Yash'

Membres
  • Compteur de contenus

    87
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Song

2 abonnés

À propos de Yash'

  • Rang
    Niveau 3
  • Date de naissance

Informations RP

  • Personnage principal
    Sergio Alvaro

Visiteurs récents du profil

611 visualisations du profil
  1. A la vue de la liste des activités proposées lors de cette soirée, la très célèbre écurie calphéonnienne "Le Sabot Venteux" -spécialisée dans l'élevage d'ânes de compétition- fera savoir son mécontentement à tous ses fidèles clients : "Cinq éditions et on nous a jamais tourné l'dos que je vous dis ! Et voilà que la sixième pointe le bout de son nez et ... <Le responsable de l'écurie agite l'affichette d'inscription.> ... Et v'là qu'on nous propose pas même une course d'ânes ! Mais vous avez idée du chiffre d'affaire que ça me fait perdre à moi ?!"
  2. Vifs-Sabots : L'âne qui se voyait pousser des ailes. Sexe : Mâle Âge : Huit ans Réputation : Grandissante, vainqueur des très réputés Courses d'Ânes. Pattes restantes : Quatre Descriptif : Si loin que remontent les débuts de Sergio en selle, Vifs-Sabots a toujours été là. Un âne, certes, mais pas n'importe lequel. Il n'y a qu'à s'attarder deux minutes sur la carrure de l'animal pour comprendre que ce n'est pas le premier âne venu. Imposant voilà le mot qui vous vient à l'esprit, anormalement plus grand que la moyenne, les jours de route portant notre mercenaire ont façonné le corps de ce quadrupède. Véritable boule de nerfs et de muscles. La bestiole n'est pas bien rapide, cette dernière n'en est pas moins endurante. D'un calme olympien en situation de crise, c'est à se dire si il prend pleinement conscience de l'environnement qui l'entoure et de ses dangers ou si il se contente d'avancer quand on le lui demande. Toutefois, il est à noter que si l'animal venait à s'effrayer, le Vent lui même aurait du mal à le rattraper. Un dernier point, son ego ne tolère pas qu'un cheval -qu'importe qui soit-il- lui passe devant lors des convois. Cavaliers, vous voilà prévenus.
  3. Bonjour, N’ayant rien trouvé dans les précédents posts qui concernent les usages de la magie, je viens à vous pour éclaircir quelques points sur la “magie” du Musa. Dans le cas où on peut vraiment dire que c’est de la magie. Commençons : 1. En examinant de plus près la gestuelle des sorts, le Musa n’a pas besoin d’incantation, de simples mouvements d’épée et une brève concentration lui permettent “d’appeler” le Vent. (ex : flèche véloce chargée / Bourrasque / Cyclone / Tempête grondante / …) J’en viens à me demander, est ce que c’est la puissance des coups qui engendre ce déplacement d’air (force), ou c’est la concentration du Musa qui dirige le vent (magie) ? Sachant que l’air peut venir à lui dans certains skills, il ne fait pas que le dégager. 2. Le Musa commande t-il le Vent déjà présent, ou il ne fait que le guider ? 3. De ce fait, est ce que le Musa se retrouve plus puissant dans certaines zones plutôt que d’autres ? Ex : une grotte ou les flux d’air sont faibles comparée à une plaine dégagée. 4. IG, le musa consomme des PF et de l’endurance pour utiliser ses compétences, la fatigue qu’entraîne cette magie est donc seulement physique ? 5. Est ce que l’un d’entre vous à quelques infos sur l’apprentissage de cette magie ? Est-elle instinctive, innée, ou chacun peut l’apprendre avec de l’entrainement ? 6. Est ce que la maîtrise de cet élément (Air) fait du Musa un mage ou un élémentaliste spécialisé dans le corps à corps ? Voilà voilà. Merci d’avoir pris le temps de lire mes interrogations.
  4. Je remercie spécialement le public d'avoir joué le jeu et d'être resté attentif. (Moi, j'ai eu du mal.) Quelques screens, rien de bien folichon :
  5. Lorsqu'on vient te chercher pour te traîner en RP : Lorsque tu reviens en RP après une longue absence : Lorsqu'on me demande pourquoi je me balade toujours en âne, et pas à cheval : Lorsque tu lis des débats alors que tu fais parti de la masse silencieuse :
  6. Chaleur. J’ouvre un œil, allongé sur le sol en plein zénith sur le bas côté de la route. Un arrière-goût de fer dans la bouche, je passe ma langue sur mes dents pour vérifier qu’aucune ne manque à l’appel. Toutes là, parfait. Je cherche à me relever lentement. Douleur. Renonce, cloué au plus bas, j’hésite encore à trouver le fait le plus accablant. Une possible côte fêlée, veinard. Cette migraine d’un lendemain de cuite, habitué. Ou l’absence de ma bourse dans la poche de ma veste, gênant, ... ***** -Qu’est ce que tu viens de dire ? -’Foirés d’Sérendiens ... <Accompagnant mes dires d’un geste de la main.> T’aurais pas vu un grand type qu’aurait une gueule comparable à la mienne mais … <Je mime tant bien que mal un individu de grande taille.> Plus grand !? -Tu t’fous de nous là ? Qu’est ce que j’ai dit. Ma parole, les gens d’ici sont encore plus limités qu’on ne le dit. Je vais tenter de reformuler avant de recommander une pinte à cette charmante aubergiste. Haussant le ton et je fais l'effort d'articuler : -Je répète ! Enf-… Le type trouve ça judicieux de répondre d’un crochet avant la fin de ma phrase, c’est légitime. Je recule sous l’impact, manque de m’étaler misérablement devant une bande de sérendiens ingrats. Mais fier et bien imbibé, je lève ma garde. Grave erreur, autant les inviter à me cogner plus fort joue tendue. Je reprends un coup, et je flanche pour de bon. La lumière s’éteint là-haut ... ***** Enfin debout. Je me tiens pas bien droit, courber le dos calme les maux dans ces moments là. Assez reposé, faut trouver de quoi se rincer pour se réveiller, un bout de gras pour calmer le ventre et la niaque nécessaire pour attaquer la journée. J’en tirerai une bonne leçon. Sergio, soit tu la fermes, soit tu formules, soit tu frappes en premier. Maintenant, en route, Il t’attend.
  7. Y'a pas eu de course d'ânes. Un certain Irvaldi a dopé son bestiau. Le champion en titre reste donc Sergio Alvaro. Woalah.
  8. Sergio Alvaro ! Avec son très connu Vifs-Sabots ! Pour la course d'ânes, évidemment.
  9. Quelle Valerya est la vraie, à vous de choisir. @Valerya Tocchini
  10. Tiens, je ne savais pas qu'Orwel savait lire. <Tend la joue.>
  11. Festivités dHalloween

    J'ai pensé que le nom parlait de lui même ...