Néron

Membres
  • Compteur de contenus

    407
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

5 abonnés

À propos de Néron

  • Rang
    Vilain Villon
  • Date de naissance 9 avril

Informations RP

  • Personnage principal
    Onofrio Cortesi
  • Personnage secondaire
    Giulia Fiaschi, Cosimo Ghiberti

Visiteurs récents du profil

1 652 visualisations du profil
  1. . "Je veux encore faire une chanson Pour me consoler; Pour celle qui cause ma tristesse Je veux recommencer de chanter. J'en ai le désir Parce que, lorsque je ne chante, Mes yeux se mettent à pleurer. . Je croyais trouver ma dame Simple et franche et sans orgueil. Elle me fit très bon accueil Mais c'était pour me faire souffrir. Mes pensés s'attachent tant à elle Que la nuit, quand je sommeil, Mon cœur lui demande merci. . En dormant et en vaillant Mon cœur est entièrement à elle, Et il la supplie doucement, Comme sa dame, d'avoir de lui merci. J'ai tant de confiance en sa pitié Que, lorsque je me plonge dans celle pensée, La joie me fait m'oublier. . Celui qui a senti mon mal Éprouve souvent joie et tristesse. Mon cœur pleure, et je chante. Ainsi mes yeux m'ont trahi. Amour, vous avez tôt fait de prendre, Mais la récompense est si grande! Néanmoins je vous prie pour moi. . Hélas! s'il ne lui souvient De moi, je suis mort sans rémission. S'il savait d'où vient mon mal Il devrait bien s'en souvenir. Ça mal me fera mourir Si ma dame n'en supporte Une par volontairement. . Chanson, dit-lui sans mentir Que mon est pris par un regard Qu'elle m'adressa à mon départ." . "Chanson pour me conforter" [XIIIe]
  2. @Velyane
  3. *lève la main* Mais je fourni pas le chocolat chaud au goûter.
  4. (MAJ d' Onofrio )
  5. "Nisi Dominus ædificaverit domum In vanum laboraverunt Qui ædificant eam. Nisi Dominus custodierit civitatem Frustra vigilat qui custodit eam. Vanum est vobis Ante lucem surger : Surgite postquam sederitis Qui manducatis panem doloris. Cum dederit dilectis suis somnum : Ecce hæreditas Domini filii : Merces fructus ventris. Sicut sagittæ in manu potentis : Ita filii excussorum. Beatus vir qui implevit Desiderium suum ex ipsis : Non confundetur cum loquetur Inimicis suis in porta."
  6. *se promène avec son tambour* ratata ratata ratatatata
  7. Les coréens et les pantalons :
  8. ... 29 Gobelin 288 Aux premières lueurs du jours une partie de la troupe composant le premier corps de chevaux léger de l'ordre des Saint Chevalier de Delphe, au ordre du capitaine Cortesi, a quitté la forteresse pour se rendre au pont qui, il y a quelque jour encore, faisait la liaison entre la capitale calphéonienne à la ville principale du territoire serendien. Avec l'aide des soldats serendiens stationnés dans la zone, les environs du pont ont pu être sécurisés et la cinquantaine de travailleurs réquisitionnés pour l'occasion ont pu commencer les travaux de reconstruction dans une sécurité relative. Sous la direction du brillant maître d'oeuvre Villard de Honnecourt in Serendia, l'ouvrage à l'allure toute militaire imaginé par les ingénieurs Guido da Vigevano et maître Francesco Sanese in Calpheon, commencera à prendre forme dans le courant de la journée au milieu d'un fourmillement de charpentiers, menuisiers, sapeurs et autre bûcherons appelés en renfort. A cette allure nul doute que l'édifice sera ouvert à la circulation des charrettes et chariots d'ici la fin du trentième jours du mois du Gobelin, annonçant un retour à la normal dans le trafic marchant et marque là, la volonté de Calphéon de rester proche de son voisin et vassal de l'est. ...