Lune

Membres
  • Compteur de contenus

    24
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

5 abonnés

À propos de Lune

  • Rang
    Niveau 2
  • Date de naissance

Informations RP

  • Personnage principal
    Morgana_Vhort

Visiteurs récents du profil

2 077 visualisations du profil
  1. Flamboiement psychique. « Dans un silence semblablement éternel, elle regardait avidement la vie nocturne de cette grande cité qu'elle ne reverrait sans doute jamais. Quelque part, au loin, des lueurs d'incendie embrasaient le ciel. Ces flammes dansantes dans la nuit se reflétaient si bien dans les iris de la Sorcière, dont sa longue silhouette était subtilement éclairée par la teinte froide de l'astre lunaire. En se retournant, située à la sortie des lieux, elle avait glissé un dernier regard en cette direction à la fois rougeoyante et sombre, par dessus l'épaule. Finement, elle n'était guère en mesure de retenir un léger sourire, faisant surface sur le coin de ses lèvres teintées d'une couleur similaire au plumage d'un corbeau. Sans regret, elle se retourna d'une expression neutre et contrôlée vers la forêt où son cheval l'attendait au pied d'un arbre dévêtu de son feuillage en pleine saison automnière. Dans l'herbe fraîche et humide, elle s'arrêta un instant pour gratifier sa monture d'un simple geste de la main au niveau d'une côte. Aussitôt, elle grimpa sur la selle avec aisance et commença à disparaître dans l'obscurité du soir, filant à toute allure. L'air frais, notamment de par la vitesse de course, allant donner un mouvement clair à la longue chevelure argentée — autrefois noire, puis rousse — de Morgana, qui d'habitude, se repose sur le long de son épaule gauche telle une paisible cascade ou lui tombant sur une moitié de visage lorsqu'elle n'en prend pas garde, lui dissimulant un œil. Le temps passa. D'abord une heure, puis une seconde où la manipulatrice de la magie profita pour faire une pause non loin des marais, où les créatures de la nuit chantaient dans un écho lointain, à la manière d'un orchestre. Un morceau qui sembla l'apaiser, et avec lequel son esprit pouvait finalement se reposer un tant soit peu. Sans une once de méfiance, elle alla s'installer parmi la nature sauvage, où ses paupières charbonneuses allaient se fermer d'une seconde à l'autre. Elle se laissa transporter par la vie, pour s'enfuir au travers de l'invisible. Elle s'enferma dans un autre monde, créé de toute pièce par son imagination. Son esprit était capable de lui faire vivre des histoires sans pareilles. Mais parfois, ces récits composés d'images successives venaient prendre vie. Autour de la Sorcière visionnaire, plus rien ne comptait. La Dame des marais était partie, ailleurs. Là où personne ne pouvait la rejoindre. Cette cité pouvant lui paraître désormais inaccessible. Si éloignée, qu'elle lui sembla être un mur infranchissable, tout comme le demeurent le cœur et la tête. Les minutes défilaient au même rythme des sabots de son cheval dressé, et le vent alla lui rappeler cette course folle dans la nuit, dont quelques branches s'étaient malencontreusement prises dans le pan de sa tenue, lui ayant arraché un bout de celle-ci en chemin. Cela n'avait eu guère plus de conséquence, ceci-dit. Poursuivant son rêve éveillé, la Sorcière sembla si vulnérable, que même la plus petite bête pouvait être capable de prendre le dessus sur ce corps immobile. Lorsque l'aube se leva, teintant de rose le brouillard, son regard émeraude, vif et perçant s'ouvra enfin. Son faciès s'éclairant de ces premières lumières solaires. Sans briser son silence de marbre, elle se leva de son assise, et s'avança vers l'eau boueuse, composée en partie par des algues et autres nénuphars. De dos, sa silhouette s'assombrissait avec le contraste — à la fois par l'aspect sombre de la forêt, et de l'autre, l'aspect lumineux du soleil qui commença à faire lentement son apparition. Doucement, elle s'avança de plus en plus, les yeux droitement fixés vers l'avant telle une possession de l'esprit alors qu'il n'en était sans doute rien de tel. La brume matinale sembla être maître de son contrôle, alors que cette dernière venait entourer l'espace en un instant, donnant une allure mystique à ces lieux boisés. La forme lointaine de la Sorcière s'évanouissait soigneusement dans cette teinte rosée et brumeuse, jusqu'à disparaître complètement, sous l'ombre des arbres qui tapissait le sol. Le hennissement de son cheval se produisait de façon soudaine, alors que ce dernier imita la fuite précédente de la Sorcière vis à vis de la ville. Fuyant la forêt, pour ne plus jamais y revenir. Un souffle d'air balaya la brume du matin, ne laissant plus rien après son passage, mis à part la nature verdoyante. La Sorcière avait totalement disparu, ainsi que la lune. » ...
  2. Mais quelle vieille chouette ! Un travail remarquable, à n'en pas douter, et qui est aussi complet que possible pour celles et ceux qui désirent se lancer dans l'alchimie, tant du point de vue rp que en terme de connaissances ig. Une lecture vraiment intéressante et enrichissante. Petit plus pour le screen avec les deux serpents, que j'apprécie beaucoup, et je ne connaissais pas cet endroit ! Également, merci pour le texte au sujet de Illezra, étant l'un des sujets sur lesquels je voulais me pencher davantage ces derniers-temps. Un bon petit rappel des choses.
  3. — Le Miroir : boutique d'antiquités et études d'objets magique en tout genre — Ouvrez la porte et basculez de l'autre côté du miroir. Cette petite boutique, située à Tarif, vous offre la possibilité de vous plonger à travers l'histoire d'objets récupérés dans le monde, au cours de différents voyages et autres aventures. Vous êtes en quête de savoir ou êtes-vous simplement curieux ? Peut-être recherchez-vous un objet particulier, peu ordinaire ou des vieilleries pour une modique somme ? Ou alors, souhaitez-vous en profiter pour ramener sur place quelque chose vivant de magie et découvrir ainsi tous ses mystères ? Un objet qui vous fascine et que vous aimeriez découvrir ? Dans la boutique "Le Miroir", il est possible d'acheter, de poster des annonces concernant des recherches d'objets (livres, pierres, vases, statuettes, tableaux, bijoux, décorations...), de vivre de nouvelles histoires et également de laisser vos objets magique entre de bonnes mains afin qu'ils puissent être étudié. Glissez-vous à l'intérieur des lieux, si le cœur vous en dit, et laissez-vous guider par vos yeux et vos oreilles. Dès l'instant où la petite clochette - suspendue à la porte d'entrée - tintera une fois, vous serez d'ors et déjà dans une autre dimension... ________________________________________________________________________________ Statut : Ouvert (sur demande) PNJ : Miranda : Une vieille femme, âgée d'une soixantaine d'années. Elle s'occupe du commerce lorsque la gérante n'est pas sur les lieux.
  4. Depuis ces dernières rumeurs, il est désormais confirmé que nulle apparition fantomatique n'est apparue à Tarif. Il est probable que ce n'était qu'une fausse alerte ou une simple farce. Concernant les marques, aucune nouvelle n'a été ajouté à cela, bien que d'après quelques curieux, ces marques ont disparu aux deux endroits où elles étaient supposées être. Quelqu'un pourrait les avoir effacé, à moins qu'il ne s'agissait là encore d'une erreur d'information. Au sujet de la boutique, la propriétaire des lieux serait revenue dans la soirée en ce début d'automne, après avoir été brièvement aperçu à Heidel. L'enseigne n'a encore été replacé à son endroit d'origine, mais selon les habitants du village des Sorcières, ce n'est pas impossible que cela se fasse prochainement.
  5. Rumeur liée à Morgana :
  6. Depuis la nuit dernière, il est possible d'entendre diverses rumeurs dans la ville de Tarif... Aucune de ces informations n'a encore été confirmé comme étant réelle.
  7. En fin de soirée, l'on raconte qu'un fermier aurait aperçu une personne qui se dirigeait dans l'obscurité des bois, alors qu'il rentrait chez lui. Incertain de savoir s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme, il ajoute néanmoins que, aussi courageuse qu'imprudente soit cette personne inconnue, c'est sans doute pour connaître les origines de cette "bête" dont on entend parler depuis plusieurs jours, afin de démêler le vrai du faux semble t-il.