Askariàn

Membres
  • Compteur de contenus

    16
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

Réputation sur la communauté

32 Bon

À propos de Askariàn

  • Rang
    Niveau 2
  • Date de naissance 13 octobre

Informations RP

  • Personnage principal
    Freddo_Mercuri
  • Personnage secondaire
    Nortah Al'Ikart, Soran Al'Inki

Visiteurs récents du profil

665 visualisations du profil
  1. Bienvenue chez toi !
  2. Coucou les gens, je vais essayer d'expliquer un peu le RP du juge que j'ai voulu mettre en place, comme ça vous pourrez aussi voir le point de vu que j'avais en faisant cela ! Freddericco est effectivement un Banquier, les banquiers ont de forte connaissance juridique, certes centrée sur la finance mais tout de même, ils ont une bonne base, je ne voyais donc pas en quoi cela aurai pu gêner, de plus, n'ayant dans le Lore aucune information sur comment devenir juge, comment tenir le poste, ni comment en être privé, j'ai fait quelques recherches sur l'époque de laquelle est inspiré le jeu. ( Je tiens a dire que je sais très bien que cela dérange des gens lorsque l'on fonctionne ainsi, mais étant donné que c'était l'un des objectif de vie d'un personnage, j'ai fait ce choix là, lire à vous de ne pas être d'accord ). Or, à cette époque la, la magistrature est une charge, payée par le magistrat en question pour exercer la justice, ceci-dit, les autorités supérieur se réserver le droit de juger à leur propre façon et donc de façon différentes les affaires que jugeaient certaines juges. Ce qui permettait donc au joueur, de ne pas passer par moi s'il ne le désirait pas, ou bien de contester une décision prise par mon personnage. Après je n'ai jamais voulu prétendre à un juge de paix, il s'agit simplement là de mettre un personnage pour aider aux décision de justice si les joueurs le souhaitent, car il y'a plusieurs juges dans un cité, il est donc possible de ne pas passer par celui que je joue. Ensuite, je voyais cela comme une main tendue vers les autres joueurs, pour créer plus d’interaction etc. Je vois tout à fait ce que vous voulez dire en disant que j'aurais pu vouloir mettre mon personnage dans une situation de force. Ce n'est pas le cas, j'ai fait en sorte de mettre plusieurs poste avant de faire officialiser la décision pour que l'on puisse se douter, et même faire en sorte que cela n'arrive pas. Il n'est pas du tout impossible pour des citadins de faire retirer à un juge sa charge à cette époque là, c'est même faisable sans problème. En soit, je ne vois pas du tout cela comme une position de force, au contraire, il s'agissait à mes yeux d'une position bancale, en effet, si un banquier, portant la charge de juge se voyait retirer cette dernière charge, sa banque en prendrait un grand coup, de grosses pertes parce que les clients iraient clairement ailleurs en voyant que celui-ci n'est pas une personne de confiance. Finalement, je tenais à vous dire, que je n'avais aucunement tenu à imposer cela aux joueurs ni aux PNJ, le titre de magistrature est un achat, rien d'imposé, quand aux joueurs, il n'est pas un mal pour ceux-ci de passer outre, mais en plus, si jamais, vous pouvez même facilement sortir le personnage de cette charge, donc voilà, je comprends parfaitement tous les faits que vous exposez et vous dit que je ne vais pas dans le sens inverse, simplement que je n'ai jamais eu l'impression d'imposer quoi que ce soit à qui que ce soit, après tout, c'est bien la première fois que un de mes personnages acquière un certains " pouvoir ", et je n'avais aucunement l'intention de m'intégrer à des RP où l'on ne m'inviter pas. Je veux dire par cela a ce que je m'attendais à ce que les joueurs continue leur RP, et vienne me voir seulement si ils le voulaient, je ne serais pas aller vers eux sans qu'ils m'y invite. Je ne suis pas du tout un forceur, même le contraire, j'ai plutôt tendance à laisser les gens agir comme il le souhaite, car cela ne me concerne pas toujours. C'est ce qu'il était et qu'il est toujours prévu pour ce RP, seulement les gens qui l'aurait désiré, serait venu me voir. Voilà, excusez moi pour les fautes, mais j'ai pas la fois de me relire cette fois, donc je laisse ça comme ça. Je vous souhaite à tous un bon RP. Repondez-moi en MP s'il vous plait ceux qui souhaite le faire, car sinon je me perdrais dans les réponses et ne pourrait pas vous répondre correctement à tous ce qui serait dommage.
  3. Dans la journée, une lettre arrivera dans les ordres militaires de Calpheon. Il s'agit là d'une copie du bon d'obtention de Freddericco Mercuri au titre de Magistrat d'état Serendien. Le document aura sans doute été archivé sans attiré une exceptionnelle attention avec les autres documents Serendien. Sans doute une conséquence du traité signé entre Calpheon et Heidel.
  4. Dans les archives militaire Serendienne, un document qui attendait depuis mardi dernier aura été enregistré aujourd'hui dans la matinée. Ce document étant un parchemin d'obtention du titre de magistrature d'état Serendienne au nom de Freddericco Mercuri daté de mardi dernier, pour être annoncé aujourd'hui. Ce document aura été copié et transmis à la garde Serendienne ainsi qu'à l'autorité à laquelle est rattachée Serendia, Calpheon.
  5. Ce matin, dès la première heure, une pancarte de métal aura été fixer sur le mur du bâtiment 7-5 à Heide. " Office du juge d'état de Serendia Freddericco Mercuri " L'homme connu pour ses vêtements hauts en couleurs aura été vu entrer dans son nouveau bureau, laissant la porte ouverte, pour accueillir dès aujourd'hui les premiers dépôts pouvant le concerné.
  6. *Ce sera de la surprise que pourra lire le messager livrant le colis sur les traits de Freddericco Mercuri, suivi d'un fou rire d'une note aiguë. Un fois rire maniéré terminé, l'homme aura remercié le messager, lui indiquant qu'il peut se retirer d'un geste suffisant de main. *
  7. Ce matin, le jeune adulte Freddericco Mercuri aura été vu devant devant le 7-5, aiguillant avec force des hommes portant une ribambelle de meubles, de factures et de qualités différentes, allant de bois presque moisis à des canapés parmi les plus raffinés trouvable à Calphéon. C'est après une demi-journée de dur labeur, que les hommes finiront par ressortir du bâtiment, suivi de Freddo, le visage rayonnant, les invitant à revenir le lendemain à la même heure. Ce dernier refermant le bâtiment à clef lors d'un départ une heure plus tard. Vêtu de riches tissus et couleur, le jeune adulte aura été regardé d'un œil mauvais par certains pauvres hommes de la rues principale, le qualifiant d'être : " Méprisant " et " Suffisant ".
  8. Comme spécifié dans ton post Drelnas, tu n'as sans doute pas pu avoir accès à toutes les informations. Il n'y a pas de mal à cela. C'est pourquoi je vais fournir quelques données supplémentaires. Tout d'abord il ne s'agissait en rien d'une ruelle des bas fonds peuplée, mais d'une alcôve au niveau du fleuve, aux pieds des bas fonds, celle-ci étant désespérément vide. Ensuite comme spécifié par Valerya plus haut, l'espion s'est signalé une fois installé au poste d'écoute, il n'était donc pas à sa disposition de savoir si nous avions fait en sorte de ne pas être suivi ou non. Et il n'était pas à notre disponibilité de jouer ne serait-ce qu'un dés pour savoir si nous le repérions avant de partir ou pendant le trajets ou pas du tout. Pour ta question sur le fait que nous ayons voulu ou non parler en groupe, la réponse est relativement simple puisque nous étions en groupe durant le voyage, ce voyage même pendant lequel nous avons discutés à haute voix, donc en /s, mais rien n'est sur quand au fait que nous parlions en groupe ou non. Donc il n'y aurait eu aucun intérêt pour nous de tricher par la suite. Quant aux () que tu as pu voir, comme tu le dis, ils ne t'intéressaient pas et tu ne les as pas lu, alors je trouve dommage de citer comme référence une conversation entre joueurs que tu n'as ni vécue, ni suivie. Il est à mes yeux dommage de devoir se justifier dès que l'on espionne ou que l'on se fait espionner sur la façon dont on le fait. Je ne me permet pas de suivre quelqu'un sans faire d'émotes durant le chemin, il est alors libre au joueur, de décider si son personnage est en capacité ou non de repérer le mien, il est à mon goût normal, que l'on me laisse cette chance en retour, chance qui bien sur n'est jamais assurée d'une réussite.
  9. Aujourd'hui, Freddericco Mercuri, bourgeois banquier de son état Serendien aura été vu, dans les premières heures de l'après-midi, entrer dans les bureau de la Seigneurie d'Heidel, vêtue richement, aux couleurs représentantes de la région. Accompagné d'un porte-documents de cuir plutôt chargé, il semblait de joyeuse humeur et déterminé. Sur le chemin pour les bureaux, il aura été vu et entendu, discutant avec Charles Keziah, d'une entrevue future. Aucun changement n'aura opéré lorsque Freddericco sortira du lieu, toujours aussi joyeux, son porte-documents bien plus léger qu'a l'aller, il sera retourné à la banque par la suite. Ce retour suivi d'un départ de trois messager depuis sa demeure. Le jeune bourgeois peu discret et toujours haut en couleur et peu modeste, aura été facilement identifiable et facilement suivi.
  10. L'avis de recherche aura été retiré par un certain Jereck hier durant la soirée.
  11. Ponctuel - Ouvert

    * Fredderico aura donné son adresse pour être contacté si un autre évènement comme celui-ci s'organisait, allez savoir pourquoi, toujours est-il qu'il était emballé et très satisfait * " J'ai passé un très bon week-end, en bonne compagnie ! "
  12. Récurrent - Ouvert

    D'accord, merci !
  13. Récurrent - Ouvert

    Voilà une première mise a jour pour préciser le projet en lui même.
  14. Récurrent - Ouvert

    Haha t'inquiète tu seras au courant dès que tu reviens de ton AFK, ça intéressera peut être D'arakyr !