Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement   

  1. La dernière semaine
  2. A new Black Desert trailer is here for the upcoming Guardian class. Afficher l’article complet
  3. As we previously wrote, the Guardian for Black Desert is set to arrive on January 22. Today we have additional information that the Awakening skills for Guardian will go live on February 5. Afficher l’article complet
  4. A new world boss and Node War are now available in Black Desert mobile. Afficher l’article complet
  5. Avant
  6. Wha, c'est trop cool, J'adore ! Merci pour le partage. J'avais une grosse tablette graphique avec écran XP-Pen Artist 22E Pro . c’est très pratique,moi ça m’aide beaucoup ! c’est fin et en plus l’écran est magnifique ! J’ai déjà fais des dessin , et en plus tu peut choisir l’application de ton choix ,dans se qu’a je te propose : Clip Studio Paint . Les logiciels marchent très très bien avec les XP-Pen. voilà ,j’èspère t’avoir aidé !
  7. Black Desert will preview the upcoming Guardian class on their stream tomorrow. Afficher l’article complet
  8. LA CAGE Pour participer aux events il faudra définir la spécificité de votre personnage entre trois catégorie : "Lutteur", "Boxeur" ou "Savateur" (vous pouvez la changer entre chaque combat si vous le souhaitez) Lutteur Il s'agit ici d'un personnage qui est meilleur dans le combat au corps à corps, prises,clefs, lutte. Boxeur Il s'agit d'un personnage qui a un point fort dans les attaques avec les poings Savateur Il s'agit d'un personnage qui est meilleur avec les coups de pied Pv Tous les combattants ont 6 Points de Vie Joker: Triche Durant le combat, il est possible d'utiliser un joker. Il suffit de l'annoncer secrètement au MJ.Celui-ci se traduit soit dans l'action, sous forme d'un "Coup bas", Admettons vous venez de rater votre attaque, il vous est possible de faire un coup bas. Le coup bas passe toujours. (Par exemple, frappe dans les parties ou aux yeux. L'adversaire perd 1 pv) Le coup bas sera visible par toute la foule et part l'arbitre et donc agira sur votre réputation. L'arbitre donnera un point de pénalité. Au bout de deux, vous serez disqualifié. Vous pouvez aussi utiliser votre joker pendant les pauses entre les rounds, pour tricher. Boire une petit potion d'énergie, dissimulée dans l'eau, vous redonnera 1pv. Vous ne pouvez pas cumuler 1 coup bas et 1 soin sous peine d'être disqualifié. Deroulement du combat Chaque round se découpe en deux échanges. Au début de chaque échange, les joueurs disent secrètement au MJ l'action qu'il vont faire. Ils ont le choix entre trois actions : Poing , Pied ou Prise. Le principe est le même qu'un pierre, feuille, ciseaux. Pied>poing>prise>Pied Admettons que Jean-Sasuke annonce pied contre Jean-boloss qui annonce secrètement poing. Jean-Sasuke réussit son attaque. Le Mj annonce en groupe le résultat. Jean-Sasuke peut donc émoter son attaque de pied. Jean-Boloss qui tente une attaque de poing, perd 1pv et peut émoter son fail. Exemple : JS : * Aussi rapide qu'un serpent, Jean-Sasuke détend sa jambe et vient fouetter de son pied, le visage de son adversaire* JB : *Se prend le panard en pleine tronche, reculant sous l'impact en pleurnichant, un peu de morve au coin des narines* Les spécificités entrent alors en jeu. Si Jean-Sasuke avait annoncé au début du combat être un "Savateur", alors son coup de pied réussi enlèverait 2 pv à son ennemi, car il s'agit de son domaine de prédilection. Si J-S le Savateur choisi "Pied" et que J-B le Boxeur choisi "Pied" aussi, alors on tombe sur une contre, mais l'avantage est au Savateur, qui lui enlève alors 1pv. Si aucun des deux n'est Savateur et qu'ils choisissent tous les deux pieds, alors il y a parade pour les deux et personne ne perd de pv. Si les deux sont Savateurs, ils s'enlèvent tous les deux 1pv. etc Analyser l'adversaire et le tromper Selon le nombre de pv que vous allez perdre (1 si c'est un coup normal ou 2 si c'est car vous êtes tombé sur sa spécialité) Vous allez pouvoir analyser votre adversaire. Connaitre sa spécialité. Est-ce que j'ai perdu 2 pv sur un coup de pied, un poing ou autre ? Avant chaque échange il vous est possible d'écrire une emote. exemple : *Jean-Sasuke est attentif à son adversaire, il reste mobile, place sa jambe en arrière,prêt à envoyer son pied* Alors que juste après, vous annoncez secrètement au MJ que vous choisissez poing. Dans l'espoir de mindfucker votre adversaire, de l'induire en erreur, de le feinter en somme. Jean Bolosse qui se dit que vous allez vraiment lui envoyer un "Pied", car il sait que vous êtes prévisible ou un petit tordu, annonce alors "Prise" au Mj. Il tombe dans le panneau. Le Mj leur donne le résultat. Alors Jean Sasuke émotera qu'il vient de feinter et frappe de son poing, et Jean Bolosse qu'il tombe dans le panneau et se mange le poing in the face. Les Descriptions (Voici un petit guide de rappel ou d'idées pour ceux qui le souhaitent) Savoir bien décrire les actions de son personnage rajoute une saveur inimitable. C'est un peu l'équivalent rôlistique des cascades et effets spéciaux du cinéma, certes on peut faire un bon film sans... Mais reconnaissez que c'est souvent meilleurs avec ! Qu'en en faire ? Qu'on soit bien clair sur ce point, rien ne vous empêche de détailler systématiquement vos actions et/ou de rajouter du fun dans vos descriptions. Mais attention à ne pas que cela ne devienne pas contre-productif ! Pas d'overdose ou vous risqueriez de transformer votre partie en scénario de "Toon". Comment apprendre à bien décrire ? Décrire des actions systématiquement spectaculaire n'est pas à la portée du premier venu, j'ai moi-même eu les pires difficultés à y arriver. J'ai finis par développer une méthode simple pour apprendre à améliorer le rendu de mes combats. Considérant que, comme moi, vous êtes un néophyte complet je vais vous proposer une méthode en deux étapes. Etape n°1 : Choisir son "style" de combat. C'est un conseil qu'on vous donnera souvent, il est toujours plus facile de progresser quand on sait déjà où on veut aller ! Déterminer une "manière de se battre" pour votre personnage (et s'y tenir) est une méthode simple et efficace pour rendre vos descriptions homogènes et cohérentes. Attention il ne s'agit pas de choisir une "école" mais plutôt une "ambiance" qui entoure vos descriptions d'action (et de blessure). Les 4 styles les plus évidents sont : - Sauvage : Vos coups sont là pour faire mal et vous frappez avec violence. Vos coups doivent inspirer la douleur, mettez l'accent sur l'aspect violent (limite sadique). Décrivez principalement des blessures sanglantes ou douloureuses (nez cassé, doigt coupé, tête cogné contre le bitume). - Fort : Insistez sur votre force, vos muscles, votre masse (bien sûr il faut des caractéristiques en conséquence !). Décrivez des coups lents mais puissants. Provoquez des oppositions de forces avec votre adversaire (que vous remporter bien sûr), bousculez-le, repoussez-le, écrasez le. N'oubliez pas, quand vous touchez quelqu'un même le décor doit souffrir ! - Rapide : Soyez vif et insaisissable, donnez des dizaines de coups à la seconde, virvoltez, utilisez le décor au maximum pour des acrobaties aussi inutile que spectaculaire. Votre adversaire doit paraître lent et pataud, incapable de vous toucher. - Précis : Pensez économie de geste, votre maître est telle que vous pouvez vous contenter du strict minimum en termes de mouvement ! Donnez le plus souvent possible des coups ciblés dans les endroits les plus fragiles (quitte à les inventer...) et ne vous fatiguez jamais à porter plusieurs coups au même endroit. Chaque touche doit avoir un impact important pour l'adversaire/le combat. Bien sûr rien ne vous empêche d'en inventer d'autre ou de faire des mélanges (pas plus de deux après c'est "indigeste") !
  9. Black Desert's Berserk and Sorceress Succession event is here featuring plenty of rewards. Afficher l’article complet
  10. Adversité. Dans la chaleur animée de la taverne du Muguet d'Heidel, au coeur de ce vivier sérendien où buveurs invétérés, joueurs de fléchettes et couples libertins saphiques très niais se côtoyaient. La jeune artiste martiale perdue au milieu de ces différences conservait son sourire et sa bonne humeur, le verre de vin chaud en main elle se laissa plonger dans ses pensées. Ses souvenirs vifs et récents de ce début de vie au sein de ce continent s'imposaient bien trop souvent quand elle se mettait à rêvasser. « La traversée du désert fut éprouvante. » C'était ses propres paroles qui résonnèrent en son esprit faisant écho à une discussion récente au coin du comptoir. Obsédée par cet épisode, ce n'était pas la chaleur accablante et la rudesse de l'épreuve que de quitter le Désert Noir qui la hantait. Non. Ce qui marqua profondément la jeune hasoïte était bien plus personnel, sa conscience n'eut pas encore le temps d'imposer les images claires et explicites en son for intérieur qu'elle serra son poing libre avec force. Debout dans la taverne, au milieu du brouhaha entre échanges mielleux de femelles qui s'apprêtaient à échanger de partenaires sexuelles pour la soirée, d'enfants geignants et d'honnêtes discussions. Yrilda se tenait debout, le regard perdu dans le vague, une main crispée à s'en faire blanchir les jointures. Abandonnant la conversation qu'elle tenait durant un laps de temps très relatif. Les brumes abstraites de ses souvenirs se levèrent alors, révélant un coin béni par la providence au milieu de l'océan de sable blanc qu'est le désert. Une oasis dont la mémoire semblait négliger les détails verdoyants, dessinant que des formes vagues qui se rapprochèrent de la flore rare qu'elle put admirer. Ce qui était mis en avant dans cette réminiscence photographique, était bien entendu ce que la mystique avait de plus cher à son âme: l'Eau. Une grande surface argentée reflétant les rayons aveuglants de l'impitoyable soleil exprimait par cette vision le caractère sacré de l'élément et son importance à la scène. Une silhouette féminine à la carrure large trônait au milieu, adoptant une posture cérémonieuse élégante idéalisée par les biais cognitif de la rêveuse. Une femme à la peau d'ébène, habillée d'étoffes légères et élégantes qui virevoltaient avec la grâce de ses mouvements exotiques. « La mystique des Oasis. » De nouveau, sa propre voix fit écho. S'adressant à elle même dans sa bulle, il était le temps venu le temps des reproches, des interrogations. Le traumatisme s'intensifia. « Pourquoi l'avoir défié ? » « Orgueilleuse. » « Idiote. » « Impulsive. » « Honte.» « Indigne.» La personne au centre du flashback gagna en taille, s'imposa sur la scène pour venir dominer le point de vue de l'observatrice, Yrilda qui secoua la tête pour s'extirper de ce tourment. Elle sursauta à peine quand son interlocutrice, une sérendienne des plus douces et aimables, Ashley MacFarlane lui demanda si tout allait bien. N'ayant pas perdu son sourire, l'hasoïte acquiesça en desserrant le poing. Faisant fit de ces petites secondes d'égarement en portant sa tasse à ses lèvres. Elle reprit alors la conversation au milieu du Muguet activement, un regard distrait sur les autres clientes qui lorgnaient leurs entrejambes et se mordillaient les lippes en hyènes affamées sous le regard innocent d'enfants qui se voulaient mignons.
  11. Black Desert on console sees the addition of two new classes, while the PC version is set to receive the Guardian class. Afficher l’article complet
  12. Guild War PvP has come to Black Desert Mobile in a free update. Here are the details. Afficher l’article complet
  13. The Valkyrie class will arrive to Black Desert on PS4 on January 9, just a few short days away. Afficher l’article complet
  14. Cette île n'est pas répertoriée sur les cartes marchandes... Quand tu navigues un certain temps, que tu traînes dans les ports, les bouges et autres cloaques de ce joli petit monde tu deviens une sorte d'initié. Souvent une sorte de gros connard aussi, mais là c'est pas l'histoire. Et quand tu es accepté tacitement dans la joyeuse et grande confrérie des fils de la mer - déjà que par la naissance j'fais partie de celle des fils de pute - t'es pas à l'abri, si t'as l'oreille qui traîne où il faut, d'apprendre deux ou trois trucs que seuls ceux qui savent, savent. Ça paraît pompeux tout ça pour dire que tu te fais des potes et des contacts parmi les marins crasseux on est bien d'accord mais je pense que chaque métier a son propre corporatisme et ses codes. Malgré tout y a quand même une forme de reconnaissance et d'accomplissement quand tu accèdes à l'étage supérieur, tout crasseux que tu étais et que tu restes au final. Bref quand j'avais commencé à faire des affaires en mer on m'avait proposé des trucs un peu subversifs si tu vois ce que je veux dire par là. On m'a fait le vieux coup du pognon facile, des règles qui sont là que pour faire chier les honnêtes contrebandiers tout ça. Attends y a pas une couille dans l'expression "honnête contrebandier" ? Donc à l'époque, tout con que j'étais déjà j'ai malgré tout flairé que ça sentait l'enculade à plein nez cette affaire. Parce que ouais admettons que ça rapporte un peu, mais si tu te foires, t'es mort. Aucune marchandise vaut ça sérieusement. Si encore c'était sur terre. Je veux dire sur terre t'as pas de vents, de courants, de marées ou de bestioles marines plus grosses qu'un voilier. Limite à côté de la navigation, c'est facile... Et donc à l'époque où on me fait ce coup fumant du chant des sirènes et de l'appel de l'or facile, on me rencarde sur un endroit que tu trouveras jamais sur une putain de carte commerciale officielle. Là on parle du Saint des Saints, de la terre d'asile de tous les enculés de rats des mer du monde. Même qu'une légende raconte qu'ils seraient originaires de là-bas. Bon ça c'est les conneries qu'on se raconte entre marins.. T'imagines bien que si les connards avaient une patrie, ça ferait longtemps que tout le monde aurait fermé ses frontières pour limiter la propagation. Sinon on serait pas encerclés par cette engeance hin.. Bref cette fameuse île qui n'en est pas une d'ailleurs passe pour être le repaire de toutes les petites et grosses merdes que l'océan a bien voulu démouler. Pourquoi c'est pas une île à part entière ? Bah là encore c'est culturel. Enfin nos histoires. Certains racontent que y a très longtemps y avait un trésor là bas et que deux navires se sont rués pour le chopper. Ils seraient allés si vite qu'ils se seraient éperonnés. Et l'île a poussé sur les cadavres de leurs navires. D'autres disent que c'est un banc de sable où des parias ont établi un comptoir et qu'au fil du temps les navires de ceux qui y sont passés y ont laissé une partie d'eux symbolique afin de bâtir cet édifice de bois pourri et puant que c'est devenu désormais. Y a surement autant voir plus de faux que de vrai dans ces histoires. Toujours est-il que y a au moins une chose de vraie. Cet endroit ne figure nul part et pour y aller il faut vraiment savoir qu'il y a quelque chose au milieu de nul part et donc connaître son existence. Du coup j'pense qu'effectivement au départ c'était pas une île en fait. Je le verrai d'ailleurs p'tet bientôt on s'en approche. Mes marins crasseux sont tout excités d'y aller mais je les sens nerveux. Moi c'est la première fois que j'y foutrai les pieds. Connaître ce lieu et son emplacement sont une chose. Y survivre en est une autre. Alors je les vois, tout fébriles, essayer de me donner des tuyaux pour pas faire de gaffes là-bas. Ils me rencardent sur certains noms, pour éviter de se foutre direct dans la merde. Mais bon un peu plus ou un peu moins dedans tu me diras au point ou j'en suis... Pour faire court l'idée serait que j'y fasse une impression pas dégueux mais modérée. Ouais, on est d'accords ça veut strictement rien dire. Limite si pour seuls conseils ils ont que ça à me chier, autant fermer sa gueule non ? Sarcasmes à part, j'ai compris je crois le principe. Faut que je leur montre que y a un nouveau coq en ville mais pas que je froisse ou envoie comme message que je veux niquer les vieux coqs déjà en place. En gros passer pour un dur, mais pas convoiter tout de suite la place des vieux tonton connards qui piratent depuis la 3e génération. Si je brille trop et que je fais de l'ombre aux méchants j'suis mort. Si j'en fais pas assez, j'finirai sans bateau le cul béant après que tout l'île s'y soit vidée. J'ai jamais été très doué pour écouter les conseils en fait. Donc on a accosté à ce qui leur sert de quais, dans un silence de mort. Chaque enculé à portée a pris soigneusement et méticuleusement le temps de nous dévisager un à un pour bien nous signifier qu'on était de la viande fraîche. Logique. J'avais décrété qu'on irait se foutre à un endroit précis. Stratégiquement ça me paraissait pas mal. Une place pas trop éloignée pour pas envoyer un message comme quoi on a peur. Mais trop proche non plus pour pas faire genre qu'on va monter en l'air tous ceux qu'on croise. Et là bien sur, tu te commençais à te dire j'suis sur "tiens, ça fait longtemps que le destin a pas essayé de t'enculer". Et bah devine quoi, il a retenté sa chance... J't'explique : on est à la manœuvre tout va bien. Limite j'ai juste l'impression que je passe mon permis bateau vu que tout le monde nous reluque. Et là tu me croiras pas si je te dis qu'un mec avec son rafiot dégueulasse nous fume la place devant notre nez, et à la vue de tout le monde ? Et là on était dans la merde. Parce que y en avait pas un qui guettait pas comment on allait gérer cet affront et ça allait être surement déterminent sur la suite de l'aventure, qui pour le coup aurait pu être courte d'un coup. Fort heureusement, tu sais bien, moi les relations sociales ça me connaît bien. J'veux dire, j'ai beau avoir des défauts par dizaines mais avec mon bagou et ma grande gueule j'peux désamorcer pas mal de situations merdiques en général. Donc le mec là avec son bateau de bâtard, j'lui ai envoyé une salve de boulets dans le bide. Genre "salut Jon, tu veux un café??" Ça a ouvert une petite voie d'eau mais rien de méchant. Bon on a du charcler un marin qui roupillait dans la cave parce que ça gueulait dans le fond. Il avait qu'à pas dormir l'enculé. Ça a mis les types un peu colère alors y en a un qui a voulu monter sur notre pont pour s'expliquer sabre au clair. Là je dois reconnaître que mes gars ont été très pros. Ils l'ont accueilli à coup de mousquet. Lui ont fait les poches et dépouillé avec une rigueur qui force le respect. Et comme les connards restants du navire malpolis nous gueulaient dessus parce que 1°) on leur avait tiré dessus 2°) l'un des leurs avait dégusté pendant le tir 3°) l'un d'eux était passé de vivant très très en colère à mort très très pauvre... mes gars ont mis des bouts du mec fraichement tué et dépouillé dans le canon et leur ont renvoyé les morceaux avec un boulet ou deux. Je savais pas que ça pouvait repeindre un pont un truc comme ça. Si c'était pas dégueux à filer la gerbe j'aurais trouvé ça artistique. Y avait quelque chose de très soigné et raffiné dans la recherche et l'art de faire chier autrui d'une manière à la fois sadique et créative. Non là sans déconner les gars avaient bien mérité leur gages, voir p'tet une tournée ou deux. En tout cas eux ils se marraient bien visiblement de voir le pont des connards tapissé de sang et de boyaux éclatés avec les restes de leur pote. En plus ça a rouvert une voie d'eau. Non franchement, ils sont biens mes gars. Par contre niveau entrée discrète.. on repassera l'an prochain. Là on s'est bien affichés et personne en a loupé une miette. Évidemment plutôt que rectifier le tir, je reste fidèle à moi même. J’aboie sur mes marins et je pose pied à terre, toute plumes et atours dehors. Malgré tout la vie reprend son train train. Ça joue aux dés, ça picole, ça baise, ça rit et ça chante. J'me sens encore observé mais je pense qu'on a envoyé un message pas crade à tous ces enculés. On est pas venus là pour se branler en attendant que le vent tourne. A présent mes canailles, faudra nous compter dans la danse et croyez bien que j'ai une folle envie de gigue..
  15. As a thanks to the community, you can claim five J's Speciall Scrolls in Black Desert. Afficher l’article complet
  16. Node War is currently underway in Black Desert Mobile. Here are the details. Afficher l’article complet
  17. Le studio Pearl Abyss dévoilait récemment aux joueurs coréens quelques-uns de ses projets concernant Black Desert Online : l'arme d'éveil de la Guardiana, une nouvelle contrée à explorer, une zone PvPvE et des serveurs temporaires. Afficher l’article complet
  18. Margoria.... C'est bon. Je l'ai dit souvent, mais putain là c'est vraiment bon. Autant j'aime beaucoup le temps passé à Duvencrune, les montagnes tout ça.. Faut avouer que ça a un charme certain, rassurant même... la montagne elle était là avant toi, elle le sera après. Elle en a rien à foutre de ta gueule en somme. Et cette indifférence majestueuse te rassure l'esprit quand il fait froid et que tu t'endors. Tu sais que demain quand tu te lèveras, les montagnes seront là. Bon y risque d'y avoir aussi cet enculé de dragon qui sera là... Comme quoi les montagnes et la mort sont deux certitudes certaines.. Mais tout ça, face à l'océan c'est de la merde collante. Je veux dire, ça faisait longtemps que j'avais pas foutu le pied sur un pont et à ma grande honte j'avais oublié le panard que c'est. Putain.. Quel connard je fais, de m'être privé si longtemps ce cette jouissance. Franchement ça fait partie des trois choses que j'aime le plus avec baiser et le rhum. Une fois j'ai essayé de mêler les trois avec Aithe mais on a failli se prendre un récif. Qu'est-ce que tu veux ? Aithe tenait la barre mais pas la bonne, bref. Quelle sensation bordel ! De te retrouver à nouveau face à l'océan, humble et misérable fétu qu'on est à oser vouloir le dompter, le connaître ou l'explorer. Cette sensation intime où tu as l'impression d'enfreindre un territoire interdit où c'est pas toi qui fait la loi. Je sais pas comment expliciter, c'est un peu comme si tu sautais la femme de ton patron... Tu sais que tu joues gros si tu te foires.. Mais quand t'es dedans t'as pas envie d'en sortir. Ça m'avait tellement manqué. Et puis décrasser mon navire resté à quais tout ce temps, ça aurait été maltraitant de le laisser pourrir à Ephéria l'engin. Alors j'ai raclé les tavernes et les bouges d'Epheria et de la côte Terrmian pour recruter des bons gros marins crasseux avec pour seuls prérequis de connaître leur métier et d'en avoir une grosse paire. Parce que le programme est chargé et qu'on aura pas le temps de ricaner. Et ma foi j'ai pas trop mal réussi mon coup. Quand on s'est pointés aux quais, on était tellement burnés qu'ont aurait dit qu'on était plus poilus que nos montures tu vois. Les mecs sont pas là pour la détente, ils veulent que le boulot paye, et paye vite. Donc on s'y est mis rapido. J'ai pas envie de me bouffer une mutinerie et d'me réveiller avec un abreuvoir à mouches au niveau de la gorge. L'idée est simple. Sillonner les mers et foutre la merde. Les deux choses pour lesquelles j'ai un don naturel. Bon faut l'organiser cette merde aussi et pas faire n'importe quoi sinon à part se prendre des boulets et des coups de sabre de tout bord on fera pas long feu. Et quit à me répéter et passer pour un gros lâche, mais rien à foutre, moi j'veux pas crever. Non l'idée c'est d'aller emmerder les navires de commerce ou de frets pour perturber les routes commerciales reliées à Calphéon. Putain ouais l'ironie tu me diras. J'ai sacrifié ma flotte jadis et de bons marins pour aller niquer la gueule à Montagues et ses pirates qui faisaient... exactement la même chose. Comme quoi on dira ce qu'on veut, mais la fatalité adore m'enculer. J'ai toujours chié spirituellement sur les pirates et autres connards des mers, et c'est pas faute de les avoir farci de boulets ou de plomb par le passé. Mais depuis que j'ai été obligé de chausser leurs bottes et de patauger dans cette merde, j'essaie d'y trouver quelques points positifs. La vie devient intense. Elle l'a toujours été mais quand tu commences à jouer international dans la catégorie emmerdeur professionnel, la sanction c'est plus quelques baffes dans la gueule mais direct un coup d'épée en travers du bide, dans le meilleur des cas. J'aurais aimé me mettre à leur place à ces enculés en me persuadant que vivre par la poudre et le vent est une forme de liberté. Mais non en fait. Si j'en suis là c'est parce que ça a sévèrement chié pour mon matricule et que c'était ma seule porte de sortie. Ça ou la mort en fait, donc c'était pas un choix. Ceux qui disent ça c'est des conneries. Quel crétin irait préférer crever plutôt que vivre même s'il doit pour cela faire des choses merdiques ? Sans rire ce genre d'abrutis ça doit exister que dans les livres, et c'est déjà trop. Ça pourrait être pire... J'pourrais faire ça sur la terre ferme. J'essaye de voir le godet à moitié plein mais c'est pas évident. Si j'devais philosopher j'dirais que c'est parce que j'ai tendance à boire au goulot plutôt qu'au godet. Mais là j'vois que ça t'oblige à réfléchir, si si je le vois bien ; tu fronces les sourcils et tu cogites, d'ailleurs t'es laid quand tu cogites, plus que quand tu coïtes.. et donc tu vas commencer à te faire chier. Bref je suis - encore - dans la merde et j'essaye de faire avec. Je serai pas le type le plus courageux et droit que ce monde ait chié c'est certain. Mais avec le temps j'ai appris à atténuer ma lâcheté et faire avec ou du moins faire ce qu'il faut. Même si ça inclue faire plus de merde encore. Bien sur que je pense à Aithe et je m'en veux putain. Ça me scie en deux de l'avoir entraînée dans ce maelstrom de merde. Mais là où je me dis que j'ai une chance que je mérite p'tet pas malgré tout ce que la vie me dégueule dessus comme tuiles et embûches, c'est qu'elle demeure toujours à mes côtés. Mon Aithe, mon Amirale du Vice. Le feu de mes reins. Ma Femme. La seule que j'ai aimée correctement. Et pourtant j'ai pas toujours été simple. Ni fait les choix les plus judicieux. Et pourtant elle est restée là, toujours. Des fois je me réveille la nuit en sueurs, tout pas bien. Je sors de mes songes comme si je tombais du haut d'un phare et la réalité me percute aussi brutalement que le sol après une telle chute. Comme si Feu Tonton Rob était vivant et m'avait mis un putain de coup de son tabouret magique dans ma gueule, histoire de me remettre dans le bon axe. J'me mets à penser que je devrais l'éloigner de moi, pour sa survie. Pour son bien, pour son salut. Si je l'aime, je dois faire ce qui est bien pour elle, la faire passer avant moi. Mais j'y arrive pas. Je suis pas assez fort pour ça. Ou trop lâche. Ou les deux... C'est pas qu'une histoire de cul, bien sur que j'en suis dépendant à son petit cul rond d'elfe perverse. Mais je m'imagine pas sans elle. Non en fait j'ai peur de m'imaginer sans elle. Je devrais la laisser partir et quitter cette spirale merdique dans laquelle je m'enfonce. Mais je ne peux pas. Je n'y arrive pas. Alors je panique et je suis victime de terribles chiasses nocturnes parce que je sais pas gérer ça autrement qu'en allant crépir les latrines de merde en jet. Comme si j'essayais de renvoyer symboliquement toute la merde que je reçois depuis des années au monde. Mais ça sert à queue dalle on est bien d'accord. Et puis si je commence à faire de la philosophie sur mes diarrhées anxieuses là tu vas plus te faire chier - tu m'excuseras le jeu de mot camarade - mais tu vas vraiment me prendre pour un taré...
  19. New events for the new year are abound in Black Desert. Here are the details. Afficher l’article complet
  20. Additional Black Desert information regarding the Guardian class and new content has been revealed. Afficher l’article complet
  21. Black Desert Mobile has received its first content update with various holiday event now live. Afficher l’article complet
  22. Merci beaucoup, le projé se porte bien. Je souhaite au tiens également réussite et bonheur. Cordialement.
  23. mersi^^ bonne chance pr ton proget
  24. Titre : x Nom : x Prénom : Kosawa Surnoms : aucun Sexe : Homme Age : 21 ans Lieu d'origine : Haso Lieu d’habitation : Heidel Profession : Baroudeur, aventurier ------------------------------------------------------------------------------------- Taille : 175 centimètres Corpulence : Athlétique Couleur des cheveux : Blanc Couleur des yeux : Rouge Droitier ou gaucher : Gaucher Tatouages : Bras droit, sur les lèvres Signes particuliers ou distinctifs : Son albinisme prononcé Accessoires/Bijoux (important) : De nombreux piercing, une paire de lunette, son kunai et sa lame courte. ------------------------------------------------------------------------------------- Apparence : Le jeune homme profite d’une excellente forme physique entretenu par quelques heures de sport en semaine. Sa grandeur le faisant complexer par sa taille approchant le mètre soixante quinze. Son faciès présente un visage banal et jeune, d’ailleurs on notera un manque de pilosité traduit par son côté imberbe non voulu. Des yeux rouges, la chevelure blanche et le teint d’albâtre feront comprendre à n’importe qui qu’il a un défaut et un manque de mélanine palpable. Il est vrai que l’albinos dégage une image de lui d’une personne timide, introvertie et souvent dans son coin. Il préfère de loin éviter les conflits inutiles. Il a d’ailleurs la tête rivée le plus souvent vers le ciel comme quelqu’un de rêveur. Il ne reste plus que ça voix, qui s’ajoute au petite chose qu’il aimerait changer chez lui, en effet l’intonation sonore qui s’échappe de ses cordes vocales et sèche et ainsi lui donne une voix cassée. ------------------------------------------------------------------------------------- Qualités : Dévoué à la tâche ou à une cause. Serviable, si il peut aider à faire quelque chose, il le fait sans broncher. Intuitif, résultat de sa capacité à analyser les choses. Défauts : Curieux de nature et maladif, il aime bien avoir des réponses. Persévérant afin de satisfaire sa curiosité. Distrait, il lui en faut peu pour s’intéresser rapidement à autre chose une fois les réponses obtenues. Alignement : Neutre-bon Secret : La gourmandise est son pêché capital. ------------------------------------------------------------------------------------- Langues parlées : Commun Compétences : •Combat rapproché à l’arme blanche •Agilité •Discrétion Capable d'escalader : Oui Capable de nager : Oui -------------------------------------------------------------------------------------
  25. Disponible depuis quelques jours en Corée, la Guardiana s'élancera sur la version occidentale de Black Desert Online le 22 janvier prochain. Afficher l’article complet
  26. " Quand toute une vie est construite sur un mensonge, il ne faut pas s'étonner que cette dernière s’écroule quand la vérité commence a en fissurer les fondations. C'est ce qui se passe avec ma vie. Tout ce que j'avais construit avec mes certitudes s'effondre. Mon lien avec la famille Snyder... Mon lien avec Calphéon... Mon Lien avec la faculté est peut-être le seul qui soit valable, car quoi qu'il arrive, j'ai grandit entre ses murs et apprit tout ce que je sais aujourd'hui. Mes techniques de combats. L’éducation Stricte dispensé aux filles de la noblesse pour qu'elles soient un jour digne d’être de bonne épouses a défaut d’être capable de devenir une arme entre les mains de l’église. Etre une arme de propagande en temps de paix et devenir une arme tout court en temps de conflit... trop peu pour moi. Mes sœurs d'armes sont des jouets sacrifiable. De simple pions sur un échiquier pour le pouvoir ecclésiastique. Apres tout, elles sont nombreuses a vouloir suivre l'exemple d'Anslar... Si elle savait la vérité. Si elles ouvraient les yeux sur la corruption que j'ai constaté au sein même du clergé durant mes déplacement. Durant mes missions avec la IX Légion. Entre les prêtres qui usent de leurs position via l'influence de l’église en brandissant un châtiment divin si ses paroissiens ne versent pas des taxes exorbitante en grain ; Sel ; ou autre... Les affamants alors qu'eux vivent dans l’opulence. Les dépouillant de leurs biens et parfois de leurs dignité, comme celui qui poussait certaines de ses paroissiennes a lui accorder des faveurs charnel soit disant pour expier leurs pécher... Celui-ci... sans remords, je l'ai livrer à mon commandant avec toutes les preuves... Il a été jugé et le châtiment de la scie lui à été infligé... Puisse-t-il avoir rejoins son maître Kzarka. Quand aux autres, ceux que nous sommes parvenu à démasqué, parce que leurs pêché et faute envers l’église était trop grande pour être camouflées. Lorsque ce fut mis au grand jour, ils ont été renvoyé de l’état clérical pour éviter que cela ne rejaillisse sur l’église. Mais combien d'autres échappent encore a la justice... Combien d'autres encore on céder à la corruption attrayante du pouvoir ? Ce monde est pourrit. Les pauvres gens sont toujours maintenu dans la misère. des enfants meurent de faim et de froid dans les bas quartier de la capitale. Et je ne parle pas de ceux vivant dans les villages reculé de la république... Je ne me reconnais plus dans ce monde... Il fait naître en moi un sentiment d'injustice devant cette souffrance que le peuple affronte avec courage. Je sais que lorsque le peuple a faim... qu'il est acculer dans ses derniers retranchement... je sais qu'il ne lui restera plus qu'une option. Le rébellion... pour porter le souffle sanglant d'une révolution. Le commandant de la IX légion a comprit que cela devenait problématique pour moi. Rester neutre me deviens insoutenable. J'ai donné ma démission ce matin. C'est un homme bon, dons les convictions sont proche des miennes. Je sais qu'il ne porte pas l’église dans son cœur car elle est sources de souffrance pour plusieurs membres de sa famille. Lui aussi, voit la corruption qui règne au sein de l'état cléricale et au sénat. Il fait de son mieux pour protéger et servir la population tout en respectant les ordres parfois injuste qui lui sont donné. C'est un bon commandant, il m'a fait comprendre qu'il regrettait ma decision même si il la comprenait. Il n'est à la tête de la légion que depuis peu. Depuis que l'ancien Commandant et ses lieutenant sont tombé pour trafique d'armes, Corruption, viole et meurtre suite a l'affaire " D'aquino "... Je sais que si un jour je venais lui demander une aide, il ferai de son mieux pour me l'apporter. Tout comme il sait que si il a besoin de la mienne, je la lui offrirai sans hésitation. Aujourd'hui, je débute une nouvelle vie. J'ai fais table raz de mon passé. Je connais mon véritable nom... Et je ne suis pas une enfant de Calphéon. Pas vraiment... Pas seulement... Aujourd'hui, je ne souhaite plus gagner le rang et le titre de Valkyrie. Je veux juste être moi. Peut-être que la directrice Cera viendra a nouveau me trouver pour quelques affaires devant rester officieuse... Aujourd'hui, "Elena Snyder" est morte. Je ne sais pas de quoi sera fait demain Mais, je sais que je deviens une " Louve Solitaire " sans maître pour lui dicter quand et où elle chassera... "
  1. Charger plus d’activité