Donnas

Membres
  • Compteur de contenus

    5
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

16 Bon

À propos de Donnas

  • Rang
    Niveau 1
  • Date de naissance

Informations RP

  • Personnage principal
    Irisandre Kiranae
  1. Nouvelles quotidiennes

    De nouvelles personne ont pu remarquer la présence de chien sombre au yeux rouge non loin de la plantation de blé nord. Cette fois-ci c’est une meute de cinq chiens qui fut aperçu. Les animaux ont été aperçus à l'ouest de la plantation de blé nord non loin de la route principale qui mène à la capitale. Les voyageurs auront alerté la garde de leur présence en expliquant que les passants sur la route commencent à craindre pour leur vie. Afin de pouvoir confirmer les dire de ces gens, un patrouille de la garde se sera mise à inspecter la zone. Les membres de Trina auront pu faire une macabre découverte. Un homme fut découvert à quelques mètres de la route principale. Le cadavre était caché derrière des arbustes et son corps était complètement déchiqueté. Au vu des vêtements de cet personne, les premiers résultats de l'enquête indiqueront que c’est une femme qui travaillait dans la plantation. Dans un même temps, dans les rues de la cité, le nombre d’agressions ne ferait qu’augmenter. Toutes les personnes qui sont arrêtées suite à ces agressions expliqueront ne se souvenir de rien au point d’inquiéter certain membre du temple et de la garde. Ses personnes disent-elles vrai ou bien cherchent-elles à échapper à la justice ? En plus de cela, des affiches seront poster un peu partout dans les bas fond ainsi que dans le quartier du marché. Elles représentent un pentacle avec un serpent enrouler autour de lui. La garde aura pu récupérer un bon nombre de ses parchemins sur les personnes responsables des agressions.
  2. Nouvelles quotidiennes

    Un événement exceptionnel vient de se passer aux alentours de Calpheon. Au nord de la cité et de la plantation de blé non loin de la ferme Bernianto. Des voyageurs se baladant sur la route se seront fait attaqué par une créature ressemblant à un chien. La créature était presque squelettique et avais des yeux d'un rouge flamboyant. Ses dents étaient longue et une de la bave sombre et malodorante s’échappait de sa gueule. La bête est rester quelques secondes à observer les voyageurs avant de se lancer à l'attaque en voyant les personnes commencer à s'enfuir. Aucune victime n'est à déplorer car cette animal c'est juste contenter de sauter sur les voyageurs en ouvrant en grand sa gueule. en hurlant d'un cri venu des ténèbres. Avant de toucher les voyageur, la créature a disparu en laissant derrière elle un crane de chien. Après cela, ils auront expliquer qu'une voix d'outre tombe serait parvenu à leurs oreilles. Cette voix aura dit cette simple phrase : « JE SUIS LA, CALPHEON » La rumeur de l'attaque ainsi que la description de l'animal se repend rapidement à la plantation nord et à Calpheon tandis que certain incidents sont à déplorer dans la grande cité. Plusieurs agressions ont eu lieu dans les bas fond ainsi que dans le quartier du marché. Une fois les personnes arrêtées, celles-ci expliqueront qu'il ne se souviennent de rien en se demandant se qu'ils font avec les gardes
  3. Au petit matin, on aurai pu remarquer Irisandre ressortir des quartier du conclave de Calpheon. La jeune femme est ressortie en se tenant la tête avec une certaine pâleur perceptible sur son visage et semblais complétement perdue. Elle est rester une dizaine de minute devant la bâtisse avant de prendre la route du 6-2 dans le quartier du marché. Durant le trajet, les plus curieux l'aurais entendue parler seule.
  4. Au petit matin, dans le quartier du marché, plusieurs ouvrier ont commencer un travail. Beaucoup de meuble et de caisses sont acheminé dans le 6-2. Les passants et les passantes les plus curieux aurons pu sentir un mélange d'odeur agréable qui émane des caisses. Au midi, la jeune rousse Irisandre est arrivée pour parler aux ouvrier en leurs donnant des indications sur l'endroit ou placer les meubles. Au vu de tout ce qui est transporter, un nouveau commerce semble s'ouvrir à cet endroit.
  5. Une fois la nuit tomber, des passant ont remarquer un tapis voler par la fenêtre de la rousse qui se tenais toujours le bras. Peu de temps après, les gérantes de la taverne des rousses sont rentrées dans cette maison au tapis volant et en sont sortie peu de temps après avec un seau. Entre temps, les passant qui auraient fait attention à ce tapis ont remarquer qu’un liquide noir s’écoulais lentement de ce tapis. Une fois sortie, les deux rousses se sont empressées de brûler le tapis ainsi que le contenu du seau. A croire que quelque chose de mauvais venais de se passer dans cette maison.