Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Rebelles'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Général
    • Règlements & informations importantes
    • Actualités de Désert Noir
    • Actualités du jeu
  • Section roleplay
    • Récits de vie
    • Evénements
    • Territoire de Calpheon
    • Territoire de Serendia
    • Territoire de Valencia
    • Territoire de Balenos
    • Territoire de Mediah
    • Territoire de Kamasylve
  • Section hors-roleplay
    • Présentations
    • Discussions générales
    • Discussions générales sans lien avec BDO
    • A la recherche du consensus
    • Guides
    • Boîte à idées
    • Questions
    • Le coin des artistes

Blogs

  • La Rôdeuse Noire - Fanfic Roleplay
  • LyriaBlog
  • Neya Holni
  • L'étourneau - Transport, livraison, écrivain public
  • Chroniques de Givre
  • Souffrances et perditions
  • L'édito de Colbert
  • Au delà des frontières
  • Oeil d'ocre
  • blogs_blog_7
  • Iseult Vethian
  • Registre des hautes lignées du Grand Royaume de Calpheon
  • Une ombre sur le monde - RP passés
  • Sorcière Valencienne - Chroniques et mythes.
  • Receuil
  • Journal
  • Lliane
  • Errances d'un soldat désabusé
  • Contes et Mystères
  • Vaughan-eries et Caracole
  • Les Plumes d'anges
  • Le Corniaud - Scènes de vie
  • Journal intime de Myaka
  • Une ombre sur le monde - Histoire passée
  • Memorium I
  • Histoire d'un Soir...
  • Chevauchées Fantasques ~ Haine d'une Valencienne.
  • Les rêves du vent d'hier.
  • En quête de l'absolu
  • Rien ne se perd...
  • Contes et légendes d'ici et d'ailleurs. [RP]
  • Odomar
  • Le Mat.
  • Souvenirs d'un mercenaire
  • Mes Divagations
  • Par le pouvoir d'Elion, pour Calpheon, au nom des Van Areis.
  • Une vie, un lieu, une histoire
  • Journal de Mepheryne Malkèbre
  • Etude sur les mystérieuses créatures sauvages venues de l'Est
  • Troupeau de Mihrsahr
  • blogs_blog_53
  • Mémoires d'un Homme
  • à effacer
  • Grimoires de l'Eglise
  • Le Journal de Falka.
  • Journal d'Erland Vargen
  • In nome di Polipo ...
  • Le Journal de Betsy Keldrahir.
  • blogs_blog_74
  • A supprimer.
  • La Danse des Hommes Libres
  • [La Minette Curieuse]
  • Extraits des carnets de Ragasac.
  • Chroniques d'une folie de sang et d'ombres
  • Le salon de Soma.
  • Les Whitmore
  • Banque privée Greywolf
  • Les Fuyu (Fuyunohitobito : Les gens d'hiver)
  • Les Vivaces
  • Précieuse pierre des sables
  • Fhalaine
  • La Route, glorieuses et passables aventures d'un Alvaro.
  • Devoirs et Honneur, Raison et Sentiments, la Voie du Guerrier.
  • Pierre qui roule n'amasse pas Mouss
  • Écume de lune et attrape-rêves
  • [HRP HUMOUR] Galancia
  • Chronique d'une adolescence gachée
  • Un tandem en terre inconnue
  • L'Ombre en Chacun de Nous
  • Tribulations
  • Chroniques désespérées
  • Digressions métaphoriques et autres aléas
  • La Famille d'Arkier Del Penne
  • Le Mal et le Bien se complètent
  • Entre Calme et Chaos
  • Le château sans nom
  • Héritage
  • [Annelsy] L'histoire d'un Lys
  • Journal d'aventure de Bondoulfe de Keplan, Héros choisi d'Elion.
  • Les divagations d'Adelais Dextrad, aussi nommé Althius
  • T'sisra, entre sorcellerie et vagabondage.
  • Le Culte d'Hadum
  • Calyos Calypsoy
  • Barbara & Joanna Maseccini
  • Réflexions et songes d'un fou
  • A SUPPRIMER
  • Carnet de Thykiliarae
  • Les délires D'Elena
  • Les Passions Étranglées
  • Itinéraire d'un enfant de putain..
  • Dérives en pleine mer
  • Le Carnet de Meryl Thel'vas.
  • Chroniques Caméléoniennes.
  • Un rhum, deux rhum, trois rhum, ...
  • Le P'tit Chenapaon - Memory moments
  • En proie aux démons
  • Les Lames éclairées par la Lune.
  • A travers ses yeux.

Calendriers

  • Calendrier Roleplay

Catégories

  • Les Royaumes
  • L'univers de Black Desert
  • Le Roleplay
  • Trucs et astuces

Catégories

  • Guildes de Calpheon
  • Guildes de Balenos
  • Guildes de Media
  • Guildes de Serendia
  • Guildes de Valencia
  • Guildes sans domiciliation
  • Communautés sauf guildes
  • Archives

Catégories

  • Quiz Roleplay
  • Quiz Hors Roleplay

3 résultats trouvés

  1. Les Loups de Serendia. En cette douce matinée du 5 du mois du Bouclier, l'astre lunaire, pâle et fatigué, vient céder sa place à un timide soleil qui vient parcourir du bout des doigts la crinière ondulante de la belle Serendia. Alors que le vent tourne en faveur d'une région plus prospère, d'étranges carillons viennent attirer l'attention des corbeaux curieux et des plus frileux. Ces instruments de fortune carillonnent, ballottent et dansent au gré des vents sur des airs macabres. Tels des pendules bien réglés, ils vont et viennent, d'avant en arrière, annonçant le glas de terribles tempêtes à venir. Perchés au sommet des plus chantants, les corbeaux croassent la nouvelle suivante : « Voyez braves gens ! Voyez ce qu'il advient des traîtres à la nation ! De ceux qui pactisent avec l'ennemi, la putain de Calpheon ! Voyez ce qui est arrivé à ce père, ce mauvais berger ; Qui n'a point su retenir ses fils de paître dans le champ d'à côté ! Qu'ils en paient le prix, ces vauriens, ces chiens de Mercuri ! Et vous autres prenez garde à qui vous choisissez pour amis et pour patrie; Car les loups veillent et connaissent le chemin de la bergerie. Aux vrais fils de Serendia, rejoignez-nous ! Ne restez pas à bêler comme des moutons, soyez des loups ! » Le vent hurle et les carillons résonnent. Ils résonnent et font écho de ce message à travers toute la campagne que les voilà bien avertis, par feu le patriarche Mercuri, qu'il ne fait pas bon de tenir ses enfants sans laisse, enfants qui désormais ont retourné leur veste.
  2. "On n'est pas les beaux. On a pas les manières, ni l'or. On ne boit pas à la taverne, et on danse peu au bal. On a pas de cheval ou de chambre à l'auberge. On part pas à l'aventure, ni en voyage à Valencia. On a pas l'armure, ni même l'épée. On représente aucun Royaume. On est ceux qui ont faim, ou peur d'avoir faim. On est ceux qui veulent la terre, et qui font une révolution pour changer tout ce qu'il faut changer." - Pierrick "Sidoigts ", Instructeur Rebelle Celui qu'on connait comme le Veneur est un homme dans la trentaine, déjà dépassée, au seuil de la quarantaine, vieux et sage parmi ceux de sa condition, qui normalement n'arrivent pas à compter les cinquante ans avant d'avoir à rester cloués à un lit de paillasse, ou mourir sans chance ou malheur à le faire. Le nom du Veneur lui venait, disent certains, de son ancien métier. Que c'était son titre et profession auprès de la Castellerie vieille de Heidel, qu'avant il s'occupait des chiens des seigneurs. Maintenant on ne sait plus si c'est un titre, son nom ou un sobriquet, mais il reste là, comme lui. De pâte dure et sèche, peau ternie par le soleil qui sévi sur les champs des récoltes en été sur les terres de Serendia. De crâne chauve sur lequel glissent crachats d'aucuns, mains d'autres et sueur la sienne. Maudit démon qui a encore à faire sur terre, et qui s'y attache de griffes et de dents. Ceux qui l'entourent sont pas mieux. Deux ou trois anciens boquillons, anciens bûcherons du Bois du Roi, dont les troncs qu'ils coupaient ne leur appartenaient que les échardes, et qui en avaient leur lot de cela. Une bagasse mal battue qui suivait ces nouveaux chiens sans maîtres, la seule qui avait encore toutes ses dents, et la plus jeune, et puis un mage altruiste, adonné à la cause, car c'était ce qu'il fallait faire, étant ce qui était bien, et qui était le seul qui savait lire et écrire dans ce tas de personnages. Si c'était pas pour leur cause, on les aurait confondu à ceux du Biraghi de la zone neutre. Cela allait faire maintenant trois ans qu'ils avaient rejoint les révoltes paysannes qui s'étaient convergé sous la coupe de l'héros de petites gens, Al Rhundi. Trois années à mettre les armées et patrouilles des gens d'armes de Heidel en déroute, et à maintenir une zone sans aucun contrôle du seigneur de Serendia. Trois ans de faim, mais qui rongeait seulement le ventre, et pas la volonté. Car rien de meilleur ne les attendait ailleurs. Ni personne, dans beaucoup des cas. Et c'était ainsi pour beaucoup de monde, à croire que Heidel s'était vidé de tout pauvre, qui n'avaient plus les moyens pour vivre dans la ville, sous les impôts écrasants. Certains d'autres venaient des fermes, réduites à rien car eux non plus avaient de quoi rendre la dîme qu'ils devaient au Chambellan. La colère et le désespoir les avaient tous menés au même point. Celui des armes et à la demande de changement, d'une vie à la place de cette survie de chiens que les riches bourgeois et nobles de Serendia leur imposaient. Le groupe entourait le cadavre armuré, et puis un cheval que Le Veneur tenait par la bride. Il fallait en décider quoi faire, après avoir tué le chevalier de Heidel qui le montait, trop loin des points de contrôle de l'armée. Les gars de la bande l'avaient surpris sur la route et n'avaient pas tardé l'arrêter, le démonter de force et faire chanter son casque comme une cloche cabossée à coups de pelle. Comme d'habitude, ils se sont répartis au hasard tout ce qu'il pouvait avoir sur lui. L'or leur importait peu, ils n'avaient aucun endroit où s'en servir. L'équipement et la nourriture étaient autre chose, et quand chacun eut reçu sa part, il restait la question du cheval. Il fallait voter entre les gens présent. Garder le cheval pour patrouiller et combattre, le revendre plus tard à l'une des fermes, ou bien le cuisiner. Les rebelles avaient peu de chevaux, si ce n'était aucun. Et c'était contre les règles que quelqu'un monte à cheval et d'autres à pieds. Peu savaient monter de toutes manière, alors cette option n'allait pas connaitre beaucoup de succès. Les soldats de Heidel patrouillaient souvent les fermes qu'ils suspectaient d'offrir de l'aide aux rebelles. En voir une avec un nouvelle bête, après la disparation d'un chevalier ça ne serait pas bonne chose pour les fermiers, que les rebelles protégeaient dans leur complicité. Pas la bonne manière de faire. Et bon. Il savaient déjà quelles parties du cheval sont les plus bonnes sous la dent.
  3. Les Insoumis

    Les Insoumis Les Insoumis seraient un réseau de citoyens et citoyennes de Serendia (principalement), aussi appelés Partisans, convaincus de la nécessité d'un Royaume indépendant de tout joug, notamment celui de Calpheon actuellement. Ils sont donc impliqué dans la résistance à l'occupant venu de l'Ouest. Si l'éclat de leurs actions ne rivalisent pas avec celui des rebelles d'Al Rhundi, les Insoumis seraient néanmoins forts impliqués dans la création d'un réseau d'influence en Serendia et au-delà. Ils semblent ainsi préférer l'action discrète et au long cours plutôt que les sursauts guerriers, de toutes manières restés infructueux jusqu'à présent. Reste que la violence "justifiée" (trahisons, assassinats ciblés) constitue parfois une méthode d'intervention des Insoumis, cependant très ponctuelle. Leur manière privilégiée de s'adresser aux Serendien s'affiche - au sens littéral du terme - sur les murs des cités et des fermes. Un exemple ci-dessous: Les Insoumis restent un mystère même pour le peuple de Serendia. Leurs méthodes restent pour la plupart protégées par le silence des Partisans qui constituent le groupuscule, en respect d'un code d'honneur lui aussi gardé secret. Il se dit malgré tout que la Ferme Alejandro constituerait un lieu de contact fréquent entre Partisans potentiels et les recruteurs du groupuscule. Ce recrutement ne semble pas suivre de règle précise. Certaines personnes affirment avoir été contactées par des Partisans, d'autres avouent avoir tenté d'entrer en contact avec eux, sans succès. Seules les personnes ayant rejoint les rangs des Insoumis ne parlent pas de cette étape de leur vie, leur intégration au groupuscule. Le code d'Honneur des Insoumis est clair à ce sujet et malheur à celui ou celle qui viendrait à faire état de son affiliation. Code d'Honneur des Insoumis (connu - normalement - d'eux seuls) Organisation (telle que présumée à l'extérieur du groupuscule) Les Insoumis seraient composés de deux catégories de personnes: Les Partisans: des sympathisants qui, sans faire pleinement partie des Insoumis, les assistent d'une façon ou d'une autre. Leur façon de participer à l'effort de résistance peut être très variée: transmettre des informations, permettre des mises en relation difficiles, procurer un toit de façon ponctuelle, approvisionner en nourriture... Il s'agit donc d'un "cercle extérieur" qui acceptent d'assister ponctuellement ou régulièrement les Insoumis, sans toutefois prendre part directement au mouvement et à ses actions. Aider sans trop se mouiller, en somme. Les Insoumis: il s'agit du cœur du groupuscule. Ce terme désigne les personnes qui acceptent de mettre leurs talents et leur vie au service de la cause véhiculée par le groupe: la défense de l'indépendance de Serendia et la lutte discrète contre Calpheon. Ces personnes possèdent un fort esprit de dévouement et acceptent de faire passer le groupe avant leur propre personne. Chacun de ces groupes possède une partie dédiée sur le forum de Guilde. Recrutement & intégration Tout d'abord, merci d'envoyer un MP à @Fjord, indiquant l'objet de votre démarche. Ensuite, deux cas de figure sont temporairement proposés: votre personnage souhaite intégrer les Insoumis: merci de signifier votre souhait de rencontrer un recruteur par MP. Une fois le contact établi, vous pourrez poster un message de candidature dans le forum "Sous le manteau", ci-dessous. De nouvelles rencontres seront organisées en jeu afin de poursuivre le processus d'intégration. Il se peut que ce processus prenne du temps. vous souhaitez partir du principe que votre personnage fait déjà partie des Insoumis (temporaire): dans ce cas, merci d'envoyer un MP à @Fjord afin d'échanger sur la faisabilité de la chose. Si vous jouez un personnage appartenant déjà aux Insoumis, cela suppose un état d'esprit particulier et de forts liens développés au préalable avec plusieurs membres du groupuscule, et autant vérifier HRP qu'il n'y ait pas d'incompatibilités entre ce que vous souhaitez faire de votre perso et ce que les Insoumis proposent !