Yrilda

Membres
  • Compteur de contenus

    113
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

1 abonné

À propos de Yrilda

  • Rang
    Porteur de Vérité
  • Date de naissance

Informations RP

  • Personnage principal
    Yi-wen 'Yrilda' Xu

Visiteurs récents du profil

414 visualisations du profil
  1. ♪ I assault the beat with my rhyme, my rhyme You would kinda feel me one time, one time ♪ Ce passage est juste trop... Un transport de l'âme à quelques ua d'un pulsar probablement :3
  2. La seule chose que je sache faire. Serendia est un territoire fascinant, le carrefour d'un continent qui accueille un grand bouquet de races et cultures différentes. Un défilé d'êtres fantastiques aux capacités hors du commun, de loin capables de maîtriser des arts différents et parfois très singuliers. Des elfes empathes aussi douées pour solliciter les esprits de la Nature, que de naviguer sur les mers déchainées de Banha tout en ayant la maitrise d'une quantité incroyables d'instruments. Des maîtres forgerons à la réputation qui passe toutes les frontières dont les talents martiaux surclassent n'importe quel soldat surentrainé. Et l'on dit même, que des jeunes adultes qui n'ont oeuvré que dans le service de la luxure seraient plus puissantes que des souverains. Depuis ma tendre enfance, on a invité mon Esprit à considérer le potentiel infini de ce Tout que l'on appelle "Monde" tout en guidant mon Corps sur une voie dont le but me semblait unique. Enfant, novice, je trouvais cela ludique, un jeu. Adolescente, disciple, je trouvais cela exaltant car j'avais la force de briser une échine. Adulte, confirmée, je m'éveillais enfin devant l'étendue de mes possibilités. Aujourd'hui, mûre, alors que certains m'appellent "maître" je me sens à l'aube d'un nouveau jour. Je suis confiante et sereine en mes capacités et pourtant, je me sens nouvelle et apprentie face à l'horizon qui se dévoile. Plus je m'élève dans mon art, plus grande est ma perception de ce champs de possibilités. Et pourtant, je ne fais qu'une chose ou plutôt je considère bien faire, une seule chose. Quand je regarde ma main, aujourd'hui, je ne la considère plus depuis longtemps comme une arme, un outil. Elle bien plus que cela, elle est la clé de mon épanouissement, elle est le témoin de mon existence. Tant de choses alors que m'en servir n'est que la seule chose que je sache faire. Il est curieux d'envisager tous ces individus omnipotents, parfois si jeunes. Si intrépides, si combatifs, si doués. De si courtes vies, de si jeunes esprits confrontés à une infinité d'infinité. Quand j'essaye de me mettre à leur place, j'en ai le vertige. Moi, qui dans ma simplicité je me perds. Banha, qu'ils sont vraiment forts, ces gens que l'on trouve à Heidel.
  3. Non. Cela demande juste de l'humilité et jouer avec des gens humbles. Donc c'est un RP très accessible mais irréalisable dans un environnement RP sur MMORPG. Souvent, c'est la surenchère avec les personnages hors-la-loi qui vont toujours plus loin dans la malveillance et qui finissent par faire des choses trop ridicules tout en s'échappant parce que "mourir ou la prison cé trist je pe plu joue mon personaj :(" Je ne parle pas des Généraux-Capitaine /Amiraux-Roisoleil qui réécrivent le lore à coup de lois et mesures qui flattent l'ego du joueur ou qui s'adaptent au grosbillisme des opposants. Et enfin les mecs qui contournent l'autorité par une position dans un corps plus spécifique (lol les lames brillantes de GW2) ou alors évidemment le super noble trop respecté et influent qui est en fait derrière tout. C'est un RP simple, accessible et souvent qui a son succès. Mais qui ne tient pas car les gens sont trop bêtes. Jouer des institutions = s'ouvrir à tous = BORDEL. C'est aussi simple que ça ! Donc, pour l'encourager dans son projet, il faut que les gens de Calphéon mettent un peu d'eau dans leur vin. :smiley qui rit avec deux larmes sur le visage: P.S: Est-ce que tu as fait LV 2 Italien ? :smiley qui rit avec deux larmes sur le visage²:
  4. Bon chance pour ton projet.
  5. Salut et bienvenue. Dans ce cas là, reste niveau 49. Tu seras impossible à PK. Il existe un groupe hacktiviste spécialisé dans le cyberterrorisme qui a créé une branche sur BDO. Ils militent pour un changement de politique internationale vis à vis de la DPRK (La Corée du Nord) et de ce fait ils exécutent de manière systématique les rôlistes de BDO. Tu me diras "Pourquoi BDO ?" et bien parce que c'est un jeu sud-coréen. C'est une forme de harcèlement rare et caractérisée qui fait preuve d'une grande méchanceté. Ils auraient fait arrêter des milliards de gens pratiquant (ou prétendant le pratiquer) le jeu de rôle. Il y a plusieurs actions en justice qui ont été engagées à l'encontre de ce groupe de cons. La meilleure chose que tu puisses leur faire c'est de ne pas passer niveau 50 et t'immuniser à leur stupidité qui n'a d'égal que leur cruauté. Sinon pour ce qui est du lore, les gens se servent du minimum du setting. Tu n'as pas besoin de trop approfondir personnellement pour être à l'aise avec les gens que tu croiseras. Je dirais même que si tu veux pouvoir supporter la plupart des elfes rp que tu croiseras, il faut éviter de t'investir dans l'histoire de leur schisme et la philosophie Ganelle/Vedir. Comme l'a dit Drelnanas, BDO est un jeu avec énormément d'informations sur l'univers mais qui s'obtiennent par l'exploration et la curiosité. C'est lié à une mécanique gameplay "l'énergie" qui monte en fonction des connaissances de ton personnage. Chaque monstres, lieux et points remarquables possèdent leur "connaissance" qui une fois développée t'apportent des petites informations, comme un petit codex. En espérant que tu t'amuses.
  6. Salut.
  7. Parfait pour se relaxer dans Duvencrune.
  8. Il y aurait donc d'autres sources d'inspirations que du googletrade italien et des marques de spaghettis ?! Je contacte immédiatement Di Bardi pour qu'il vote un embargo sur la Corée du Sud.
  9. M-mais...la renaissance italienne dans tout ça ? :-(
  10. C'est surement un designer italien calphéonien derrière cette tenue, assurément.
  11. " La perfection pour celui qui commande, c'est d'être pacifique, pour celui qui combat, c'est d'être sans colère; pour celui qui veut vaincre, c'est de ne pas lutter; pour celui qui se sert des hommes, c'est de se mettre au-dessous d'eux. Cela s'appelle la vertu du Non-lutter, l'art de se servir des forces humaines en coopérant avec le Ciel, suprême sagesse des Anciens " - Livre de la voie et la vertu, Lao-Tzu. Si la perfection est une conquête sans fin pour une simple mortelle, elle reste un cap vers l'amélioration et l'élévation de soi. Une quête constante qui repose sur un équilibre friable, altérée par une infinité de faiblesses qui caractérisent les humanoïdes de ce monde. Ainsi, l'engagement de l'être qui cherche à s'élever n'est pas sans infidélité. Si l'humilité de Yi-wen l'invite à rappeler qu'elle n'est qu'une simple danseuse, que ses enchaînements en l'honneur de Banha ne sont que des mouvements rituels, ils n'en restent pas moins des techniques séculaires conçues sur les connaissances du corps humain et ses possibilités. Articulations, flux énergétiques, points vitaux tous ces repaires connus dont un choc, une pression ou même une constriction pourraient perturber voir annihiler. Rappelant ainsi la fragilité d'un être vivant et ses innombrables possibilités pour le neutraliser voir le détruire. Violence et Destruction, tentatrices du combattant qui se font de plus en plus imposantes au fil de l'expérience, que l'on se doit d'ignorer, réprimer. Il y a des choix personnels, intimes, que l'on appelle sagesse qui éloignent l'individu de ces pulsions. Mais qu'en est-il des autres ? Ces personnes qui confrontent le combattant à ses démons, qui se doit de redoubler d'effort et de vigilance pour ignorer l'appel séduisant de ces deux garces ? Si l'ambiance d'apparence grossière de Serendia avec ses explosions et autres agitations populaires peuvent être contournées ou ignorées avec facilité, quid des individus insidieux qui empoisonnent les esprits de la population ? Ces menaces sournoises qui troublent la quiétude du voisin, qui apporte son crescendo de conflits qui tous les jours sollicite la patience des plus sereins ? Ces journées qui se succèdent pour user un peu plus la corde sur laquelle chacun vient tirer à sa façon. La violence engendre la violence et ce n'est pas parce que l'on s'évertue à rompre ce cycle que l'on est à l'abri de se faire entrainer dans cette spirale infernale. Il ne faudrait pas pousser mémé dans les orties.
  12. Leona est l'élément "énigmatique" du Triumvirat de la Cabale. Pour l'heure nous ne savons que peu de choses sur elle si ce n'est qu'elle est bien connectée dans la vie citadine.
  13. ????? (Pour l'heure un seul PJ a quelques bribes d'informations sur ce dernier !)
  14. Dhilon étant un pnj majeur et un outil important pour l'avancée de la trame possède une barre de "réputation" ou d'"affinité" appelez cela comme vous voulez. Elle est bien entendue invisible pour les joueurs. Cependant la manière dont il est traité peut avoir des effets positifs et négatifs sur la suite des évènements.
  15. C'est une mesure anti-Sharp !