Olyanim

Membres
  • Compteur de contenus

    37
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

Réputation sur la communauté

55 Bon

2 abonnés

À propos de Olyanim

  • Rang
    Niveau 2
  • Date de naissance

Informations RP

  • Personnage principal
    Olyanim
  1. Qu'entends-tu par "personnes dont l'activité repose sur l'exercice de l'esprit" ?
  2. Dans les rue de Velia et les fermes alentours, on entend parler d'une créature étrange qui vivrait dans les collines d'Ehwaz, tenant a l'écart les animaux mais sans attaquer personne, il aurait été vu plusieurs fois par quelques chasseurs mais aucun ne semble pouvoir le décrire.
  3. Dans la journée du 7 et du 8, un crieur sera aller rappeler la soirée Balenos enchanté a Velia et Heidel
  4. Balenos enchanté

    jusqu’à
  5. Pour commencer le repas ou simplement en guise d'amuse-bouches, un peu de tapenade a base d'Olive d'Olvia Découvrez ou redécouvrez la fougasse, un pain avec du fromage et des olives noires dont il existe divers variantes Pour le plat, quelques choix possibles mais ce soir vous gouterez tout Le poulet aux herbes, croustillant a l'extérieur et fondant a l'intérieur Avec une bonne ratatouille préparé avec soin a l'aide des légumes des environs Et notre délicieuse soupe de poisson, confectionnée avec l'arrivage de la journée pour faire vivre notre cher port Et pour le dessert, faites un peu de place, salade de fruit et tarte aux raisins
  6. Pour commencer le repas ou simplement en guise d'amuse-bouches, un peu de tapenade a base d'Olive d'Olvia Et un morceau de fougasse, un pain avec du fromage et des olives noires, mais il existe d'autre variantes Pour le plat, quelques choix possibles, ce soir vous gouterez tout Un peu de poulet aux herbes, croustillant a l'extérieur et fondant a l'intérieur Avec une bonne ratatouille préparé avec soin a l'aide des légumes des environs Et notre délicieuse soupe de poisson, préparée avec l'arrivage de la journée pour faire vivre notre cher port Et pour le dessert, faites un peu de place, salade de fruit et tarte aux raisins
  7. Les affiches apparaissent un peu partout pour annoncer une soirée très bientôt dans la taverne de la rousse a Velia
  8. Résultat de la tombola Tristan gagne un repas complet pour deux a la taverne du petit bonheur Lisyel gagne un panier avec une bouteille de vin blanc Château d'Olvia, une bouteille d'huile d'olive et un savon au lait de jument Rhua gagne un panier avec une bouteille de vin rouge Château d'Olvia, une bouteille d'huile d'olive et un savon au lait de jument Roxana gagne un panier avec 2 bouteilles de vin Château d'Olvia rouge et blanc, une bouteille d'huile d'olive, deux savons au lait de jument, une caisse de vin du domaine Mirabella et un bon pour une leçon de combat monté au haras Mirabella
  9. Deux plateau très chargés de petits fours seront disponibles sur le stand d'Oly au 5-1 mini chaussons au soumon, mini pizza, fourrés a la tomate basilic, roulées tomate basilic, feuilletés aux olives, mini quiche au poulet, feuilletés au fromage Le tout en libre dégustation et grande quantité Et pour les gourmands, plateau de desserts, 2 étalements bien garnis
  10. Chapitre 1 : Ombre et espoir Les deux sœurs un peu chipie ont décidé d’aller se balader dans la montagne au sud-est de Glish une journée de printemps, voir les paysages fleuris, prendre de la hauteur, petites qu’elles étaient mais hélas, Olyanim était curieuse, bien trop curieuse… En effet, elle fut attirée par une mystérieuse grotte d’où s’échappait une étrange aura noire-violette, et elle voulut aller voir de plus près, quelle idiote fut-elle. La grotte semblait en apparence vide, mais lumineuse, une cheminée peu large laissaient apparaitre une lumière divine au fond de celle-ci, des reflets brillants et colorés sur les parois d’une grande cavité avec un fond d’eau, au centre un coffre non touché, surement regorgeant de trésors et de richesses, comme une petite ile de pirates au centre d’un lac, mais l’aura noir-violette virevoltait autour du fameux trésor, au-dessus de lui, comme un mystérieux protecteur presque invisible. La petite rousse curieuse approcha du coffre doucement, les yeux pétillants d’émerveillement sous ce spectacle incroyable et mystique, sa petite sœur restait accrochée à elle, impressionnée et un peu apeurée. Alors qu’elle approchait prudemment du coffre, la fameuse aura fonda sur elle, venant alors posséder le jeune corps de cette charmante fillette rousse « Bonjour jeune curieuse… enchanté de te connaitre et merci de m’accueillir, je suis un ami, je suis là pour t’aider et te protéger, accepte moi, et tout ira bien, nous ferons de grande chose » dit alors une étrange voix sombre et enfantine dans l’esprit de Oly. Elle était perdue, troublée, inquiète, elle regarda sa sœur chérie qui n’avait rien remarqué d’étrange, elle regardait également sa sœur qui la serrait tendrement contre elle, Olyanim la souleva dans ses petits bras et courut à la maison pour retrouver leur maman adorée. Elles arrivèrent donc en panique à Glish sous le regard intrigué de quelques passants, entrèrent dans la boulangerie pour retrouver leur mère qui laissa donc la vente à sa collègue pour s’occuper des petites. Ce fut alors le récit peu clair d’Oly a sa maman pour raconter ce qu’il s’était passé, elles se firent disputer d’être allées si loin seules mais surtout consolée et rassurée. Pendant ce temps papa était rentré et la nuit tombait, la petite famille rentra chez elle, juste au-dessus de la boulangerie pour un bon repas, puis au lit, un conte, et dodo pour les petites anges rousses. Le lendemain matin, le réveil fut tranquille, papa alla au travail à la ferme et maman était déjà au fourneau, Oly se retrouvait avec Anne et pas question de sortir aujourd’hui, surtout qu’il pleuvait, elles restèrent donc chez elles, à jouer calmement, c’est d’ailleurs comme ça qu’Oly découvrit sa…malédiction ? Peut-être en était-ce une, ou peut-être était-ce sa vraie nature ? Au cours de l’après-midi, Anne jeta un jouet sur Oly sans le vouloir bien sûr, mais alors qu’il allait toucher sa tête, elle tendit sa main et le stoppa net dans les airs, intriguant n’est-il pas ? Elle ne comprit pas de suite la situation, il faut dire qu’à son âge, ce n’était que contes et mystères, surtout dans un village comme celui de Glish. Mais ce ne fut qu’un début… En effet, ses pouvoirs se manifestaient de plus en plus sans qu’elle ne sache les contrôler, et cela arriva même devant ses parents. Ceux-ci étaient inquiets car la magie était mal vu, il la pensait maudite mais ne voulait pas l’abandonner, leur fille chérie, leur ainée, sans elle, comment prendre soin de Anne avec leur travail, mais elle risquait de blesser quelqu’un, ou elle-même, au final, ils ne savaient que faire… La solution à ce problème ne vint pas d’eux, mais des villageois car plusieurs virent Oly à l’œuvre malgré elle, et elle fut traitée de sorcière… C’est à contre cœur que ses parents décidèrent de la faire partir, mais heureusement, un vieil homme mystérieux passait par là, a l’aube d’un matin, pour acheter son pain, il était étrange, capuche sur la tête, longue barbe, étrange tenue noire et bracelets de métal entremêlés sur son avant-bras. Il dit qu’il savait la cause de cette magie et qu’il pouvait aider leur fille, là où il allait, elle trouverait des gens comme elle, et qu’ils n’ont rien à craindre, juste à l’aimer comme ils l’ont toujours fait. Les parents hésitèrent longuement, mais ils n’avaient pas le choix, elle dormait encore, enroulée dans une couverture, lorsqu’ils la confièrent a l’homme, il récupéra Oly dans ses bras délicatement, affirma qu’ils avaient une fille magnifique qui deviendrait une belle et grande femme, qu’ils devaient être fière, il prit son pain et s’éloigna vers sa charrette, sous le regard triste des parents de la rousses, et les pleures de sa mère… Alors qu’elle était destinée à bruler, Oly se voyait offrir une nouvelle vie, même si elle ne savait pas encore, alors que la tristesse et la peur allaient totalement l’envahir, un vieillard passant par hasard dans un petit village au milieu des marais devenait l’espoir d’une vie de magie.
  11. Identité: Nom: Florintya Prénom: Olyanim Anastasia Surnom: Aikatsuki, lune rouge par son fiancé Yami Sexe: Femme Âge: 24 ans Lieu de naissance: Glish Profession: Gérante du petit bonheur a Velia, enseignante parfois Guilde: Brumesonges Présentation physique: Petite rousse aux yeux vers, toujours des lunettes sur son nez, bien habillée et fine (plus pour très longtemps), elle a la peau claire et un léger maquillage autour des yeux, si elle n'a pas une fleur dans les cheveux, c'est qu'elle a un diadème simple et ravissant de Mediah, la plus part du temps souriante et droite, parfois fatiguée même si elle tache de le cacher, malgré sa petite taille on ne peut pas vraiment la rater Histoire de votre personnage: Tout commença dans la petite ville au milieu des marais répondant au nom de Glish, un village paisible malgré les dangers l’entourant, mais c’est un beau jour, un chaud soir d’été, que tout allait commencer pour elle… Prologue : La tranquillité C’est en début de soirée du 1er pierre de sceau 262 que tout a commencé, qu’une petite tête rousse a vu le jour, du nom de Olyanim Anastasya Florintya, fille d’une boulangère et d’un fermier, pas très riche mais pas à plaindre non plus, un petit rayon de soleil adorable pour cette famille, la bouille ronde et un peu enrobé pour un nouveau-né. Malgré l’inconvénient qu’apporte un enfant, surtout au niveau du travail, le couple était ravi, enfin la famille grandissait. Les premières années de cette rouquine se sont déroulées sans soucis, en même temps, la ville est tranquille et paisible donc pas vraiment d’agitation sauf quelques fois à la taverne avec les clients trop éméchés, la famille vivait sa vie et ils étaient très heureux, malgré le fait qu’on sentait que cette petite rousse allait devenir une vrai chipie agitée et taquine (et d’ailleurs, elle l’est toujours mais chut). Cependant, peu après ses quatre ans arriva une chose…particulière… Effectivement, quelque chose arriva peu après qu’Oly, comme on l’appelle, eut soufflé ses quatre bougies, et cette chose s’appelait…Anne-Gaelle, sa petite sœur chérie. Elle a été le premier coup de foudre de Olyanim, un véritable amour sororale qui a pu être développé peu après la naissance de Anne, elle aimait sa sœur et voulait toujours s’occuper d’elle, en prendre soin, jouer avec, c’est ainsi qu’elles sont devenue très proches plus tard, confidentes, sœurs et amies jusqu’à la fin. Les deux filles ont passé beaucoup de temps ensemble, on ne les voyait jamais séparées et un jour, à l’âge de 6 et 2 ans, elles se sont un peu trop éloignées pour jouer…