• billets
    114
  • commentaires
    4
  • vues
    4 928

Contributeurs à ce blog

Réflexions d'un foliot Chapitre II [Carnet]

Nyel

43 vues

20181124_205156.jpg

20181124_230522.jpg

 

 

Révélation

 

Pratiques sorcières

 

Toute magie provient de la pierre noire, mais nulle magie ne l’exprime mieux que celle des sorcières. Et s’il y a lieu où cette magie peut s’exprimer, c’est bien Tarif.

Tarif est un lieu d’étrangetés pour qui la visite pour la première fois. Pour la sorcière, cela est un refuge du corps et de l’âme, par la présence du Tome de Cartian, la fondatrice de la citée. Le livre renfermerait des secrets interdits sur la sorcellerie, et aurait été enfouie sous les racines de l’Arbre Letusa. Mais sa seule présence emplie la cité de cette aura bienfaisante pour les manipulateurs du même art, et la puissance s’en trouverait réduite pour les mâles qui s’en éloigneraient, voir même disparaîtrait. Cela serait dû au fait que les femmes ont une affinité plus grande avec l’énergie noire, et expliquerait que celles-ci auraient plus de responsabilités au sein de cette société.

Cela me rappelle grandement les coutumes de ma lignée, et me plonge d’autant plus dans l’opinion qu’elle fut peut-être lignée de sorcière, ou qu’au moins une d’entre elle fut des nôtres.

 

[Sous l’illustration] Motif protecteur sur fenêtre

 

Mais les sorcières n’ont pas le ritualisme des prêtresses que furent mes aïeules. La magie semble y être davantage une arme, ou objet d’étude. Elle a ce naturel, cette évidence, que n’avaient pas les rituels dont nous usions, Grand Ma’ et moi. J’ai bien vu, certes, l’importance des symboles, qui viennent marquer chaque fenêtre, les peaux, les objets, et s’accrocher comme des talismans aux portes des demeures. Mais les sorcières sont pragmatiques. Elles cherchent à comprendre les phénomènes, sans s’embarrasser des croyances.

Ecleies était de fait bien de ce moule.

Néanmoins, Sadie, de ce que j’ai observé, demeure respectueuse des personnes pieuses, et les gens d’ici restent relativement tolérants, même lorsqu’ Aurora s’est amenée en tenue plus qu’ostentatoire.

 

 




0 Commentaire


Aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant