Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement   

  1. Hier
  2. Fiche de personnage

    Compétences d'Aurore: Lecture : Acquis Écriture (Contenu): Acquis Écriture (Typographie) : Experte Compter : Acquis Natation : Novice Équitation : Acquis Conduite de Charrette : Acquis Navigation : Non Acquis Orientation (sur terre) : Experte Orientation (sur mer) : Non Acquis Pistage : Non Acquis Survie (campement sauvage, faire du feu, etc. ) : Non Acquis Chasse : Non Acquis Pêche : Non Acquis Discrétion : Novice Escalade : Experte Dessin / Peinture : Experte Connaissance (Botanique) : En cours d'apprentissage Connaissance (Bestiaire) : Novice Connaissance (Cuisine) : Acquise Connaissance (Art) : Acquise Connaissance (balenos ) : Acquis Connaissance (Serendia) : Acquis Connaissance (Calphéon) : En cours d'apprentissage Connaissance (Médiah) : Non acquis Connaissance (Valencia) : Non acquis Psychologie : Névrose (non problématique)
  3. Nom : Lanelle Prénom : Aurore Choix du Profil : Équilibré (3> / 1~ / 3<) Choix de la « race » : Humaine Influence du BG : +10 en Agilité : A force de passer son temps à grimper partout elle a fini par devenir sacrément agile surtout en hauteur. -20 en combat armé : Déteste les armes et se blesserait certainement si elle en avait entre les mains. Combat Lourd : Catastrophique (-30) Caractéristique de base : -10 Influence du BG : -20 Combat léger : Acceptable (-10) Caractéristique de base : -10 Agilité : Supérieur (+20) Caractéristique de base : +10 Influence du BG : +10 Athlétisme : Bon (+10) Caractéristique de base : +10 Magie : Newbie (-20) Caractéristique de base : -20 Volonté : Bonne (+10) Caractéristique de base : +10 Perspicacité : Moyenne (0) Caractéristique de base : 0
  4. Prélude : Histoire d'Oliver Hunter Il fait déjà nuit depuis plusieurs heures sur le petit port d'Olvia quand un petit navire se présente à quai. A son bord, deux hommes, l'un semble être le propriétaire du bateau tandis que l'autre semble être un voyageur. Ce dernier remercie le capitaine puis descend sur le ponton, il s’arrête un instant, observe les lieux puis après une brève conversation avec un pêcheur présent, il prend la route d'Olvia. Alors que la lune éclair à peine le chemin conduisant à Olvia, notre homme avance, tranquillement. Il porte une tenue plutôt simple, un plastron léger, une épée et un bouclier en bois accompagne son baluchon qu'il tient à bout de bras. Il marche tout en restant attentif aux bruits qui l'entourent, animaux, monstres, il fait trop noir pour savoir plus exactement à quoi s'attendre. Cela fait maintenant un moment que notre voyageur avance quand au loin, il voit apparaitre des lumières, il accélère un peu le pas, les lumières se précisent, pas de doute, c'est bien un village qui se dessine à l'horizon. Après quelques minutes de marche supplémentaire, voilà notre homme qui se tient devant les portes d'Olvia, il est enfin arrivé, le trajet aura été plutôt calme. Il se présente à un garde. - Salut l'ami, j'viens d'arriver dans le coin. Vous pourriez m'indiquer où trouver une auberge ? - Bonsoir ! Vous avez prit la route de nuit ? à pied ? - Oui, j'me suis un peu arrêté en chemin et le temps de reprendre la route pour venir, la nuit m'avait déjà rattrapé. - Hmm, je vois. Vous trouverez l'auberge en suivant le chemin principal, vous pouvez pas la manquer, une enseigne est accrochée. - Parfait ! J'vous remercie bien. Sous les renseignements du garde, notre aventurier s'avance donc dans le rue principale du village, il inspecte les lieux du regard et prête une attention particulière aux façades afin de trouver la dite enseigne. Chose qu'il ne tarda pas à arriver. Il s'avance et entre dans l'auberge, malgré l'heure tardive, il y a encore quelques personnes. Il s'approche, tentant de définir à qui appartient cet établissement quand une femme se présenta directement à lui. - Bonsoir ! Je peux vous aidez ? - Bonsoir. Oui volontiers, je viens d'arriver et je voudrais savoir si vous aviez encore une chambre de libre. - Oui, il m'en reste une, vous avez de la chance. - Haha, oui, il semblerait. - C'est pour la nuit ou pour quelques jours ? - Eh bien, je dirais pour quelques jours. Je ne sais pas encore combien de temps je vais rester dans le coin. - Très bien, je vous laisse me suivre. Après avoir récupéré la clé, l'aubergiste et notre voyageur prennent le chemin de l'escalier, ils avancent tout les deux au bout du couloir et s'arrête devant la dernière porte. L'aubergiste ouvre la porte et tend la clé à son hôte. - Voilà, c'est ici. J'espère que cela vous conviendra pour les quelques jours à venir. - Ce sera parfait, ne vous en faite pas. dit-il en s'avançant et découvrant la petite pièce aménager d'un lit double, d'une commode et d'une table accompagnée d'une chaise. - Quand à moi, c'est Nadia, Nadia Rowen. - Oliver, Oliver Hunter. - Enchantée Oliver, j'espère que vous trouverez votre séjour chez nous à votre goût. - Merci. L'aubergiste salut Oliver, lui souhaitant une bonne nuit et redescend dans la salle principale. Oliver quand à lui entre dans la pièce et referme la porte, il s'installe alors et prend place sur le lit, n'ayant prit la peine que d’ôter son plastron, son épée et son bouclier, son baluchon ayant quand à lui élu domicile sur le table. Un bras derrière la tête, l'autre tendu au dessus de lui, un pendentif dans sa main, il contemple ce dernier plusieurs minutes, pensif. Il fini par fermer la main dessus et le dépose sur la commode au bord du lit. Oliver finira par s'endormir jusqu'au matin....
  5. 16 Dragon noir 288 Entrée n°57 journal de bord du Valkyria. Capitaine de frégate, Hector Leowild. Ce jour, nous faisions voile vers le port interieur d'Ancado. Les hommes étaient au poste de manoeuvres pour la navigation dans le canal naturel menant a notre destination. La demoiselle Snyder et ses invités se trouvaient sur le pont. Passant un étranglement, un navire hostile est venu par la proue et nous croisa par tribord. La demoiselle Snyder ordonna a des archers de se tenir pret a faire feu sur les voiles du navire pirate, cacher derriere le bastingage. A son signale nos hommes enflammerent leurs fleches et le tir toucha une partie des voiles, diminuant leurs capacités de manoeuvres. Une canonade se déclencha mais la jeune snyder avait anticipé le tir et m'ordonna d'effectuer une manoeuvre d'évitement par bâbord. Le navire pirate ne nous prit pas en chasse mais resta en retrait afin de barré le chenal derriere nous. Se doutant que cela cachait autre chose, la demoiselle snyder ordonna de preparer les canons et de surveiller les hauteurs. Deux navires léger fondèrent vers nous pour nous intercepter et tenter l'abordage. La demoiselle Snyder nous fit foncer droit sur eux afin de passer entre les deux. Nos tirs coulerent le navire passant sur tribord et endommagea celui de babord. La Demoiselle Fraichi se chargea de libérer le navire du grappin lancé par le navire pirate. Elle y parvint mais quelques pirates parvinrent a abordé, alors que me tir de canon de la demoiselle snyder réduisait en charpie le dernier navire. Il fut impressionnant de voir les capacités martiales des deux jeunes femmes. Elles ont à elles seules, mis en déroute la poignée de pirates ayant réussi a atteindre le navire. Au final. Nous nous en somme tiré avec peu de dommages et avons rejoinds notre destination finale sans autres problèmes. Comme convenu avec la Demoiselle Snyder, nous avons vérifié si des avaries été presente et décharger les marchandises destinées aux négociations commercials. Nous reprendrons la mer une fois les épices et les marchandises à destination de Calpheon
  6. La dernière semaine
  7. Quête : Approche avec les villageois Description Aux dernières nouvelles, les membres du Chapitre Saint Raphaël ont fait savoir qu'ils souhaitent s'entretenir avec le chef de Glish, Freharau. Tout le monde sait à quel point les ragots se propagent dans un village. Semble-t'il que ce soit cet homme-là qui refusa de croire Seilane sur la disparition de son mari et qui de surcroît refusa de l'aider. Il vous incombe désormais de le trouver et d'essayer de lui parler afin que cette fois...les pour-parler puissent commencer. Par ailleurs, glanez des informations auprès des villageois. Peut-être que l'homme à la lanterne brisée et le porte-parole des dissidents vous apprendront quelque chose. Récompense(s) de quête Haut-fait débloqué "Attrape-moi si tu peux !" (Selon les échanges)
  8. L'Amour et le mariage chez les Volderone-Strausi Di Castelli. LA BELLAGUARDIA Dès l'année 256, une querelle opposa les Volderone-Strausi à Franscesco Di Bellaguardia à propos d'un château, querelle qui se termina tragiquement en 258. A cette époque, les Voledrone-Strausi étaient en charge des défenses d'une succession de « Castels » dont ils avaient hérités les charges par décret royal et situés sur la frange sud du territoire Calphéen. L'un d'eux, la Visalta, était limitrophe de la Bellaguardia, un fort rattaché à la juridiction de Keplan et à la charge de Franscesco Di Bellaguardia qui y vivait avec sa femme et ses trois filles. Le château de Bellaguardia, reconnu comme un ouvrage architecturalement plus aboutit que les « Castelli », fâcha les Volderone dans leur orgueil. En effet, Franscesco fit cas de la grande solidité de ses murs à qui voulait l'entendre et Bellaguardia représentait la fierté du savoir faire de Keplan. Le cas devint litigieux entre les deux voisins et les Volderones se tournèrent vers les Erne pour dénouer le problème. La famille Erne intercéda auprès du père de Guy Serric afin de le convaincre du bon droit des Calphéens sur leur voisins du Sud et finirent par obtenir gain de cause. En 257, le roi, considérant que la forteresse de Bellaguardia était une provocation au pouvoir de Calphéon, ordonna la cession du fort à la couronne Calphéene. Franscesco trouvant la décision injustifiée, refusa de se plier à la décision d'un roi du nord. Ce qui était une lutte d'orgueil devint rapidement un problème politique que Calphéon ne pouvait laisser passer. En 258, on confia aux Volderone l'autorité pour enlever la place. Tâche qui fut confiée à trois jeunes fils : Ricardo Volderone-Strausi Di Castelli, âgé alors de 22 ans, son jeune frêre Albino Volderone-Strausi Di castelli et leur cousin Luisio Volderone-Strausi Di Visalta. Estienne Veracci, chroniqueur de l'époque décrit ainsi l'armée qui fit le siège de la Bellaguardia : « Le roy fit donation aux trois fils Volderone, de quatre coulevrines qui prirent lieu tenant sur les hauteurs flanquant la Bellaguardia. Elles étaient protégées d'un contingent d'une centaine de lansquenets au pourpre éclatant et cinquante sapeurs auxiliaires des contrées de Balenos avaient fait route d'avec l'armée. Le roy avait aussi confié trois physiciens, dix charpentiers et le double de marmitons. Mais il n'avait pourvu l'armée de nulle femme pour apaiser les soldats ce qui fut une grande erreur et aurait pu changer l'issue de ce conflit. » Devant les forces déployés, Frascesco en homme sage et estimant qu'il n'était pas raisonnable de risquer la forteresse, prit la décision de négocier une reddition dans l'espoir de faire entendre raison au roi de Calphéon. Mais la légende veut qu'à la veille de livrer le château, les trois fils Volderone entendirent depuis les fenêtres de la Bellaguardia, s'élever le chant de la plus jeune des filles de Franscesco, Sevina Di Bellaguardia. Leur orgueil bouillonnant et l'avidité de leur jeune âge les convainquirent de se rendre maîtres des filles Di Bellaguardia. Et lorsque au matin, on ouvrit le portes de la forteresse, les fils Volderone ordonnèrent la charge de l'armée pour prendre la demeure par la force. Estienne Veracci raconte, ensuite : « Il fut injuste et d'une grande cruauté que Dieu porte si mauvais coup aux gens de Bellaguardia. Car sitôt eurent-ils ouvert leurs portes dans la paix que les fougueux fils Volderone firent donner leurs hommes avec fureur jusque dans la cour du castel. Franscesco se porta jusqu'à eux pour les ramener à la raison mais Ricardo Di castelli, se saisit depuis son cheval de la crosse d'un étendard et d'un coup, brisa le crane du seigneur. Alors on se déchaîna dans le château de Bellaguardia et il n'y eut plus aucune retenue à la cruauté des hommes. » Le château de Bellaguardia fut pillé et les fils Volderone se partagèrent les filles de Franscesco en butin. Ricardo, qui était le plus âgé reçu l'ainée des trois filles, Ravenna Di Bellaguardia et qui fut contrainte au mariage, l'année suivante. Le château de Bellaguardia fut incendié et pillé durant ce jour et il n'en reste aujourd'hui que des ruines. L’ANECDOTE DES BIJOUX A la suite de cet acte, Estienne Veracci nous raconte l'anecdote des bijoux : « Ricardo Di Castelli, le plus âgé des trois fils Volderone ayant donné l'assaut sur le château de la Bellaguardia, s'était octroyé la possession de la jeune Ravenna. Les Volderone avaient pour idée de ramener par un mariage, les terres et titres de Franscesco Bellaguardia, dans le giron de la juridiction Calphéenne. Ainsi on organisa un grand mariage et l'on fit préparer dix toises du plus fin tissus pour en habiller la jeune mariée et lui faire passer le seuil de la cathédrale de Calphéon, vêtue de rouge et d'or, en soumission à la cité. Et l'on avait fait faire pour elle un beau collier serti d'un aigle de rubis. Mais au moment de passer la porte, celle-ci refusa de porter le bijoux que l'on avait donné à quérir pour elle, en signe de protestation. Et c'est sans parures qu'elle entra avec dignité dans la cathédrale, prétextant qu'il ne fut aucun joyaux Calphéen qui pourrait rivaliser avec la fierté de ce que fut la Bellaguardia » Ravenna Di Castelli donna à Ricardo trois enfants : Giovanni Volderone-Straussi Di Castelli (260), Fabrizio Volderone-Strausi Di Castelli (263) et Lucia Volderone-Strausi Di castelli (265). Et si elle fut par la suite une épouse et une mère aimante, drapée de la dignité qui sied à une telle condition, il ne fut jamais oublié le drame de Bellaguardia. En 288, son fils Giovanni, portait encore à son poitrail, le bijoux que refusa jadis sa mère, en signe de culpabilité de la maison Di castelli dans les tragiques événements du château de Bellaguardia. Une chanson qui nous reste aujourd'hui sous la forme d'une comptine pour enfant, relate ces terribles événements et la violence dont fit preuve Calphéon à l'égard de ceux qui refusaient de se soumettre à son pouvoir.
  9. D'après certains récits des habitués du marché, on raconte qu'un géant aurait semé la zizanie dans le quartier noble. L'individu aurait d'abord tout simplement ignoré le contrôle d'identité, puis s'en serait violemment pris aux autorités avant de tenter de leur échapper. On dit même qu'il aurait cassé la fenêtre de l'une des nombreuses résidences luxueuses. La garde aurait finalement réussi à le neutraliser.
  10. Glish - 17h00. A nouveau les Chevaliers du Chapitre Saint Raphaël se frottèrent à l'hostilité des villageois et cette fois au grand complet. A peine arrivés dans le village, que les villageois s'approchèrent, fourche à la main, témoignant leur forte animosité. Scandant peu à peu les mots "ENVAHISSEURS - TROUFIONS D'ELION", argumentant leurs insultes par le regrettable incident diplomatique - disposer d'un campement aux abords du village et envoyer les émissaires de la délégation diplomatique bien après - ce qui, dans le cœur des villageois réfractaires en partie par l'Elionisme et tout ce qui peut ressembler de près comme de loin à l'Inquisition est hautement appréhendé. Quant bien même les Chevaliers du Chapitre tentèrent de dissuader les villageois, par de vaines tentatives de tempérance telle que l'intimidation par la haute stature physique du semi-géant prêtre Sanctus Martell, faisant reculer instinctivement les villageois mais plus courageux que couards ne se laissèrent pas distancer ou bien par les menaces suggestives du Capitaine en évoquant la suprématie et toute puissance de l'Eglise furent un échec total et ne firent que motiver davantage leur mécontentement. Par chance, Seilane accourut rapidement, s'interposant entre la dizaine de villageois et la garnison du Chapitre St Raphaël. L'arrivée impromptue dérouta les dissidents. Les plus enclins à coopérer abaissèrent leurs outils de travail - armes, préférant retourner à leurs occupations. Les plus réfractaires, hésitèrent...longuement. Départagés. Une minute, très longue minute s'écoula avant que le dernier villageois ne s'en aille avant de railler Seilane d'une phrase peu flatteuse "Si vous voulez écouter une folle, c'est vous que ça regarde. Après tout, c'est vous qui perdrez du temps." Ignorant la "menace" du villageois, les membres du Chapitre St Raphaël s'entretenirent avec Seilane au milieu de la ruelle à l'indiscrétion des badauds qui ne dissimulèrent pas leur curiosité maladive. C'est ainsi qu'ils découvrirent ce qu'il était advenu du Lieutenant Cérès, rapatriée en urgence à Heidel afin de voir un médecin au plus vite. Le Lieutenant Kanagan proposa d'entretenir la suite du dialogue dans un espace plus clos. Invités par Seilane, ceux-ci entrèrent dans sa masure, à l'entrée du village. Une fois à l'intérieur, moultes questions ont été posé avec plus ou moins les réponses appropriées. Hypothèses, suggestions, plusieurs pistes se révélèrent à leurs yeux. Du moins...si on sait où chercher. A 18h00 pile, le clocher de l'église se mit à sonner. "DONG ! DONG ! DONG ! " L'écho du gros bourdon retentit dans les plaines avoisinantes, jusqu'à ce qu'il se tut. A cet instant, lorsque la discussion semblait se clôturer, Seilane invita le Lieutenant à ouvrir la porte afin que celle-ci puisse révéler à ses quo-équipiers l'importance de la venue des membres du Chapitre Saint Raphaël, cherchant à étayer les motivations de sa missive. Une épaisse brume blanche s'étendait dans la ruelle, s'insinuant autour de chaque structure, enveloppant chaque passant, encerclant le village et les fermes alentours comme une hostile présence. Pour les habitués de Glish, ce n'était que de la brume. Rien qui ne puisse justifier la présence du Chapitre....même si elle causait quelques désagréments voire incident puisque la visibilité était nulle. Or...celle-ci était différente au point qu'elle avait alerté quelques rares villageois en ce début de saison du printemps. Naturelle ou magique... ? Le Lieutenant Kanagan tout comme le Père Sanctus Martell semblent connaître la réponse à ce mystère... Récompense(s) Histoire-Trame : I point de connaissance "Biographie Seilane" : Sdt. Dnanea Biographie Seilane ■□□□ I point de (pénalité) maladresse : Cne. Kanagan Maladresse □□□■ ■ □□□□ Diplomatie I point bonus (quête dissimulée "Purée de pois") Entente Relationnelle Villageois : Lt. Kanagan En acceptant la quête "Où est mon mari ?", le Chapitre Saint Raphaël a acquis un bonus d'Altruisme.
  11. Contactez-moi en MP sur Discord pour vous inscrire et poser vos questions ! Je vous conseille de n’inscrire qu’un seul personnage, mais c’est vous qui voyez si vous voulez en prendre plus. Précisez-moi également quel est le seuil de blessures ou de problèmes (type vol d’équipement) maximum que vous tolèrerez pour l’événement : je n’handicaperai définitivement aucun personnage si son joueur n’est pas consentant. Une inscription ne sera, bien sûr, valable que si l'ensemble des points de règle évoqués dans le post précédents sont compris et acceptés. Liste des personnages inscrits et statut en guilde Jacob Tardel, protecteur Brawen Esnor, chercheuse (Herboriste/Alchimiste) Lorentz Tinbergen, chercheur (Éthologue) Oliver Hunter, protecteur Aurore Lanelle, chercheuse (Encyclopédiste) Liste des joueurs inscrits jouant des PNJ Lorentz Sefa
  12. Bonjour à tous, vous trouverez ici l'intégralité des informations relatives à une des grandes phases de la campagne de l'Astrolabe ("campagne" étant le terme le plus proche de ce qu'est cette suite logique de contrats d'importance, aux personnages récurrents). Ces informations sont nombreuses, mais sont nécessaires à la compréhension de l'événement et a forciori une aide de jeu, facilitant le RP de chacun en fournissant des bases solides. Nous voici donc là, un an après, pour le deuxième acte de la campagne de l’Astrolabe relative à la Thériaque, un acte consacré à la région de Valencia, à ses dangers et ses merveilles ! Nous sommes plus nombreux cette année encore et, si vous avez lu mon message relatif à ma méthode d’organisation pour le « meujeutage » de la campagne de l’an dernier, je vous laisse imaginer quel chaos fut la préparation de ce deuxième acte. Je ne sais pas s’il sera meilleur ou même aussi bon que celui de l’an dernier, mais je compte sur chacun de nous pour faire en sorte qu’il le soit ! Dans les épisodes précédents... Quels personnages pour la campagne ? Que savoir... Et ne pas savoir en RP ? Implication et présence Pour des événements réussis Les rôles de PNJ MJ et RP libre Rejoindre le RP en cours Dans les épisodes précédents Quels personnages pour la campagne ? Que savoir... Et ne pas savoir en RP ? Implication et présence Pour des événements réussis Les rôles de PNJ MJ et RP libre Rejoindre le RP en cours Contactez-moi en MP sur Discord pour vous inscrire et poser vos questions ! Je vous conseille de n’inscrire qu’un seul personnage, mais c’est vous qui voyez si vous voulez en prendre plus. Précisez-moi également quel est le seuil de blessures ou de problèmes (type vol d’équipement) maximum que vous tolèrerez pour l’événement : je n’handicaperai définitivement aucun personnage si son joueur n’est pas consentant.
  13. De nouvelles affiches sont placardées un peu partout dans les rues d'Heidel.
  14. De nouvelles affiches sont placardées un peu partout dans les rues de Vélia.
  15. De nouvelles affiches sont placardées un peu partout dans les rues de Calphéon.
  16. Identité : Nom : Hunter Prénom : Oliver Surnom : Sexe : Homme Âge : 30 ans Lieu de naissance : Inconnu Informations : Profession : Aventurier & Protecteur pour le compte de l'Astrolabe Guilde : Astrolabe (actuellement) Allégeance : Aucune Présentation physique : Taille : 185cm Stature : Musclé Couleur des Cheveux : Blond Foncé Couleur des Yeux : Bleu Clair Cicatrice : Marque de brulure du front jusqu'au pas de la joue droite, multiple cicatrices sur le torse et dos. Tatouage : Aucun Histoire de votre personnage : Hrp : Nouveau joueur que je suis sur BDO, j'ai fait le choix que mon personnage soit également un étranger dans ce monde, il découvre les peuples, les croyances, les régions et les villes qui peuplent ces terres en même temps que moi. Il vient donc d'une autre région, par delà les îles qui peuplent la mer au Nord de Velia pour ceux qui demanderont.
  17. Suite au déploiement d'une mise à jour mal perçue par les joueurs coréens, Pearl Abyss fait amende honorable et promet des évolutions significatives pour Black Desert, pour remédier à la « stagnation » du gameplay depuis des années. Afficher l’article complet
  18. Nom : Hunter Prénom : Oliver Date de naissance : 15ème jour du Marteau 257 (15/11) Lieu de naissance : Inconnu Lieu de résidence : Altinova (à ce jour) Famille : Inconnu Date de recrutement : 16 Dragon Noir 287 Poste occupé : Protecteur Spécialités : Chasse, Pistage, Agriculture, Combat Contrats réalisés : Aucun (à ce jour)
  19. Nom : Inconnu Prénom : Drokvir Sexe : Homme état civil : Célibataire Age : Inconnu Lieu de Naissance : Entre Epheria et Valencia Profession : Pourfendeur de chair & atomiseur de bouteilles de rhum Allégeance : Aux héritiers A la séparation des Héritiers, Drokvir partit pour Valencia cherchant des opportunités ainsi que des trésors, mais il passa le plus clair de son temps à la taverne ainsi que s'entrainer avec ses nouveaux compagnons de fortune. la routine quotidienne commençait à lui peser. Lui qui avait voué son existence à combattre le Mal devenait une loque vivante, passant son temps à boire et à se droguer. Par ennui ou par besoin de se reprendre en main, il décida de retourner là où son histoire avait débuté: le port d'Epheria. Fort heureusement pour lui, le chemin le mena a Heidel, ou il apprit que les héritiers allaient se reconstruire, la vie lui offrit une seconde chance et il les rejoignit aussitôt, accompagné de son fidèle éléphanteau qu'il nomma "Rhum". Peu de choses le passionne, tant qu'il y a du rhum et des créatures a combattre, il se sent bien et semble n'avoir aucun autres projets que celui de servir fidèlement les héritiers jusqu'à la mort. Son caractère est assez spécial, il peut être sociable un jour et totalement asocial le lendemain, dépendant de son humeur du jour ou de ses multiples dépendances? Entrainement a Valencia : Souvent vêtu d'un habit et d'une capuche de couleur noir , il combat avec une lance et ne la sort que quand cela est nécessaire, préférant régler les beuveries de tavernes ou les engueulades quotidiennes avec les poings, lui qui est habitué à s'engueuler avec ceux de son groupe à cause de son égo surdimensionné ou simplement le fait d'avoir trop bu. Le reste est à découvrir en RP en jeu !
  20. QUÊTE DISSIMULÉE (BONUS) : "PURÉE DE POIS" "Dans la brume épaisse, alors qu'on ne voit pas à plus d'un mètre, un bris de verre se fait entendre. Un juron est lâché : "PUTAIN !!" La lanterne écrasée sur le sol, la faible lueur s'amenuise jusqu'à s'éteindre, la fumée s'étire et se mélange à la brume blanche et épaisse, envahissante qui s'étend dans le village, délaissant son propriétaire dans une purée de pois." Le Lieutenant Kanagan, élancée par une motivation altruiste a découvert une quête dissimulée (bonus). Aidant l'homme à se repérer, à l'aide de son chien, elle le raccompagna en lieu sûr. Une fois sur le seuil de l'auberge, qui de part sa grande porte ouverte permettait d'éclairer l'entrée afin que les villageois puissent la repérer plus facilement dans cette brume, l'homme remarqua les armoiries du Lieutenant. Il fut décontenancé et en proie à un malaise, se devant de constater que les membres du Chapitre, du moins la femme blonde, n'était pas aussi mauvaise qu'il l'aurait cru. Avenante, la Dame lui expliqua qu'elle pouvait soigner gratuitement les villageois s'ils présentaient des symptômes maladifs. Récompense de quête : Grâce à sa bonne action, le Lieutenant Kanagan reçut un point bénéfique sur les ententes relationnelles des villageois.
  21. The latest Black Desert Online community producer's letter has been published that contains a wide variety of information about recent missteps by the development team with regard to communication with the player base, as well as information about how development will be moving forward. Several key issues of concern from the community are addressed including PvP, progression, class balance and upcoming changes to the Node/Conquest system. Afficher l’article complet
  22. The latest Black Desert Online community producer's letter has been published that contains a wide variety of information about recent missteps by the development team with regard to communication with the player base, as well as information about how development will be moving forward. Several key issues of concern from the community are addressed including PvP, progression, class balance and upcoming changes to the Node/Conquest system. Afficher l’article complet
  23. La Dame est actuellement dans les murs de Calphéon et y restera jusqu'à sa prochaine vente aux enchères, annoncée pour le 04 mai.
  24. Montre à gousset de lien Cette montre en plaqué-or n'indique pas seulement l'heure mais également la position d'un objet ou d'une personne particulière. La Dame aux Mirages pourra réaliser le lien de détection lors de la vente ou sur rendez-vous. Prix de départ : 150 000 pièces d'argent
  25. Canne épée enchantée Cette canne en ébène; ornée d'une tête d'aigle en argent massif dont les yeux sont deux pierres semi-précieuses; allie élégance et sécurité. A l'intérieur du bois sombre se dissimule une lame fine et acérée, qui ne se dévoilera que dans la main de son propriétaire légitime. Prix de départ : 90 000 pièces d'argent
  1. Charger plus d’activité