Muirguen

Membres
  • Compteur de contenus

    98
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Muirguen

  • Rang
    Niveau 3
  • Date de naissance

Informations RP

  • Personnage principal
    Muirguen
  • Personnage secondaire
    Jasrah
  1. A partir de ce jour et jusqu'à la fin de la semaine prochaine, un panier sera proposé pour deux personnes, afin de célébrer l'amour qu'il soit fraternel, amical ou conjugal. Une bouteille d'Hydromel de la fée sera offerte avec chaque panier.
  2. Merci aux organisateurs, c'était fun d'y participer
  3. Hello, si tu as le nom du pnj ou de la quête ce serait mieux
  4. Très bonne idée, il y avait déjà eu un projet qui n'avait pas aboutit je pense donc *pompom*
  5. la seconde oui c'est une emote de posture de combat qui est déblocable pour tous les persos. En fait, il faut faire les nouvelles quêtes de médiah qui donnent une boite d'arme, des bottes, gants et un casque. Dans l'une des quêtes il faut crafter un micro bateau à Altinova. Une fois ces quêtes finies, tu vas avoir la possibilité de faire la quête pour débloquer l'emote. PS: dslée pour le punching-ball je n'avais que ces screens avec l'emote
  6. Soirée d'Inauguration du Dispensaire

    jusqu’à
  7. Voilà maintenant que le dispensaire s'active encore plus depuis quelques jours. La reconstruction maintenant finie, Dame Gretha s'affaire avec le Docteur Cambiaso quelques bénévoles pour installer les meubles gracieusement offerts par-ci et par-là. C'est enfin avec un grand sourire qu'elle ouvrit la porte. Des habitants vinrent visiter en apportant les derniers détails, comme des tasses, des assiettes, des vêtements de rechange et ainsi de suite.
  8. Mais nan mais nan lui est déjà passé le 6 décembre avec le St Nicolas et les manneles! *claque le fouet* Sinon bonnes fêtes ^^
  9. Assise au calme, elle tenait Brand dans les bras. Un sourire paisible s'était dessiné sur ses lèvres, pendant que le calme planait dans la pièce. Les derniers jours ont été suffisamment éprouvant pour la petite famille et voir la ville même. Un danger rodait et nul ne savait par où commencer à le combattre. L'arrivée du nouveau membre de la famille avait apaisé un peu les tensions présentes, mais quelque chose troublait encore la mini-rousse. Toutes ces questions que l'on se pose lorsqu'on a la responsabilité d'un être fragile, elle se les posait doublement. "Vais-je être à la hauteur... suis-je trop protectrice..." Elle regarda par la fenêtre, la ville qui commençait à se réveiller. Les ivrognes rentraient doucement chez eux, les mercenaires se préparaient à partir à l'aventure, les gardes à prendre la relève de leurs camarades de nuit. Elle avait toujours pensé qu'elle aurait une vie paisible dans une ferme quelque part, ou peut-être c'est ce qu'elle aurait souhaité. Au final, on souhaite beaucoup de choses, mais la vie est loin d'être un long fleuve tranquille. Elle finit par déposer Brand dans son berceau, elle se mit dans une tenue adaptée, Rousselame à sa ceinture et se dirigea vers la place d'entrainement. Elle regarda la neige recouvrir le terrain et sourit tristement. Il y a un an, Cromwel attendait les chimères pour les entraînements matinaux. Il y a un an, Louna et Isa voyaient le jour. Il y a un an, elle était encore perdue, déboussolée et sans but précis à part l'aventure. Elle ferma les yeux, faisant le vide dans son esprit. Elle s'étira et commença son entrainement. "Dame Delonyr, si vous voulez vous entraîner attendez d'avoir repris des forces . A moins de ne vouloir faire comme votre fille ..." Elle gonfla les joues et regarda le ciel avant de se tourner vers son mari. Elle était essoufflée, fatiguée et hocha tout simplement la tête. Elle n'avait plus l'âge de faire comme sa fille, mais elle était déterminée de se remettre en forme au plus vite. Elle aurait le temps de le faire lorsqu'ils iront à Glish.
  10. Après quelques jours d'absence, on aperçut la petite rose arriver avec son père. Les bras bien chargés, ils commencèrent à installer les fenêtres afin que les peintres puissent commencer. La Mini Rousse s'occupa à déplacer le chariot de l'atelier jusqu'à la rue principale, laissant les bénévoles donner un coup de main pour décharger le parquet dont le bois a été fourni par la compagnie D.T.C. Petit à petit, on entendit un fredonnement puis un autre, encourageant doucement la petite rose, qui finit par se lancer dans sa bonne humeur, mettant de côté les soucis des jours passés, pour chantonner à tue-tête. Tu bosses toute ta vie pour payer ta fraise hivernale.... Tu masques ton visage en lisant ton journal..... Tu marches tel un zombie dans les rues de Heidel.... Les gens ne te touchent pas, il faut faire le premier pas.... Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle..... Impossible d'avancer sans ton armure rosale... Tu voudrais donner des yeux à la justice.... Impossible d'embrasser une fille dans cette ville ! TantanSocial, tu perds ton sang froid. Repenses à toutes ces années de service. TantanSocial, bientôt les années de service, Enfin le temps perdu qu'on ne rattrape plus.
  11. Dans la journée, un chariot bleu et rouge se serait arrêté dans le quartier noble devant une des demeures qui était un peu trop calme ces derniers temps. Les domestiques surpris de voir les invités, furent quand même ravis de voir la petite nièce rose débarquer. Certains auraient prévu le nécessaire au cas où une autre arrivée imprévue aurait lieu, vu le ventre bien arrondi que la Dame traînait. Malgré un sourire polie, la petite rose serait restée cachée derrière ses parents avant de se faire discrète dans la demeure de son oncle. Plus tard, on aurait aperçu le chariot se remplir de divers boites à l'odeur alléchante et les deux roux se diriger vers le quartier marchand.
  12. Les travaux du dispensaires auraient pris un léger retard depuis hier. Il semblerait que la jeune Tantan soit indisponible en ce moment, certains disent malade, d'autres qu'elle reposerait ses petites mains suite à une blessure, alors que d'autres encore disent que le temps n'est pas favorable pour travailler le bois et que les planches risquent d'être déformées. Cependant, le relais est toujours fourni chaque jour de quelques menus du traiteur afin d'aider les bénévoles, la reconstruction continue d'avancer doucement mais surement.