Photo

Les Trames du Chapitre Saint Raphaël

  • billets
    2
  • commentaires
    15
  • vues
    345

Contributeurs à ce blog

[Mini-Trame] Eaux Troubles

Ceresayaria

499 vues

7yrAorQAAAABJRU5ErkJgggA=

EAUX TROUBLES

 

[Alerte HRP] /!\ Attention, cet événement peut s'écarter légèrement du Lore. Créée de toute pièce, l'histoire de fond s'inspire tout de même de faits réels loristiques auxquels ont été ajouté des choix assumés dépendant de ma propre logique mais qui peuvent s'écarter des sentiers battus. C'est en toute connaissance de ces faits-là que vous pourrez participer à cette mini-trame "fermée". Seuls les membres du Chapitre Saint Raphaël y auront accès.

Toutefois si une personne extérieure devait nous rencontrer et souhaiterait nous rejoindre, sachez que les RP ne seront pas instanciés et que vous pourrez vous greffer afin de profiter du RP. Toute autre personne venant nous déranger dans le but de nuire aux bons déroulements du RP (troll, gros floodeur) ne sera pas la bienvenue.

Déroulement des animations : Il n'y aura pas de fil conducteur dans cette trame, du moins je m'y essayerai pour la première fois. Créer du RP sur plusieurs soirs n'est pas une chose aisée et cela n'a rien à voir avec la création d'un événementiel à titre ponctuel. Je vous donnerai donc le champ libre aux actions. Mes interventions resteront descriptives ou dans le jeu de rôle pour animer certains personnages non joueurs existants du jeu et autres protagonistes. Je vous soumettrai tel un PNJ gameplay des quêtes qui vous résumeront vos "missions" à court termes et vous jugerez ou non opportun de les réaliser. De ce fait, vous seuls, déciderez de la réussite ou de l'échec de cette trame. A chaque fin de quête, vos personnages ou votre groupe recevra des bonus/malus d'achèvement. Selon les déroulements, vos compétences personnelles de personnage, vos aptitudes, vous réussirez peut-être à débloquer ou enliser les situations. Ces bonus/malus peuvent être intégrer dans vos fiches personnages si vous le souhaitez. Voyez cela comme une évolution de vos personnages.

Par l'intermédiaire du discord du Chapitre Saint Raphaël, je demanderai aux participants de bien vouloir compléter une petite fiche personnage JdR simplifiée afin de pouvoir faciliter les RP situationnels lorsque vos personnages seront amenés à échanger voir combattre avec/contre d'autres entités. Le système employé en jeu ne sera sans doute pas sans défaut et donc j'appelle à votre bienveillance et tolérance si je commets des erreurs, toutes involontaires.

Et pour conclure, je ne provoquerai aucune mort RP de vos personnages. Tout au plus, durant les combats, il pourrait être K.O. mais ne mourra pas. Si vous souhaitez qu'il meurt, ce sera de votre propre volonté. Mais s'il meurt, sachez qu'il ne pourra pas ressusciter et que je ne tolérerai aucun roll-back durant ces animations. Nous n'aurons pas tous les mêmes disponibilités alors il serait malséant de perdre un RP sur un caprice.

Pareillement, si vous ne vous sentez pas d'humeur à RP ou qu'une urgence IRL vous oblige à quitter le RP, sortez proprement du jeu de rôle. On évitera les déco à l'arrache et impulsives, ainsi que les rage-quitte pour bien saper l'ambiance. Donc si vous ne le sentez pas, prenez votre soirée pépère bien au chaud, les pieds sous votre couverture avec un bol de thé et revenez quand vous serez aussi frais qu'un gardon. :)




14 Commentaires


 
Quête : Où est donc mon mari ?
 
 
Parchemin.jpg
 
 

Description

Seilane, vous communique un courrier et vous sollicite pour mener une enquête sur la disparition de son époux.

Elle vous demande de la rejoindre à Glish.

Comment réagirez-vous à la suite de ce courrier ? Le Chapitre entendra-t'il cette demande d'appel à l'aide ?

Récompense(s) de quête

  • I point de sens du devoir (+)
  • I point d'hostilité (-)
Modifié par Ceresayaria

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
lwbTHpr.png

Les Émissaires de Delphe

Alors que le Chapitre Saint Raphaël daigna accepter l'appel à l'aide de Mademoiselle Seilane, résidente de Glish, un contingent de leur garnison fut mandaté afin d'ouvrir les pour-parler sur place.
Mais avant cela, il était préférable que ces émissaires soient appuyés par quelqu'un de plus haut placé...
Un envoyé de l’Église ?
Affaire à suivre...
 
codage par LaxBilly
Modifié par Ceresayaria

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

< Une missive rédigée à la hâte, sera envoyée au château de Delphe par un coursier avec les plus grands empressements. >

 

Missive Urgente Chelson (RP Eaux Troubles).jpg

@Khatarn @Atsan

Modifié par Faerwen

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Glish
Glish.jpg
Lorsque la Délégation Diplomatique de Delphe arriva, l’ambiance était morose, sinistre, taciturne…bien plus qu’elle ne l’était déjà pour un village entouré de brumes et de marais. Les villageois, pour la plupart, curieux, regardèrent le trio d’un mauvais œil lorsqu’ils reconnurent l’emblème de l’église sur la toile de fond de l'écusson de la barde d’acier du Lieutenant Cérès ainsi que sur les armoiries du Père et Capitaine Sanctus Martell qui les accompagnait. La forte carrure du représentant de l’Église intimidait les passants, voir les horrifiaient lorsqu’ils rencontrèrent son regard parsemé de jaune. « Les yeux du Diable ! » osa prononcer l’un d’eux, assez fort pour que cela vienne titiller les oreilles du groupe de Chevaliers. Ignorant ce sobriquet, le Père Sanctus Martell se tourna vers ses acolytes. Quelques paroles échangées et le Titan de Fer marchait vers la place du village.

 

Quant aux autres villageois, qui semblaient plutôt neutres à la présence de Delphe, il s’agissait sans nul doute des doyens du village, qui connaissaient la réputation des Chevaliers. Ceux-ci semblaient se moquer de leur présence tant on ne dérogeait pas à la quiétude des villageois. Les plus récalcitrants d'entre eux craignaient qu'il s'agisse d'une mission de reconversion. Le Père "Lionel Riche" depuis son affectation à Glish, s'était dors et déjà frotté à la résistance théologique des Glishois. Sa paroisse ne comptait malheureusement qu'une poignée de brebis en mal de péchés prêtes à se repentir auprès de leur berger.

Le Lt Cérès et le Soldat Brandt s'accordèrent pour trouver une âme charitable qui pourrait les renseigner pour soit trouver le chef du village ou bien l'intéressée Seilane. Entre temps, le Titan de Fer était venu trouver l’Église qui occupait, malgré son faible retentissement, le cœur du village afin de saluer Père Riche, potentiel Frère Juré de l'Ordre des Prêtres de Calpheon. Sans doute pour le saluer ou bien obtenir un rapport sur la reconversion de ses ouailles.

Le croassement d'un corbeau se fit entendre au loin lorsqu'il prit son envol depuis le toit de chaume d'une maisonnette. Seuls auprès du palefrenier, les deux émissaires se regardèrent lorsque les messes basses commencèrent. Au fur et à mesure que leurs solerets claquèrent sur le chemin terreux et humide, les badauds ne cessèrent de discuter, ce qui rendait la situation et l'atmosphère très inconfortables. D'aussi loin que lui remontait la mémoire, le Soldat Brandt qui est natif de Sérendia n'avait jamais vu pareille hostilité chez les villageois de Glish et ce même si la ville n'était pas à ses premiers conflits.

La Valkyrie Cérès ne se présentait pas déjà en très grande forme. Était-ce déjà le contre-coup du mal du pays ? Mais lorsque le Soldat voulut s'inquiéter de la santé de son supérieur, une femme les interpela.

"Héla !"

La seule tête chaleureuse et heureuse semblerait-il de les voir, apparût au détour d'une ruelle. Les messes basses et commérages étaient si efficaces que la femme du sans doute laisser ses tâches en attente pour survenir précipitamment devant les Chevaliers. Était-ce Seilane ?

Ils en eurent la confirmation aussitôt qu'elle s'était présentée. Leur proposant agréablement de les mener dans un lieu plus convivial et chaleureux, surtout au sec pour prendre un breuvage chaud et ainsi discuter de ce qu'il retournait. En chemin, Seilane confiait qu'elle était au combien rassurée que Delphe ait répondu favorablement à son appel.

Les regards sur eux se firent plus oppressants et ne s'estompèrent pas même lorsqu'ils entrèrent dans le bâtiment, moment ultime pendant lequel les gens attablés figèrent leur attention vers la porte d'entrée, cessant leurs bavardages.

...

Un long silence s'ensuivit, interrompu par la grâce divine d'Elion et surtout l'intervention de Seilane pour commander à boire. Sec oui...convivial et chaleureux ? Certainement pas.

Le tavernier, les mains prises par un torchon et des pintes qui venaient d'être lavées maugréa dans sa barbe un flot de paroles imperceptibles qui n'étaient certainement pas des paroles de bienvenues. Quant aux autres clients, certains profitèrent de cette interlude pour quitter les lieux, visages baissés vers le sol, les mains dans les poches ou d'autres encore firent comprendre par la gestuelle que les Chevaliers étaient indésirés, tout simplement en pivotant leur chaise d'un quart de tour afin de leur mettre en évidence leur dos.

Leurs boissons chaudes servies, le regard accusateur du tavernier vers la Valkyrie et le Soldat... Seilane palabra un moment avec les deux concernés, sous le regard inquiet du Soldat Brandt. Était-ce là le renseignement d'une nouvelle fâcheuse ou bien de remarquer que sa supérieur se présentait de mal en pis. Soumise aux bouffées de chaleur et à une croissance de sa température corporelle, l'Elfe et Valkyrie tournait de l’œil. Son breuvage entamée...elle le renversa sur le sol lorsqu'elle l'entraîna dans sa chute sous le regard ahuri de Seilane et du soldat....

Le malaise de la Valkyrie et son transfert vers une des chambres de l'auberge causa le mécontentement de la clientèle et une inquiétude générale.

Les Chevaliers de Delphe n'étaient somme toute pas les bienvenues et ce même avant que les pour-parler furent entamés...

 


Récompense(s) de quête " Où est mon mari ? ":

Hostilité  □□□ ■ □□□□ Entente

I point de malus en Hostilité amputé au Chapitre St. Raphaël.


Autres obtentions (hors quête) :
  • 1 Bible dans l'inventaire du Père & Capitaine S. Martell. donnée par Père Riche.

 

Codage par Libella sur Graphiorum
Modifié par Ceresayaria

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

QUÊTE DISSIMULÉE (BONUS) : "PURÉE DE POIS"

 

"Dans la brume épaisse, alors qu'on ne voit pas à plus d'un mètre, un bris de verre se fait entendre.fog.png

Un juron est lâché : "PUTAIN !!"

La lanterne écrasée sur le sol, la faible lueur s'amenuise jusqu'à s'éteindre, la fumée s'étire et se mélange à la brume blanche et épaisse, envahissante qui s'étend dans le village, délaissant son propriétaire dans une purée de pois."


Le Lieutenant Kanagan, élancée par une motivation altruiste a découvert une quête dissimulée (bonus).


Aidant l'homme à se repérer, à l'aide de son chien, elle le raccompagna en lieu sûr. Une fois sur le seuil de l'auberge, qui de part sa grande porte ouverte permettait d'éclairer l'entrée afin que les villageois puissent la repérer plus facilement dans cette brume, l'homme remarqua les armoiries du Lieutenant. Il fut décontenancé et en proie à un malaise, se devant de constater que les membres du Chapitre, du moins la femme blonde, n'était pas aussi mauvaise qu'il l'aurait cru. Avenante, la Dame lui expliqua qu'elle pouvait soigner gratuitement les villageois s'ils présentaient des symptômes maladifs.


Récompense de quête :

Grâce à sa bonne action, le Lieutenant Kanagan reçut un point bénéfique sur les ententes relationnelles des villageois.

 

Révélation

Rencontrant des problèmes de codage qui ...fusionnent avec celui du forum, mes post disparaissant ou n'étant pas pris en compte, je reviens à l'affichage classique. :(

 

Modifié par Ceresayaria

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Glish sous la brume3.png

 

Glish - 17h00.

A nouveau les Chevaliers du Chapitre Saint Raphaël se frottèrent à l'hostilité des villageois et cette fois au grand complet. A peine arrivés dans le village, que les villageois s'approchèrent, fourche à la main, témoignant leur forte animosité. Scandant peu à peu les mots "ENVAHISSEURS - TROUFIONS D'ELION", argumentant leurs insultes par le regrettable incident diplomatique - disposer d'un campement aux abords du village et envoyer les émissaires de la délégation diplomatique bien après - ce qui, dans le cœur des villageois réfractaires en partie par l'Elionisme et tout ce qui peut ressembler de près comme de loin à l'Inquisition est hautement appréhendé.

Quant bien même les Chevaliers du Chapitre tentèrent de dissuader les villageois, par de vaines tentatives de tempérance telle que l'intimidation par la haute stature physique du semi-géant prêtre Sanctus Martell, faisant reculer instinctivement les villageois mais plus courageux que couards ne se laissèrent pas distancer ou bien par les menaces suggestives du Capitaine en évoquant la suprématie et toute puissance de l'Eglise furent un échec total et ne firent que motiver davantage leur mécontentement.

Par chance, Seilane accourut rapidement, s'interposant entre la dizaine de villageois et la garnison du Chapitre St Raphaël. L'arrivée impromptue dérouta les dissidents. Les plus enclins à coopérer abaissèrent leurs outils de travail - armes, préférant retourner à leurs occupations. Les plus réfractaires, hésitèrent...longuement. Départagés. Une minute, très longue minute s'écoula avant que le dernier villageois ne s'en aille avant de railler Seilane d'une phrase peu flatteuse "Si vous voulez écouter une folle, c'est vous que ça regarde. Après tout, c'est vous qui perdrez du temps."

Ignorant la "menace" du villageois, les membres du Chapitre St Raphaël s'entretenirent avec Seilane au milieu de la ruelle à l'indiscrétion des badauds qui ne dissimulèrent pas leur curiosité maladive. C'est ainsi qu'ils découvrirent ce qu'il était advenu du Lieutenant Cérès, rapatriée en urgence à Heidel afin de voir un médecin au plus vite.

Le Lieutenant Kanagan proposa d'entretenir la suite du dialogue dans un espace plus clos. Invités par Seilane, ceux-ci entrèrent dans sa masure, à l'entrée du village. Une fois à l'intérieur, moultes questions ont été posé avec plus ou moins les réponses appropriées. Hypothèses, suggestions, plusieurs pistes se révélèrent à leurs yeux. Du moins...si on sait où chercher.

A 18h00 pile, le clocher de l'église se mit à sonner. "DONG ! DONG ! DONG ! " L'écho du gros bourdon retentit dans les plaines avoisinantes, jusqu'à ce qu'il se tut. A cet instant, lorsque la discussion semblait se clôturer, Seilane invita le Lieutenant à ouvrir la porte afin que celle-ci puisse révéler à ses quo-équipiers l'importance de la venue des membres du Chapitre Saint Raphaël, cherchant à étayer les motivations de sa missive.

Une épaisse brume blanche s'étendait dans la ruelle, s'insinuant autour de chaque structure, enveloppant chaque passant, encerclant le village et les fermes alentours comme une hostile présence. Pour les habitués de Glish, ce n'était que de la brume. Rien qui ne puisse justifier la présence du Chapitre....même si elle causait quelques désagréments voire incident puisque la visibilité était nulle. Or...celle-ci était différente au point qu'elle avait alerté quelques rares villageois en ce début de saison du printemps. Naturelle ou magique... ? Le Lieutenant Kanagan tout comme le Père Sanctus Martell semblent connaître la réponse à ce mystère...

 

L8AAUXroQDjW9WwAAAAASUVORK5CYIIA

Récompense(s) Histoire-Trame :

  • I point de connaissance "Biographie Seilane" : Sdt. Dnanea                              Biographie Seilane ■□□□
  • I point de (pénalité) maladresse : Cne. Kanagan                                                 Maladresse  □□□ ■ □□□□ Diplomatie
  • I point bonus (quête dissimulée "Purée de pois") Entente Relationnelle Villageois : Lt. Kanagan

En acceptant la quête "Où est mon mari ?", le Chapitre Saint Raphaël a acquis un bonus d'Altruisme.

Modifié par Ceresayaria

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
 
 
Quête : Approche avec les villageois
 
 
ic_00157.png
 

Description

Aux dernières nouvelles, les membres du Chapitre Saint Raphaël ont fait savoir qu'ils souhaitent s'entretenir avec le chef de Glish, Freharau. Tout le monde sait à quel point les ragots se propagent dans un village.
Semble-t'il que ce soit cet homme-là qui refusa de croire Seilane sur la disparition de son mari et qui de surcroît refusa de l'aider.

Il vous incombe désormais de le trouver et d'essayer de lui parler afin que cette fois...les pour-parler puissent commencer.
Par ailleurs, glanez des informations auprès des villageois. Peut-être que l'homme à la lanterne brisée et le porte-parole des dissidents vous apprendront quelque chose.

Récompense(s) de quête

  • Haut-fait débloqué "Attrape-moi si tu peux !"
  • (Selon les échanges)

 

Modifié par Ceresayaria

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Enquête de voisinage
collected_conversationalist.png

L'investigation continue au sein de Glish. Les villageois se montrent de moins en moins hostiles à la présence du Chapitre, sur "ordre" du chef de village Freharau. Cependant, le malheureux Père Martell, tout droit arrivé de Calpheon et qui a pour tâche de protéger Seilane est détesté, hué par la foule, insulté de noms disgracieux, remettant en doute ses fonctions de Saint Homme.

Tentant de trouver certains témoins hostiles à leur arrivée remarquée, quelques uns tenteront de collaborer, d'autres de disparaître du sillage des Chevaliers de Delphe.

Pour l'heure Glish compte deux disparus, le malheureux Caesar dont tous les villageois semblent rappeler à l'unisson la veillée funèbre célébrée quelques semaines plus tôt alors que la pauvre Seilane ne semble pas s'en souvenir, et le chasseur Dernyl, grand chasseur de Fogans. Désignée depuis peu comme "folle alliée", Seilane vient à douter d'elle, de ses souvenirs, ne sachant plus ce qui est vrai de ce qui est faux, devenant peu à peu persuadée que son Caesar est bien décédé et qu'elle a célébré sa mort durant cette veillée.

Quant au Père Riche, qui depuis son interrogatoire avec les membres du Chapitre, semblait en savoir plus long qu'il ne semblait l'entendre à travers cette énigme "Dans une eau trouble, la vérité c'est l'eau, et le mensonge ce qui la trouble." et fut ensuite menacé par le Père Martell de communiquer de faux témoignages et de faire obstruction à la justice divine, disparut le lendemain de l'échange...

Suite à cette nouvelle disparition, les villageois qui ne portaient pas le Père Martell dans leurs cœurs, alimente leur haine envers lui.

En dehors de ces problèmes de bourgade, l'odeur de tabac se fait de plus en plus sentir, surtout le soir, lorsque la brume épaisse et blanche  est présente.

En poursuivant leurs recherches plus en profondeur, les membres du Chapitre semblent être tombés sur une piste intéressante autour de la ferme Dernyl. Cependant, à peine arrivés qu'ils furent interrompus par un bruit de branche morte dans les fourrés. Seule la silhouette encapuchonnée d'une personne disparût dans la nuit au clair de lune. Talonnés par leurs limiers, les Chevaliers de Delphe retrouvèrent la piste du fuyard dans le village de Glish jusqu'à frapper à la porte d'une personne toute singulière...Kanna, l'excentrique et adoratrice des Nagas du village.

 


Récompenses de progression - trame :

Maladresse  □ ■ □□□□ Diplomatie (Cne Kanagan)

Antipathie □□□□ ■ □□Empathie (Lte. Kanagan)

Relations avec Seilane Inimitié □□□□ ■ □ Amitié (Père Martell)

Biographie "Kanna" ■□□□ (Chapitre)

 

 


Autres obtentions (hors quête) :

Haut-fait débloqué par Chelson Brandt : "La plus grande des forces, c'est la naïveté !"

 

Codage par Libella sur Graphiorum
Modifié par Ceresayaria

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Histoire - Trame
collected_study.png

Durant ces deux jours, le brouillard s'est fait plus épais à l'aube et au crépuscule. L'odeur du tabac a été plus forte, empêchant toute recherche olfactive auprès des chiens, l'odeur étant éparse, il fut impossible de déterminer d'où en venait la source. Vers les onze heures du soir, lorsque le village est endormi, un son lointain retentit dans la brume. La visibilité étant nulle, les quelques tardifs à l'écoute de cette musique ne sauront d'où il provient. Mais certains fermiers ont déjà entendu ce son plusieurs fois durant le mois. La musique est douce, voluptueuse, calme et apaisante. On dirait une berceuse captivante. Une voix au loin...accompagne le son de cette flûte. Une voix de femme. Merveilleuse et cristalline. Comment une si belle voix peut retentir dans ce paysage grouillant d'insectes infectes... de cette fange malodorante. Les quelques Glishois encore debout écoutent posément, détendus. Le chant dure plusieurs minutes, couvrant celui de la flûte. Puis au bout de dix minutes....tout se meurt. La voix s'évanouie. Seuls le frétillement des grillons et autres mouches sont audibles.


Récompense(s) de progression - trame : 

Biographie "DeRose" ■□□□ (Chapitre St Raphaël)

Connaissance Les Nagas ■■■■ (Père Martell)


Autres obtentions (hors quête) :

-

 

Codage par Libella sur Graphiorum
Modifié par Ceresayaria

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Histoire - Trame
collected_study.png

Depuis deux soirs, les habituelles lumières de la bourgade sont demeurées éteintes et la brume est toujours aussi présente, épaisse et opaque, rendant la visibilité nulle. Malgré la belle soirée qui se profile grâce à la soirée conte organisée comme chaque mois - afin de se remémorer les légendes et contes Sérendiens - l'atmosphère se fit austère. Était-ce dû à la brume ? Ou bien l'absence des lumières ?

Le phénomène causa quelques incidents, si bien que les villageois furent mécontents, perdant patience et commençant à se demander pourquoi le falotier avait manqué à son devoir ?

Lors du grand rassemblement dans l'auberge, la salle fut apprêtée pour la soirée. Un narrateur, une certaine Camille Larc, métamorphosée en une ombre encapuchonnée captivait son auditoire, contant le vieux conte de Nami Naïade. Une beauté ensorceleuse qui attira un fermier loin de sa route, à l'aide de quelques artifices. Un phénomène étrange eut lieu. Certaines personnes furent captivées, comme happées par le récit. Certains entendirent un chant lointain lorsque  le narrateur leurs conseillait d'écouter. D'autres...n'en eurent pas la chance. Ou bien était-ce mieux ainsi au vue de l'inquiétude générale des membres du Chapitre, concentrés sur l'état second de l'assistance.

Quelques soupçons se portèrent sur le narrateur lorsque la soirée toucha à son terme. Révélant son visage et son identité auprès du Chapitre, elle fut questionnée sur elle et le dit-conte. Intéressés, les Chevaliers se résolurent à poser des questions aux doyens du village afin de faire la corrélation entre les disparitions et ce conte.

Kanna, l'excentrique du village qui avait tout entendu, jusqu'aux noms qui jetèrent l’opprobre sur son amie Seilane - qui dût quitter le village afin d'être à l'abri des rumeurs de ses voisins - sortit de ses gongs et vint protéger l'honneur de Seilane, désormais veuve. On fit passer son veuvage comme le résultat d'un échec sentimental qui avait conduit Caesar à la mort et le décès de Dernyl pour une lacune de son métier, feu expert des fogans. "INADMISSIBLE !" selon Kanna. Elle hurla au complot, au crime organisé, à la corruption du village et au mensonge. Camille fit comprendre que Kanna était...affligée d'un dédoublement de la personnalité - ce qui ne surprenait pas certains membres du Chapitre qui l'avaient rencontré plus tôt et avaient dénoté un comportement étrange - ce qui n'aida pas la dénommée Kanna à défendre son point de vue avec une telle ardeur. Après tout...ne dit-on pas que le fou ne prétendra jamais de l'être ? ...


Récompense(s) de progression - trame : 

  • Connaissance Conte Nami Naïade (Chapitre)
  • Obtention Livre "Contes et légendes Sérendiens" (Chapitre)
  • Connaissance Camille Larc ■□□□ (Chapitre)

 


Autres obtentions (hors quête) :

  • Connaissance Déborah Larc ■□□□ (Sdt. Brandt)
  • Registre de Glish (Sdt. Brandt)
  • Connaissance Histoire de Glish ■■■□ (Sdt. Brandt)
  • Connaissances Père Lionel Riche ■■□□ (Sdt. Brandt)

 

Codage par Libella sur Graphiorum
Modifié par Ceresayaria

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
"Dans une eau trouble, la vérité c'est l'eau et le mensonge ce qui la trouble..."
Jun10_TroubledWaters1.jpg
 

Un mois s'est écoulé depuis que Seilane a demandé à l'Eglise et donc au Chapitre Saint Raphaël son aide, suite au refus du chef de village Freharau.

Encore jeune parmi les nouvelles garnisons de Delphe plus ancrées, le Chapitre Saint Raphaël n'a pas su agir avec tact lorsqu'il fallut prendre contact avec les villageois de Glish. Car pendant qu'ils envoyaient leurs émissaires afin d'agir selon les procédures militaires diplomates, la garnison s'était établie aux abords de l'entrée nord sans demander l'autorisation. 

Bien que nous connaissons la vassalité de Serendia à Calpheon, il n'est pas bon de le rappeler aux Sérendiens, qui n'entrevoient qu'une paix fragile avec leurs voisins républicains surtout lorsque l'Eglise se mêle aux affaires politiques. Car même si l'Elionisme s'est répandu dans la ville d'Heidel, ce n'est pas le cas des villages et surtout de Glish où la population montre des signes récalcitrants.

Appelés et demandés par une villageoise, le Chapitre avait initialement pour tâche de retrouver le mari, Caesar, de Seilane. Au fil des jours, ils comprirent que leur tâche ne serait pas aisée car certains mystères enveloppèrent des faits inexpliqués.


Chronologie des faits du Chapitre :

  1. Missive Seilane au Chapitre -> Réception réponse Chapitre
  2. Envoie des émissaires (Lt. Cérès, Père Martell et Sdt. Brandt) du Chapitre à Glish -> Hostilité à l'arrivée
  3. Déploiement des troupes et installation du campement aux abords
  4. Lt. Cérès tombe malade.
  5. Escorte du Lt. Cérès à Heidel pour établir un bilan médical - convalescence pendant deux semaines
  6. Sdt. Brandt chargé de faire le lien entre Heidel et Glish.
  7. Interrogation de Seilane -> découverte de plusieurs éléments incriminant peut-être Caesar.
  8. Plusieurs cas de maladie commune à celle du Lt. Cérès sont répertoriés dans le campement de soldats du Chapitre.
  9. Déplacement du-dit campement dans des zones moins marécageuses.
  10. Echange entre le Chapitre et Seilane.
  11. Interrogation du badaud aidé dans la brume à Glish par le Lt. Kanagan.
  12. Tentative d'interrogatoire du dissident hostile pour le Chap. St Raphaël
  13. Rencontre avec le Père L. Riche & Père Martell et le Chapitre.
  14. Tentative de visiter les Derose pour le Capt. et Lt. Kanagan.
  15. Rencontre impromptue avec "Kanna".
  16. Patrouille du Père Martell sur les routes voisines de Glish, investigation sur le lieu de disparition du Chasseur Dernyl aidé d'un guide "Kanna".
  17. Seconde tentative et rencontre des Derose avec le Capt. & Lt. Kanagan.
  18. Disparition du Père Riche.
  19. Investigation de l'Eglise de Glish suite à la disparition du Père L. Riche.
  20. Fait non découvert.
  21. Rencontre d'une vieille femme sur la place du village (Cap. & Lt. Kanagan) -> Invitation Soirée Contes de Glish.
  22. Présence du Chap. à la soirée Contes.
  23. Rencontre avec Mlle Camille Larc.
  24. Prise de connaissances d'un conte sur une naïade.
  25. Interrogatoire de Mme Larc (Sdt. Brandt)
  26. Réquisition du Registre auprès de Freharau (Sdt. Brandt)
  27. Retour sur Heidel pour le Sdt. Brandt afin de prendre des nouvelles du Lt. Cérès, toujours en convalescence depuis deux semaines.
  28. Rencontre avec Enrico, Capitaine de la Garde d'Heidel et ancien glishois (Sdt. Brandt)
  29. Rencontre avec le pontife d'Heidel pour renseignements sur le Père Riche (Sdt. Brandt)
  30. Retour sur Glish (Sdt. Brandt)
  31. Fait non découvert.
  32. Décès de Kanna à Glish.

Faits récurrents du début à la fin de l'événement : 

  • Brume matinale intense
  • Brume crépusculaire importante dès 18h avec présence de magie noire
  • Visibilité nulle lors de la brume
  • Odeurs de tabac
  • Mélodie lointaine sur la plaine.

Conclusion finale :

ÉCHEC

  • Nombre de corps trouvés depuis le début : 2
  • Corps non retrouvés : 4

Affaire non résolue.

Protagonistes importants décédés, le Chapitre n'a pas été assez rapide ni pertinent quant aux éléments adjacents mis à disposition dans la trame. 

Codage par Libella sur Graphiorum

 

Modifié par Ceresayaria

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant