Valderion

[Serendia] Rumeurs quotidiennes

154 messages dans ce sujet

 

Rumeur: Nouvelle, bruit qui se répand dans le public, dont l'origine est inconnue ou incertaine et la véracité douteuse.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

   Disent les femmes à l'heure de laver le linge, sur la berge du fleuve demi de Heidel, qu'une autre travaillant dans la garnison de Heidel leur a conté de la disparition d'un Chevalier de Heidel nommé Sire Bohémond, Noble de Serendia et homme de l'armée. Il ne serait pas revenu d'une sortie de reconnaissance dans les alentours à l'est de Glish, et son destrier n'a pas été retrouvé. Quel mal aurait pu emporter un si brave homme, Chevalier du Royaume ? 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce matin, ce fut La mère Ellechim qui fit grand bruit sur la place du marché. Ouvrant la fenêtre pour crier à tue-tête à qui voulait l'entendre qu'elle avait perdu son chat. Ne s'arrêtant qu'à peine pour retrouver son souffle, c'est pendant une bonne demie heure qu'elle hurla à s'en décrocher les poumons avant que la garde n'intervienne pour venir faire taire la folle aux chats. La nouvelle fit le tour de la ville plusieurs fois tant l'extravagance de la scène fut aussi atypique qu'improbable.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

*Aura entends la rumeurs durant son trajet vers Glish, et semble être intéressé par le cas de son frère d'arme disparu*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tard dans la nuit, veilleurs, surineurs et margoulins auraient aperçus curieux personnage se rendant au tripot du coin. 
Qu'on aurait dit un nain. Arrivé de la route de l'Ouest sur mulet bien chargé. Rien de bien folichable à raconter, vous direz ! 
Si ce n'est peut être,  autours de la guilde des Alchimistes de la pierreuse Keplan sur son dos portait. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

-Que t'a vu la pancarte Lulu ?
-Laquelle ?
-Celle des gros.
-Non non.
-Vient, qu'on dirait qui y a eu du bousin.

 

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

*On raconte qu'au nord de Heidel, la caverne où vivent les Gobelins auraient été le théâtre d'un carnage sauvage.

Des dizaines de corps exsangues, sans vie ou même flétris jonchaient l'entrée de la grotte, une chose est certaines, les rixes avec les Gobelins se seraient calmées dans les environs peut après ça.*

Modifié par Ihria
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il se dit qu'au Relais des voyageurs , un nouveau panneau d'affichage serait visible à l'entrée de ce lieu-dit. Le panneau regrouperait toutes les annonces relatant les besoins ou les recherches des Voyageurs de passage en Heidel et serait accessible à tous les visiteurs du relais.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis quelques jours, on peut observer des phénomènes étranges dans la forêt bordant Heidel. Chaque soir, entre chien et loup, certains citoyens ont pu apercevoir des flash de couleurs intenses s'élever dans le ciel et parfois même, jusqu'à illuminer les nuages, ainsi que des détonations, plus ou moins importantes selon la proximité des témoins. Cela ne dure que quelques minutes, puis le silence se fait à chaque fois jusqu'à la nuit suivante.

Dans les rues d'Heidel on parle d'un rituel magique, d'un apprenti magicien fou, de la colère d'Elion ou d'Aal qui gronde sur le paysage Serendien et sa décadence. Les suppositions sans fondement vont bon train, alors que le processus se répète désormais chaque nuit.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vers le début de soirée sur Heidel des bruits courent non loin du dispensaire. Certains racontent avoir pu apercevoir une forme ailée semblant quitter Heidel. D'autres parlent d'abus d'alcool des riverains, on évoque également certains tours ou spectacles qui pourraient se tramer non loin....

Tous s'entendent à dire que c'était grand, rapide, des ailes noires majestueuses filant à toute allure, certains dire que la chose n'était pas seule à prendre les airs!

Décidément, il s'en passe des choses à Heidel!

Modifié par Ihria
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il s'en passe des choses à Heidel, comme cette rumeur qui circule pour calmer les esprits qu'une grande fête se prépare avec un défilé aérien de cerf volant dont un serait à l'image d'un gigantesque dragon pour l'avoir vu déjà survoler la ville discrètement, et d'un feu d'artifice des plus grandioses que certains auraient déjà eu le privilège d'en voir les essais dans la forêt bordant la ville.

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aux abords d'Heidel, au sud de la rivière qui sépare la ville des cultures, un vieil agriculteur indigné se met à pester auprès de son voisin :

- Quel est le couillu qui a volé mes carottes... ! C'toi corniaud ! J'sais que tu viens la nuit, j't'ai vu !

- Moi ! Mais diable que non ! J'dormais cette nuit, ma femme peut le prouver !

- S'i s'elle dormait, comment qu'tu peux le prouver hein ? Voleur de carottes ! Mon champ est dévasté... Saccagé ! Qu'est c'que j'vais vendre demain sur le marché.... ? T'vas voir moi ce qu'j'vais faire à ton champ la nuit...

Le vieil homme furibond leva le poing vers son voisin qui s'égosillait  à plein poumon par-dessus le muret de pierre délabré, tandis que plus loin, à quelques mètres de là, une silhouette d'allure féminine, dissimulée dans les ombres des feuillages denses, se trouvait assise sur une branche d'arbre dans les hauteurs, les dents s'enfonçant dans un légume orange croquant, long et légèrement sucré...

Modifié par Ceresayaria
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Démonstration de danse au clocher:

 

Il se murmure qu'un petit groupe de personne aurait eu l'idée de passer la soirée à danser au Clocher, sur l'estrade prévue à cet effet.

L'on aurait vu la jeune Toluna employée au nid, en compagnie d'un homme de grande taille au nom encore inconnue ,mais dont la réputation est celle d'un coureur de jupon insistant. Tout deux auraient pratiquer ensemble une danse plutôt romantique, qu'on a l'habitude de voir lors des bals organisés par la haute société. Un numéro bien maitrisé,  qui aura probablement attitré l'œil de plusieurs clients, dont plusieurs hommes subjugués par la beauté de Toluna.

Si ce couple n'est pas passé inaperçu pendant le court laps de temps ou il a fait son apparition, l'on aurait également vu le fameux "Sevrus" faire une démonstration d'un numéro de claquette mêlé à de la guige celtique! Chose qui pourrait surprendre plus d'une personne qui le connaît, étant donné que le guerrier ne partage pas souvent ses passions et ne montre que très rarement de quoi il est capable. Forte à parier qu'il s'agissait donc la d'un de ses talents cachés.

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

<Un contingent de Soldats Sérendiens en partance d'Heidel pour relever la garnison du Poste Nord-Ouest aurait - supposément - disparu. Ceux ci furent bien vus se mettre en marche de la Capitale Sérendienne au petit matin, mais personne ne les auraient vu arriver au Poste Nord- Ouest à la tombée du jour. A en croire Gérard Flantier, soldat de patrouille à l'entrée de la ville, et son collègue Marc Leroux, ils auraient désertés. Ou seraient morts mangés par des loups. Ou il s'agirait d'une nouvelle attaque des rebelles restants d'Al Rhundi qui auraient délocalisés à l'Est d'Heidel. Ou un sort magique les auraient transportés de l'autre côté du Désert. Quoiqu'il en soit, les rumeurs vont bon train quand au quid de leur disparition miraculeuse, les esprits les plus cartésiens se rejoignant sur un point ; on ne risque pas de les revoir de sitôt.>

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Révélation
Le 28/08/2016 à 10:54, Carnaval a dit :

Il s'en passe des choses à Heidel, comme cette rumeur qui circule pour calmer les esprits qu'une grande fête se prépare avec un défilé aérien de cerf volant dont un serait à l'image d'un gigantesque dragon pour l'avoir vu déjà survoler la ville discrètement, et d'un feu d'artifice des plus grandioses que certains auraient déjà eu le privilège d'en voir les essais dans la forêt bordant la ville.

 

Une fête se prépare ? Les Heidélois se regardent en coin, sceptiques. Après les tragiques événements, est-ce réellement une bonne idée ? On réfléchit... Et pourquoi pas ? Heidel semble prospère depuis quelques jours. Le tueur en série derrière les barreaux, la population reprend foi petit à petit dans les autorités compétentes. Pourquoi ne pas fêter cela ? Un léger frisson parcours la foule.

Révélation
Le 29/08/2016 à 21:01, Ceresayaria a dit :

Aux abords d'Heidel, au sud de la rivière qui sépare la ville des cultures, un vieil agriculteur indigné se met à pester auprès de son voisin :

- Quel est le couillu qui a volé mes carottes... ! C'toi corniaud ! J'sais que tu viens la nuit, j't'ai vu !

- Moi ! Mais diable que non ! J'dormais cette nuit, ma femme peut le prouver !

- S'i s'elle dormait, comment qu'tu peux le prouver hein ? Voleur de carottes ! Mon champ est dévasté... Saccagé ! Qu'est c'que j'vais vendre demain sur le marché.... ? T'vas voir moi ce qu'j'vais faire à ton champ la nuit...

Le vieil homme furibond leva le poing vers son voisin qui s'égosillait  à plein poumon par-dessus le muret de pierre délabré, tandis que plus loin, à quelques mètres de là, une silhouette d'allure féminine, dissimulée dans les ombres des feuillages denses, se trouvait assise sur une branche d'arbre dans les hauteurs, les dents s'enfonçant dans un légume orange croquant, long et légèrement sucré...

 

Sur la place du marché des rumeurs courent comme quoi Jacquie et Michel se seraient encore bastonnés à propos de leurs champs. Ce qui porte plus aux rires qu'à autre chose. Mais plus le temps passe, plus les tensions semblent grandir chez les agriculteurs de la région. Après les célèbres Lucien Bourrache et Willyard Jeanjean, d'autres s'y mettent. Effet de mode ou réel problème touchant petit à petit toute la population de fermiers hedeloise ?

Révélation
il y a 17 minutes, Thalya a dit :

<Un contingent de Soldats Sérendiens en partance d'Heidel pour relever la garnison du Poste Nord-Ouest aurait - supposément - disparu. Ceux ci furent bien vus se mettre en marche de la Capitale Sérendienne au petit matin, mais personne ne les auraient vu arriver au Poste Nord- Ouest à la tombée du jour. A en croire Gérard Flantier, soldat de patrouille à l'entrée de la ville, et son collègue Marc Leroux, ils auraient désertés. Ou seraient morts mangés par des loups. Ou il s'agirait d'une nouvelle attaque des rebelles restants d'Al Rhundi qui auraient délocalisés à l'Est d'Heidel. Ou un sort magique les auraient transportés de l'autre côté du Désert. Quoiqu'il en soit, les rumeurs vont bon train quand au quid de leur disparition miraculeuse, les esprits les plus cartésiens se rejoignant sur un point ; on ne risque pas de les revoir de sitôt.>

 

Vl'a que recommence les emmerdes... Un contingent entier qui disparait ? Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire. Et rien, aucune trace ? Quelqu'un a essayé d'enquêté ? La garde va s'en charger va ! T'en fais pas. Y'a surement une logique à tout ça. On disparait pas sans laisser de traces... S'tu le dis.

 

 

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A peine fraichement débarquée par bateau à Serendia, où elle devait rester deux ou trois jours pour régler des affaires avant de retourner à Valencia, Dulcia aurait été enlevée "par inadvertance", entre Delphe et Calphéon par des gens en arme. Libérée du camps par une mercenaire du nom de Jackal ou Giachala selon l'accent, la jeune adolescente aurait été ramenée blessée, à Heidel. Dulcia aura donné aux autorités le signalement des hommes l'ayant capturés comme étant des soldats bien que ses connaissances militaires soient trop ténues pour avoir donné plus de précision sur l'origine de ces soldats. La jeune femme a également dépêchée une messagère vers le saint collège à Calpheon afin d'avertir les Valkyries que l'une d'elle, ainsi qu'une autre fille dont elle ne peut donner l'identité exacte, seraient toujours captives de ces bandits bien que les choses soient assez confuses dans son esprit. L'information ne devrait arriver à Calphéon que le lendemain de sa capture.

Modifié par Dulcia
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La garde de Heidel ce sera occupée plus ou moins rapidement de l'affaire, envoyant un contingent surveiller la route et sécuriser le lieu de l'attaque pour éviter de perdre des preuves ou que les Efrits ne saccagent ce qu'il en restait. Une estafette, rapide, aura été dépêchée à Calpheon pour prévenir la Sainte Faculté des propos rapportés par la courtisane. Néanmoins rien de plus n'aura été fait pour l'instant.

Révélation

L'attaque a eu lieu hier en fin de journée, Dulcia est revenue dans la nuit, l'estafette n'arrivera pas à Calphéon avant aujourd'hui début d'après-midi.

 

Modifié par Nôd
3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les champs saccagés aux alentours d'Heidel cessèrent mais cela n'empêcha pas Jacquie et Michel de continuer à se quereller comme des chiffonniers. C'est cependant un groupe de voyageurs provenant de la route de Mediah qui firent une entrée des plus remarquées en ville sous les regards rieurs des passants, commerçants et citadins de la petite Capitale de Serendia. En effet, les trois hommes étaient défroqués, marchant en caleçons dans la ville. Les deux femmes qui les accompagnaient étaient, quant à elle, étrangement habillées, leurs toilettes n'avaient pas été allégées.

- On a l'air fin...

- Trouvons des habits au plus vite....

- Et regarde-moi ces deux dindes derrière qui nous rient au nez...

Effectivement, les deux femmes épargnées gloussèrent derrière leur main, sans retenue.

- La prochaine fois, garde donc tes frangines à la maison...tu veux.

 

Et quand le marchand de tissu et de vêtements, les accueillit avec un sourire édenté, en se frottant les mains, ravi d'avoir des clients à vêtir, il leur demanda d'un ton plaisantin :

- Alors messieurs, vous êtes parti de chez vous en toute hâte sans prendre le soin de vous habiller ?

- Pas le temps pour la plaisanterie, donnez-nous ce qui pourrait nous aller... Quelques larcins ont profité de la nuit pour nos voler les biens. Les femmes rient mais elles n'ont plus de bijoux... Pour l'instant, cela les amuse mais dès que nous serons vêtus, elles vont nous faire un scandale..

- Ah fâcheux pour vous mais pas pour moi ! Mais comment allez-vous payer... si vous n'avez pas de sous ?

- Ne vous en faîtes pas, nous sommes de la région. Ce sera à crédit, le temps que nous passions à la banque...

Tout enchanté de leur malheur, le vendeur prit soin de ses messieurs mais surtout de leur porte-monnaie...

Modifié par Ceresayaria

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Nôd a dit :

La garde de Heidel ce sera occupée plus ou moins rapidement de l'affaire, envoyant un contingent surveiller la route et sécuriser le lieu de l'attaque pour éviter de perdre des preuves ou que les Efrits ne saccagent ce qu'il en restait. Une estafette, rapide, aura été dépêchée à Calpheon pour prévenir la Sainte Faculté des propos rapportés par la courtisane. Néanmoins rien de plus n'aura été fait pour l'instant.

  Révéler le contenu masqué

 

Deux valkyries ont été dépêchées en début d'après-midi pour mener l'enquête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Brigade du Gorce aura récupéré les informations nécessaires aux événements, néanmoins, leur champ d'action étant plus dans l'action que l'enquête, on ne pourrait prévoir leurs agissements à propos de cette affaire.

Modifié par Barbebois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • A s'qui parait, y du Gragra au quais mon bon !
  • Tu dis ?
  • Que j'te jure. Les Grands, encore et toujours eux.
  • Que donc ?
  • Y auraient lourder des trafficotant bronzé. 
  • Non ! Les Fameux fourgeur de Figue ?!
  • Dans le mille Mimile !  Eux mêmes. Qui s'auraient confisque toute la cargaison du bateau. Plus rien dans les cales ! Nada !
  • Mazette ! 
  • Et le pis  vient mon c...mon bon ! Que j'lai est vu déchargé des lourdes caisses ! Plus haute que moi, plus large que toi !
  • Des caisses ?
  • Pour sûr ! J'ai pas miré bien plus, mais ça puirait fort. Pas d'lodeur de figue comme on connait...Ca puait d'lisié pas frais, comme quand le Bourrach' y en jette sur ses champs !
  • Des caisses...à vache ? 
  • C'est ta soeur la caisse à vache !

L'altercation qui en suivit empêcha la foule alentour d'en savoir plus.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tard dans la nuit du 4 du Gobelin, une demi-douzaine d'hommes et de femmes, soldats de la compagnie du Lion de Sphène, ont pu être vus changer leurs insignes contre celles d'une autre compagnie de la Garde de Heidel.  Depuis, la caserne du Lion de Sphène semble comme vidée de son animation, mais aucun des meubles qui y était n'a été déménagé.

Révélation

[HRP] = les 8 PNJ qu'on avait dans la garde ont été transférés vers une autre compagnie de la Garde, mais pas chez les Gorce d'Airain. L'ancienne caserne est toujours vaguement gardée par un garde, mais on peut y entrer par effraction. Par contre, à part des peaux d'animaux morts et des caisses d'armes vides, vous ne trouverez rien de foncièrement intéressant si votre intention est d'y voler des choses. Les geôles sont toujours utilisées, mais par la Garde en général, et Beorh le gros géant y est toujours lui aussi.

C'est un autre remue-ménage qui a ensuite prit lieu au sud-ouest de la ville dès le lendemain matin, proche de l'Eglise. Un homme et une femme en tenue sombre se sont affairés à transporter des meubles sur deux charrettes, chacune tirée d'un cheval. Ce déménagement aurait duré jusqu'aux douze coups de midi, puis les charrettes et leurs conducteurs auraient quitté la ville en début d'après-midi pour se diriger vers l'Est. 

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 2-3 jours
Faisant suite aux soi-disant rumeurs qui proclamaient à qui mieux-mieux qu'une Sainte Valkyrie avait été enlevée sur la route suite à une attaque de bandits, un groupe hétéroclite sera venu à Heidel pour enquêter. Valkyries et Chevaliers étaient de la partie, traînant semblent-il dans leur sillage une flopée de civils plus ou moins aimables. Des palabres auront eu lieu à Heidel avant que les investigations ne se poursuivent sur le lieu de l'attaque. Après quoi on aurait vu le groupe sur les routes en direction de Calpheon Sud.

Plus récemment
Le Monastère Sanglant aurait encore fait des siennes, on lui impute les différents cadavres humains et fogans retrouvés ça et là sur la route Sud qui parcourt tout Serendia. Des questions se posent tout de même, des doutes s'immiscent : on avait rarement vu tant de sauvagerie.
Toujours est-il que les fogans, remontés par un tel affront, s'en sont pris aux gardes de Glish et ont lancé quelques attaques furieuses sur des voyageurs.

Modifié par Nôd
3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier
La route Sud qui longe Serendia d'Ouest en Est aura été la scène d'une course poursuite effrénée, d'escarmouches et d'un affrontement final terrible. Le tir d'un canon aurait même résonné dans les alentours tandis que des hurlements furieux de bêtes se seraient fait entendre également. Les garnisons de la Porte Sud-Ouest et du Poste de garde Sud auraient d'abord épaulé puis accueillit un groupe bien mal assorti et très mal en point de militaires et de civils. Ils auraient été aux prises avec les cultistes du Monastère Sanglant et en seraient sortis vivants... Plus ou moins.

4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà quelques temps que des mégères parlent entre entre elles. Des dragon, des licorne et parle même d'esprit farceurs au sein d heidel. L'une des mégère aurait subit cet outrage une belle enfant passait par là ... la vingtaine, joyeuse et belle puis soudain ... puis soudain elle aurait eu froid d'un coup puis sa bourse est tombée par terre sans raison répéta inlassablement la vieille. Il s'avère que les gens n'ont plus rien à dire ces derniers temps. L'ennui se propage, on y remarque même des gardes fainéants. Qui sait ? Serait ce le calme avant la tempête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant