Ceresayaria

Membres
  • Compteur de contenus

    3 210
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Ceresayaria

  1. Croquis réalisé par Lowenael Prénom : Saya Sexe : Femme Race : Humaine Lieu de naissance : Inconnu. Surnom : Sauvageonne, Brute, Charogne. Âge : Approximativement la vingtaine. Constellation : Marteau. Milieu social : Pauvreté. Profession : Naturaliste, pelletière* Compétences : Chasse, pistage. Guilde : Aucune. Allégeance : Inconnue. Religion : Inconnue. Classe HRP : Mystic Signes particuliers : Son accoutrement, déformation de la pupille droite. *Pelletier : artisan qui pratique le travail de diverses peaux d'animaux, pour le cuir ou la fourrure. Saya est une jeune femme adulte et qui depuis quelques années a franchit le seuil de ses vingt ans. Sa physionomie métissée ne passe pas inaperçue : un visage portant à la fois les traits de ses confrères de l'Est lointain alors que sa chevelure blonde platine et ses yeux bleus foncés lui permettent de se mêler à la foule occidentale. Ses cheveux mal brossés, crasseux, attachés en une petite queue de cheval ne mettent pas en valeur la jeune femme, démontrant sa pauvreté sans grande difficulté. Son œil droit présente une déformation de la pupille dès sa venue au monde, ainsi étirée, similaire à celle d'un œil de félidé. Malgré le peu de soin apporté à sa tenue, l'humaine reste méfiante et d'un caractère associable lorsqu'il s'agit de s'adresser à une personne. Le plus souvent muette, lorsqu'on la regarde de travers, elle fronce les sourcils ou vous crache au visage tel un chat grincheux, s'éloignant sans demander son reste. Lors des hivers rigoureux, la jeune femme porte une fourrure qui lui tombe dans le dos, assez chaude pour couvrir tête, épaules et bras. La tête est recouverte d'une tête de félin, servant de capuche. Carcasse de bête qu'elle trouva aux abords du désert Nord Valencia. Certains prétendent qu'elle tua un lion à elle toute seule, quant à d'autres, la surnomme "Charogne", venant dénicher tel un vautour ou une hyène ce qu'elle peut trouver sur le reste des cadavres, utiles ou non pour sa survie. Mais cette silhouette, vagabondant loin des villes lui donne un autre surnom à cause des deux canines acérées de sa cape, tombantes sur son visage "Dents de Sabre".
  2. Aux dernières nouvelles, la protégée de Dame De Valombre s'est fait inscrire auprès du Haras Santa Godiva pour des leçons en équitation.... l'entraînement risque d'être rude autant pour la jeune écervelée que pour son instructeur Sieur Cortesi, à qui il faudra des nerfs...en acier. L'unique expérience de la jeune femme avec les quadrupèdes fut de les chasser et d'en faire un rôti lors de ses bivouacs.... Quand l'estomac a faim, il accepte.... tout ce qui peut être comestible et même ce qui peut l'être moins, au dépend des cultures. Il n'est plus qu'à espérer que les chevaux de Sieur Cortesi ne finissent pas en méchoui pour... X ou Y raisons...
  3. Quelque part à l'est de la belle cité de Calpheon, un homme serait rentré dans la ville à cheval, portant le corps d'une femme inconsciente assise devant lui. Seuls ses bras musclés et forts permirent à ce que le corps inerte ne tombe point de la monture. Tout ce que les passants auraient pu entrevoir, c'est qu'il s'agissait d'une femme blonde dans un uniforme rapiécé et dont d'importantes marques ou blessures meurtrissaient le corps de la donzelle. L'homme, certainement connu de la garde de Calpheon, le laissèrent passer, le visage tatoué, ferme et grave, il disparut dans les ruelles du marché de la ville.
  4. Les stigmates d'une vie

    Le prix du sang Tout n'était qu'échos autour, les paroles résonnèrent... Le brouillard s'épaissit, les lumières vacillèrent, reflétant un halo flouté. Les bottes glissaient sur le sol pavé humide, sur lequel de grosses gouttes éclataient... Un mince filet de sang serpentait entre les pavés pour épouser les flaques naissantes. Une femme aux longs cheveux noirs de jais accourut, posant sa main sur l'épaule d'une femme recroquevillée sur elle-même. N'obtenant aucune réponse de sa part, elle la prit par les épaules afin de la secouer. "Va-t'en ! Sur le champs !" - "Non.. je ne peux le laisser." Sa voix s’éteint. - "Si tu ne t'en vas pas maintenant... ce sacrifice ne s'arrêtera pas là. Par pitié..." Mais la femme recroquevillée ne prononça plus aucun son, restant figée sur place. Sous sa cape, ses bras entrelaçaient le corps sans vie d'un homme... La brune entendit le bruit des pas de ses Soeurs. Elle jeta un dernier regard vers sa consœur aux cheveux blancs immaculés, qui pleurait un proche puis elle disparut dans la pluie diluvienne. Les pas empressés se rapprochèrent. Pour l'endeuillée meurtrie, le temps s'était arrêté. La pluie salée ruisselait sur ses joues blanches telle un torrent sauvage, le visage enfouit dans la chevelure noire du Luthragon. Lorsque le temps reprit son cours, on l'avait arraché de force à son étreinte... Les bras tendus vers le cadavre qui retombait mollement sur le sol, on empoignait la femme de part et d'autre avec fermeté. Cette brutale séparation fit retentir le bruit métallique d'une lame tâchée de sang qui s'était prise dans les plis de sa cape, sur le sol... Lorsque le visage de la femme se redressa, le brouillard s'était dissipé. Dans la nuit noire, assise sur son cheval gris, elle ne sait combien de temps son esprit était parti ailleurs... Son destrier s'était arrêté. Elle fixait le sentier parsemé de torches menant vers sa destination.
  5. 08/03/288 : Les trois silhouettes se sont évanouies dans la nature du grand continent explorant les tréfonds. Parfois, un homme ou une femme aux traits d'Haso sonde la population locale, cherchant des indices. Ils cherchent tous trois une femme aux cheveux noirs de jais mais dont la conversation parfois s'égare. De temps en temps, un espoir ressurgit... en dépit de leurs maigres informations. Abun, la Pointe du Ricochet, Altinova, Tarif, Kusha, Heidel, Velia, Olvia, Glish... autant de villages et de villes ratissées, passées au peigne fin. Que pourraient faire trois personnes dans une si vaste contrée et qui cherchent-ils... L'un des trois étrangers a décidé d'emprunter la route du littoral, souhaitant augmenter le succès de sa mission. Velia...puis Olvia...et ensuite Epheria.
  6. La Flèche d'Ivoire Petit commerce ayant ouvert depuis peu dans le domaine agricole de Gabino, il s'agit d'une boutique de livres et enchantements. Le bâtiment est repérable rapidement grâce à sa flèche qui est son point le plus culminant du domaine. Le voisinage peut être témoin, à chaque fois que le soleil se couche derrière les montagnes, des lumières scintillantes et dansantes à travers les fenêtres de la tour. La boutique met en vente plusieurs objets étranges, de l'utile à l'inutile, du plus simple enchantement au plus compliqué. Une pièce réservée offre d'autres services plus tortueux. Quelques articles sont exposés au public, les autres se font sur commande. Vous pourrez trouver bon nombres de recueils de magie, des pierres (comme l'améthyste, la topaze, l'aigue-marine, etc.), quelques filtres et autres bibelots enchantés à découvrir sur place... Une dénommée Pauline est en mesure de vous recevoir. Envoyez-moi un petit MP si vous souhaitez voir les différentes bizarreries en vente sur place.
  7. Liste non exhaustive des produits de la Flèche d'Ivoire : Certains de ces objets sont uniques et ne peuvent être vendus à grande échelle. Premier arrivé, premier servi. Tous les enchantements ne sont pas listés mais vos personnages peuvent se renseigner pour une demande spécifique et passer commande. Les objets d'une couleur saumon sont limités à certains clients "VIP". Livres : ouvrages traitant de magie blanche, le pouvoir des arcanes, magie des éléments ( pour novices ou experts); Parchemins anciens, parchemin de sortilège unique, Pierres mystiques : agate, aigue-marine, améthyste, aventurine, calcite, cornaline, calcédoine, corail, citrine, corail de Fossile, diamant, Diopside Etoilé, Diaspore Couleur Changeant, disthène, enstatite, Flocon de Neige Obsidienne, Grenat, Hématite, Jadéite, Jaspe, Lapis-lazuli, malachite, Nacre, Obsidienne, Œil-de-tigre, Opale, Perle, Pierre de Lune, Pierre de Lune Arc-en-Ciel, Pyrite, Péridot, Quartz, Quartz Mystique, Rhodonite, Rubis, Saphir, Serpentine, Sphène, Spinelle, Topaze, Topaze Mystique, Tourmaline, Turquoise, Zircon, Émeraude, Œil de faucon. Sacoches enchantées : Sacoche de "Marie & Poppy" : enchantement fourre-tout. Vous ne savez plus quoi mettre dans votre sac par peur de manquer ? Pas de panique, vous pouvez transporter votre maison avec vous ! Sacoche "Poids Plume" : enchantement permettant d'alléger le contenu de votre sac de 50%. Sacoche "d’étanchéité" : enchantement permettant de rendre votre sacoche imperméable Besace "Avale-cochonnerie" : enchantement permettant de détruire vos objets inutiles plutôt que de les jeter dans la nature. Sacoche "Solidité" : enchantement permettant de protéger le contenu de votre sac, notamment si celle-ci transporte des fioles et autres contenants dont le contenu pourrait se répandre. Sacoche "Renforcement" : sacoche renforcée par un enchantement afin que celle-ci ne soit détériorée par l'usure du temps ou par le poids de son contenu. Vêtements de voyage : Cape ininflammable : enchantement destiné à protéger le détenteur de cette cape contre le feu et les arcs électriques. Cape du caméléon : cape permettant de vous confondre dans la nature, vous rendant pratiquement invisible. Chaussures du trappeur : vous rêvez de disparaître dans la nature sans laisser vos empreintes dans votre sillage. Ces chaussures laisseront derrière vous des empreintes différentes (celle d'un animal). Potions et contenants : Contenant "incassable" : enchantement permettant de rendre votre fiole aussi solide que la pierre. Contenant "deux en un" : enchantement doublant la contenance par deux. La fiole a une contenance par exemple de 25CL, une fois enchantée, elle en aura une de 50CL. Potions diverses (de la plus inoffensive aux plus hostiles) Filtres d'amour Amulettes Enchantement de lien Enchantement de géolocalisation Gris-gris et porte-bonheur
  8. Une réponse parvient sans tarder à l'adresse d'Epheria.
  9. 05/03/288 : Les trois étrangers se séparent. Un prend la route d'Abun tandis que les deux autres prennent la route de l'Ouest, se dirigeant vers Serendia.
  10. 29/02/288 : Le trio d'étrangers passa la nuit dans une auberge de la ville de Valencia avant de prendre la route par le littoral afin de rejoindre Shakatu, leur périple ouvert par la route d'un guide. 02/03/288 : Halte à Shakatu et hospitalité offerte aux étrangers. Ceux-ci reprennent la route vers Altinova et y arrivent le 04/03/288.
  11. 28/02/288 : Un navire commercial aux étendards inconnus accosta dans le port d'Ancado. La structure du navire rappelle les navires d'Haso. Du navire ne descendit qu'un groupe de trois personnes avant que le bâtiment ne reparte vers d'autres horizons.
  12. Dernièrement Saya a acquis un couvre-chef qu'elle ne quitte jamais. Il semblerait que ce soit un cadeau très cher à ses yeux. Une personne importante de son entourage le lui aurait offert. Gare à celle ou celui qui oserait mettre la main dessus... Un animal farouche sommeille en cette demoiselle fagotée comme une citadine. Un simulacre pour faire entrer une brebis galeuse dans un troupeau sain...ou serait-ce... une bête sauvage avec un féroce appétit.
  13. Saya commission of Marcela.jpg

    Commission réalisée par Marcela

    1. Afficher les commentaires précedents  5 autres
    2. Ceresayaria

      Ceresayaria

      commission__saya_by_marcelafreire_dd0joan-pre.jpg

      Petite mise à jour, ce dessin est mieux rafraîchi sur les couleurs.

    3. Hergonn

      Hergonn

      Faudrait que je la rencontre en rp un jour cette Saya xD

    4. Ceresayaria

      Ceresayaria

      Et bien quand tu veux ! Elle traine à Calpheon la vilaine.

  14. De nouvelles affiches venant de Calpheon sont visibles dans les rues d'Heidel.
  15. Il n'y a pas encore si longtemps... Commission réalisée par Marcela ...la Sauvage des Steppes n'était qu'une ombre invisible des contrées sauvages.
  16. Date : 16.02.288 Objet : Rapport Médical Lieu : Dispensaire des Trinitaires Médecin ou infirmier : Cérès, Valkyrie et Chevalier de Delphe Sujet : Saya Observations : Après auscultation du sujet, son oeil droit démontre une grave irritation de la cornée présentant des lésions injectées de sang sur l'iris devenue blanc laiteux, un état symptomatique suite à une déficience partielle ou permanente des troubles de la vue. La pupille présente une anormalité, présentée de façon étirée et non circulaire comme le commun des mortels. Cette anomalie semble être présente depuis la naissance du sujet mais en absences de preuves ou d'un proche parent lié par le sang, je ne pourrais le confirmer ni l'infirmer. Toutefois, la patiente indique qu'elle voit moins bien avec son oeil droit. Le patient a été soulagé par des lotions curatives et un baume à appliquer toutes les six heures sur la rétine. Pour l'heure, le patient doit rester alité et en observations afin de pouvoir déterminer la cause de cette blessure et sa guérison. Ses mains ont été attaché au lit afin qu'elle ne puisse se gratter et une tisane lui a été administrer afin de la faire dormir pour plus de commodité. Cérès.
  17. Date : 18.02.2019 Objet : Rapport Médical Lieu : Dispensaire des Trinitaires Médecin ou infirmier : Cérès, Valkyrie et Chevalier de Delphe Sujet : Saya Observations : 3ème jour d'observation. Ma patiente a recouvré totalement la vue. Son mal m'est inconnu en sachant qu'il est parti aussi vite qu'il est arrivé et je doute que mes onguents aient eu un réel impact. Après quelques recherches poussées, il s'avère que Saya possède une essence d'une magie qui m'est inconnue. Elle ne semble pas consciente de la posséder. Son iris, sa cornée et sa pupille sont redevenues normales. Ma patiente possède toujours un appétit gargantuesque et j'ai pu la laisser libre de repartir. J'ai cependant aviser Dame De Valombre de garder un œil sur son état et de ne pas hésiter à revenir me voir en cas de complications. Cérès.
  18. Date : 17.02.288 à 11h00. Objet : Rapport Médical Lieu : Dispensaire des Trinitaires Médecin ou infirmier : Cérès, Valkyrie et Chevalier de Delphe Sujet : Saya Observations : 2ème jour d'observation. Une fois la nuit passée, la cornée ainsi que la rétine ont repris peu à peu leurs couleurs originelles. Sa pupille était à nouveau noire même si son œil droit dans son ensemble était encore injecté de sang. La patiente à son réveil a déclaré avoir très faim. Au point qu'elle engloutirait un hippopotame. C'est une bonne chose de recouvrer l'appétit. Le patient est en voie de guérison. Elle a également indiqué avoir retrouver une meilleure vue que la veille. J'ai demandé l'accord de sa "tutrice" pour la garder encore un jour en observation. L'étrangeté de son œil me rend perplexe et d'autres recherches me pousseront à y voir plus clair. Après qu'elle put s'être restaurée...je n'ai jamais vu autant de nourriture défiler dans un dispensaire et être avalé aussi vite. Cette demoiselle est un gouffre sur pattes et je me demande si elle ne souffre pas d'un autre mal pour manger autant. Peut-être a-t'elle un ver solitaire ? Dame De Valombre m'a assuré que c'était "normal" chez elle de voir cet appétit gargantuesque. Peut-être a-t'elle du sang de géant dans les veines. Sur les indications de sa tutrice, elle ignore où la jeune Saya est née ni quand. La demoiselle ne connaît rien de son enfance si ce n'est une nourrice de Calpheon du nom de Madame Margaux. J'effectuerai demain d'autres examens plus approfondis sur cet œil afin de déterminer les causes de cette crise passagère. Une autre crise plus violente ne serait pas surprenante surtout si le sujet a cette difformité de l’œil depuis la naissance. La patiente a été mise à nouveau sous sédatif et attaché pour éviter qu'elle ne se gratte davantage. L'irritation n'est pas totalement passée. Cérès.
  19. [Fait avéré] Il semblerait que l'Hôtel est un nouveau petit locataire... il a quatre pattes, deux yeux jaunes, un pelage court mais soyeux, une robe blanche tacheté de noir et une adorable frimousse. Nouveau compagnon des lieux, il raffole des caresses et des grattouilles. Il porte le nom de Picasso. Attention à ne pas lui donner des pâtisseries à manger. Ce petit félin est un sacré gourmand...aussi bien Alfonso le surnomme "Pic'Assiette".
  20. [Rumeur] Aux dernières nouvelles, l'absence de Dame Hiver s'est fait ressentir à l'Hôtel de la Sainte-Trinité. Lorsque les clients viennent à s'enquérir de la si pétillante et pimpante Damoiselle, Alfonso répond évasivement que la gérante est souffrante. Une mauvaise grippe aurait cloué le bec et la damoiselle au lit. Que de repos pour celles et ceux qui souhaitent prendre une collation dans le plus grand calme. Mais l'Hôtel sans Dame Hiver, c'est comme une coquille sans sa perle. Enfin, toujours est-il qu'il ne saurait tarder de revoir Damoiselle-Casse-Pieds apporter avec elle un petit vent de fraîcheur, voir printanier.
  21. [Petit résumé de ce qui se déroula dans les bas-fonds d'après UNIQUEMENT le point de vue de Saya] Partie 1 : Les méandres "S'pèce de fils de chien m'avait claquer à la porte...vraiment pas sympa dans cette ville... Bande de culs terreux... Bon... allons vendre les peaux au carrefour...." La jeune sauvageonne disposait son étal de fortune sur le carrefour afin de vendre ses peaux. Plusieurs heures passèrent... le soleil de février avait eu raison de certains vendeurs mais pas pour Saya. Le soleil lui rappelait l'odeur de l'herbe et des grillons stridulant dans la campagne. Une silhouette connue de son entourage s'approcha. Ahmed. Encore et toujours Ahmed. Sa dernière rencontre avec lui l'avait mis K.O. lors d'un duel réclamé par la donzelle pour sauver son honneur. Une voix retentissait dans sa tête "Il va falloir vous entendre pour le bien des Trinitaires." Pff.... Avenant et extrêmement poli, Ahmed vint auprès d'elle pour parler. Aussi méfiante qu'un chat voyant un chien, la Sauvageonne se rebiffa. Kssst ! "Qu'est ce qu'il manigance encore.... ?" Ahmed avait besoin d'aide pour rentrer chez les Trinitaires. Apparemment, il n'avait pas convaincu le Corbac. Et c'était vers Saya qu'il se tournait. "Mais pourquoi il n'allait pas lécher le cul de ces cul péteux du quartier des Coq de Bruyère ? Allez savoir...mais Ahmed...c'est le genre d'humain sournois mais lâche. Comme les chacals. " J'ai remballé mes peaux et je l'ai suivi un peu l'écart. Il connaît des gens qui ont besoin d'aide... Hmm'ouais.... et je me ferais bien voir si je l'aide....m'ouais... Et puis ça cale avec les objectifs des Trinitaires....M'ouais... Bon allez, pourquoi pas. "Transportant mon barda, on a traversé la place de la banque pour rejoindre une maison où un mioche nous attendait. Ils avaient l'air de bien se connaître. Bon jusqu'à ce que j'apprenne que ce quartier était très bien gardé... des gardes ? Pourquoi ? Ca veut dire que c'est pas légal d'entrer ? C'est quoi encore que cette arnaque ! Ahmed m'a pas tout dit !!! Mais voilà que le gosse se fout de ma gueule. Putain, je l'aurai bien frapper jusqu'à ce que sa tête rentre dans les pavés. Et il se marre en plus !!! J'engueule Ahmed comme un poisson pourri parce qu'une fois encore, il dit pas tout mais il m'assure que les gens dans le quartier sont menacés et que les gardes ne peuvent rien faire à cause de gens mauvais qui profitent de la détresse de ces gens... qu'est ce que ca peut me foutre... c'est pas mes oignons... mais c'est la cause des Trinitaires qu'il me dit.... et V'là qu'il me la fait à l'envers... que je peux renoncer si j'ai pas le courage... et si j'ai peur... MOI !!!!?? PEUR ?! CERTAINEMENT PAS ! T'VAS VOIR.... J'VAIS TE LE RETOURNER CE QUARTIER ET TROUVER CES CONNARDS... J'VAIS TOUS LES DEFONCER !" Et m'v'là embarquer encore dans une salle affaire... t'façon, quand ça concerne Ahmed... ça sent toujours le sapin. On entre dans le quartier...le gosse a fait diversion... et nous v'là entourer de sales types mais qui connaissent bien Ahmed... Ce quartier c'est un vrai labyrinthe... ca tourne et ca retourne... y a des cachettes secrètes.. m'étonne pas que les gardes galèrent... Entourée par des gens que j'connais pas, je suis hyper sur mes gardes...j'ai l'impression d'être une souris prise au piège et là j'regrette déjà. Les types rigolent... ça me hérisse le poil. On dirait une mauvaise combine dans laquelle j'ai attérie... et de mon plein gré en plus ! T'façon, j'l'ai dit à Ahmed... s'il m'embrouille... je le tabasse à mort. On nous emmène dans une cour, derrière une maison. Ca parle de plan... Ahmed a déjà pensé à tout... j'ai beau dire ce que j'veux...on m'écoute pas. Ahmed... et SON PLAN... il me dit à peine de quoi il s'agit. Faut que je prenne ses pétoires et que je tire dans le tas... mais j'sais pas tirer DU CON !!! J'lui dis... bah c'est pas grave qu'il me répond... ca fera peur aux gens... Bah ouais j'peux tuer comme ça bah c'est pas grave... J'hallucine. Et moi... ? Mon plan tu veux pas le savoir ? Bah ouais foncer dans le tas c'est pas un beau plan ? Ouais d'accord, ils savent qu'on est déjà là... et ils ont enlevé le sale mioche de tout à l'heure... bah il a eut ce qu'il mérite hein... bon d'accord, c'est pas sympa de dire ça... j'suis Trinitaire et j'dois le sauver. Bah mon plan c'est que comme ils savent qu'on sait qu'ils savent qu'on est là...bah ils vont s'attendre à ce qu'on monte un plan du tonnerre... bah mon plan, c'est le "pas-de-plan". On fonce dans le tas. Quoi c'pas une bonne stratégie... ? Mais si ! Ca peut le faire ! Il s'attend pas à ce qu'il y ait une pouilleuse qui fonce dans le tas ! J'vais le défier en duel le gros lard de Cogne-Tronche ! Il voudra pas combattre contre une gamine bah ce sera un lâche... j'vais le provoquer. T'vas voir, ça va marcher ! Bah ouais Cogne-Tronche c'est un géant et il paraît que j'ai aucune chance... j'avais aucune chance contre une panthère et bah...j'l'ai tué... bon on passera sous silence les détails dans lesquels on m'a trouvé hein... J'suis Ahmed qui me file ses pétoires...j'fais genre je vais suivre son plan à la con...le mien est mieux mais il veut pas m'écouter. Et PAF ! Ahmed tombe par terre ! HAHAHAHAHA ! T'fais moins le malin hein ! T'crois que tu vas ramasser tous les honneurs ! T'crois qu'je suis qu'un objet bon à être utilisé quand t'as besoin ! Bon... traînons-le quelque part où on le trouvera pas trop..." Et voilà que la donzelle courut dans la rue pour rejoindre une destination inconnue qu'elle n'avait elle-même qu'à moitié écoutée...
  22. Depuis bientôt deux mois, la sauvageonne a gagné la région de Calpheon, restant dans le sillage d'une jeune Noble qui sensible à sa forte personnalité, la prise sous son aile. C'est au cours de péripéties et d'infructueuses rencontres qu'elle fit partie de l'équipée. Désormais implémentée dans un groupe de quatre personnes, elle s'adapte à une drôle de vie, mélangeant à la fois ses passions passées et ses nouvelles occupations : l'instruction civique. Ce n'est pas une mince affaire... surtout lorsqu'on a pas sa langue dans sa poche et que le monde semble marcher sur la tête...
  23. C'est le 13 Gobelin qu'une voiture tirée par quatre chevaux fit son entrée en ville aussi clinquante que surprenante. On avait jamais vu pareil transport dans les environs. La richesse du fiacre contrastait avec le milieu rural de Balenos. L'arrivée du carrosse provoqua quelques stupeurs et racontars de mauvaises ou de bonnes augures. La voiture disparut dans les ruelles du village après plusieurs arrêts, bloquée par les charrettes des commerçants et des piétons qui encombraient la voirie.