Ceresayaria

Membres
  • Compteur de contenus

    3 186
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Ceresayaria

  1. Retour au quotidien Après être enfin rentrés de leur très long périple de l'Est, les Salviati ont regagné la civilisation et leurs activités commerciales de leur Domaine Mirabela juché sur le promontoire dominant de Velia. Leur escapade familiale fut chargée d'émotions et de rencontres. De nouvelles amitiés scellées et des contrats commerciaux. Des rires, des pleurs, des anecdotes, des connaissances culturelles et les aléas du climat gravirent en eux des souvenirs intemporels. Malgré tout, leur retour est un appel à retrouver chacun leurs responsabilités du quotidien. N'oubliant cependant pas leurs obligations familiales, ceux-ci ne devraient plus tarder à revenir pour quelques affaires les attendant sur Calpheon.
  2. < Personnage principal > HISTOIRE DU PERSONNAGE Thèmes musicaux : Cavalier solitaire sur les routes Légende : le turquoise dans le corps de texte souligne les derniers faits à jour.
  3. De nouvelles affiches venant de Calpheon sont visibles dans les rues d'Heidel.
  4. "Elle quitte son apparat de feuilles vermeilles et ambrées Pour se saisir de son épais manteau blanc, bleu et argenté, Dame Automne dépérit, Dame Hiver naquit." Ces quelques vers sont récités par des enfants de la rue dans la ville de Calpheon, grassement payés. Ce poème laissant perplexe plusieurs badauds ahuris qui n'entendent rien au lyrisme de la poésie, d'autres figures altières adoptant des tenues de qualité saisissent là la métamorphose d'une effigie de l'Hôtel de la Sainte-Trinité. Rien de surprenant... quoi qu'elles peuvent désormais confirmer l'excentricité de Dame Hiver. Et pourquoi des pseudonymes saisonniers ? Quels seraient son patronyme et son prénom ? Est-ce ce par choix d'affirmer son exubérance ou bien pour des choix politiques... ? Il est certain qu'on sait peu de choses sur ce jeune minois issu d'une famille Noble dont elle serait à ce jour la seule survivante et héritière...
  5. Au 1-5 du Quartier Noble de Calpheon, se dresse un nouvel établissement. (Instance Ceresayaria) L'HÔTEL DE LA SAINTE TRINITÉ. Ouvert 7 jours sur 7. De 08h00 à 00h00. Vous êtes accueillis par Alfonso Galbariggi et Cassandra Esperado. Bien lire le règlement de l'Hôtel pour connaître son accessibilité et son fonctionnement. Les locaux sont vastes et accueillent plusieurs pièces alliant élégance et praticité. Lorsque vous franchissez les portes à double battants de l'Hôtel, un comptoir en bois d'érable vous fait face. Le tenancier Alfonso Galbariggi, une homme d'environ quarante ans aux barbu et aux cheveux bruns vous accueille avec le sourire. Sur votre gauche, vous trouverez une armoire solide en bois d'érable accueillant plusieurs casiers fermant à clef. Ceux-ci pourront recevoir vos effets personnels. Veillez-bien à remettre la clef sur la serrure du casier avant de quitter les lieux. L'espace que vous franchirez est appelé "l'Agora", délimité par les tapis rouges au sol, les divans et les rangées de livres et de bibelots authentiques. C'est un lieu de rendez-vous pour les mercantiles et autres visiteurs où ils peuvent faire connaissance, échanger et peut-être même nouer des relations commerciales. Derrière la bibliothèque vous verrez le comptoir commercial "Feuilles de Vigne" qui est une association viticole de plusieurs vignerons des trois régions occidentales. C'est ici également que les Hôtes et Hôtesses se ravitaillent en alcool lorsqu'il vient à manquer. Vous pourrez d'ailleurs goûter certains vins à la demande de Monsieur Henri Vermillon, le responsable du comptoir. A l'étage et sur les trois quarts de sa superficie est établi le Salon de Thé et Café Littéraire "Malices aux Merveilles" dont les hôtesses comme Cassandra Esperado ont la charge de subvenir à vos besoins. Vous pourrez passer commande d'une boisson rafraîchissante ou bien chaude avec un succulent dessert. Les clients tous comme les mercantiles en accord avec l'établissement peuvent utiliser les lieux, répartis en différents boudoirs afin de préserver les discussions dans un environnement intimiste. Tout au bout de l'étage, face au boudoir de la Chasse, pourront trouvés les intéressé(e)s le comptoir commercial de "La Forge de Barral" sous la responsabilité du Seigneur Barral lui-même. Vous trouverez ci-dessous la liste des mercantiles et autres personnalités ayant des accords avec l'Hôtel de la Sainte-Trinité. Quelques enseignes se sont déjà installées sur place ou qui sont en étroite collaboration "Feuilles de Vignes" : Vente de vins et autres alcools dérivés du vin - Référent : Monsieur Henri Vermillon @Faerwen "Malices aux Merveilles" : Salon de Thé - Servi par : Mlle Cassandra Esperado @Ceresayaria "La Forge de Barral" : Services de forge - Référent : Sire Barral @Nazim Al Arshad "La Chouette Impétueuse" : Apothicairerie - Référent : Mlle Aelita "Blue Owl" @Aelita "La Compagnie de Reth" : compagnies de mercenaires - Référent : Mlle Nilin Reth @Naenira L'Artiste musicienne "Dame Caliawen" @Elioza "Le Cabinet Médical" : cabinet médical - Référent : Damoiselle Naenira @Naenira "Maison de Sabran" : comptoir commercial de produits luxueux et raffinés - Référent : Sieur De Sabran. @Hergonn "Les Trinitaires" : milice privée associée à l'Hôtel de la Sainte-Trinité. - Référent : Capitaine De Serres. @LongJimSilver
  6. L'Encyclopédie d'Anne-Lore

    Extension du Discord "L'Encyclopédie d'Anne-Lore" https://discord.gg/rBPgnuu., ce forum n'a pas pour objectif de supplanter les efforts des contributeurs ni de plagier leurs travaux. Ceci n'est qu'une aide afin de réunir et traiter les informations trouvées sur notre discord et de préciser des détails manquants afin de tenir informer les joueurs désireux d'appliquer totalement ou en parti le lore via leur jeu. Ce forum ne sera jamais complet car nous manquons de bénévoles afin de réunir et traiter les informations sous forme de résumés. Mais si vous souhaitez des informations sur le Lore vous pouvez soit vous tourner vers un contributeur du forum Désert Noir ou bien nous pourrions tenter de chercher de plus amples informations. Chacun et chacune est libre d'utiliser les informations. Vous pouvez également nous rejoindre en tant que Chasseurs du Lore ou bien en tant que Rédacteur Lore si vous aimez écrire mais tous vos travaux doivent comporter les sources (bddatabase, traduction de textes ou screens de quête en jeu) et surtout citer les personnes qui ont cherché les informations. C'est un travail de groupe. Pour accéder aux articles, cliquez sur le bouton rejoindre la guilde-forum.
  7. Un étranger, un homme portant les traits d'Haso se mêle à la foule d'une cité somptueuse divisée par un fleuve, questionnant ses habitants et portant un regard curieux sur les mœurs de ce continent qu'il ne connaît pas. *** Par delà les monts aux cimes vertigineux dont les pointes sont couvertes d'une neige éternelle, des voyageurs connaissant les us et coutumes de la terre des Dragons se sont ancrés dans l'une des villes principales, cherchant ce qui semblerait une demeure spacieuse et confortable pour y établir l'un de leurs principaux points de chute sur le continent et ainsi relié les points commerciaux établis.
  8. Suite aux questions de @Larick dans son post, autant faire un petit sujet sur la chasse. Voici la réponse d' @Araya sur le sujet. Et voici ce lien en complément : http://bdo.jiji-family.com/chasse.bdo
  9. Un livre est posé sur le pupitre. Il s'agit plutôt d'un journal de bord. Plusieurs pages volantes ont été rajoutés, notamment au début du journal. Afin que ces pages ne soient pas perdues, un rabat en cuir a été ajouté plus tard, cousu sur le verso de la quatrième couverture, maintenant ainsi les liasses de feuilles écrites, intemporelles. Protection renforcée par des lanières de cuir, pour cet ouvrage, usé par le temps. Lorsqu'on ouvre le journal, mis à part les multitudes de pages volantes numérotées et écrites, plusieurs pages ont été laissé volontairement blanches. On en compte environ une trentaine. Voici sa première page volante, glissée au tout début.
  10. Salon de thé

    CARTE HIVERNALE
  11. MALICES AUX MERVEILLES "Malices aux Merveilles" est un salon de thé et café littéraire où l'on peut déguster plusieurs boissons chaudes et quelques unes froides ainsi que quelques spiritueux, des pâtisseries originales jamais vues encore auparavant. Cet établissement est né sur les caprices d'une noble Dame qui a su faire affaires en voyageant. Inspirée par ses périples, elle demanda à un chef pâtissier de réaliser des créations pouvant satisfaire les envies et les estomacs du plus bourru client à l'aristocrate raffiné. Situé à l'étage de l'Aile Nord, le Salon de Thé et Café Littéraire met à disposition un cadre idéal pour échanger entre amis, entre membres de famille ou pour nouer un entretien professionnel. Vous avez la possibilité d'utiliser les différents boudoirs et fumoirs. Des bibliothèques de livre, une harpe, une scène, des jeux de carte sont à votre disposition. Servi(e)s par nos hôtesses et maîtres d'hôtel, nos cartes ornant chaque table n'attendent plus que votre choix. Nous vous souhaitons un agréable moment à passer en notre compagnie et vous souhaitons un bon appétit.
  12. Elle quitte son apparat de feuilles vermeilles et ambrées Pour se saisir de son épais manteau blanc, bleu et argenté, Dame Automne dépérit, Dame Hiver naquit.
  13. [Fait avéré] Il semblerait que l'Hôtel est un nouveau petit locataire... il a quatre pattes, deux yeux jaunes, un pelage court mais soyeux, une robe blanche tacheté de noir et une adorable frimousse. Nouveau compagnon des lieux, il raffole des caresses et des grattouilles. Il porte le nom de Picasso. Attention à ne pas lui donner des pâtisseries à manger. Ce petit félin est un sacré gourmand...aussi bien Alfonso le surnomme "Pic'Assiette".
  14. Malices aux Délices

    jusqu’à
    Appréciez une délicieuse crêpe sous l'esprit de Noël, accompagné d'un chant festif.
  15. Merci pour ce guide.
  16. Petit complément d'information : Pour rejoindre les Trinitaires, il suffit de : vous rendre à l'Hôtel des Trinitaires dans le Quartier des Marchands et retirer auprès de la Capitainerie au n°2-9 Rez-de-Chaussée (Opale_RP) une fiche de recrutement pour les personnages malvoyants, dysgraphiques, illettrées ou bien ayant des lacunes en écriture, ils peuvent se faire aider sur place pour remplir le formulaire.
  17. Première étape... se civiliser... avec entrain ! Le choc des cultures entre Mademoiselle Cho Ping, styliste... et une souillon mal débarbouillée... encadrée par le Chevalier Diane De Valombre.
  18. Contrôle de papiers à l'entrée du Quartier Noble... et tout un tas de question sur leurs motivations à pénétrer le quartier tandis qu'un homme agonisait dans la charrette conduite par deux paysans de la plantation de blé nord et tirée par deux bœufs. Après avoir déposé le colis "Ahmed" au cabinet médical du quartier noble, les deux Chevaliers de Delphe accompagnés de leur nouvelle protégée, une certaine Saya... investirent l'Hôtel afin de remplir leur panse au Salon de Thé.
  19. Après que le repris de justice Ahmed ait été libéré des geôles de Delphe, il fut escorté jusqu'à Calpheon où l'attendaient des travaux d'intérêt général pour répondre de ses méfaits. Or, en chemin, le groupe découvrit qu'il eut plusieurs côtes cassées. Il souffrait de mauvais traitements en cellule. C'est par un petit détour à la plantation de blé nord, que le groupe passa la nuit afin de trouver repos. Le lendemain le groupe se mit en route, trouvant un médecin qualifié pour s'occuper du Valencien.
  20. LE RÈGLEMENT
  21. Avec l'arrivée de l'hiver, le Salon de Thé de l'Hôtel actualise sa carte des consommations avec des boissons hivernales classiques comme par exemple : le jus de pomme chaud aux épices de Serendia le jus d'orange chaud épicé de Balenos le grog d'Epheria le pisse-mamie de Florin le whisky Olinto le bombardino lait de Poule le chocolat à la menthe chaude, le chocolat-chérie chaud lait de de Poule de Keplan La carte paraîtra très bientôt.
  22. " Ô CHANT DES FLEURS " A l'écart des principaux comptoirs commerciaux de l'Hôtel, situés en majorité dans l'Aile Nord, une elfe a ouvert timidement une petite boutique, au rez-de-chaussée de l'Aile Sud, où elle ne reçoit uniquement que sur demande la clientèle pour leurs vendre des herbes séchées communes pouvant servir pour le thé ou la phytothérapie (médecine des plantes), des fleurs séchées rares ainsi que des fleurs fraîches pour les compositions florales d'événements comme les mariages, les funérailles, les naissances, banquets...etc ou tout simplement un bouquet offert par un Chevalier pour sa gente Damoiselle. N'étant pas en mesure de répondre à une forte demande, l'elfe en question n'entrepose que de petites quantités de fleurs et de plantes séchées. Quant aux fraîches, il est recommandé de prévoir un délai selon les saisons. Vous pourrez également trouver sur l'un de ces étals, des petites fioles de verre et de cristal ouvragés contenant des liquides. N'étant pas comestible, ces marchandises créées par les mains expertes de l'elfe sont des fragrances conçues pour la gente féminine. Pour plus de précision, demandez à l'elfe propriétaire de la boutique ou bien auprès de l'accueil de l'Hôtel de la Sainte-Trinité (Alfonso Galbariggi ou Dame Automne).
  23. Au rez-de-chaussée de l'Aile Sud de l'Hôtel de la Sainte-Trinité, on peut trouver les cuisines de l'Hôtel où le Chef Pâtissier Léo Nidas travaille aux fourneaux, aidée de son Aide-Cuisine spécialisée en crèmes et entremets Litzy Esperado. Le local offre également un espace de restauration pour le personnel de l'Hôtel (ainsi que les employés des comptoirs mercantiles s'ils le désirent).