, l'homme, dont la richesse et l'élégance des autours formaient un contraste détonant avec son état déplorable, était tellement saoul qu'il s'était effondré avec un grognement aussitôt après l'avoir bousculée, les forces combinées de la gravité et de l'alcool remportant haut la main la bataille face aux pauvres restes de son sens de l'équilibre. C'était à ce moment que Nylie avait remarqué la bourse ouverte et les pièces éparpillées sur les pavés. Elle n'avait jamais volé, non, mais à cette heure et face à son ventre tiraillé par la privation des derniers jours, elle n'eut qu'un bref moment d'hésitation. Qui saurait, après tout ? Avait-elle pensé en tendant la main. La réponse s'était présentée sous la forme d'un ordre ferme qui la prit complètement au dépourvu, la figeant au beau milieu de son geste. « Hé, vous ! Arrêtez ! » L'homme a qui appartenait la voix, un solide gaillard portant l'uniforme reconnaissable des Chevaliers de Trina, venait d’apparaître au coin de la petite ruelle et se précipitait vers elle. Prise de panique elle s'était relevée d'un bon avant de s'enfuir, appelant le pouvoir qui était le sien pour traverser les ombres et disparaître hors de portée...ou du moins l'aurait-elle fait si ce dernier ne l'avait pas une nouvelle fois trahie, l'abandonnant en plein mouvement et transformant sa course en une brutale chute sur les pavés humides. Elle tentait encore de reprendre ses esprits quand le genou de du chevalier vint brutalement s'appuyer sur sa nuque et la plaquer au sol, mettant un terme définitif à sa fuite en lui arrachant un glapissement de douleur. Humiliée, elle s'était vue traînée vers le poste de garde sous les regards méprisants des quelques passants rencontrés en chemin, avant d'être longuement sermonnée par l'homme - que les autres semblaient appeler le Corbeau. Pourquoi ? Parce qu'elle était affamée et sans le sou, c'était aussi simple que cela et il n'y avait rien d'autre qu'elle puisse vraiment ajouter. Elle avait vainement essayé d'expliquer, de se justifier, sans doute tout autant pour elle-même, mais l'homme en face d'elle n'était pas vraiment du genre à s'émouvoir, et après un soupir agacé l'avait envoyée en cellule. On avait quand même prit soin de lui amener un repas sur lequel elle s'était jetée sans se soucier des moindres convenances, ni de savoir si elle le devait à la pitié ou à toute autre raison, avant de s'endormir tant bien que mal sur la maigre paillasse. ******************************************* « Hé bien grand-mère, t'fais quoi seule dehors à une heure pareille ? Les routes ne sont pas sures t'sais ? » La voix la tira brutalement de sa rêverie. Perdue dans ses pensées elle n'avait même pas remarqué les quatre silhouettes qui lui barraient la route, quatre silhouettes armées, mais certainement pas du même genre que le chevalier de la veille. Celui qui venait de parler avança d'un pas, un demi-sourire idiot aux lèvres tout en jouant nonchalamment avec sa lame. Arrivé devant elle, il eut un bref froncement de sourcils puis releva brutalement la capuche de la jeune fille, son sourire s'élargissant tandis que ses comparses se rapprochaient et l'encerclaient. « Foutredieu r'gardez moi ça les gars ! J'me suis fait avoir avec les ch'veux mais sacré "grand-mère" qu'on tient là ! Et ben mignonne, t'as pas d'chance, ici c'est un péage t'vois. Va falloir payer la taxe pour passer...» Nylie tressaillit et eut un mouvement de recul tandis que l'homme avançait ses mains vers son col, une lueur d'avidité dans le regard, mais son dos buta sur son complice passé derrière elle pour lui couper toute retraite. « ...et dans ton cas, j'sens qu'il y'aura même un p'tit supplément. » Effrayée, elle tenta d'appeler son pouvoir, mais aussi capricieux que la veille ce dernier se bornait à lui échapper, disparaissant à chaque fois qu'elle croyait le saisir malgré ses tentatives de plus en plus acharnées et sa rage impuissante. Elle cria lorsque les mains des tire-laines se posèrent sur elle sans vergogne. Sans prévenir, tel un cheval sauvage lancé au galop et tout aussi incontrôlable, le pouvoir qu'elle appelait de tout son être se matérialisa enfin, absolument pas comme elle l'aurait voulu, évidemment, et des vrilles noires semblables aux pattes d'une araignée gigantesque s'élancèrent dans toutes les directions. ******************************************* Lorsque le groupe de marchands ralliant Calpheon la trouva, bien des heures plus tard, la jeune fille était recroquevillée sur le bord de la route, le corps zébré d'entailles et les deux mains plaquées sur son œil. « Sûrement un ours, et un sacrément gros de surcroît. Elle était dans un sale état la petiote, vous auriez du voir ça, mildiou ! Ah...et repasse moi donc le vin, Manfred »
  9. Ah chouette ! Je passerais faire un tour !
  10. Allez à mon tour, vu que j'ai fini le thème de la petite Nylie, autant le partager en attendant de finir sa présentation et le texte qui va avec. Et par la même occasion, quelques musiques en rapport avec d'anciens personnages d'autres jeux: Désolé pour les images taille max (avec ma tête en prime), pas trouvé comment réduire le player intégré soundcloud
  11. Wah, elle est superbe Shaardol Finalement sur un coup de tête et un début d'inspiration, je me suis retrouvé avec une petite sorcière: Nylie
  12. Nom de compte : Evenheim
  13. Vu que j'ai changé de pc, j'ai plus grand chose à part les trucs les plus récents, mais voila toujours: The Elder's scrolls online Sylen Larethian, l'altmer au pedigree discutable au vu de son apparence quasi-humaine Nina Llanvel, dunmer exilée Star Wars The Old Republic (Rendus car plus de screens disponibles) Ezven Krey, Seigneur Sith à la réputation injustifiée (On n'est jamais trahis que par les siens) Vaen Koran, sergent du XXVIème bataillon de Coruscant "Les Roturiers"
  14. Bon allez puisque c'est la mode des photos de GN, ressortons les vieux dossiers Et une plus normale
  15. Bonjour à tous, à mon tour de me soumettre au rituel de la présentation. Donc moi c'est Stéphane, trentenaire originaire du sud Toulousain et exilé depuis maintenant pas mal d'années dans le ch'nord Lillois, avec un boulot dans l'industrie et une double vie de musicien qui commence à décoller un minimum avec un album et un groupe qui tourne...ce qui en gros ne rapporte pas grand chose à part que les WE n'existent plus Pour en venir au sujet qui nous intéresse, je suis rôliste papier depuis maintenant presque 20 ans (et c'est là que je prends un foutu coup de vieux), GNiste et ancien orga de GN même si avec la musique j'ai plus du tout le temps. Au niveau mmo j'ai trainé sur un peu tout depuis T4C, avec principalement AO, EQ2, Wow, SWTOR, GW2 et TESO, donc certains m'auront peut être déjà croisé quelque part . ...ah et j'étais absolument réfractaire à Black Desert Online suite à pas mal de retours beta, déceptions et autres...mais comme on dit il vaut mieux toujours se forger son propre avis, et au final je ne suis pas déçu Au plaisir de vous voir en jeu !